Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Octobre 2017

of 13 /13
Baromètre de l’économie LEVÉE D’EMBARGO JEUDI 5 OCTOBRE 2017 À 06H30 Sondage réalisé pour Octobre 2017

Embed Size (px)

Transcript of Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Octobre 2017

  • Baromtre de lconomie

    LEVE DEMBARGO JEUDI 5 OCTOBRE 2017 06H30

    Sondage ralis pour

    Octobre 2017

  • Mthodologie

    Recueil

    Echantillon

    Enqute ralise auprs dun chantillon de Franais interrogs par Internet les27 et 28 septembre 2017.

    Echantillon de 1 023 personnes reprsentatif de la population franaise ge de

    18 ans et plus, parmi lesquelles : 229 sympathisants de gauche, 145

    sympathisants En Marche, 143 sympathisants de droite hors FN et 150 du FN.

    La reprsentativit de lchantillon est assure par la mthode des quotas appliqus aux

    variables suivantes : sexe, ge, niveau de diplme et profession de linterview aprs

    stratification par rgion et catgorie dagglomration.

  • Chaque sondage prsente une incertitude statistique que lon appelle marge derreur. Cette marge derreur signifie que le

    rsultat dun sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part et dautre de la valeur observe. La marge

    derreur dpend de la taille de lchantillon ainsi que du pourcentage observ.

    Si le pourcentage observ est de

    Taille de lEchantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50%

    200 3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1

    300 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8

    400 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0

    500 1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5

    600 1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1

    800 1,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5

    900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3

    1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1

    2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2

    3000 0,8 1,1 1,4 1,6 1,8 1,8

    Prcisions sur les marges derreur

    Lecture du tableau : Dans un chantillon de 1000 personnes (lorsque lensemble des Franais est interrog), si le pourcentage observ est de 20% la marge derreur

    est gale 2,5% : le pourcentage rel est donc compris dans lintervalle [17,5 ; 22,5]. Dans un chantillon de prs de 200 personnes (tels que les sous-chantillons de

    sympathisants prsents dans ce rapport), si le pourcentage observ est de 20% la marge derreur est gale 5,7% : le pourcentage rel est donc compris dans

    lintervalle [14,3 ; 25,7].

  • Principaux enseignements (1/3)

    Le mois dernier, la rentre, notre indice de moral conomique stait effondr chutant de +10 -26. Ce mois-ci, il perdencore deux points -28. Les deux tiers des Franais (64%) sont dsormais moins confiants depuis ces derniressemaines en lavenir de la situation conomique tandis que 36% se montrent plus confiants .

    Comment expliquer cette situation alors que presque tous les indicateurs conomiques sont au vert ?

    Dabord, parce que celui qui compte le plus aux yeux des Franais ne lest pas : le chmage a encore -paradoxalement-progress le mois dernier. Ensuite, parce que les Franais doutent de lefficacit de la politique conomique dans le domainedu travail, mais aussi de la fiscalit, traite dans ce sondage. Enfin, nos concitoyens prouvent un sentiment dinjustice : 65%estimaient que le budget prsent par Edouard Philippe tait injuste dans notre dernier sondage hebdomadaire Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro.

    LIMPT SUR LA FORTUNE IMMOBILIRE DIVISE LES FRANAIS

    1. Aprs son effondrement en septembre, lindice de confiance en lavenir ne rebondit pas

    Avant dinterroger les Franais sur la rforme de lISF telle quelle a t conduite par le gouvernement, nous leur avonsdemand de construire leur ISF idal . Celui-ci sloigne beaucoup de la version Macron-Philippe .

    Dabord, si 71% des Franais veulent bien inclure la rsidence secondaire dans le calcul de lISF, une mme proportion (69%)excluraient la rsidence principale.

    2. Pour les Franais, la rsidence principale ne doit pas tre intgre dans le calcul de lISF, mais ce doit tre enrevanche le cas de tous les attributs de la richesse, quils soient matriels ou financiers

  • Principaux enseignements (2/3)

    En revanche tous les signes extrieurs de richesse (yachts, voitures de luxe, etc.) devraient tre compts daprs eux danslISF, ainsi que les placements immobiliers et financiers. 36 ans aprs son instauration par Franois Mitterrand, lexceptionculturelle ne passe toujours pas : 79% des Franais souhaiteraient que les uvres dart soient bien inclues dans le calcul delISF.

    Enfin, une catgorie doit tre exonre selon 56% des Franais : le capital des PME. Contrairement aux grandes entreprises,les PME (et leurs dirigeants) ont une trs bonne image dans lhexagone. Les capitaux professionnels restent dailleurs exclusde lISF dans la rforme, mais le projet de loi de finances pour 2018 supprime la rduction d'ISF de 50 % sur l'investissementdans les PME. La dcision prise parat logique ds lors que l'ISF cde la place l'IFI et en mme temps elle peut semblercontradictoire par rapport cette conomie de la cration que veut encourager le gouvernement.

