Amour et vérité se rencontrent

download Amour et vérité se rencontrent

of 14

Embed Size (px)

Transcript of Amour et vérité se rencontrent

  • 1

    Amour et vrit se rencontrent

    Lettre aux diocsains

    De Mgr Marc Aillet Evque de Bayonne, Lescar et Oloron

    Sur la recherche de la communion dans les circonstances actuelles

    Amour et Vrit se rencontrent , scrie le psalmiste (Ps 84, 11). Le malaise ressenti par certains prtres et fidles lacs de notre diocse vient dclater dans la presse. Quel que soit son bien-fond et son ampleur relle, le pasteur que je suis se doit dtre attentif la souffrance exprime, et dsire donner une parole, dans lunique souci de prserver lunit et de faire grandir la communion entre tous les membres de notre Eglise particulire de Bayonne, Lescar et Oloron.

    Si je nai pas souhait rpondre la presse, aprs larticle du jeudi 1er dcembre, ctait pour ne pas entretenir la polmique sur la place publique et chercher des voies de rsolution interne dun conflit qui concerne exclusivement notre famille ecclsiale. De fait, depuis le 23 septembre dernier, ce sujet est lordre du jour du Conseil presbytral dont la premire rencontre est fixe au 13 dcembre.

    Aprs avoir entendu le Conseil pastoral diocsain, au cours de sa sance du samedi 3 dcembre qui a t consacre cette actualit diocsaine, et aprs avoir consult les membres de mon Conseil piscopal, jai dsir adresser tous les diocsains une lettre pastorale qui sera articule en trois parties : les faits en cause, le gouvernement de notre diocse, les moyens de la communion.

    I. LES FAITS EN CAUSE

    Le 1er dcembre, la presse locale se faisait l'cho complaisant de ce qu'elle qualifie de fronde contre l'vque de Bayonne. Ce faisant, elle jetait le discrdit sur l'vque, de manire un tantinet caricaturale, et donnait en spectacle, des lecteurs souvent ignorants de la vie de notre glise, le visage d'un diocse dchir.

    Le souci de la vrit moblige revenir sur les faits dont l'article ne permet pas de prendre la mesure objective.

    1. Le courrier du 14 mai et ses suites Le 14 mai dernier une lettre signe par cinq prtres, dont deux se sont retirs depuis, ayant

    demand pour raison d'ge et de sant - 77 et 75 ans - bnficier du statut de prtres retirs , tait adresse au Cardinal Jean-Pierre Ricard, archevque mtropolitain de Bordeaux, Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique en France, Mgr Georges Pontier, prsident de la Confrence des vques de France, NN.SS. Pascal Delanoy et Pierre-Marie Car, vice-prsidents de la Confrence des vques de France. Cette lettre, laquelle tait joint un dossier charge contre la gouvernance de l'vque, avait pour objet de solliciter une rencontre avec ces autorits ecclsiastiques pour tudier les moyens de la communion dans un Presbyterium divis. Cette lettre faisait tat d'un groupe de 49 prtres, se runissant rgulirement depuis trois ans, en marge de la vie du diocse et de ses institutions.

  • 2

    Le 15 mai, une lettre tait adresse l'vque pour l'informer de cette dmarche, mais sans que le dossier charge ne lui soit transmis. De plus, elle ne comportait que quatre des cinq signatures et faisait tat d'un groupe de 59 prtres s'y associant.

    conduits courtoisement et renvoys leur vque par ces autorits, les dlgus de ce groupe, dsormais baptis le groupe de Mourenx , du nom de la paroisse o ils se runissent et dont le cur est le contact officiel, adressent une lettre l'vque, date du 2 juillet 2016, pour lui demander une entrevue. Cette lettre est signe dsormais par quatre prtres, dont trois signataires de la lettre adresse aux autorits ecclsiastiques.

    L'vque rpond le 16 juillet ces quatre signataires que c'est bien volontiers qu'il les recevra avec son Conseil piscopal le 23 septembre 2016.

    2. Rencontre du 23 septembre et amorce dun dialogue

    Ce jour-l, l'vque coute avec attention et bienveillance, durant une heure et demie, les interventions crites de nos quatre dlgus, monologues rgulirement interrompus par des ractions ou remarques du vicaire gnral et des vicaires piscopaux. Les thmes abords concernent la communion au sein du Presbyterium, les relations entre l'vque et les prtres, la collaboration prtres-lacs, les rapports glise-monde et la gestion financire du diocse.

    En prenant de la hauteur, et en citant les propos du Pape Franois aux prtres de Caserte (juillet 2014), il rappelle que le Presbyterium diocsain, c'est la relation personnelle de tout prtre avec son vque, sans intermdiaire mme si ce peut tre parfois avec l'aide d'un mdiateur, et la relation de tout prtre avec tous les autres prtres. Pour favoriser, entre autre, la communion au sein du Presbyterium, le droit de l'Eglise prvoit prcisment l'existence dun Conseil presbytral.

    Aussi, en remerciant ses interlocuteurs pour leur expos, car les souffrances doivent toujours tre entendues, lvque s'engage ce que ces points soient ressaisis prcisment au Conseil presbytral, actuellement en cours de reconstitution, le prcdent tant parvenu chance de son mandat en septembre dernier. La premire rencontre du Conseil presbytral reconstitu est fixe au 13 dcembre.

