Analyse des programmes politiques des candidats à l'élection présidentielle...

Click here to load reader

Embed Size (px)

Transcript of Analyse des programmes politiques des candidats à l'élection présidentielle...

  • ANALYSE DES PROGRAMMES POLITIQUES DE CANDIDATS LLECTION

    PRSIDENTIELLE DE 2015-2016

    tude ralise par Fritz DORVILIER, Ph. D.

    22 septembre 2016

  • Analyse de Programmes politiques de candidats llection prsidentielle de 2015-2016 2

    Table des matires

    INTRODUCTION .................................................................................................................................3

    I : Le Programme politique de Jude CLESTIN ......................................................................................8

    1. Synthse du Programme .........................................................................................................8

    2. Analyse du Programme ......................................................................................................... 11

    a) Les points forts .................................................................................................................. 11

    b) Les points faibles ............................................................................................................... 14

    II : Le Programme politique de Jovenel MOISE .................................................................................. 16

    1. Synthse du Programme ....................................................................................................... 16

    2. Analyse du Programme ......................................................................................................... 19

    a) Les points forts .................................................................................................................. 19

    b) Les points faibles ............................................................................................................... 20

    III : Le Programme politique de JEAN-CHARLES MOISE ...................................................................... 22

    1. Synthse du Programme ....................................................................................................... 22

    2. Analyse du Programme ......................................................................................................... 29

    a) Points forts ....................................................................................................................... 29

    b) Points faibles .................................................................................................................... 31

    IV : Le Programme politique de Jean Henri CEANT ............................................................................. 34

    1. Synthse du Programme ....................................................................................................... 34

    2. Analyse du Programme ......................................................................................................... 36

    a) Points forts ....................................................................................................................... 37

    b) Points faibles .................................................................................................................... 37

  • Analyse de Programmes politiques de candidats llection prsidentielle de 2015-2016 3

    INTRODUCTION

    ati connait nouveau, lre dmocratique, une 6 priode lectorale prsidentielle.

    En effet, depuis 1987, anne dmocratique fondationnelle o le sang du peuple hatien

    a abondamment coul sur lautel de la politique notamment la ruelle Vaillant, une

    demi-douzaine de scrutins prsidentiels ont t raliss. Chacun a ses spcificits politiques,

    mais ils ont tous t caractriss par lentre en scne des Partis politiques et la mobilisation

    effrne de llectorat par les candidats.

    Ces derniers, travers divers moyens de communication politique : Meeting, affiche,

    prospectus, publicit radio-tldiffuse et document de programme, font part de leur offre

    politique spcifique aux lecteurs. Paralllement cette euphorie politique, du ct des

    candidats puisquon constate une baisse considrable du taux de participation de la population

    ayant lge et le droit de voter, on a constat une progressive et nette dgradation des

    conditions de vie de la population.

    Cette situation rsulte du fait que lconomie hatienne stagne voire rgresse depuis

    plusieurs dcennies. En effet, comme le montre la Banque Mondiale dans son dernier rapport

    sur Hati, Globalement, la croissance conomique d'Hati est reste dcevante au cours des

    quatre dernires dcennies. De 1971 2013, la croissance du PIB s'est tablie en moyenne 1,2

    % par anne, restant ainsi bien infrieure la moyenne de la rgion LAC (3,5 %) et de celle des

    conomies affichant un niveau de dveloppement similaire (3,3 %). Les rares priodes de

    croissance positive sont restes phmres, et ont souvent t suivies d'un ralentissement de

    l'activit conomique. De plus, compte tenu de la croissance dmographique importante du

    pays, le PIB par habitant a mme recul de 0,7 % par anne en moyenne entre 1971 et 2013.

