Apr¨s la repr©sentation

download Apr¨s la repr©sentation

of 42

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    217
  • download

    1

Embed Size (px)

Transcript of Apr¨s la repr©sentation

  • Dossier ralis par Rgis CULERON, professeur-relais acadmique pour le thtre, coordonn par Vincent PERROT, IA/IPR Lettres Thtre

  • * THEATRE ET SPECTACLE VIVANT ANTIGONE 2015

    Dlgation Acadmique lAction Culturelle de Caen 2

    SOMMAIRE

    Deuxime partie : aprs la reprsentation

    I. Dfinir un univers esthtique et des choix de mise en scne p. 3 II. Un spectacle la croise des genres p. 8 III. La rdemption dIsmne p. 19

    Annexes

    1. Extrait de lAntigone de Jean Anouilh p. 33

    2. Extraits de Sur de, de Lot Vekemans p. 33

    3. Extraits de Passant par Thbes Iakovos Kambanellis p. 38

    Pices vivre : une srie de dossiers pdagogiques conus en partenariat par la Dlgation Acadmique lAction Culturelle de lAcadmie de Caen et les structures thtrales de lacadmie loccasion de spectacles accueillis ou crs en Rgion Basse-Normandie.

    Le thtre est vivant, il est cr, produit, accueilli souvent bien prs des tablissements scolaires ; les dossiers Pices vivre , construits par des enseignants en collaboration troite avec lquipe de cration, visent fournir aux professeurs des ressources pour exploiter au mieux en classe un spectacle vu. Diviss en deux parties, destines lune prparer le spectacle en amont, lautre analyser la reprsentation, ils proposent un ensemble de pistes que les enseignants peuvent utiliser intgralement ou partiellement.

    Retrouvez ce dossier, ainsi que dautres de la mme collection et des ressources pour lenseignement du thtre sur le site de la Dlgation Acadmique laction Culturelle de lAcadmie de Caen :

    http://www.discip.ac-caen.fr/aca/

    http://www.discip.ac-caen.fr/aca/

  • * THEATRE ET SPECTACLE VIVANT ANTIGONE 2015

    Dlgation Acadmique lAction Culturelle de Caen 3

    I. Dfinir un univers esthtique et des choix de mise en scne

    1 Une remmoration collective

    Comment caractriser l'atmosphre d'Antigone d'Ulricke Quade ? Quelles remarques peut-on faire sur la

    scnographie ? Quelles sont les grandes tapes du spectacle ?

    A partir de la description prcise commune, on pourra faire percevoir aux lves les lments scniques et leurs effets

    sur le spectateur. On pointera avec eux quelques pistes pour dgager les lignes fortes du spectacle, commencer par

    labsence de dcors. Le noir prdomine, lespace scnique semble un cube, sans issues, compos du plateau, des

    rideaux latraux, et dun cran suspendu au-dessus de la scne en forme de bandeau et de la largeur du plateau.

    On sinterrogera sur ce que reprsente lespace scnique, cet espace vide, gomtrique, blafard et froid : le champ de

    bataille sur lequel gt Polynice, une prolepse du tombeau dAntigone, lespace mental des deux surs aprs la mort des

    deux frres. Si lon replace le spectacle dans la tradition japonaise, lespace scnique peut galement figurer le

    hashigaraki. Dans le thtre N traditionnel, le hashigaraki est la passerelle qui conduit les personnages de lautre

    monde au ntre et vice versa.

    On mettra en vidence, avec les lves le mlange des arts : thtre, danse, spectacle de marionnettes. On pourra

    dj pointer le rle ambigu des manipulateurs, qui donnent vie la marionnette, mais qui deviennent galement

    acteurs, danseurs, personnages.

    Activit

    Aprs la remmoration collective, on pourra demander aux lves dans un tableau synthtique de replacer les

    grands moments du spectacle et les effets sonores associs.

    Etapes Musique / effets sonores

    La marionnette de Polynice prend vie peu peu. Le manipula-teur fait dabord bouger la tte puis le bras gauche. Effet de surprise de la marionnette devant ses aptitudes.

    Silence, on ne peroit que les bruits de la manipu-lation.

    Combat de Polynice. La manipulation est tout fait dans la tradition du bunraku, les trois manipulateurs font vivre la ma-rionnette qui excute des mouvements entre la danse et les arts martiaux. Cette tape se termine par la mort de Polynice.

    Effets sonores mtalliques, on entend les coups comme dans les films darts martiaux. Les coups laissent place un martlement qui rappelle le bruit dune mitraillette suivi dun avion de combat.

    Face face Antigone Ismne. Dabord sous la forme dune danse lente, inspire du butoh / but japonais, parfaitement parallle entre les deux manipulatrices et les deux marion-nettes. Cette partie se termine par lexclusion dIsmne, le duo se scinde Antigone choisit la solitude.

    Musique douce la harpe qui voque la tristesse, qui laisse place peu peu un nouveau type de martlement au fur et mesure que la colre monte dans lesprit dAntigone.

