Arrêt Cardiaque, 1 vie = 3 gestes - cfrc.· Oui, lorsque la cause est un infarctus du myocarde, le

download Arrêt Cardiaque, 1 vie = 3 gestes - cfrc.· Oui, lorsque la cause est un infarctus du myocarde, le

of 12

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    220
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Arrêt Cardiaque, 1 vie = 3 gestes - cfrc.· Oui, lorsque la cause est un infarctus du myocarde, le

  • Arrt cardiaque

  • REPRES

    2

    En France, chaque anne, 50 000 personnes meurent prmaturment darrt cardiaque.

    Sans prise en charge immdiate, plus de 90 % des arrts cardiaques sont fatals.

    7 fois sur 10, ils surviennent devant tmoin, mais moins de 20 % de ces tmoins font les gestes de premiers secours.

    Or 4 victimes sur 5 qui survivent un arrt cardiaque ont bnfi ci de ces gestes simples pratiqus par le premier tmoin.

    Le taux de survie un arrt cardiaque en France est de 2 3 % ; il est 4 5 fois plus lev dans les pays o les lieux publics sont quips en dfi brillateurs automatiss externes et la population forme aux gestes qui sauvent.

    2 Franais sur 3 souhaiteraient se formeraux gestes qui sauvent*.

    La campagne Arrt cardiaque : 1 vie = 3 gestes est soutenue par :

    Le Collge National des Cardiologues Franais (CNCF) Le Collge National des Cardiologues des Hpitaux Gnraux (CNCHG) Le Conseil Franais de Ranimation Cardio-pulmonaire (CFRC) La Croix-Rouge franaise Le SAMU de France La Socit Franaise de Cardiologie (SFC)

    PARTENAIRES

    Dfi nition Larrt cardiaque oucardio-respiratoire(aussi appel mort subite de ladulte) est d un trouble du rythme cardiaque, mortel en quelques minutes en labsence de prise en charge. Une intervention rapide peut faire repartir le cur et viter de lourdes squelles.

    * tude TNS Healthcare pour la Fdration Franaise de Cardiologie Les Franais et larrt cardiaque , 11 septembre 2007.

  • Chacun dentre nous peut tre confront, nimporte quel moment et nimporte o, un arrt cardiaque. Victime, proche dune victime, tmoin : le cours de notre vie en sera chang.

    Larrt cardiaque nest pas forcment fatal. Notre cur peut repartir sil est pris en charge temps. Sa seule chance : la prsence dun tmoin qui appelle les secours et effectue un massage cardiaque en attendant leur arrive.

    Pratiquer le massage cardiaque et utiliser un dfi brillateur sil est dispo-nible : quelques heures de formation suffi sent pour apprendre ces gestes simples. Il faut que tous les Franais sinitient aux gestes de premiers secours, comme on apprend lalphabet ou la conduite.

    Depuis mai 2007, toute personne a le droit dutiliser un dfi brillateur automatis externe. Cest un grand progrs. Ce nest pas suffi sant : il faut multiplier la prsence de ces appareils simples et extrmement effi caces dans les lieux publics, les commerces et les entreprises.

    Nous sommes tous concerns, nous avons tous le pouvoir de sauver des vies !

    3

    SE FORMER AUXGESTES QUI SAUVENTEST UN ACTE CITOYEN

    Pr Etienne Aliot,Pr Jacques Mansourati,

    Cardiologues, porte-paroles de la campagne

    DITO

  • Larrt cardiaque, ou cardio-respiratoire, est dans la majorit des cas d un trouble du rythme cardiaque appel fi brillation ventriculaire. Cest souvent une complication de linfarctus du myocarde.

    Comment reconnatre larrt cardiaque ?

    La victime perd connaissance, tombe, elle ne ragit pas quand on lui parle, quand on la stimule.

    Sa respiration est inexistante (la poitrine ne se soulve pas) ou trs irrgulire.

    Y-a-til des signesavant-coureurs ?Oui, lorsque la cause est un infarctus du myocarde, le sujet peut prsenter une douleur thoracique prolonge pouvant stendrejusquaux bras, une sensation doppression, de serrement voire dcrasement.En dehors de linfarctus, larrt cardiaque peut tre prcd de palpitations ou dun malaise gnral mais il peut aussisurvenir brutalement.

    4

    Quelle est la cause de larrt cardiaque ?90 % des arrts cardiaques sont dus une cause cardiovasculaire. Le plus souvent, il sagit dune fi brillation ventriculaire, cest--dire un trouble du rythme cardiaque correspondant des contractions rapides, irrgulires et ineffi caces des ventricules du cur.Il existe aussi dautres causes : noyade, lectrisation, intoxication, hypothermie, overdose, insuffi sance respiratoire aigu...

    RECONNATRE LARRT CARDIAQUE

  • Les gestes de premier secours raliss le plus tt possible permettent daugmenter les chances de survie.

    Tmoin dun arrt cardiaque : 3 rfl exes

    Appeler le 15 (SAMU) pour prvenir les secours. Commencer immdiatement le massage cardiaque. Si dautres personnes sont prsentes, leur demander de sinformer : un dfi brillateur est-il disponible proximit ? Si oui, aller le chercher aussi vite que possible.

    5 minutes pour agir : pourquoi ?Lors dune fi brillation ventriculaire, le cerveau souffre trs rapidement : il nest pas aliment en oxygne car le sang ne circule plus. Au-del de 5 minutes darrt du coeur, si on ne fait rien, les lsions crbrales sont irrversibles, puis cest la mort assure. Le massage cardiaque permet de relancer la circulation sanguine et donc loxygnation des cellules.

