BE: La Veille Scientifique & Technologique - atlas.irit.fr Veille Scientifique et... · 25/10/2011...

of 60/60
25/10/2011 1 BE: La Veille Scientifique & Technologique & Technologique Anass EL HADDADI Formation: M2 PINT – M2 IDE - M1 SID – GIDO AS Objectifs Atteindre une connaissance générale des aspects méthodologique, technologiques de la veille scientifique & technologique: intérêts, difficultés, solutions actuelles et l’avenir. Anass EL HADDADI- [email protected] 2
  • date post

    15-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    216
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of BE: La Veille Scientifique & Technologique - atlas.irit.fr Veille Scientifique et... · 25/10/2011...

  • 25/10/2011

    1

    BE: La Veille Scientifique & Technologique & Technologique

    Anass EL HADDADI

    Formation: M2 PINT M2 IDE - M1 SID GIDO AS

    Objectifs

    Atteindre une connaissance gnrale des aspectsmthodologique, technologiques de la veillescientifique & technologique: intrts, difficults,solutions actuelles et lavenir.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    2

    Objectifs

    Acqurir une mthodologie de veille

    Construire un travail collaboratif et interdisciplinaire Construire un travail collaboratif et interdisciplinaire

    Matriser les outils documentaires lectroniques

    Comprendre les enjeux et stratgies actuelles autourdun sujet scientifique et technique.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Mthodologie

    Prsentation et discussion des concepts les plusimportants propres au domaine de la veille scientifique etimportants propres au domaine de la veille scientifique ettechnologique: sourcing, analyse, reporting

    Consultation des bases de donnes bibliographiques enligne

    Dmonstration sur la plate forme Ttralogie, Xplor etXEW

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Ralisation dun dossier, pour faire un premier projet deveille.

  • 25/10/2011

    3

    MthodologieAcqurir une mthodologie de veille

    Le cadre mthodologique de le veille.

    Le slection de sources dinformation exploiter.

    La lecture de la publication scientifique nationale maisaussi internationale.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Travailler sur plusieurs niveaux de profondeur desdocuments (de la vulgarisation des publicationsapprofondies).

    MthodologieConstruire un travail collaboratif et interdisciplinaire

    La construction dune activit de veille se construit dans unenvironnement collaboratif.

    Le travail seffectue par groupe de plusieurs tudiants (plusieurs disciplinesdiffrents)

    Les tudiants organisent leur travail en fonction des chances quiseront donnes.

    La gestion du travail se fera grce la construction dun rpertoire

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    La gestion du travail se fera grce la construction d un rpertoiredanalyse (serveur Ttralogie2.irit.fr)

    Retracer lensemble des ressources documentaires et detraitement de linformation.

  • 25/10/2011

    4

    MthodologieMatriser les outils documentaires lectroniques

    Le choix opr dans cette UF (BE) est dapprhender lutilisationdes outils documentaires lectroniques.

    Statistiques et applications dcisionnelles

    laspect documentation

    La documentation disponible sous forme lectronique permet unmeilleur suivi de lactualit.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Le dveloppement de la documentation lectronique permetgalement de pouvoir approfondir la connaissance de la rechercheen ligne et notamment sur le web invisible.

    MthodologieComprendre les enjeux et stratgies actuelles autour dun sujet scientifique et technique

    Permettre aux tudiants de pouvoir approfondir leursconnaissances de manire interdisciplinaires sur un sujetconnaissances de manire interdisciplinaires sur un sujetprcis.

    Mesurer la rapidit ou la lenteur de lvolution dun sujeten quelques mois.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    valuer les divergences de traitement selon les aspectsdisciplinaires dun sujet.

  • 25/10/2011

    5

    MthodologieLvaluation de lUF portera sur les lments suivants

    Brve synthse de positionnement sur le sujet etconstruction dun projet de veille.construction d un projet de veille.

    Construction dun dossier danalyse, outil de veille

    Synthse terminale sur le projet de veille

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Rapport final

    Soutenance du projet.

    La veille

    Anass EL HADDADI

  • 25/10/2011

    6

    Plan Problmatique Dfinition La veille en question: Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? Avec qui ? Combien ?

    11 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Combien ?

    Conclusion

    Problmatique- Lextraction dinformations partir de donnes t de tous temps un challenge depuis que lhomme a su crire.

    - Le contexte conomique actuel

    Globalisation des changes conomiques & financiers Globalisation des changes conomiques & financiers

    Nouvelle concurrence froce et parfois dloyale

    largissement des marchs

    Obsolescence rapide des technologies

    Croissance soutenue des innovations

    Diminution des dlais de la R & D

    Clientle plus informe et plus exigeante

    Les technologies de linformation catalysent ces changements

    12 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    7

    Problmatique- Lextraction dinformations partir de donnes t de tous temps un challenge depuis que lhomme a su crire.

    L i l Marchs

    - Le contexte conomique actuel

    Forces externes

    Lois et rglements Marchs

    Technologie

    Etc.

    Environnement

    Concurrence

    Secteur Industriel

    13 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Problmatique- Le contexte conomique actuel

    Face cette situation, que faire ?

    - Les entreprises doivent amliorer:

    La qualit des produits & services

    La connaissance des marchs et leur dynamique

    Leur position face la concurrence

    la matrise de linformation par un processus dintelligence

    Les cots de production

    La connaissance des technologies pour en tirer profit

    processus dintelligence tel que

    la veille stratgique

    14 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    8

    HistoriqueQuantit dinformations

    De nos 90s90s :: La dmocratisation dInternetInternet va accrotre de faon exponentielle l tit di f ti di ibl t ibl

    Antiquit

    Jours la quantit dinformation disponible et accessible.Environ un milliard de pages Web aujourdhui.

    6060--70s70s :: Le japonjapon est le premier pays utiliser la veille technologique dans une optique industrielle et accde au statut de premire puissance industrielle en 20 ans.

    50avJC50avJC :: Jules C2sar cryptecrypte ses messagesmessages, utilise des espionsespions et gagne toutes ses batailles.Antiquit

    15 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Dfinitions

    HH.. LescaLesca ,,9494 (Equipe certifie ISO 9001 en 1998 en : Recherche, Intervention et Formation en VeilleStratgique)

    LaLa veilleveille stratgiquestratgique estest lele radarradar dede lentreprise,lentreprise, uneune composantecomposante fondamentalefondamentaleg qg q p ,p , ppdede lintelligencelintelligence dede lentrepriselentreprise.. ParPar veilleveille stratgique,stratgique, nousnous dsignonsdsignons lele processusprocessusinformationnelinformationnel parpar lequellequel lentrepriselentreprise sese metmet lcoutelcoute anticipativeanticipative dede sonsonenvironnementenvironnement sociosocio--conomiqueconomique dansdans lele butbut cratifcratif douvrirdouvrir desdes fentresfentresdopportunitsdopportunits etet dede rduirerduire lesles risquesrisques lislis lincertitudelincertitude..

