Alain Girard - Le Journal Intime, Un Nouveau Genre Littéraire

download Alain Girard - Le Journal Intime, Un Nouveau Genre Littéraire

of 12

  • date post

    07-Jul-2018
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Alain Girard - Le Journal Intime, Un Nouveau Genre Littéraire

  • 8/18/2019 Alain Girard - Le Journal Intime, Un Nouveau Genre Littéraire

    1/12

    Monsieur Alain Girard

    Le journal intime, un nouveau genre littéraire In: Cahiers de l'Association internationale des études francaises, 1965, N°17. pp. 99-109.

    Citer ce document / Cite this document :

    Girard Alain. Le journal intime, un nouveau genre littéraire. In: Cahiers de l'Association internationale des études francaises,

    1965, N°17. pp. 99-109.

    doi : 10.3406/caief.1965.2280

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_1965_num_17_1_2280

    http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/author/auteur_caief_199 http://dx.doi.org/10.3406/caief.1965.2280 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_1965_num_17_1_2280 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/caief_0571-5865_1965_num_17_1_2280 http://dx.doi.org/10.3406/caief.1965.2280 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/author/auteur_caief_199

  • 8/18/2019 Alain Girard - Le Journal Intime, Un Nouveau Genre Littéraire

    2/12

    LE

    JOURNAL INTIME,

    UN NOUVEAU

    GENRE LITTÉRAIRE

    ?

    Communication de M. Alain GIRARD

    {Paris)

    au

    XVIe Congrès de V Association,

    le 28 juillet

    1964.

    Quand

    j ai arrêté

    le titre

    de cette communication avec

    M. Jean

    Pommier,

    que

    je tiens ici

    à

    remercier, et

    à

    qui je

    suis

    heureux

    de

    rendre

    un

    hommage

    public,

    j ai

    aussitôt

    souscrit à

    sa

    suggestion

    de présenter mon propos sous

    forme

    d interrogation : le

    journal intime, un nouveau genre litté

    raire ? point d interrogation. En

    effet,

    rien

    ne paraît plus

    pro

    pre à ouvrir un

    débat, et

    ce

    sont des

    questions

    que

    je vous

    soumettrai,

    pour que nous puissions

    en

    débattre

    tout à

    l heure, quand nous aurons

    entendu

    d autres communicat

    ionsonsacrées

    à

    tel ou tel journal intime.

    Mais, sans

    vouloir dès l abord

    me contredire, je commenc

    erai

    n

    énonçant

    quelques

    affirmations, car

    c est de ces

    affirmations mêmes

    que doit jaillir la discussion.

    Affirmons

    donc hautement que le

    journal

    intime

    est

    devenu

    un genre

    littéraire.

    Je l ai

    écrit dans des pages trop nomb

    reuses

    qui

    veulent

    être une démonstration

    (1), et je

    ne

    m en

    dédis

    pas. Ou encore,

    en

    forçant ma pensée et en lui

    donnant un

    tour

    volontairement provocant :

    la

    littérature

    compterait un genre de plus, le journal.

    (1) Alain

    Girard,

    Le journal

    intime,

    Paris, P.U.F., 1963,

    XXIV-640 p.

  • 8/18/2019 Alain Girard - Le Journal Intime, Un Nouveau Genre Littéraire

    3/12

    IOO

    ALAIN

    GIRARD

    II faut s entendre sur

    les

    mots. Le journal

    est

    de tous

    les

    temps,

    bien

    antérieur

    en

    tout

    cas au journal

    intime,

    et

    il

    subsistera quand le journal

    intime

    aura peut-être disparu.

    Il correspond

    en effet à un besoin

    permanent de

    relater les

    faits du monde

    extérieur,

    de les diffuser autour

    de soi et

    d en conserver une trace, pour les comprendre, les

    expliquer,

    en faire

    l histoire.

    Ce besoin est

    si

    profond,

    et

    notre curiosité

    si vive,

    que

    la presse, sous toutes ses formes,

    a

    fondé

    sur

    lui

    l institution sociale que

    l on sait.

    Le journal

    intime est

    tout autre chose.

    Il correspond

    à un

    besoin beaucoup moins universel,

    mais très

    répandu depuis

    un moment

    du temps

    qui

    peut

    être

    fixé

    avec

    assez de

    préci

    sion,

    de

    relater

    pour soi

    ce que

    l on

    pourrait

    appeler

    pour

    simplifier et par opposition les faits

    du

    monde intérieur.