    3. Un nouveau courrier relay par la presse locale

    Depuis, les quatre dlgus ont repris contact avec les autorits ecclsiastiques susnommes pour ritrer leur demande de rencontre et leur faire un rapport de leur entrevue du 23 septembre dernier avec l'vque et son Conseil. Ce courrier, qui indique toujours pour la correspondance le contact du cur de la paroisse de Mourenx, n'est pas sign, ou plutt comporte en guise de signature Le groupe de Mourenx . ce jour, le nonce apostolique a signifi qu'il ne jugeait pas opportune une rencontre directe, les exhortant plutt rester en lien avec leur vque.

    Le 25 novembre, par une indiscrtion, lvque prenait connaissance d'un nouveau courrier adress par le groupe de Mourenx, le 1er novembre dernier, aux 60 prtres ayant soutenu cette dmarche, pour leur rendre compte de la rencontre du 23 septembre, en y joignant le texte de leurs interventions. La lettre prcisait sans doute que l'vque les avait couts et s'tait engag ressaisir ces points d'attention au Conseil presbytral, tout en insistant sur l'absence de dialogue au cours de cet entretien, laissant entendre que cette absence de dialogue dpasse la gouvernance du seul diocse de Bayonne . Ils invitaient les prtres donner leurs apprciations par crit, s'ils le souhaitaient, tre vigilants pour la reconstitution du Conseil presbytral et rester lcoute les uns des autres , leur proposant mme de diffuser ce dossier aux prtres et aux lacs qui seraient intresss.

  • 3

    La suite est connue, savoir l'atterrissage de ce dossier, qui circule sous le manteau, sur le

    bureau de la rdaction du quotidien Sud-Ouest Pays basque, pour qui ces rvlations sont manifestement du pain bni. On y rvle quelques aspects saillants du rapport charge. Est en cause en particulier l'opposition de l'vque l'avortement, laissant mme supposer que les 60 prtres pourraient dfendre le droit l'avortement ! Alors quau mme moment, fait unique et rarissime, Mgr Georges Pontier publiait une lettre ouverte, adresse au Prsident de la Rpublique, lui demandant de retirer le projet de loi relatif au dlit d'entrave numrique l'avortement, et que le Pape Franois rappelait une nime fois dans sa lettre apostolique Misericordia et misera du 20 novembre 2016 : L'avortement est un pch grave, parce quil met fin une vie innocente (n. 12).

    4. Des faits certains

    Ce qui demeure certain, cest quun dialogue a effectivement t instaur entre ce groupe et lvque, depuis le 23 septembre, lengagement tait pris dun travail en Conseil presbytral, et nul ne peut exclure a priori la sincrit des intentions, de part et dautre.

    Ce qui est non moins certain, comme on peut le vrifier dans ce qui prcde, cest quil ny a jamais eu de lettre signe par 60 prtres et adresse aux autorits ecclsiastiques, comme jen ai eu confirmation. La liste demeure dailleurs pour le moins mystrieuse et floue, elle na jamais t rendue publique, ce qui peut lgitimement rendre le nombre annonc peu crdible et laisse penser que lampleur de la fronde est plus limite que ne le laisse entendre la presse qui fait fonction de caisse de rsonnance .

    5. Des questions demeurent

    - Qui avait intrt jeter cette dmarche en pture sur la place publique, en la portant la connaissance de la presse laque locale, dj passablement remonte contre lvque de Bayonne ? Pourquoi ne pas avoir attendu que le dialogue amorc puisse se poursuivre sereinement ? Pourquoi tant dimpatience, quand cette dmarche sest labore, dans le secret, durant trois annes ?

    - En outre, ces prtres ont-ils seulement adhr la demande de rencontre avec les autorits ecclsiastiques extrieures au diocse ou bien donn un assentiment tout ou partie du dossier charge, ou bien encore simplement demand tre informs ? Quelle est la proportion entre les prtres en responsabilit active et les prtres auxiliaires ou retirs ? Quels sont ceux qui ont particip une premire rencontre et nont pas persvr ?

    En tout cas, comme jen ai reu de nombreux tmoignages depuis, beaucoup de prtres et de

    fidles lacs se disent profondment choqus, attrists ou blesss par cette dmarche dvoile au grand jour par la presse, tout en entretenant un climat dltre de doute et de suspicion : Mon cur fait-il partie de ces 60 prtres ? , me disait lun ou lautre fidle lac. Il y a l un prjudice de scandale qui devra tre rpar.

    II. LE GOUVERNEMENT DU DIOCESE Les approximations vhicules par la presse sur la gouvernance de lvque appellent quelques

    claircissements sur lorganigramme du diocse.

  • 4

    1. Lvque

    Lvque est nomm par le Pape, certes aprs des consultations confidentielles (sub secreto

    pontificio) auprs dvques, de prtres, de consacrs et de lacs. Son suprieur hirarchique, cest le

    Pape, assist de ses collaborateurs de la Curie romaine qui constituent le gouvernement