    Pendant que les pays faible revenu affichaient en moyenne une hausse de leur PIB par

    habitant depuis le milieu des annes 90, Hati est demeur la trane. 1

    Ce marasme conomique a plong la population dans une trappe de pauvret. En effet, Le

    taux de pauvret global s'tablit environ 59 %, et 24 % des Hatiens vivaient dans la pauvret

    extrme en 2012, ce qui signifie que prs de 6,3 millions de personnes taient incapables de

    subvenir leurs besoins essentiels et que 2,5 millions ne mangeaient pas leur faim. Les taux

    de pauvret et de pauvret extrme sont beaucoup plus levs en zones rurales. Plus de 80 %

    des Hatiens qui vivent dans la pauvret extrme se trouvent en zones rurales, et 38 % ne sont

    1 Banque Mondiale, Hati : des opportunits pour tous. Diagnostic-pays systmatique, Port-au-Prince, Mai, 2015.

    H

  • Analyse de Programmes politiques de candidats llection prsidentielle de 2015-2016 4

    pas en mesure de satisfaire leurs besoins nutritionnels, contre 12 % dans les zones urbaines et

    5 % dans les zones mtropolitaines (c'est--dire dans la rgion de la capitale nationale). Les

    rgions les plus pauvres sont les plus loignes de la capitale et les plus isoles. Les

    dpartements les plus pauvres sont gographiquement concentrs dans le nord : le taux de

    pauvret extrme dpasse les 40 % dans le Nord-Est et dans le Nord-Ouest, contre 5 % dans

    lagglomration de Port-au-Prince. 2

    Dans ce contexte, la majorit de la population hatienne fait face de difficiles problmes :

    logement, malnutrition, sant, ducation, inscurit. En effet, si lECVM3 a montr que 88.5%

    des logements ne disposent ni dune douche, ni dune baignoire dans lensemble du pays. Les

    logements de lAire Mtropolitaine de Port-au-Prince sont plus frquemment quips dune

    douche ou dune baignoire individuelle (20.3%) que ceux des autres villes (7.9%) ou du milieu

    rural (2.5%). A lchelle nationale, 44.1% des logements nont aucun lieu daisance. Les lieux

    daisance lextrieur sont bien plus frquents (50.5%) que ceux localiss lintrieur du

    logement (5.4%).

    Et selon lEMMUS-V, un peu plus dun cinquime des enfants de moins de 5 ans (22 %)

    souffrent de malnutrition chronique (modre ou svre) []. 5 % denfants de moins de 5 ans

    sont atteints de malnutrition aigu []. Les enfants gs de moins de 18 mois sont ceux qui

    souffrent le plus frquemment de malnutrition aigu, avec une prvalence qui varie entre un

    minimum de 7 % 12-17 mois et 10 % 6-8 mois. [] Il en ressort que prs de la moiti des

    femmes (49 %) sont atteintes danmie : 37 % sous la forme lgre, 11 % sous la forme

    modre et 1 % sous la forme svre. Une proportion plus leve de femmes de 15-19 ans

    souffrent danmie (56 %) et danmie lgre (43 %) que les femmes ges de plus de 20 ans. 4

    Aussi, selon lEMMUS-V, Une trs faible proportion de femmes et dhommes (4 %) ont

    dclar avoir une assurance mdicale et cette proportion est trs basse quelles que soient les

    modalits des caractristiques sociodmographiques. 5

    Le systme ducatif nchappe pas cette logique sociale ngative. Malgr la forte

    croissance du taux de scolarisation depuis les trente dernires annes, il sest rvl dfaillant6.

    Selon le dernier recensement scolaire ralis par le Ministre de lEducation Nationale et de la

    2Ibid. 3 MEF, IHSI, ECVH-2001, Vol. 2, op. cit. 4 Ministre de la Sant Publique et de la Population (MSPP), Enqute Mortalit, Morbidit et Utilisation des Services (EMMUS-V), Port-au-Prince, Avril 2013. 5Ibid. 6Cf. Dorvilier, F., La dfaillance ducative , Chapitre 2, in La crise hatienne du dveloppement : essai danthropologie dynamique, PUL, Sainte-Foy, 2012.

  • Analyse de Programmes politiques de candidats llection prsidentielle de 2015-2016 5

    Formation Professionnelle (MENFP)7, De 1996 2014, le nombre dcoles est pass de 15268

    17828, soit un taux daccroissement annuel moyen de 1.9%. Cet accroissement, il est vrai, est

    largement influenc par le secteur priv qui a toujours occup la plus grande part du parc

    scolaire hatien. Malgr les efforts dvelopps par lEtat au cours de ces dernires annes pour

    augmenter le nombre dinstitutions scolaires au niveau du secteur public, le secteur priv

    domine encore le systme avec 85% des coles. Or, une grande partie des mnages sont

    incapables de payer les frais de scolarit de plus en plus hauts8 de leurs enfants par manque de

    revenus. Quand i