    L'AFNOR'AFNOR (norme XP X 50-053, avril 1998) donne une dfinition concise de la veille : Activit continueActivit continue et et en grande partie itrativeen grande partie itrative visant une visant une surveillance active de surveillance active de

    lenvironnementlenvironnement technologique, commercial, concurrentiel,, pour en anticiper les technologique, commercial, concurrentiel,, pour en anticiper les volutions. volutions.

    16 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    9

    Dfinitions

    La veille stratgique est le processus par lequel lentreprise :

    Observe Recherche Localise Traite Analyse Diffuse

    Linformation stratgique des buts: Dcisionnels & Comptitifs

    La veille est donc un Systme dInformation ouvert sur lextrieurayant pour objet lcoute de lenvironnement de lentreprise pour capteret anticiper les grandes tendances venir, et ainsi de conforter leprocessus de dcision interne.

    17 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Veille stratgique : cinq forces qui conditionnent l'entrepriseMenace de nouveaux

    entrants

    Entrants potentiels

    Pouvoir de ngociation des clientsClients

    Concurrentsdu secteur

    Rivalits entres firmes existantes

    Pouvoir de ngociation des

    fournisseursFournisseurs

    Menace des produits ou services de substitution

    Substituts

    [Porter, 1986]

    18 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    10

    Veille stratgique : les quatre types de veille

    Entrants potentiels

    Veille Concurrentielle Veille Environnementale

    ClientsConcurrentsdu secteur

    Fournisseurs Veille Commerciale

    Veille Commerciale

    Veille Technologique

    Substituts

    [Martinet et Ribault, 1989]

    19 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Veille Marketing Recherche, Traitement et Diffusion (en vue de leur exploitation)

    de renseignements relatifs aux marchs de l'entreprise

    Veille Marketing

    Veille Commerciale

    Veille Concurrentielle

    Veille Technologique

    Forces et faiblesses des clientset des fournisseurs

    Positionnement dumessage commercial

    Nouveaux acteursNouvelles technologiesPositionnementtechnologique

    Nouveaux produitsNouveaux concurrentsPositionnement face la concurrence

    20 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    11

    Veille Marketing

    Veille Commerciale

    Veille Commerciale

    Quoi: le march Actualit des clients Besoins des clients Appels d'offres privs et publics Sant financire des clients

    VeilleConcurrentielle

    VeilleTechnologique

    Sant financire des clients Actualit des fournisseurs Nouveaux produits des fournisseurs Sant financire des fournisseurs

    Comment: Rapports de visites clients Rapports de visites fournisseurs Contacts personnels Achats de produits Internet Revues, Magazines

    Pourquoi: Orienter le message commercial Identifier de nouveaux marchs Identifier de nouveaux prospects Surveiller son image

    21 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Veille Marketing

    Veille Commerciale

    Quoi: les concurrents et leur(s) Stratgie Politique tarifaire Nouveaux produits ou services Rsultats financiers

    Centredoc | Prestations | Sources | Veille stratgique | Veille marketing | Mise en uvre | Exemple

    VeilleConcurrentielle

    VeilleTechnologique

    VeilleConcurrentielle

    Rsultats financiers Recrutements Clients, nouveaux contrats Communiqus ou articles de presse Accords, partenariats, rachats,Comment: Internet, site web Rapports dactivit Bilans dentreprises Documentation commercialeDocumentation commerciale Achats de produits Revues, MagazinesPourquoi: Identifier les concurrents les plus menaants Identifier lapparition de nouveaux concurrents Ajuster son argumentation commerciale Mettre en place des stratgies commerciales plus efficaces

    22 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    12

    Veille Marketing

    Veille Commerciale

    Quoi: lenvironnement technologique Les dpts de brevets Lvolution des normes Lvolution des technologies Les procds de fabrication

    Centredoc | Prestations | Sources | Veille stratgique | Veille marketing | Mise en uvre | Exemple

    VeilleConcurrentielle

    VeilleTechnologique

    Les procds de fabrication La recherche fondamentale

    Comment: Banques de donnes brevets Littrature scientifique Thses Organes de normalisations Rapports scientifiques

    VeilleTechnologique

    Pourquoi: Dtecter les technologies de substitution Dtecter des niches technologiques Surveiller lactivit innovante des concurrentsValoriser la Ra&D (brevets) Orienter la Ra&D Orienter la recherche de partenaires technologiques

    23 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Veille: mise en uvre

    AN

    CE RECHERCHE

    TRAITEMENT

    SURV

    EIL

    LA

    COLLECTE

    DIFFUSION MmorisationArchivage

    ON

    ANALYSEVALIDATION

    UTILISATION

    EX

    PLO

    ITA

    TIO

    24 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    13

    Veille: processus de rfrence

    Analyse des besoins

    Mise en place Validation Veille

    2 3 jours 2 3 jours 3 4 semaines

    - Prise de contact

    - Expression des besoins

    - Esquisse de stratgie

    - Discussion du planning

    Actions

    Moyens

    - Feuille de recherche

    - Ecriture de la stratgie

    - Test des stratgies

    - Extraction des donnes

    - Envoi au client

    Actions

    Moyens

    - Outils de recherche

    - Bases de donnes

    - Evaluation des donnes

    - Proposition de correction

    - Ajout/suppressionde critres de recherche

    Actions

    Moyens

    - Feed-back

    - Mises jour

    - Alertes

    - Gestion du service

    - Correction de stratgie

    - Ajout de thmatiques

    Actions

    Moyens

    Mi l - RAPID- Alerte e-mail

    Mise en place du Portail

    - Classifications

    - Graphisme

    - Droits et accs

    Actions

    Ajout de sujet(s) de veille

    25 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Entreprise

    Exemple: Veille Brevets

    Banques de donnesexternes (par ex. Derwent)

    Contrle de linformationVeilleur

    @

    AdministrateurGre les droits des

    utilisateurs

    Base de donnesIndexationMoteur de recherche

    @

    26 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    14

    La veille pour qui ? Que len soit :

    Chef dentreprise, A t i Acteur conomique,

    Institutionnel ou Homme Politique.

    Il est de plus en plus vitalvital danticiperanticiper et de prendre en prendre en compte un nombre croissant de paramtrescompte un nombre croissant de paramtres avant toute prise p pp p pde dcisiondcision.

    27 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Le positionnement de la veille au sein de lentreprise

    Direction

    Marketing R&D Production Finance Achat

    Cellule de Veille

    g

    28 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    15

    La veille pourquoi ?

