Agile & CMMi, potion magique ou grand fossé ?

of 45 /45
AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ ? VERSION I.VI UNE AVENTVRE DE AGILE TOVLOVSE 2011

Embed Size (px)

description

Agile & CMMiPotion magique & grand fosséYassine Zakaria & Pablo Pernot

Transcript of Agile & CMMi, potion magique ou grand fossé ?

  • 1. UNE AVENTVRE DEAGILE & CMMIPOTION MAGIQUE OU GRAND FOSS ?AGILETOVLOVSE2011 VERSION I.VI

2. @YASSINEZAKARIAHT T P: / / WWW.SMA RTVIEW.FHT T P: / / W RWW.KIND OFMAGEE K .C O M [email protected] PAB L OPE R N MARTVIEW.FRHT T P://WWW.SUAGILE.COMHTTP://WWW.AREYOTULLIUS DETRITUS, SME LA ZIZANIEDE MAUVAISE FOI, TOUJOURS. 2 3. POURQUOI CETTE SESSION ? 3 4. COMMENT LESAGILISTESPEROIVENT CMMI 5. COMMENT LESCMMISTESPEROIVENT LAGILE 5 6. en agile, les projets sontmoins bienorganissLAGILE MANQUEQUAND MME DE RIGUEUR ! 7. CloserCMMI OUBLIE LHUMAINEt se focalise sur loutilUE LE S P R OC E S SU S SO IE N TCMM I P RF RE Q JE T R U S S I S S E RO LU T T QU E LE PR E SP E C T S . . . P 8. ET POURTANT !8 9. POURQUOI LAGILITLe fameux rapport Chaos du Standish Group... Principales causes des checs Mauvaise comprhension du besoin : 51% Estimation et planification dficiente : 48% Technologies mal matrises : 45% Facteurs clefs du succs Implication des utilisateurs Soutien par le management Objectifs business clair Primtre optimis Un constat svre 64% des fonctionnalits dveloppes sont peu ou pas utilises...9Source : http://www.cs.nmt.edu/~cs328/reading/Standish.pdf 10. POURQUOI CMMILe fameux rapport Chaos du Standish Group... Principales causes des checs Mauvaise comprhension du besoin : 51% Estimation et planification dficiente : 48% Technologies mal matrises : 45% Facteurs clefs du succs Implication des utilisateurs Soutien par le management Objectifs business clair Primtre optimis Un constat svre 64% des fonctionnalits dveloppes sont peu ou pas utilises...10Source : http://www.cs.nmt.edu/~cs328/reading/Standish.pdf 11. M ME CET POURTANT ! M ME R ONSTA T PONS E 11 12. M ME CET POURTANT ! M ME R ONSTA T PONS ELA RECHERCHE DUNEEXCELLENCEDANS UN ENSEMBLE DE BONNESPRATIQUESINTGRES POURCMMIEXTRMES POUR AGILE 12 13. UN E BATAILLE DE CHAPELLES B IE N D OMMAGE ! 13 14. R LES BIENFAITS PEUT EXPLOITEP E R SONNE NEDE LAUTRE 14 15. IL Y A U RET POURTANT ! POTIO A IT U NEN MAG IQ U E15 16. JEFF SUTHERLAND, CARTSEN JAKOBSEN, KENT JOHNSON, 2007 SCRUM & CMMI NIVEAU 5 :INTGRER DES PRATIQUES LA POTION MAGIQUE DESSCRUM (COMMENT) GUERRIERS DU CODE DANS UN CADRE CMMI(QUOI) 16 17. JEFF SUTHERLAND, CARTSEN JAKOBSEN, KENT JOHNSON, 2007FORCE DU FEEDBACK AGILEU NEINSTITUT IO N N A L ISATIONDE S M THODE S A G IL E S17 18. JEFF SUTHERLAND, CARTSEN JAKOBSEN, KENT JOHNSON, 2007 EVITER QUELES MTHODES AGILESNE DRIVENT VERS UNEPRATIQUEINDISCIPLINEGOUVERNANCE AGILE NCESSAIRE18 19. JEFF SUTHERLAND NE VOULAIT-IL PAS PROFITER DU SUCCS DE CMMI EN 2007 ? 