ASSEMBLEE GENERALE Innovation 25 juin 2007

Click here to load reader

download ASSEMBLEE GENERALE Innovation  25 juin 2007

of 42

  • date post

    24-Jan-2016
  • Category

    Documents

  • view

    26
  • download

    0

Embed Size (px)

description

ASSEMBLEE GENERALE Innovation 25 juin 2007. Domaines clés et typologie des entreprises. Marie-Pierre Tuffery mission Développement et innovation. Définition de l’innovation. - PowerPoint PPT Presentation

Transcript of ASSEMBLEE GENERALE Innovation 25 juin 2007

  • ASSEMBLEE GENERALE

    Innovation

    25 juin 2007

  • Domaines cls et typologie des entreprises

    Marie-Pierre Tuffery mission Dveloppement et innovation

  • Dfinition de linnovationLinnovation est une nouveaut qui gnre de la valeur (conomique ou dusage) cest dire qui satisfait un besoin solvable (rencontre un march) ou cre de la richesseIl ne faut pas confondre invention et innovationLinnovation nest pas une premire nationale ou internationale : il sagit dune nouveaut au niveau de la PME elle-mme Cette nouveaut nen est peut tre plus une pour une autre entreprise

  • Types dinnovationLinnovation radicale (ou de rupture), qui correspond la mise au point ou la commercialisation de produits nouveaux est oppose linnovation incrmentale qui concerne seulement une amlioration

    Linnovation technologique, seule prise en considration pendant les dernires dcennies, notamment par la DRIRE, ne doit plus occulter linnovation non technologique, aujourdhui essentielle pour la comptitivit des entreprises

    oppositions aujourdhui dpasses dans une dfinition plus large

  • Les champs de linnovationLes typologies de linnovation dcoulant de la dfinition OCDE (donne dans le manuel dOslo) peuvent tre rsumes comme suit

    Cinq champs principaux de linnovation:ProduitsProcds CommercialisationOrganisationRessources humaines

    Des thmes transversaux :EnvironnementTechniques dInformation et de Communication (TIC)

    La gouvernance avec les acteurs locaux

  • Les domaines cls de linnovationDans chacun des champs ces domaines cls permettent didentifier linnovation

  • Produits et procdsLa diffrenciation est une cl de lavantage concurrentielProduitsUsageCaractristiques oprationnellesSpcifications techniques (composants, matriaux, logiciels intgrs)DesignPackaging Conditionnementco-conception ProcdsIntgration de nouvelles technologiesOrganisation et flexibilit de la chane de productionProcdures de scurit (production, entres, )Gestion des incidents et mesure des dfautsProprit industrielleDiagnostic environnemental (pollution, conomie dnergie, valorisation de sous-produits et des dchets, amnagements HQE,)..

  • CommercialisationUne nouvelle manire de sadresser au marchConcepts commerciaux (vente directe, vente groupe, rseau de points de vente , e-commerce)MarketingPublicitDiversification de la clientlePolitique de relation avec les clients (ractivit, SAV, prestations de services, fidlisation )Politique de relation avec les distributeursPolitique de relation avec les transporteursContribution des clients et des fournisseurs lamlioration des produitsExport

  • Organisationinterne ou externe, pour une entreprise de plus en plus tendue

    Fonctions internes ou externalises (services basiques ou volus, comme la RD) Partenariats lis la spcialisation (rponse des appels doffres dassemblage...)Organisation territoriale de lentreprise (sites de production, points de vente, ) Plan de continuit des activitsDmarches qualit, environnement , scurit conomique, Politique investissements immatrielsMobilisation des financements ActionnariatImage et communication

  • Ressources humainesun champ part entire, li lorganisationOrganigramme (management, encadrement, rpartition du personnel dans les diffrentes fonctions : conception, production, informatique, force de vente ,)Part de lemploi permanent et temporaireEsprit dentrepriseCapacit attirer le personnel et le conserverRecrutement de jeunes qualifisGPEC (gestion prvisionnelle des emplois et des comptences)Plan de formationPartage des informations en interneIntressement des salaris linnovation

  • Les domaines cls de linnovation ne sont pas indpendantsLeur revue de dtail montre que de nombreux lments interfrentIl y a interaction entre les domaines clsPar manque de temps ils sont souvent abords isolment en fonction des contraintes et des opportunits du momentUne vue densemble permettrait de hirarchiser ces domaines en fonction de la rentabilit de tel ou tel type dinnovation

  • Linnovation doit tre replace dans une approche globaleLenjeu est de structurer linnovation, en la replaant dans une pratique managerialeUn chef dentreprise la compare la dmarche qualitIl sagit dun processus collectif qui demande lengagement de tous les mtiers et de toutes les fonctionsIl exige la motivation de tousCette rationalisation ne doit pas faire oublier la crativitqui est la source de linnovation