    Innover

    Surveiller pour

    Adapter lentreprise

    son environnement

    P t R t bili

    Utiliser linformation comme arme

    Protger

    Accrotre sa connaissance

    Rentabiliser

    29 Anass EL HADDADI - [email protected]

    La veille avec-quoi ? Les sources

    Les outils

    Les socits spcialises dans la veille

    30 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    16

    Les sources

    @ InternetSites Web

    Web invisible

    Newsgroups

    Mailing-lists

    5000Banques de donnes professionnelles

    Brevets(Derwent World Patent Index,)

    Info. scientifique - technique(Inspec, Metadex, Rapra, )

    Donnes conomiques(Predicast, B&I, )

    Mailing lists

    Newsletters

    Experts

    Organismes

    Rseaux de contacts

    ( )

    31 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Les sources Les sources formelles

    ComposesComposes principalementprincipalement dede la presse, la tlvision, la radio, leslivres, banques de donne et CD-ROM, les brevets, les informationslgales, les tudes publiques ralise par des prestataires publics ouprivs

    AvantageAvantage :: Une source dinformation Une source dinformation sur et assez exhaustivesur et assez exhaustive ;; Elles ont un faible cot Elles ont un faible cot (sauf le cas de brevets et de (sauf le cas de brevets et de

    InconvnientsInconvnients :: Linformation est mise en scne pour quelle se vende ;

    (sauf le cas de brevets et de (sauf le cas de brevets et de certaines banques de certaines banques de donnes)donnes) ;; Disponibilit de la sourceDisponibilit de la source ;; Facilit daccs.Facilit daccs.

    Risque, parfois, de trouver une information obsolte ; On ne trouve pas toujours ce que lon souhaite rechercher.

    32 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    17

    Les sources Les sources informelles

    Dans ce type de source, lindividu doit se dplacer, passer du temps, sentir, toucher et percevoir linformation quelles procurent.p q p

    Les expositions et les salons ; Les fournisseurs Les concurrents

    Elles sont varies. Citons :

    Les colloques Les sources internes de lentreprise Certains sites Web : visible / invisible ; Les rseaux personnels.

    33 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Les outils Le systme dinformation qui en dcoule repose sur la

    comptence desdes hommeshommes et des expertexperts, mais aussi sur ununsupportsupport informatiqueinformatique trs organis, dcentralis, menantli f ti l b d tili t linformation sur le bureau des utilisateurs par un rseauadquat . [H.Dou, 93]

    Ainsi, ce sont des personnes et des outils, essentiellement informatique, qui vont mettre en uvre les diffrentes tapes de la

    veille stratgique.

    34 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    18

    Les outils informatique Que se soit de la veille:

    Technologique,

    Concurrentiel,

    Commercial Commercial,

    Le but des solutions existantes est dautomatiser le processus de veille stratgique tout en permettant aux utilisateurs daccder

    linformation capture de manire structure.

    Or aucune solution informatique nest d pt l t ti ti d t t l adapte lautomatisation de toutes les

    phases de veille. Certaines technologie sont particulirement performantes pour traiter des sources informelles dautres savrent plus efficaces pour analyser des documents structurs.

    Donc pour chaque tape de processus de veille stratgique correspond

    des outils adquats.

    35 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Les acteurs du rseau de veille Les dcideurs (oprationnels et stratgiques) Les capteurs Les expertsp Lanimateur

    -Les donnesdonnes sont recherches et collectes par le veilleurveilleur.

    -Elles sont analyses laide des expertsexperts,

    -et sont ensuite transmis aux utilisateurs finaux de la veilleutilisateurs finaux de la veille en vue de les tenir sur lvolution de leur environnementde les tenir sur l volution de leur environnement.

    .

    36 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    19

    Les socits spcialises dans la veille

    Il sagit de socits qui se sont spcialises dans la veille stratgique Il sagit de socits qui se sont spcialises dans la veille stratgique ou autres et effectuent la recherches selon un cahier des charges

    tabli par le client.

    Le cot de ses services est assez important, en relation avec le temps et la mobilisation ncessaires.

    37 Anass EL HADDADI - [email protected]

    La veille comment ?

    Le processus de la veille stratgiqueprocessus de la veille stratgique est compos de plusieurs plusieurs tapes cycliquestapes cycliques. Pour chaque tape, on parle de phase

    Chacune de ces phases doit tre valideces phases doit tre valide pour que le processus fonctionne, c'est dire que l'on apporte des informations valeur

    ajoute au client.

    Il peut fonctionner selon deux modes distincts mais non exclusifs :

    Le mode commandeLe mode commande Le mode alerteLe mode alerte

    38 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    20

    Le processus de la veille

    Anass EL HADDADI - [email protected]

    Rfrentiel: plusieurs axes

    Technologie

    Fonctionnalits

    comment

    Mtiersqui

    quoi

    40 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    21

    Pratiques en pleine volution

    ff

    Fonctionnalits

    Points de repre difficiles

    Impact mtiers difficile mesurer

    Usages: valuer ce qui vous sera utileUsages: valuer ce qui vous sera utile

    41 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Le cercle vertueux

    Collecter

    Analyser

    Partager

    42 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    22

    Quelles sources ?Web (visible ou invisible) ?Base de donnes professionnelles ?

    Collecter

    Flux dinformations ?

    Surveillance ? Capitalisation ? Diffusion ?

    Quelle finalit ?

    Alerte? Rcurrente ? Quelle priodicit ?

    Informations trs cibles ?Recherche largie ?

    Quelle prcision ?

    43 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Etre capable de surveiller tout type de sources

    Grer les sources: la clef du succs

    tout type de sources lectroniques, quelque soient leur format, leur mode daccs et leurs langues

    BD mtiers et serveurs prof.

    Flux dinformations (presse)

    44 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    23

    Rfrentiel: plusieurs axes

    Visible

    Invisible

    Google, MSN Crawler

    Laccs au contenu se fait via une Connecteur

    Agent

    interface spcifique.

    45 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Lobjectif:favoriser la mise en vidence dinformations clefs grce des outils mathmatiques et/ou des traitements typographiques

    Analyser

    mathmatiques et/ou des traitements typographiques.

    La matire premire: le texte

    Informations non structuresInformations non structures

    46 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    24

    La veille comment?

    Dfinition des objectifs stratgiques par lquipe dirigeante

    Dfinir les besoins de lentreprise

    Dfinition des axes de recherches: A chaque objectif, un axe de recherche A chaque objectif, un axe de recherche

    (un march X, un concurrent Y)(un march X, un concurrent Y) Dfinition des indicateurs:

    Pour chaque axe de recherche, une liste appropri Pour chaque axe de recherche, une liste appropri dindicateur (source dinformation): dindicateur (source dinformation):

    l l f i ll i il l f i ll i i quels sont les fournisseurs, quelles innovations.quels sont les fournisseurs, quelles innovations. Mettre jour les connaissances de lentreprise elle-mme Sappuyer sur un plan de recherche

    47 Anass EL HADDADI - [email protected]

    La veille comment?