19 20. DAVID ANDERSON 2009, SEPG 2009ROOT CAUSE ANALYSIS KANBAN PERMET AVEC LA PRATIQUEC MMIDATTEINDRE LE HAUT NIVEAUC AR DE MATURIT QUERECHERCHE CMMIKAIZEN AVEC LA PRATIQ UE C M M I O IDN C E S S IT D E CONNAITRE CM (CMMI NIVEAU 2)P O U R F A IR E DUK ANB AN 20 21. DAVID ANDERSON 2009, SEPG 2009 A T LA COMMUNAUT AGILE LES LENTE INTGRERRESPRATIQUES DE MESU PERMETTENT QUANTITATIVES QUIILITSPLUS DE PRDICTIB (CMMI NIVEAU 4)21 22. TOUT CE QUI EST BON POUR DIFFRENTIER KANBAN DESCRUM EST BON POUR DAVIDANDERSON ?22 23. RICHARD BASQUE 2009, AGILE TOUR GENVE CMMI DFINIT LE QUOICONVERGENCES ENTRE MAIS PAS LE COMMENTCMMI & SCRUM/XPLAGILIT DFINIT LE COMMENT 23 24. RICHARD BASQUE 2009, AGILE TOUR GENVEIL EST JUSTE DE CONSIDRERLAGILIT PERMET DINITIER QUUNE DMARCHE AGILE PEUTUNE DMARCHE CMMI SANS TRE RIGOUREUSE ET TROP DE FORMALISME DISCIPLINE DANS UN CONTEXTE SCRUM/XPFAIRE CONVERGERAGILE & CMMI : QUILIBRE LES EXCS 24 25. RICHARD BASQ UEAURAIT-IL V OUL U PR OF ITER DU SUC C SDE SCRUM EN 200 9 ?25 26. SCOTT W. AMBLER 2010, AGILE MATURITY MODEL NIVEAU 2 : PSEUDO NIVEAU 1 : MODLECERTIFICATION AGILE :RHTORIQUE MARKETINGQUELQUES PRATIQUESCOMMUNES NIVEAU 3 : MISE EN OEUVRE ET CONFRONTATION AUX PROBLMATIQUES DUPROJET26 27. SCOTT W. AMBLER 2010, AGILE MATURITY MODEL NIVEAU 4 : ADAPTABILIT, NIVEAU 5 : AMLIORATION COSYSTME DES GRANDESCONTINUE BASE SUR DES ENTREPRISESMESURES TANGIBLES27 28. ...ECRIT UN PREMIER AVRIL28 29. CONSTATTOUT MODLE OUMTHODE PRSENTEDES FORCES ET DES FAIBLESSES. OBJECTIFDANS UN SOUCIDAMLIORATION CONTINUE, ON PEUT COMBLER CERTAINES FAIBLESSES PAR DES APPORTS DAUTRES MODLES.29 30. FAIBLESSE: DOCUMENTATION PLTHORIQUE ETPRATIQUES INUTILESAMLIORATION: MISE EN PLACE DAJUSTEMENTS AULANCEMENT DU PROJET AFINDE SLECTIONNER LE STRICT NCESSAIRE30 31. FAIBLESSE:EFFET TUNNEL,TESTS TARDIFSAMLIORATION:CYCLE COURT ITRATIF,LOTISSEMENTTESTS AU PLUS TT31 32. FAIBLESSE: BILAN EN FIN DEPROJET (TROP TARD) AM LIO RAINSTAUTION: RER DINTERES BIM DIL ANSA IR E S FOR M SOUSE DE RTROSPECTIVE S. 32 33. RETOURDEXPRIENCEC MMICULTURE AGILE 33 34. PROFITONS DU SAVOIR SUR LEQUELREPOSE CMMI CMMI COMME"ACCLRATEUR DEXPRIENCE" 34 35. " NE CMMI RTU&" FOB IL IT ELIGI TISSAGE ENAPPR35 36. FORTUNE CMMI, DEUX PROPOSITION DE MODES OPRATOIRES OUVRIR UNE FORTUNE DE FAON JOURNALIRE. SI 10 FORTUNES SONTJUGES NON LIGIBLES OU DJ EN OEUVRE, ON ARRTE CAR ON ESTIME QUE LEPROJET EST DJ MATURE OU NON ADAPAT LA PRATIQUE. OUVRIR UNE FORTUNE PAR PARTICIPANT DURANT LA RTROSPECTIVE. LESFORTUNES SONT LA BASES DE DISCUSSIONS AUTOUR DE LAMLIORATIONCONTINUE TOU SIN JOUTER RSL GR OG IB ILER SUR IT FOR D UTUNNEE 36 37. QUANTITATIVE PROJECT MANAGEMENT :COMPARER DANS LE PROJET, MAIS SURTOUT ENTRE LES PROJETS POUVOIR SADAPTER EN COURS DE PROJET LETO GET PREDICTAB OMES, DONT PREDICT!OUTC S B ASE D OFM AKE DECISIONASTS.FACTS, NOT FOREC37 38. QUANTITATIVE PROJECT MANAGEMENT NI PRDICTION NI ESTIMATION COMPARAISON AVEC DES LMENTS COMPARABLES E X IS TE-T-T HE IL U R MO N ME SM TUR ERE Q LAV UI E N IR?38 39. M A IS SI NOUS AVIOTOUTE NS STS NOS OC KPOUR R ME SURES ? AIT-ON ANTIC IP E R S A IS O LESNS ?39 40. ELMENTS DE COMPARAISONTYPOLOGIE DQUIPESTYPOLOGIE DE TECHNOLOGIES TYPOLOGIE DE MTIERSTYPOLOGIE DE PHASE TYPOLOGIE DORGANISATION ETC. DANC E SFAIRE M ERGER DES TENER AVEC DESMAIS NE PAS SALIN CHIFFRES40 41. QUAND CMMI & AGILE CHOUENT,ILS CHOUENT POUR LES MMES RAISONS41 42. APPLICATION SUPERF IC IE L L E ,S A N S IM P L IC A T IO N , S A N SR F L E X IO NN DU PL ICATIOU NE AP S POUR L E SSU PR OC ES... PR O C E SSU UTILI SATIO(STAN N DU "GIM DUP,M IC KIT R ATIO " POKE N,R...)42 43. U N E FFE T DE MODE , UNEEOPPORTUNIT C O M M E R C IA L TION UNE CERTIFICAR SANS VALEU REEN TAI UMARG RKETINGMATR AL ISA NS43 44. DONCQUELQUE SOIT VOTRE CHOIXVOUS DEVEZ VOUS DONNER LES MOYENS DE VOTRE DMARCHE !44 45. N S ?QUESTIO45