Analyse de résidus de glyphosate dans les produits .Analyse de résidus de glyphosate dans les...

download Analyse de résidus de glyphosate dans les produits .Analyse de résidus de glyphosate dans les produits

of 16

  • date post

    14-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Analyse de résidus de glyphosate dans les produits .Analyse de résidus de glyphosate dans les...

  • ProConseil

    Projet Glyphosate Screening

    Analyse de rsidus de glyphosate dans les produits issus de lagriculture suisse

    Campagne 2016 - 2017

    Rapport final

    Juin 2017

    Stphane Teuscher

    Directeur de ProConseil

  • ProConseil Srl Jordils 3 CP 1080 1001 Lausanne 021 614 24 30 www.prometerre.ch

    ProConseil

    RESUME

    Suite aux articles de presse et aux missions de tlvision au sujet du glyphosate et de ses mfaits sur la sant et lenvironnement, Promterre, par le biais de sa filiale ProConseil, a voulu savoir do provient le glyphosate qui se retrouve dans les urines de 40 % des citoyens. Est-ce la consquence de lutilisation de ce produit en agriculture suisse, ou provient-il des produits imports ?

    Ltude sintresse aux denres alimentaires issues de la production agricole suisse, soit les filires de la boulangerie, des pommes, des lgumes, de la bire et du vin. Les filires du lait et de la viande nont pas t analyses dans cette tude.

    Au cours de lanne 2016, une centaine dchantillons de produits issus de lagriculture suisse et une dizaine de produits imports ont t analyss. Ces chantillons ont t soit directement prlevs sur des parcelles agricoles, soit fournis par des producteurs, soit achets en grande surface.

    Des essais sur du bl et de lorge ont notamment t effectus afin de comparer les cultures menes selon les normes suisses (utilisation du dsherbant avant la mise en culture) et celles issues du procd cultural autoris dans dautres pays europens et du continent amricain (traitement de maturation avant rcolte).

    Il en rsulte que les produits issus de lagriculture suisse ne contiennent pas de glyphosate, la grande majorit des rsultats danalyse tant au-dessous du seul de quantification* du laboratoire. 3 chantillons sur 90 de production suisse (1x raisin et 2x fleurs de houblon) dpassent le seuil de quantification de quelque pourcents, soit trs proche de la limite de dtection.

    Les produits issus des essais de traitement de maturation avant rcolte (procd interdit en Suisse et ralis titre dessai) des 3 parcelles dessais de bl et dorge brassicole ont des teneurs en glyphosate en moyenne 80 fois plus leves que les mmes produits cultivs selon les normes suisses.

    7 produits imports ont t analyss et 4 ont des teneurs en glyphosate significativement suprieures aux produits suisses. Un chantillonnage plus reprsentatif est ncessaire pour confirmer cette tendance.

    Tous les rsultats danalyse de rsidus de glyphosate obtenus dans la prsente tude restent au-dessous des teneurs maximales admises selon lordonnance sur les limites maximales applicables aux rsidus de pesticides prsents dans ou sur les produits dorigine vgtale ou animale (OPOVA).

    A noter que les rsultats danalyses du produit de dgradation du glyphosate, lAMPA, nont volontairement pas t traits, tant donn lincertitude qui rgne quant la provenance de ce produit.

    *seuil de quantification: la concentration de rsidus la plus faible pouvant tre quantifie et enregistre dans le cadre du contrle de routine selon des mthodes valides dans le respect des bonnes pratiques de laboratoire.

    http://www.prometerre.ch/

  • ProConseil Srl Jordils 3 CP 1080 1001 Lausanne 021 614 24 30 www.prometerre.ch

    ProConseil

    Table des matires

    1. INTRODUCTION ___________________________________________________________ 4

    1.1 Contexte ___________________________________________________________________ 4

    1.2 Utilisation du glyphosate en Suisse et ltranger __________________________________ 4

    1.3 Objectifs du projet ___________________________________________________________ 5

    2 METHODOLOGIE __________________________________________________________ 5

    2.1 chantillonnage _____________________________________________________________ 5

    2.2 Analyses chimiques __________________________________________________________ 5

    2.3 Teneurs maximales en rsidus de glyphosate ______________________________________ 7

    3. RESULTATS ET INTERPRETATIONS ____________________________________________ 8

    3.1 Filire de la production boulangre _____________________________________________ 8

    3.1.1 Le bl et la farine aux standards suisses _______________________________________________ 8

    3.1.2 Le bl et la farine avec traitement de maturation ________________________________________ 9

    3.1.3 Produits de boulangerie du commerce _______________________________________________ 10

    3.2 Filire du vin _______________________________________________________________ 11

    3.3 Filire de la bire ___________________________________________________________ 12

    3.4 Filire des fruits ____________________________________________________________ 13

    3.5 Filire des lgumes __________________________________________________________ 14

    3.6 Rsum des rsultats ________________________________________________________ 15

    4. CONCLUSIONS & DISCUSSION ______________________________________________ 16

    5. LITTRATURE ____________________________________________________________ 16

    http://www.prometerre.ch/

  • ProConseil Srl Jordils 3 CP 1080 1001 Lausanne 021 614 24 30 www.prometerre.ch

    ProConseil

    1. INTRODUCTION

    1.1 Contexte

    En mars 2015, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de lOMS a class le glyphosate parmi les cancrognes probables . Cette information a largement t relaye par les mdias et en septembre 2015, lmission ABE de la RTS diffusait un reportage montrant que prs de 40% des citoyens avaient des traces de glyphosate dans les urines.