    Osez ! le pire est de ne rien faireUn arrt cardiaque peut survenir domicile, dans un lieu public ou sur le lieu de travail. Vous serez peut-tre seul pouvoir intervenir : nhsitez pas, osez, votre rle est essentiel.

    1 minute gagne, cest 10 % de chance de survie en plus !

    5

    DCLENCHER LA CHANE DE SURVIE

  • APPRENDRE LES

    6

    TMOIGNAGE DUN RESSUSCIT . Jai frl la mort il y a 8 ans : un soir, je dansais le rock et mon cur a lch. Heureusement, jtais entour de personnes qui ont su faire les bons gestes : pendant 20 minutes, elles se sont relayes pour prati-quer un massage cardiaque. Puis les secours sont arrivs. Aujourdhui, je nai aucune squelle et je vis normalement. Mais je leur dois la vie !

    Grard Lyon, 58 ans

    Avant toute chose, placer la victime dans une zone scurise, pour elle comme pour vous.

    3 gestes pour 1 vie :1. Appelez le 15 (SAMU) pour donner lalerte. Dcrire ce quon a vu et ltat de la victime : elle est inconsciente,

    elle ne respire pas... Donner ladresse prcise du lieu o se trouve la victime. Dire ce qui a t fait ou ce qui est fait : On la tendue, on a

    commenc le massage cardiaque ... Ne pas raccrocher avant que la personne du SAMU ne le prcise.

    2. Massez le cur de la victime et, si vous le pouvez, pratiquez le bouche--bouche en alternance.

    Allonger la victime sur une surface dure. Se mettre genoux contre la victime, sur le ct. Positionner les mains lune sur lautre, au milieu du thorax, entre

    les deux seins, les bras bien tendus. Appuyer de tout son poids, bien au-dessus : ce ne sont pas les

    bras ni les mains qui appuient mais tout le corps. Ce sont des pressions fortes : enfoncez vos mains de 3 4 cm

    dans la poitrine, et remontez bien les mains entre chaque pression pour faire circuler le sang.

    Effectuer les pressions sur un rythme rgulier, en comptant jusqu 30.

    En alternance, on peut effectuer deux insuffl ations, ou bouche--bouche, toutes les 30 pressions.

    Reprendre ensuite le massage cardiaque : srie de 30 pressions.MASSEZ

    APPELEZ

  • GESTES QUI SAUVENT

    7

    Formez-vous !Acqurir les rfl exes de lintervention durgence permet dagir rapidement et avec sang-froid.

    Cest simple : les gestes de la ranimation cardio-pulmonaire ont t simplifi s : toute personne, ds 10 ans, peut sinitier et tre effi cace en situation durgence.

    Cest accessible : lInitiation aux Premiers Secours (IPS) est une formation gratuite que de nombreux acteurs* du secourisme proposent partout en France, dans leurs antennes locales et rgionales.

    Cest rapide : une ou deux heures suffi sent pour apprendre les bons rfl exes.

    TMOIGNAGE DE CATHERINE QUI A SAUVLA VIE DE PAUL Jai vu la personne tomber devant moi, dans la rue. Jai pens mon pre qui tait mort quelques mois plus tt. Je ne pouvais pas passer mon chemin comme si je navais rien vu. Je me suis souvenu des gestes que javais appris la Journe dappel de prparation la dfense. Tout est all trs vite. Pendant que je faisais le massage cardiaque, une autre personne appelait les secours avec son tlphone mobile.

    3. Dfi brillez laide dun dfi brillateur automatis externe. Trs simple dutilisation, cet appareil guide vocalement, tape par tape, et garantit une utilisation sans risque.

    Les dfi brillateurs sont disponibles dans un nombre croissant de lieux publics : centres commerciaux, mairies, places centrales, halles de march, pharmacies, ...

    Si on dispose dun dfi brillateur automatis externe, on lutilise au bout de 2 minutes de massage cardiaque.

    Sil ny en a pas proximit, on masse sans sarrter jusqu larrive des secours.

    * Retrouvez la liste des oprateurs de formation page 11.

    DFIBRILLEZ

  • La prise en charge lhpitalLquipe du SAMU-SMUR continue la ranimation sur place et pendant le transport. La victime est admise dans un service de ranimation ou de soins intensifs de cardiologie.

    Recherche de la cause de larrt cardiaqueLe cardiologue a recours des tests diagnostiques (lectrocardiogramme et chocardiogramme) associs lanalyse des antcdents du patient et dautres examens plus spcialiss pour dterminer lorigine de la pathologie.

    La prise en charge hospitalire peut tre mdicale et/ou chirurgicale

    En cas dinfarctus du myocarde, on dbouche lartre (angioplastie).

    On aide les patients adopter une meilleure hygine de vie pour prvenir les rcidives.

    Dans certains cas, dautres interventions sont ncessaires :

    Implantation dun dfi brillateur automatis qui dtecte et rgule les troubles du rythme cardiaque ou dun stimulateur cardiaque (pace maker) sil sagit dun ralentissement du rythme cardiaque.

    Ablation par radiofrquence des petites zones tissulaires du coeur qui provoquent les signaux lectriques anormaux, pour rgulariser les troubles du rythme.

    Des mdicaments permettent de traiter certains troubles du rythme (antiarythmiques).

    8

    Interview du Pr Jacques