    Prslection de linformation

    Collecter linformation

    + Information pertinente+ Information pertinente + Signaux faibles, capteurs de tendance+ Signaux faibles, capteurs de tendance + Attention la surinformation+ Attention la surinformation

    Valorisation de linformation + Richesse : qualit de linformation+ Richesse : qualit de linformation + Permanence: instantanit ou continuit+ Permanence: instantanit ou continuit Permanence: instantanit ou continuit Permanence: instantanit ou continuit + Fiabilit + Fiabilit + Accessibilit: confidentielle ou publique+ Accessibilit: confidentielle ou publique ??

    48 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    25

    La veille comment?

    Analyser linformation pour la mettre profit pour lentreprise

    Analyser et Synthtiser

    valuation et confrontation avec les objectifs globaux de lentreprise

    tablir des profils: du march, des concurrents, du secteur, des produits et services, des politiques stratgiques des entreprises

    Outils danalyse: ex: -- Analyse FFPM: valuer les forces, faiblesses, Analyse FFPM: valuer les forces, faiblesses, possibilit damlioration et menacespossibilit damlioration et menacespossibilit d amlioration et menacespossibilit d amlioration et menaces

    -- Mthodes de Mthodes de benchmarkingbenchmarking: Svaluer par : Svaluer par rapport au meilleur et intgrer ses mthodes, rapport au meilleur et intgrer ses mthodes, ses points fortsses points forts

    49 Anass EL HADDADI - [email protected]

    La veille comment?

    Assurer la restitution et la diffusion de linformation aux dpartements concerns

    Diffusion de linformation

    concerns-- Dterminer la cible de linformationDterminer la cible de linformation-- Tous les niveaux hirarchiques doivent tre impliqus dans la veilleTous les niveaux hirarchiques doivent tre impliqus dans la veille-- Frquence de linformation: en temps relFrquence de linformation: en temps rel

    Support de diffusion: -- tablir un point central dans lentreprise permettant de rassembler tablir un point central dans lentreprise permettant de rassembler

    et dextraire les donneset dextraire les donnes-- La solution la plus courante: intranetLa solution la plus courante: intranet

    Importance du dynamisme de la cellule de veille Le flux dinformation et de communication optimal : circulation transversale Feed-back: problme de remonte de linformation (communication

    descendante plus quascendante) Problme de confidentialit et de scurit de certaines information

    50 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    26

    Exploitation des informations et connaissances Modifier son plan daction stratgique Utiliser linformation recueillie pour dcider de la stratgie de lentreprise Ractivit par rapport aux informations

    Dterminer les avantages et les faiblesses de lentrepriseDterminer les avantages et les faiblesses de lentreprise Dterminer le positionnement de lentreprise par rapport aux rsultats de la veilleDterminer le positionnement de lentreprise par rapport aux rsultats de la veille Dterminer le positionnement de l entreprise par rapport aux rsultats de la veilleDterminer le positionnement de l entreprise par rapport aux rsultats de la veille

    Remise en jeu du plan daction Dterminer le plan daction stratgique de lentrepriseDterminer le plan daction stratgique de lentreprise Scnarii de simulationScnarii de simulation Formuler une nouvelle stratgie pour plus de comptitivit et tre la pointe du marchFormuler une nouvelle stratgie pour plus de comptitivit et tre la pointe du march

    Modifier son plan daction stratgique Utiliser linformation recueillie pour dcider de la stratgie de lentreprise Ractivit par rapport aux informations

    Dterminer les avantages et les faiblesses de lentrepriseDterminer les avantages et les faiblesses de lentreprise Dterminer le positionnement de lentreprise par rapport aux rsultats de la veilleDterminer le positionnement de lentreprise par rapport aux rsultats de la veille

    R i j d l d ti Remise en jeu du plan daction Dterminer le plan daction stratgique de lentrepriseDterminer le plan daction stratgique de lentreprise Scnarii de simulationScnarii de simulation Formuler une nouvelle stratgie pour plus de comptitivit et tre la pointe du marchFormuler une nouvelle stratgie pour plus de comptitivit et tre la pointe du march

    51 Anass EL HADDADI - [email protected]

    La veille combien ?

    Faire des conomies de Faire des conomies de recherche et recherche et

    Un moyen de minimiser Un moyen de minimiser les risquesles risques

    Un moyen de dtecter Un moyen de dtecter des innovationsdes innovationsrecherche et recherche et

    dveloppementdveloppement

    car il est plus coteux de rinventer des

    solutions que dexploiter celles qui existent dj.

    les risquesles risques

    en vitant de dvelopper une

    innovation qui ne serait pas une, qui

    nintresserait personne ou qui serait

    des innovationsdes innovations

    Par la veille technologique et de

    dvelopper louverture de lentreprise sur son

    environnement.p q

    protg par un

    brevet spcifique.

    52 Anass EL HADDADI - [email protected]

  • 25/10/2011

    27

    Conclusion La veille nest plus lapanage de quelques grandes entreprises ou

    industrie de haut niveau technologique ; toutestoutes lesles entreprisesentreprises ououorganismeorganisme enen gnralegnrale quelquequelque soitsoit leurleur secteursecteur dactivit,dactivit, lesles PMEPME etet PMIPMI ouou

    ll ll ti itll ti it l ll l p tp t b fi ib fi i dd ll d hd h dd llmmemme lesles collectivitscollectivits localeslocales peuventpeuvent bnficierbnficier dede lala dmarchedmarche dede lalamthodologiemthodologie dede lala veilleveille stratgiquestratgique pourpour facilitfacilit leurleur dveloppementdveloppement etet assurerassurerleurleur prennitprennit..

    Ne pas voir lenjeu de linformation dans une socit Ne pas voir lenjeu de linformation dans une socit de linformation semble suicidaire pour une de linformation semble suicidaire pour une

    organisation quelque soit sa finalit ou sa taille.organisation quelque soit sa finalit ou sa taille.L t p i i t l t i i ill i t L t p i i t l t i i ill i t Les entreprises qui seront encore l au troisime millnaire seront Les entreprises qui seront encore l au troisime millnaire seront

    celles qui intgrant la veille dans toutes les facettes de leurs celles qui intgrant la veille dans toutes les facettes de leurs oprations ainsi que dans leur culture organisationnelle.oprations ainsi que dans leur culture organisationnelle.

    53 Anass EL HADDADI - [email protected]

    Les base de donnes documentaires

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    28

    Dfinition Une base de donnes est un ensemble (exhaustif) de donnes non

    indpendances et structures qui sont interrogeables par leur contenu.

    Une base ou banque de donnes est un ensemble de donnes relatif un domaine dfini des connaissances, organis et structur, pour enfaciliter le reprage, et accessible aux utilisateurs par des moyensgnralement lectroniques.

    Les bases de donnes peuvent tre bibliographiques ou en texteintgral, factuelles, numriques, ou bien concerner des images ou des

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    sons.

    Dfinition Une base de donnes bibliographiques signale les articles de

    priodiques ou de journaux, les textes de confrences, lesmonographies, les chapitres de livres et autres publications par le biaisd ti Ch ti d it l t i ti d d tde notices. Chaque notice dcrit les caractristiques de ces documentsselon un format normalis pour permettre aux utilisateurs de lesretrouver.