    En novembre 2015, lautorit europenne de scurit des aliments (EFSA) a effectu une nouvelle valuation du glyphosate qui lui a permis de conclure que le glyphosate nest probablement ni mutagne, ni cancrogne .

    Dbut avril 2016, cest le magazine de consommateurs almanique Gesundheitstipp qui rvlait que la plupart des bires contiendraient des traces de glyphosate. Au printemps 2016, la campagne publicitaire de ProNatura Stop aux pesticides dans nos eaux , accuse clairement les pratiques agricoles en matire dutilisation des produits phytosanitaires.

    En juin 2016, la Commission de lUE a dcid de prolonger de 18 mois lautorisation du glyphosate. Dans ce laps de temps, lAgence europenne des produits chimiques (ECHA) doit effectuer une nouvelle analyse des risques lis au glyphosate et rendre son verdict.

    En mars 2017, lECHA, a cart le risque cancrogne du glyphosate bien que des tudes publies antrieurement nont pas abouti aux mmes conclusions.

    En mai 2017, la commission europenne a dcid de relancer la procdure pour autoriser lutilisation du glyphosate long terme. Les commissaires europens ont donn leur accord pour redmarrer les discussions avec les Etats membres sur un possible renouvellement de lautorisation du glyphosate pour 10 ans . Chaque tat membre a le choix dautoriser ou non le glyphosate sur son territoire.

    1.2 Utilisation du glyphosate en Suisse et ltranger

    En Suisse, le glyphosate est utilis pour lutter contre des mauvaises herbes problmatiques (chardons, chiendent, rumex) avant limplantation dune culture et nentre jamais en contact avec la plante en croissance et le produit rcolt. Lutilisation raisonne du glyphosate en agriculture permet une rduction du travail du sol, ce qui favorise sa structure, son activit biologique et diminue les problmes drosion. Dans un contexte politique de rduction des cots de production, lemploi du glyphosate est un atout non ngligeable. Dans certains cas, son application permet de rduire lutilisation dautres produits plus nocifs pour lenvironnement utiliss dans les cultures directement.

    Dans de nombreux pays, lutilisation de glyphosate peu avant la rcolte est autorise. Le produit sert alors acclrer et uniformiser la maturation des graines, dviter la contamination de la rcolte avec des mauvaises herbes et, parfois, dliminer des plantes vivaces (liserons, ). Cette pratique na jamais t autorise en Suisse, alors que le glyphosate est utilis depuis 1975.

    http://www.prometerre.ch/

  • ProConseil Srl Jordils 3 CP 1080 1001 Lausanne 021 614 24 30 www.prometerre.ch

    ProConseil

    1.3 Objectifs du projet

    Lagriculture vaudoise souhaite en savoir plus sur la provenance des rsidus de glyphosate qui se retrouvent dans les urines des citoyens. Est-ce que les produits de lagriculture suisse amnent du glyphosate dans les assiettes ou celui-ci provient-il des denres alimentaires trangres importes, produites avec des techniques interdites en Suisse ?

    Afin de rpondre avant tout la premire question, il a t dcid deffectuer des analyses sur les produits issus de quelques filires agricoles vaudoises telles que les crales, le vin, la bire, les fruits, les lgumes, ainsi que sur certains produits alimentaires consomms en grande quantit comme ceux issus de la meunerie.

    Pour des raisons dorganisation, les produits de la production animale (fourrage, lait, viande) feront ventuellement lobjet dun autre projet dvelopper avec des partenaires intresss. Un chantillonnage plus mthodique et reprsentatif des eaux de boisson et des produits imports pourrait aussi tre envisag.

    2 METHODOLOGIE

    2.1 chantillonnage

    Les chantillons ont t soit directement prlevs sur des parcelles agricoles, soit fournis par des producteurs, soit achets en grande surface.

    Lorsque les chantillons ont t rcolts directement sur les parcelles, au moins 5 sous chantillons ont t prlevs sur les diagonales de la parcelle en vitant les bords de celle-ci. Lexprimentateur a veill porter des gants jetables neufs pour chaque chantillon. Les denres prleves ont directement t places dans des sacs plastiques hermtiquement ferms, tiquets et conservs