Apparences de la perception visuelle. I- Des illusions g©om©triques li©es   la...

download Apparences de la perception visuelle. I- Des illusions g©om©triques li©es   la propagation de la lumi¨re 1- R©flexion

If you can't read please download the document

  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    106
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of Apparences de la perception visuelle. I- Des illusions g©om©triques li©es   la...

  • Page 1
  • Apparences de la perception visuelle
  • Page 2
  • I- Des illusions gomtriques lies la propagation de la lumire 1- Rflexion
  • Page 3
  • Une rflexion se produit lorsque la lumire rencontre une surface opaque et polie. Ex : le miroir est constitu d'une couche de mtal dpose sur une paroi de verre. Le verre servant protger le mtal de l'oxydation par l'air Aprs avoir travers le verre la lumire est rflchie par la surface mtallique.
  • Page 4
  • Dans les photos qui suivent trouver la surface rflchissante.
  • Page 5
  • Page 6
  • Page 7
  • Page 8
  • Page 9
  • Page 10
  • r = i Un peu de thorie
  • Page 11
  • Vido Activit 1 : apparition d'une pice de monnaie invisible 2- Rfraction
  • Page 12
  • Dfinitions Qu'est-ce qu'un dioptre ? Un dioptre est une surface qui spare deux milieux transparents. Ex : surface sparant l'air et l'eau. surface sparant l'air et le verre. Que se passe-t-il lorsqu'un faisceau lumineux arrive sur un dioptre ? Une partie de la lumire subit une rflexion ; l'autre partie subit une rfraction. Qu'est-ce que la rfraction ? C'est le changement de direction d'un rayon lumineux la traverse d'un dioptre.
  • Page 13
  • Activit 2 : Qu'est-ce qu'un indice de rfraction ? C'est une caractristique du milieu transparent. milieu AirEauVerre indice n 11.331.5 i' est plus grand que i car l'indice du milieu B est plus petit que l'indice du milieu A. (loi de Descartes)
  • Page 14
  • Page 15
  • Page 16
  • 3 - Propagation dans un milieu non homogne Qu'est ce qu'un milieu non homogne ? Exemple : Dans les rgions polaires, la tempratures est trs faible au niveau du sol, mais elle augmente avec l'altitude. Dans ces conditions l'air n'est plus un milieu homogne car la temprature nest plus la mme partout. En gnral : Un milieu non homogne na pas les mmes proprits dans toutes les directions de lespace. (proprits de temprature, de concentration)
  • Page 17
  • Quelle consquence sur la propagation de la lumire ? La lumire se propage en ligne courbe, do le phnomne des mirages
  • Page 18
  • Principe du mirage infrieur
  • Page 19
  • Interprtation : Lindice de rfraction de lair dpend de la temprature. Le passage de la lumire entre deux couches dair, de tempratures diffrentes, revient un passage entre deux milieux transparents diffrents. Do un phnomne de rfraction. Dans lexemple du mirage il se produit des rfractions successives, jusqu la rflexion totale des rayons.
  • Page 20
  • Mirage suprieur Finlande
  • Page 21
  • Page 22
  • Page 23
  • 1900, Salers (Cantal, Auvergne)
  • Page 24
  • Mirage infrieur
  • Page 25
  • II - Des illusions temporelles lies aux caractristiques de la rtine 1- La persistance des impressions rtiniennes Exprience : On utilise un stroboscope. Quest-ce quun stroboscope ? Cest un appareil mettant des clairs intervalles de temps rguliers. Te : priode des clairs du stroboscope. Te < 0,1 s lil ne peroit plus dclairs mais une lumire continue
  • Page 26
  • Qu est-ce que la persistance rtiniennes ? L il est excit par une impulsion lumineuse, lorsque la stimulation sarrte, l impression lumineuse persiste encore pendant environ 0.1 s. Quelles en sont les applications ? Le disque de Newton, le cinma, la tlvision.
  • Page 27
  • 2 Illusions temporelles et mouvements T : priode de rotation du disque. Te : priode des clairs du stroboscope. a)- Immobilit apparente du disque T = Te
  • Page 28
  • b)- Mouvement apparent ralenti du disque : le disque semble avancer doucement T < Te le disque semble reculer doucement T > Te