    La notice bibliographique comporte les lments de la rfrencebibliographique c'est--dire les lments minimaux d'identification dudocument (Titre, auteurs, date, support d'dition) ainsi qu'unedescription du contenu avec des mots cls issus d'un index ou d'un

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    description du contenu avec des mots-cls issus d un index ou d unthsaurus et souvent un rsum.

  • 25/10/2011

    29

    Typologies

    Bases factuelles

    Bases bibliographiques

    Bases de citations

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Les BDD factuelles (ou textuelles) Caractristiques Rponse directe une question

    Compilation de donnes parses dans la littrature (ds la fin du 19e sicle)

    Normalisation de la prsentation et de lindexation

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Constitution en base de donnes dans les annes 80

    Dveloppement acclr des bases de donnes factuelles sur le web

  • 25/10/2011

    30

    Les BDD factuelles: exemples Tables de donnes scientifiques Beilstein CRC h db k CRC handbooks Genbank et autres bases de la NLM

    Brevets en texte intgral [email protected] WIPO

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    USPTO

    BDD Bibliographiques: historique Bibliographies scientifiques (1900)

    Bases de donnes sur serveurs (1970)

    Bases de donnes sur cdrom (1990)

    Bases de donnes sur le web (1998)

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    31

    BDD Bibliographiques: caractristiques Exhaustivit dans un domaine

    Informations riches et homognes Informations riches et homognes

    Structuration de linformation

    Normalisation et hirarchisation des concepts

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Logiciels dinterrogation trs labors

    Outils statistiques

    BDD: exhaustivit dans un domaine Nombre de publications analyses

    Types de documents Types de documents

    Couverture ditoriale

    Couverture gographique

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Couverture linguistique

    Couverture chronologique

  • 25/10/2011

    32

    BDD: Information riche, homogne et structure

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    BDD: Thsaurus Dfinition dun thsaurus

    Un thsaurus est un rpertoire organis de termes slectionns et normaliss pourl'analyse de contenu et le classement des documents d'information.Les termes slectionns sont nomms descripteurs parce qu'ils sont destins dcrireLes termes slectionns sont nomms descripteurs parce qu ils sont destins dcrirede manire prcise et spcifique le contenu d'un document.

    Objectifs dun thsaurus Un thsaurus est utilis pour indexer des documents. Il permet, notamment, de rsoudreles problmes de synonymie lors de la description des documents.

    Un thsaurus est un outil qui permet aux utilisateurs d'optimiser leur recherched'information dans une base de donnes afin d'viter le "bruit" c'est--dire toute rponsenon pertinente ou le "silence" c'est dire la non slection de documents pertinents

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    non pertinente ou le silence c est--dire la non slection de documents pertinents.

    Le MeSH (Medical Subject Headings), thsaurus biomdical de la NLM, sert interrogerMedline.

  • 25/10/2011

    33

    BDD: Thsaurus Le MeSH Lorganisation hirarchique

    Le MeSH est organis selon une arborescence avec des niveaux hirarchiques qui partent des termes gnriques jusqu'aux termes spcifiques.

    Les descripteurs du MeSH sont regroups en 16 catgories Au fur et mesure que l'on descend les Les descripteurs du MeSH sont regroups en 16 catgories. Au fur et mesure que l on descend les onze niveaux de la hirarchie, les termes sont de plus en plus spcifiques.

    A - AnatomieB - OrganismesC - MaladiesD - Produits chimiques et pharmaceutiquesE - quipements et techniques analytiques, diagnostiques et thrapeutiquesF - Psychiatrie et psychologieG - Sciences biologiquesH - Sciences naturellesI - Anthropologie, enseignement, sociologie et phnomnes sociauxJ Technologie industrie et agriculture

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    J - Technologie, industrie et agricultureK - Sciences humainesL - Sciences de l'informationM - IndividusN - SantV - type de publicationZ - Lieux gographiques

    BDD: Thsaurus Le MeSH Lorganisation hirarchiqueLa catgorie C (Maladies) comprend 23 subdivisions.

    Maladies Infections bactriennes et mycoses [C01] y [ ]Maladies virales [C02] Maladies parasitaires [C03] Tumeurs [C04] Maladies de l'appareil locomoteur [C05] Maladie de l'appareil digestif [C06] Maladies du systme stomatognathique [C07]Maladies de l'appareil respiratoire [C08] Maladies oto-rhino-laryngologiques [C09] Maladies du systme nerveux [C10] Maladies de l'oeil [C11] Maladies urologiques et appareil gnital mle [C12] Maladies de l'appareil gnital fminin et complications de la grossesse [C13] Maladies cardiovasculaires [C14] Hmopathies et maladies lymphatiques [C15]

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Hmopathies et maladies lymphatiques [C15] Maladies et malformations congnitales, hrditaires et nonatales [C16] Maladies de la peau et du tissu conjonctif [C17] Maladies mtaboliques et nutritionnelles [C18] Maladies endocriniennes [C19] Maladies du systme immunitaire [C20] Troubles lis l'environnement [C21] Maladies animales [C22] Signes et symptmes, tats pathologiques [C23]

  • 25/10/2011

    34

    BDD: Thsaurus Le MeSH La polyhirarchieUn mme terme peut appartenir plusieurs catgories du MeSH. Dans chacune de ces catgories, un numro

    alphanumrique (Tree number) lui est attribu : une lettre prcise la catgorie (C = Maladies) et une srie d b i l i i d d l' b P l l d i de nombres renseigne sur la position du terme dans l'arborescence. Par exemple, pour le descripteur "Hpatite C" :

    Maladies[C] -->maladies virales [C02] --> hpatites virales humaines [C02.440] -->hpatite C [C02.440.440]

    Maladies[C] -->maladies virales [C02] --> infections virus ARN [C02.782] --> infections Flaviviridae[C02.782.350] --> hpatite C [C02.782.350.350]

    Maladies[C] --> maladies de l'appareil digestif [C02] --> maladies du foie [C06.552] --> hpatites [C06.552.380] --> hpatites virales humaines [C06.552.380.705] --> hpatite C [C06.552.380.705.440]

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Ainsi ce descripteur a 3 localisations dans l'arborescence du thsaurus . La consultation du thsaurus peut permettre de connatre les diffrents aspects ou contextes (par exemple, les localisations anatomiques, les agents pathognes, etc.) d'une maladie.

    BDD: Thsaurus Le MeSH Lorganisation smantique

    Le MeSH est aussi organis selon des relations smantiques.