  • Entreprises et innovation

    Au plan national (source SESSI) une entreprise sur deux innove

    Une sur quatre dans les produits/procds

    Une sur trois dans la commercialisation, lorganisation ou les ressources humaines

  • PME et innovationAu plan national (source OSEO)Au plan rgional (source CRCI)En Lot et Garonne (source CCI)

  • PME et innovation en Francepoints forts

    Les entreprises industrielles sont parmi les plus innovantes Les entreprises de moins de trois ans portent une forte proportion des projets innovantsLes PME innovent autant sur lorganisation et la commercialisation que sur les aspects technologiquesLes PME innovantes sont plus ouvertes linternational, particulirement les petites

  • PME et innovation en Francepoints faibles

    Seulement 15% des PME collaborent avec des acteurs de leur environnement proche (y compris leurs voisines !) Universits et organismes de recherche publics sont loin dtre leur source dinformation principaleElles manquent de connaissances, faute de personnel qualifi La RD est ralise le plus souvent en interne, mais exceptionnellement de faon continue

  • PME et innovation en France points de rflexionPour la protection industrielle les entreprises moyennes sintressent aux actions juridiques (dpt de marque ou de brevet), les petites sen tiennent au secret et lavance technologiqueLe crdit impt-recherche est trois fois plus utilis par les grandes entreprises que par les petites Les aides europennes concernent bien davantage les grandes entreprises que les petites

  • PME et innovation en AquitaineCRCI pr diagnostic innovation 2006Linnovation est laffaire du chef dentreprise, et il na pas assez de temps lui consacrer Linnovation est souvent mal identifie, sans budget propre ni personnel ddiLa plupart des entreprises innovent principalement dans le cadre de leurs relations clients-fournisseurs, sinforment sur des salons ou dans des revues, et moins dune sur deux par internet

  • PME et innovation en AquitaineCRCI pr diagnostic innovation 2006Faute de personnel qualifi le chef dentreprise a recours ponctuellement des comptences extrieures (principalement conseils privs ou centres techniques)Les chefs dentreprises interrogs ont dclar avoir abandonn des projets innovants (un tiers du panel) et avoir des projets innovants dormants (60% du panel) faute de temps ou de moyensLabsence de financement adapt apparat comme un frein linnovation

  • PME et innovation 47

    Avant de prsenter une typologie des entreprises du Lot et Garonne au regard de linnovation, quelques chiffres pour mmoire sur les diffrents secteurs dactivit :

  • Rpartition et volution des actifs depuis 15 ans

  • Rpartition et volution des actifs

    Le Lot et Garonne se caractrise par un taux dactifs agricoles trs lev (10,2%) et une forte rgression de ces actifs (-40% en 15 ans)Le secteur de la construction (7,4%) est trs bien reprsent et se maintient alors quil rgresse au plan national (-7% en 15 ans)Lindustrie (15%) est aujourdhui trs proche de la moyenne franaise, ayant beaucoup mieux rsist depuis 15 ans (-5% comparer -17%)Le secteur des services compte10 points dcart avec la moyenne nationale, davantage encore pour les services avancs localiss principalement dans les mtropoles

  • Panorama de lindustrie

    90% des tablissements ont moins de 20 salarisLes entreprises de 20 salaris et plus, au nombre de 200, emploient 70% des salaris Les entreprises de 50 salaris et plus appartiennent pour la moiti un groupeLes entreprises de plus de 250 salaris sont moins de 5 (environ 10% des salaris)

  • Comparaison des activits industrielles

  • Comparaison des activits industriellesLensemble mtallurgie et machines est toujours le premier employeur, avec une rpartition par tailles dentreprises conforme la moyenneLes IAA, qui ont progress en % salaris (20% en 15 ans), sont fortement reprsentes dans les entreprises de plus de 20 salarisBMS explique en grande partie la ligne chimie pharmaciePour les quipements de la personne les petites et trs petites entreprises ont presque lexclusivit

  • PME et innovation 47Avec lAgrople la cration dentreprises est trs dynamique depuis 20 ans dans lagro alimentaire. Les entreprises innovantes sy distinguent principalement dans les champs produits-procds. Au cours de leur croissance les jeunes pousses sont frquemment cueillies par des groupesLes reprises dentreprises, qui correspondent souvent un changement de gnration se traduisent par des innovations dans le champ de lorganisation et des ressources humainesMais linnovation concerne aussi toutes les entreprises existantes, que lon pourrait inscrire dans les catgories suivantes au regard de linnovation

  • PME nes de lagriculture pour innover il faut en avoir besoinCes chefs dentreprises sont danciens agriculteurs ou des enfants dagriculteurs, ils ont parfois conserv une exploitation et toujours des liens dans le milieu agricoleLes uns ont suivi la voie de lagroalimentaire partir de la conservation de leurs produits Les autres sont partis sur la construction de machines sur mesure, adapte aux productions locales

  • PME nes de lagriculture1) agroalimentaire

  • La conservation du pruneau, a insp