    Depuis la cration de limpt sur les grandes fortunes (IGF) transform en impt de Solidarit sur la Fortune (ISF), lesFranais se montrent hostiles, de manire constante et massive, sa suppression. Sa transformation en IFI (Impt sur laFortune Immobilire) ne suscite pas une telle opposition mais les Franais se montrent partags : 50% y sont opposs, 50% ysont favorables. Ce 50-50 se retrouve peu ou prou au sein de chaque catgorie socio-professionnelle. Seuls les chefsdentreprises et les cadres suprieurs sy montrent assez nettement favorables (59%). Pour les Franais, la question sassimile un cas de conscience : dsormais plus pro business quautrefois, ils peuvent tre sduits par lIFI, mais dun autre ct,ils sont attachs symboliquement lide que les plus riches contribuent encore plus que les autres Franais la solidaritnationale.

    3. LIFI divise les Franais. Seuls les chefs dentreprise et les cadres suprieurs y sont assez nettement favorables

  • Principaux enseignements (3/3)

    Cline Bracq, Directrice gnrale [email protected]

    Des clivages politiques existent galement sur la question : si les sympathisants du FN se montrent partags (48% pour, 51%contre), les sympathisants de gauche sont prs des deux tiers (63%) sopposer lIFI. Depuis la rentre de septembre, lessympathisants de gauche, proportionnellement les plus nombreux avoir vot pour Emmanuel Macron, se montrentextrmement critiques envers le gouvernement. Les sympathisants dEn marche sont au contraire 67% applaudir, ceux dedroite approuvant mais de manire plus modre (55%). La gageure principale du gouvernement sera donc, outre dobtenirdes rsultats, de prouver aux Franais que la politique conomique nappauvrit pas les plus modestes tout en enrichissant lesplus favoriss.

  • Depuis ces dernires semaines tes-vous plutt plus confiant ou plutt moins confiant concernant lavenir de la situation conomique en France ?

    Pas de rebond de lindice de confiance en lavenir

    Plutt plus confiant : 36%

    Plutt moins confiant : 64%

    -1 pt*+1 pt*

    Indice Plutt plus confiant - Plutt moins confiant = -28 (Rappel mois prcdent* : -26)

    *Sondage Odoxa Baromtre de lconomie pour BFM Business, Challenges, AVIVA publi le 07/09/2017

  • Depuis ces dernires semaines tes-vous plutt plus confiant ou plutt moins confiant concernant lavenir de la situation conomique en France ?

    Evolution de lindice de confiance en lavenir*

    *Jusquen juillet 2014, ce baromtre tait ralis par BVA pour Axys Consultants, BFM et Challenges

    -25

    17

    -52

    -71

    -52

    -63

    -66

    -70-72

    -60

    -56

    -58

    -37

    -33

    -23

    -31

    -34-35

    -33

    -35

    -48

    -47

    -59

    -56

    -59

    -41

    -46

    -49-49

    -40

    -44

    -55

    -47

    -35

    -28

    -29

    -65 -65

    -55

    -67

    -59

    -43

    -44

    -23

    -32

    9

    -11

    -37

    -48-46

    -44

    -36

    -40

    -52

    -56

    -49

    -46

    -48

    -22-24

    -49

    -45

    -37

    -44

    -46

    -49

    -42

    -47

    -51

    -65

    -67

    -74

    -62

    -52

    -47

    -43

    -47

    -47

    -42

    -50

    -45

    -55

    -39-42

    -50

    -59-58

    -58

    -42

    -62

    -48

    -49

    -48

    -34

    -48

    -46

    -29-26

    16

    10

    -26

    -28

    -85

    -75

    -65

    -55

    -45

    -35

    -25

    -15

    -5

    5

    15

    25

    dc-

    06f

    vr-0

    7av

    r-07

    juin

    -07

    aot

    -07

    oct-0

    7d

    c-07

    fvr

    -08

    avr-0

    8ju

    in-0

    8ao

    t-0

    8oc

    t-08

    dc-

    08f

    vr-0

    9av

    r-09

    juin

    -09

    aot

    -09

    oct-0

    9d

    c-09

    fvr

    -10

    avr-1

    0ju

    in-1

    0ao

    t-1

    0oc

    t-10

    dc-

    10f

    vr-1

    1av

    r-11

    juin

    -11

    aot

    -11

    oct-1

    1d

    c-11

    fvr

    -12

    avr-1

    2ju

    in-1

    2ao

    t-1

    2oc

    t-12

    dc-

    12f

    vr-1

    3av

    r-13

    juin

    -13

    aot

    -13

    oct-1

    3d

    c-13

    fvr

    -14

    avr-1

    4ju

    in-1

    4ao

    t-1

    4oc

    t-14

    dc-

    14f

    vr-1

    5av

    r-15

    juin

    -15

    aot

    -15

    oct-1

    5d

    c-15

    fvr

    -16

    avr-1

    6ju

    in-1

    6ao

    t-1

    6oc

    t-16

    dc-

    16f

    vr-1

    7av

    r-17

    juin

    -17

    aot

    -17

    oct-1

    7

  • Depuis ces dernires semaines tes-vous plutt plus confiant ou plutt moins confiant concernant lavenir de la situation conomique en France ?