    Pour chaque concept, un terme prfrentiel est dsign et il est utilis lors de l'indexation. Lessynonymes (Entry terms) renvoient au terme prfrentiel lors de l'interrogation de PubMedpar les utilisateurs. Ces synonymes sont parfois des termes plus spcifiques pour lesquels il n'ya pas eu cration d'un concept MeSH spcifique.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    35

    BDD: Thsaurus Le MeSH

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Les BDD: sources pour la scientomtrie Activit dun pays

    Activit des institutions (CNRS, IRIT, Universits, )

    Activits des laboratoires

    Activit des individus

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    36

    Les BDD: outils statistiques Comptage (Inspec, Pascal,)

    Traitements statistiques Auteur Type de document Anne de publication Langue Mot-cl

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Mot cl Titre de journal

    Base de citations ISI web of science Current contents: 1958

    Science citation index (1945-)

    Arts&Humanities citation index (1975-)

    Journal of Citation Report

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    37

    Base de citations Chemical abstracts CAS Spotlight: 1999

    Abstracts + rfrences depuis 1999

    Interrogation Des documents cits Des documents qui citent

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Comparaisons: bases dditeurs SCIENCEDIRECT Base de donnes de priodiques

    Editeur Elsevier (2158 titres )

    Qualit des recherches bibliographiques

    Limites

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Couverture ditoriale Pas dindexations spcifiques, de thsaurus

  • 25/10/2011

    38

    Comparaisons: moteurs de recherche spcialiss SCIRUS Moteur performant

    Couverture complte

    Possibilits de recherche tendus

    Limites

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Pas dindexation spcifique, ni de thsaurus

    La Veille Brevets

    Anass EL HADDADI

  • 25/10/2011

    39

    Objectifs

    Atteindre une connaissance gnrale des aspectsmthodologique, technologiques de la veillebrevets: intrts, difficults, solutions actuelles etlavenir.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Mthodologie

    Prsentation et discussion des concepts les plusimportants propres au domaine de la veille brevets:importants propres au domaine de la veille brevets:sourcing, analyse, reporting

    Consultation des bases de brevets en ligne Dmonstration sur la plate forme Ttralogie, Xplor et

    XEW Ralisation dun dossier, pour faire les premiers pas dans

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Ralisation d un dossier, pour faire les premiers pas dansle domaine de la veille.

  • 25/10/2011

    40

    Plan-- Quest ce quun brevet ?Quest ce quun brevet ?-- Pourquoi rechercher des brevets ? Pourquoi rechercher des brevets ? -- Contenu et structure des documents de brevetContenu et structure des documents de brevet-- Trouver des bases de brevets Trouver des bases de brevets -- Les types de bases de brevets Les types de bases de brevets -- [email protected] [email protected] -- USPTOUSPTO-- WIPOWIPO

    79 Anass EL HADDADI- [email protected]

    Quest ce quun brevet?

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    41

    Quest ce quun brevet? un monopole dexploitation de 20 ans maximum, sous condition du

    versement dune redevance,

    accord une personne physique ou morale,

    sur une invention technique,

    avec obligation de divulgation de linvention.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Pourquoi chercher des brevets?

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    42

    Pourquoi chercher des brevets? Pour obtenir une vue densemble sur ltat de la technique

    pour examiner lintrt de la dlivrance dune demande de brevet p Mon invention est-elle vraiment nouvelle ?

    Pour rassembler des informations pour sa propre recherche Comment cela fonctionne-t-il ?

    Pour se faire une vue densemble sur un domaine technologique.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Quexiste-t-il en fait dj dans ce domaine ?

    Pourquoi chercher des brevets ? On effectue des recherches par nom

    pour tre prpar aux innovations du concurrent ;p p p le concurrent a-t-il une nouvelle ligne de produits ?

    pour trouver des spcialistes dans un domaine donn. Qui sont les spcialistes ?

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    43

    Contenu et structure des documents de brevetde brevet

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Contenu et structure des documents de brevetUn brevet comporte essentiellement trois parties :

    la page de garde contenant les informations juridiques telles que les dates, numros,inventeurs et propritaires du brevetinventeurs et propritaires du brevet,

    la description destines convaincre le lecteur (essentiellement l'examinateur et lejuge) que les conditions de brevetabilit, en particulier l'inventivit et la suffisance dedescription, sont respectes : la premire partie du brevet est le mmoire descriptif, ol'on brosse un tableau de l'tat de la technique la date de dpt de la demande debrevet, o l'on prsente le sommaire de l'invention, tandis que la seconde partie de ladescription dcrit, avec si possible des figures, un ou plusieurs modes de ralisationprfrs de l'invention,

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    p ,

    les revendications qui constituent la base juridique de la protection d'une inventionen ce qu'elles dlimitent l'tendue de la protection confre par le brevet.

  • 25/10/2011

    44

    Contenu et structure des documents de brevet

    La page de garde

    1. Date de dpt - Il s'agit de la date laquelle la demande de brevet a tdpose. Cette date est trs importante : seules peuvent tre cites commeantriorits opposables au brevet les divulgations antrieures la date dedpt de la demande de brevet.

    2. Numro de dpt - Un numro de srie est attribu une demande debrevet lors de son dpt.

    3. Priorit - Le brevet peut bnficier d'un droit de priorit d'une demandeantrieure pour la mme invention. Cela a pour effet que la date de dpt ("date effective") est rpute tre la date de dpt de la demande antrieureaux fins de dterminer l'tat de la technique opposable au brevet. Lorsquunetelle priorit est revendique, la date de dpt, le pays et le numro dedpt de cette demande antrieure sont indiques dans le champ priorit .

    4. Date de publication - La date de publication est la date laquelle le

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    document de brevet est mis la disposition du public, rejoignant ainsi l'tat dela technique. Cette date est gnralement postrieure de 18 mois la date dedpt ou de priorit du brevet, sauf si le dposant demande la publicationanticipe du brevet.

    Contenu et structure des documents de brevet

    La page de garde

    5. Numro de publication - Un second numro de srie, qui diffre dunumro de dpt (2), est attribue au document de brevet mis la dispositiondu public.

    6 Inventeur(s) Le brevet doit comporter la dsignation du ou des6. Inventeur(s) - Le brevet doit comporter la dsignation du ou desinventeurs, personnes physiques, de linvention objet du brevet. Lordre dedsignation des inventeurs ne confre aucun droit particulier.

    7. Demandeur(s) ou cessionnaire(s) - Le demandeur ou le cessionnaire estle propritaire (on dit aussi titulaire ) du brevet. Le droit au brevetappartient linventeur, mais peut tre transfr une autre personne physiqueou morale. La question du droit au brevet est traite plus en dtail ici.

    8. Titre - Le titre du brevet doit dcrire succinctement l'objet de la demandede brevet.

    9. Domaines de recherche - L'Office des brevets utilise un systme de

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    classification pour classer les technologies. Les classes sont utile pour effectuerdes recherches dantriorits ou thmatiques.

    10. Abrg / 11. Dessin dabrg - Un abrg et un dessind'accompagnement aident les lecteurs dterminer rapidement si le brevetconcerne une matire qui les intresse. Labrg n'a pas de valeur juridiquepour dterminer la porte du brevet.