  • * THEATRE ET SPECTACLE VIVANT ANTIGONE 2015

    Dlgation Acadmique lAction Culturelle de Caen 4

    Les manipulateurs deviennent danseurs. La danse est inspire du hip-hop, le mouvement est saccad et violent. Antigone est reste devant la scne sur son support.

    Musique lectronique, violente, trs rythme.

    Funrailles de Polynice. Antigone est recouverte dun manteau de toile paisse. La marionnette de Polynice a t remplace par le manipulateur / danseur, qui va devenir alors comdien.

    Fin progressive du martlement, le silence se fait on entend plus que le souffle rapide dAntigone.

    Arrestation dAntigone. Les trois manipulateurs prennent le rle des gardes. Antigone est amene jusquau fond de la scne o une corde lattend. Elle se pend.

    Musique lectronique, rythme et des cris touf-fs.

    (Texte : Antigone dAnouilh, annexe 1)

    Marche funbre dIsmne. Les trois manipulateurs et la ma-rionnette traversent la scne de ct jardin ct cour . La marche est lente et rythme. Ensuite, la marionnette est allonge, dans une attitude de dsolation, pendant que les trois danseurs, les bras au ciel semble pris dun mouvement frn-tique.

    Musique lectronique plus lente, moins rythme, entrecoupe de tintements de cloche.

    Pleurs dIsmne, la musique redevient stridente.

    Retour du silence.

    Martlement avec des cris de liesse qui samplifie.

    Les trois marionnettes et deux des danseurs quittent le plateau et la dernire reprend la danse hip-hop.

    Musique lectronique, martele.

    Salut des comdiens / danseurs / manipulateurs. Salut des marionnettes.

    Epilogue dIsmne. Elle revient sous les traits dune vieille femme, sassoit sur les genoux de sa manipulatrice, prend une cigarette et sadresse directement au public.

    Voix

    2 Les lments constitutifs de l'ouverture du spectacle

    Afin de favoriser lchange, on peut dans un premier temps redonner aux lves une image du spectacle et /

    ou le trailer du spectacle : https://vimeo.com/49218724

    Les trois marionnettes sont sur leur support, debout, et semblent attendre le manipulateur qui va leur donner vie. On

    reconnait aisment Antigone et Ismne, Antigone, ct jardin et Ismne, ct cour. Les marionnettes appartiennent au

    monde du bunraku, mais un bunraku modernis. Il ny a pas de hirarchie entre les trois marionnettes, les costumes

    sont plus lgers, moins orns, moins crmoniel. Demble, lopposition Antigone, Ismne est palpable dans les

    visages, les cheveux et les costumes. Antigone a les cheveux noirs, dtachs, Ismne est blonde, les cheveux tresss

    et attachs, la rebelle et la sage . On pourra faire le parallle avec le prologue lAntigone dAnouilh, dautant

    quAnouilh sera cit dans le spectacle :

  • * THEATRE ET SPECTACLE VIVANT ANTIGONE 2015

    Dlgation Acadmique lAction Culturelle de Caen 5

    Voil. Ces personnages vont vous jouer l'histoire d'Antigone. Antigone, c'est la petite maigre qui est assise l-bas, et

    qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. Elle pense qu'elle va tre Antigone tout l'heure, qu'elle va

    surgir soudain de la maigre jeune fille noiraude et renferme que personne ne prenait au srieux dans la famille et se

    dresser seule en face du monde, seule en face de Cron, son oncle, qui est le roi. Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle

    est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aim vivre. Mais il n'y a rien faire. Elle s'appelle Antigone et il va falloir

    qu'elle joue son rle jusqu'au bout Et, depuis que ce rideau s'est lev, elle sent qu'elle s'loigne une vitesse

    vertigineuse de sa sur Ismne, qui bavarde et rit avec un jeune homme, de nous tous qui sommes la bien tranquille

    la regarder, de nous qui n'avons pas mourir ce soir.

    Le jeune homme avec qui parle la blonde, la belle, l'heureuse Ismne, c'est Hmon, le fils de Cron. Il est le fianc

    d'Antigone. Tout le portait vers Ismne : son got de la danse et de jeux, son got du bonheur et de la russite, sa

    sensualit aussi car Ismne est bien plus belle qu'Antigone, et puis un soir, un soir de bal ou il n'avait dans qu'avec

    Ismne, un soir ou Ismne avait t blouissante dans sa nouvelle robe, il a t trouv Antigone qui rve dans un coin,

    comme en ce moment, ses bras entourant ses genoux, et il lui a demand d'tre sa femme.

    Activit :

    Les lves pourront tre amens relever dans cet extrait, tous les lments qui opposent Antigone et Ismne.

    Le spectateur est amen sinterroger sur la troisime marionnette. Elle reprsente un homme, jeune, portant une

    chemise jaune et un pantalon militaire. Il va falloir attendre le prologue pour comprendre quil