    Lindice de confiance en lavenir selon la proximit partisane

    *Sondage Odoxa Baromtre de lconomie pour BFM Business, Challenges, AVIVA publi le 07/09/2017

    36%

    31%

    86%

    36%

    17%

    64%

    69%

    13%

    64%

    83%

    1%

    Ensemble

    Sympathisants de gauche

    Sympathisants d'En Marche

    Sympathisants de droite hors FN

    Sympathisants FN

    Plutt plus confiant Plutt moins confiant (NSP)

    Evolution Plutt plus confiant en un mois*

    -1

    -10

    +6

    +7

    -13

  • 84%

    79%

    72%

    71%

    64%

    42%

    29%

    28%

    15%

    20%

    27%

    28%

    34%

    56%

    69%

    70%

    1%

    1%

    1%

    1%

    2%

    2%

    2%

    2%

    Les biens de luxe comme les beaux bateaux (yachts), les voitures de luxe, les bijoux prcieux

    Les uvres dart

    Les placements immobiliers

    Les rsidences secondaires

    Les autres placements financiers (Actions, OPCVM)

    Le capital des PME

    La rsidence principale

    Lassurance-vie

    Il faudrait l'intgrer au calcul de l'ISFIl faudrait le sortir du calcul de l'ISF(NSP)

    Pour chacun des biens suivants, dites-moi si vous pensez quil faudrait lintgrer dans le calcul delimpt de Solidarit sur la Fortune (ISF) ou sil faudrait le sortir de ce calcul ?

    Les lments prendre en compte dans le calcul de lISF

  • Pour chacun des biens suivants, dites-moi si vous pensez quil faudrait lintgrer dans le calcul delimpt de solidarit sur la fortune (ISF) ou sil faudrait le sortir de ce calcul ?

    Les lments prendre en compte dans le calcul de lISFselon la proximit partisane

    Gauche En Marche Droite hors FN FN

    84%

    79%

    72%

    71%

    64%

    42%

    29%

    28%

    Les biens de luxe comme les beaux bateaux (yachts), les voitures de

    Les uvres dart

    Les placements immobiliers

    Les rsidences secondaires

    Les autres placements financiers (Actions, OPCVM)

    Le capital des PME

    La rsidence principale

    Lassurance-vie

    Il faudrait l'intgrer au calcul de l'ISF

    55% 35% 30% 45%

    42% 26% 22% 23%

    78% 56% 51% 64%

    41% 22% 18% 31%

    76% 71% 63% 72%

    80% 82% 61% 67%

    84% 79% 76% 75%

    85% 87% 85% 79%

  • Le gouvernement a dcid de transformer lISF (Impt de Solidarit sur la Fortune) en IFI (Impt sur la Fortune Immobilire) en lappliquantdsormais uniquement aux patrimoines immobiliers suprieurs 1,3 million d'euros ; et plus aux autres biens afin dencourager linvestissement

    priv dans les entreprises. Vous personnellement, tes-vous favorable ou oppos cette transformation de lISF en IFI ?

    Transformer lISF en impt sur la fortune immobilire

    Tout fait favorable12%

    Plutt favorable38%

    Plutt oppos30%

    Tout fait oppos20%

    S/T Favorable : 50%S/T Oppos : 50%

    59% des chefs dentreprises59% des cadres

  • 12%

    9%

    18%

    13%

    12%

    38%

    28%

    49%

    42%

    36%

    30%

    36%

    27%

    31%

    24%

    20%

    27%

    6%

    14%

    27% 1%

    Ensemble

    Sympathisants de gauche

    Sympathisants en Marche

    Sympathisants de droite hors FN

    Sympathisants FN

    Tout fait favorable Plutt favorable

    Plutt oppos Tout fait oppos

    (NSP)

    Favorable Oppos

    50% 50%

    Transformer lISF en impt sur la fortune immobilireselon la proximit partisane

    37% 63%

    67% 33%

    55% 45%

    48% 51%

    Le gouvernement a dcid de transformer lISF (Impt de Solidarit sur la Fortune) en IFI (Impt sur la Fortune Immobilire) en lappliquantdsormais uniquement aux patrimoines immobiliers suprieurs 1,3 million d'euros ; et plus aux autres biens afin dencourager linvestissement

    priv dans les entreprises. Vous personnellement, tes-vous favorable ou oppos cette transformation de lISF en IFI ?