  • 25/10/2011

    45

    Contenu et structure des documents de brevet

    Description

    La description expose:

    le domaine technique de linvention et son application industrielle, ltat de la technique antrieure l tat de la technique antrieure, le problme technique rsoudre et la solution apporte par linvention, avec, lecas chant ses avantages, une brve description des dessins, une description dtaille dau moins un mode de ralisation de linvention.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Contenu et structure des documents de brevet

    Description

    12-13. Domaine et arrire-plan technologique de l'invention -En prambule de lexpos de l'invention, il est tout dabord dcrit l'tatde la technique avant l'invention et le problme rsolu par l'inventionau vu de cet tat de la technique. Si, selon le mot d'Albert Einstein, unproblme sans solution est un problme mal pos, il est parfoisessentiel, dans un brevet, que le problme soit bien expos pour que lasolution soit bien comprise et apprcie quant sa contribution ltat de la technique.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    46

    Contenu et structure des documents de brevet

    Description

    14. Objet de l'invention - Lobjet de linvention est nonc dans uneb d i ti d i i l t i ti d l'i tibrve description des principales caractristiques de l'inventionformule en termes gnraux ne faisant pas rfrence aux dessins.Cette partie peut galement expliquer comment l'invention fonctionneet comment la combinaison de ces caractristiques principales vontrsoudre le problme.

    15. Brve description des dessins - La brve description desdessins permet au lecteur de dterminer ce qu'il est en train deregarder sans avoir besoin de se rfrer demble la descriptiondtaille de l'invention.

    16. Description dtaille de la solution prfre - Cette partie

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    p p pdu brevet comprend une description dtaille de l'invention faisantgnralement rfrence aux dessins et donnant suffisammentd'informations pour que lhomme du mtier soit en mesure de raliseret d'utiliser le meilleur mode de ralisation de l'invention connu dfinipar linventeur au moment du dpt.

    Contenu et structure des documents de brevet

    Les revendications: dfinition et limite de votre proprit

    17. Revendications - Les revendications constituent la partiejuridiquement contraignante du brevet. Les revendications dlimitentl'tendue de la protection en indiquant les caractristiques del'invention que l'on souhaite protger. Un titulaire du brevet aseulement la droit dempcher d'autres personnes de fabriquer,d'utiliser de vendre d'offrir la vente d'importer ou d'exporter ce quid utiliser, de vendre, d offrir la vente, d importer ou d exporter ce quiest revendiqu dans le brevet. Le simple fait dillustrer sur les dessinsou de dcrire dans un paragraphe une ide ou une caractristique neconfre sur celle-ci aucune protection.

    18. Revendication indpendante - Le jeu de revendicationscomprend au moins une revendication indpendante (au moins larevendication 1) indiquant les caractristiques essentielles del'invention et donnant la protection la plus large. Il peut y avoirplusieurs revendications indpendantes dfinissant diffrentes aspectsou diffrentes composantes de l'invention.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    En Europe, chaque revendication indpendante comprend:

    une partie prambule dsignant l'objet de l'invention et lescaractristiques techniques de l'invention qui sont dj connues,

    une partie caractrisante prcde par l'expression du typecaractris en ce que et qui exposent les caractristiquestechniques nouvelles de l'invention revendique.

  • 25/10/2011

    47

    Contenu et structure des documents de brevet

    Les revendications: dfinition et limite de votre proprit

    19. Revendication dpendante - Le jeu de revendicationscomprend gnralement plusieurs revendications dpendantes (lessous-revendications) protgeant des caractristiques secondaires del'invention. Une revendication dpendante comprend toutes leslimitations de la revendication indpendante laquelle elle se rattache,ainsi que les limitations (caractristiques techniques) additionnellescontenues dans la revendication dpendante. Si quelqu'un trouve unefaon de contourner une revendcation indpendante en sabstenantden reproduire au moins une caractristique, ce contournement vautalors ncessairement pour les sous-revendications qui dpendent decette revendication indpendante.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Contenu et structure des documents de brevet

    Les revendications: dfinition et limite de votre proprit

    19. Revendication dpendante - Le jeu de revendicationscomprend gnralement plusieurs revendications dpendantes (lessous-revendications) protgeant des caractristiques secondaires del'invention. Une revendication dpendante comprend toutes leslimitations de la revendication indpendante laquelle elle se rattache,ainsi que les limitations (caractristiques techniques) additionnellescontenues dans la revendication dpendante. Si quelqu'un trouve unefaon de contourner une revendcation indpendante en sabstenantden reproduire au moins une caractristique, ce contournement vautalors ncessairement pour les sous-revendications qui dpendent decette revendication indpendante.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    48

    Contenu et structure des documents de brevet

    Terminologie des brevets

    HOMME DE ETAT DE LA

    Information Protection

    DEPOT

    HOMMEDEMETIER

    REVELATION SOLUTIONDUPROBLEME

    ETATDELATECHNIQUE

    REVENDICATIONS

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    INVENTION

    Contenu et structure des documents de brevet

    Complexit

    Exemplesetfigures

    RevendicationdpendanteHa

    ute

    g

    Abrg

    Etatdelatechnique

    Revendicationprincipale

    Complexit

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    ProblmeTitre

    DegrdabstractionBas Haut

    Basse

  • 25/10/2011

    49

    Contenu et structure des documents de brevet

    Et aprs .

    Pays

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    PaysClassification CIBDatesInventeurAnnuaire professionnelMandataireOrganismeTitreAbrgMots-cls

    Contenu et structure des documents de brevet

    Et aprs .

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    50

    Dmarrez l o les autres se sontarrts !

    Contenu et structure des documents de brevet

    . Maintenant

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Trouver des bases de brevets

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    51

    Trouver des bases de brevets Via des moteurs de recherches Comme quation de recherche : Bases de donnes et offices des brevets dans le

    monde

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Fig. 1 Recherche des BDD et offices des brevets dans le monde

    Trouver les bases de brevets

    1

    2

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Fig. 2 Rsultats de la Recherche

    Fig. 3 Bases de donnes et offices des brevets dans le monde

    Fig. 4 Principales sources dinformation brevets sur le Web

  • 25/10/2011

    52

    Les types de bases de brevets

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Les types de bases de brevets Des bases nationales de brevets

    USPTO Accs gratuit aux brevets amricains depuis 1970, en texte complet depuis 1976

    PAJ Accs gratuit aux brevets japonais depuis 1976 + statut lgal depuis 1990

    Des bases de brevets proposant des brevets de plusieurs pays ou rgions

    [email protected]

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Accs gratuit environ 3,5 millions de demandes de brevets franais, europens et de demandes internationales publis depuis 1978 + statut lgal.

    Plutarque Consultation payante des donnes franaises et trangres sur les brevets, marques, dessins et

    modles et leur jurisprudence.

  • 25/10/2011

    53

    Les types de base de brevets Des bases compltes, mais payantes Qpat (Questel)

    Accs la plus importante collection de bases de donnes brevets (nationaux, internationaux, spcialiss dans un domaine ) provenant des principaux offices de brevets et producteurs spcialiss dans un domaine) provenant des principaux offices de brevets et producteurs dinformation.