    Certes, il

    n y

    a pas

    de frontière absolue entre

    journal

    «

    externe » et journal intime, mais dans ce dernier l accent est

    mis,

    sans conteste, sur soi, sur

    la part la

    plus secrète de soi,

    celle

    qu on ne

    révèle pas d ordinaire,

    ou

    seulement

    à quelque

    élu ou

    quelque

    confident.

    Il serait

    plus

    difficile de

    définir

    un genre littéraire, et je

    ne

    m y essaierai pas

    devant

    votre savante

    assemblée.

    Le dic

    tionnaire de Littré ne m a pas

    beaucoup

    appris. On trouve

    au

    mot

    genre,

    sous

    la rubrique 70

    : « espèce

    de composition

    littéraire,

    partie,

    subdivision dans les

    beaux-arts.

    Cet écri

    vain a

    excellé dans plusieurs

    genres.

    » Suivent

    trois

    citations

    dont

    je retiens une boutade bien connue de

    Voltaire

    : « Tous

    les

    genres

    sont

    bons,

    hors

    le

    genre ennuyeux.

    »

    Finalement le qualificatif «

    littéraire

    » prête le plus à

    équivoque. Car ce

    qui fait

    à

    mes

    yeux —

    mais on

    pourrait

    en

    discuter

    — le caractère

    même

    d un journal

    intime,

    son

    authenticité

    ou

    sa

    valeur,

    c est de

    n être

    en

    aucune manière

    un

    exercice

    de littérature. Il appartient au sujet

    lui-même,

    à

    la personne

    qui l écrit,

    il

    fait corps

    avec elle, et

    ne peut

    en

    être détaché, il

    n a rien d un

    jeu

    ou

    d une

    œuvre

    d art. Mais,

    dira-t-on, l œuvre

    d un

    philosophe, ou celle d un

    poète

    ou

    d un

    romancier n est-elle pas consubstantielle aussi

    à l homme

    qui

    la

    compose,

    n est-elle pas

    aussi pour lui

    un

    moyen

    de

    rechercher et d exprimer

    sa

    vérité dans

    ce qu elle a

    de

    plus

  • 8/18/2019 Alain Girard - Le Journal Intime, Un Nouveau Genre Littéraire

    4/12

    LE

    JOURNAL INTIME, UN

    NOUVEAU GENRE

    LITTÉRAIRE ?

    IOI

    intime

    ? L authenticité d un

    journal

    ne

    l exclut

    donc

    pas en

    tant

    que

    telle

    du

    champ

    de

    la

    littérature,

    si

    celle-ci

    n est

    pas

    conçue

    comme une

    simple

    distraction,

    ou un passe-temps.

    Mais tout écrit publié

    est

    destiné à agii sur les autres, à

    changer quelque

    chose dans

    le monde : un journal,

    dans

    son

    principe,

    est destiné

    à agir sur

    la seule personne de son rédac

    teur,dans la

    mesure au moins où celui-ci ne le

    destine

    pas à

    la publication.

    Pour

    d autres raisons

    encore, le journal

    intime

    a

    les

    carac

    tères d un genre. Il

    est

    très répandu, et l on

    aurait

    de la

    peine à dénombrer

    les

    auteurs, des plus illustres aux plus

    obscurs,

    qui

    depuis

    le

    début

    du

    siècle

    ont

    recouru

    ou

    re

    courent d une manière ou d une

    autre

    à ce mode d express

    ion.

    haque jour

    en

    apporte de nouveaux témoignages.

    L hebdomadaire Arts a posé au

    mois d avril

    derniei

    les

    ques

    tions suivantes

    à quelques écrivains :

    « Tenez-vous un journal intime ?

    Si

    oui, quelles satisfactions

    en

    retirez-vous

    ? Comptez-vous le publier un

    jour ?

    Sinon, voua

    intéressez-vous à ce genre littéraire,

    et

    pourquoi ? »

    Parmi

    les

    écrivains interrogés, nombreux sont ceux qui

    tiennent

    ou

    ont

    tenu

    d une

    manière

    ou

    d une

    autre un

    journal

    intime

    ;

    la plupart lisent

    des

    textes de ce

    genre,

    et

    tous

    peuvent définir leur métier

    en

    fonction

    d eux. Tout

    récem

    ment, il y

    a à

    peine deux

    mois,

    sortait

    en

    librairie le journal