    Derwent World Patent Index (Thomson) Signal les brevets des principaux pays industrialiss

    Une base de donnes donnant les brevets US les plus consults

    Freepatentsonline

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Accs aux brevets publis par lUSPTO partir du numro 4 000 000. Brevets les plus populaires par entreprises et sujets. Accs aux donnes principales du brevets, mais pas aux dessins.

    Les types de base de brevets Une base de donnes permettant de recevoir des

    alertes sur les brevets US

    Freshpatents Aprs inscription, possibilit denregistrer des mots-cls pour recevoir des courriers

    hebdomadaires concernant des brevets US sur le sujet dtermin. Accs aux descriptions et revendications

    Une base de donnes permettant de faire des recherches en langage naturel

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Google patents Pour le moment, accs aux seuls brevets US.

  • 25/10/2011

    54

    [email protected]

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    [email protected] [email protected]: permet de rechercher des demandes de brevets, publies par lOEB au cours des 24 derniers mois.

    Pour les brevets EP XXXXXXX de plus de 24 mois, vous pouvez consulter :Pour les brevets EP XXXXXXX de plus de 24 mois, vous pouvez consulter : FR [email protected] (interrogeable en franais) Worldwide (interrogeable en anglais)

    WIPO [email protected]: permet de trouver des demandes de brevets, publies par lOMPI au cours de 24 mois derniers mois.

    Pour les brevets WO AAAAXXXXXX de plus de 24 mois, vous pouvez consulter : FR [email protected] (interrogeable en franais)

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Fig. 5 Site de [email protected] http://fr.espacenet.com/

    Worldwide (interrogeable en anglais)

  • 25/10/2011

    55

    [email protected] [email protected] (existe pour chaque pays europen) permet de lancer une recherche sur les demandes de brevets, dposs depuis 1978, au niveau :

    franais (FRXXXXXXX), publies par lINPI (EPXXXXXXX) bl lOEB europen (EPXXXXXXX), publies par lOEB

    international PCT (Patent CooperationTreaty = Trait de coopration en matire de brevets) (WOAAAAXXXXXX), publies par lOMPI Pas dinterrogations possibles par ECLA

    Vous pouvez consulter :

    le texte complet des brevets franais dlivrs depuis 1989,

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Fig. 5 Site de [email protected] http://fr.espacenet.com/

    les traductions en franais des brevets europens depuis 2007.

    Worlwide permet dinterroger des demandes de brevets publis dans plus de 81 pays et rgions. Elle fourni la documentation minimale PCT laquelle sont ajouts dautres champs (classes ECLA, rfrences aux documents cits)

    [email protected] par numro

    La composition des numrosLa composition des numros

    numro de demande : PPAAAAXXXXXXXnumro de publication : PPXXXXXXXnumro de priorit : PPAAAAXXXXXXX

    Pour une mme famille de brevets, on trouve les mmes numros de priorit Les + de la recherche par numro

    trouver en une seule recherche le document dsir

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    trouver en une seule recherche le document dsir,trouver de la littrature non-brevet (articles scientifiques, CR de confrences, rapports livres = actualit). Ces documents ont un numro daccs : XPXXXXXXXXX

    Fig. 6 Recherche par numro

    Fig. 7 Rsultat de recherche par nmuro

  • 25/10/2011

    56

    [email protected] rapide

    Termes utiliser

    en franais (FR [email protected]), anglais (autres bases) ne pas mettre plus de 4 termes par champs, ne pas utiliser de tiret

    Oprateurs disponibles

    AND, OR, NOT, , ()

    Troncatures et masque

    * quivaut un nombre quelconque de caractres quels quils soient. Il doit tre prcd dau moins 3 caractres.

    ? i ( l i l/ i li ) Il ili j 3 f i i 2

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    ? quivaut un ou aucun caractre (pluriel/singulier). Il peut-tre utilis jusqu 3 fois maximum et 2 caractres au moins doivent le prcder.

    # quivaut exactement un caractre. Il peut-tre utilis jusqu 3 fois maximum et 2 caractres au moins doivent le prcder.

    Fig. 8 Page de recherche rapide

    [email protected] avance

    La recherche avance permet de combiner des champs et donc dtre plus prcis dans sa recherche

    mmes astuces que pour la recherche rapide, maximum 21 critres de recherche au total, maximum 20 oprateurs au total par masque de saisie

    Les troncatures et le masque ne peuvent tre utiliss que dans les champs :

    mots-cls dans le titre, mots-cls dans le titre ou labrg, demandeur et inventeur.

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Cette recherche permet notamment de faire une recherche par classifications :

    ECLA (disponible dans Espacenet, rubrique Rechercher dans la classification)CIB (http://www.wipo.int/classifications/ipc/ipc8/?lang=fr=)

    Fig. 9 Classification Internationale des brevets

    Fig. 10 Recherche dans la classification europenne

  • 25/10/2011

    57

    [email protected]

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Fig. 11 Liste des brevets Air Bus Liste de rsultats :

    par page, on obtient maximum 15 rsultats, et en cas d'affichage condens, maximum 30 rsultats.Les rsultats sont tris par date de mise jour dans la base de donnes

    [email protected]

    Les informations :

    donnes bibliographiques description revendications mosaque document original situation juridique INPADOC

    Les astuces concernant le document :

    agrandir laffichage dans Adobe Reader, ouvrir un lien dans une nouvelle fentre

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    ouvrir un lien dans une nouvelle fentre, copier/coller, imprimer et sauvegarder le document complet.

    Fig. 12 Brevet sur [email protected]

    Fig. 13 Document original en PDF

  • 25/10/2011

    58

    USPTO USPTO permet de lancer des recherches uniquement sur les demandes

    de brevets et sur les brevets publis aux Etats-Unis(USAAAAXXXXXXX) depuis 1790.

    Le texte intgral est disponible pour les brevets dlivrs partir de 1976

    Les principales informations sont identiques celles [email protected]:

    mme abrg, mmes revendications, descriptions identiques

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    descriptions identiques, propositions de documents lis, liens vers les brevets cits, utilisation de la CIB, document original (incluant les dessins, plans)

    USPTO

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    59

    USPTO

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Fig. 14 Page daccueil USPTO

    Fig. 15 Patent Full-Text and Full-Page Image Databases

    Fig. 16 Page de recherche sur USPTO

    USPTO

    Anass EL HADDADI- [email protected]

  • 25/10/2011

    60

    USPTO

    Anass EL HADDADI- [email protected]

    Fig. 17 Liste des brevets : eq. De recherche Boeing Liste de rsultats :

    par page, on obtient maximum 50 rsultats,

    Les rsultats sont tris par date de mise jour dans la base de donnes.

    Merci pour votre attention

    Anass EL HADDADI, [email protected]