AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES ?5  · Quels peuvent être les troubles du sommeil...

download AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES ?5  · Quels peuvent être les troubles du sommeil constatés

of 14

  • date post

    12-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES ?5  · Quels peuvent être les troubles du sommeil...

  • 1 / 14

    AGENT TERRITORIAL SPECIALISE

    DES ECOLES MATERNELLES de 1re classe

    TROISIEME CONCOURS

    SESSION 2013

    Organis par les Centres de gestion du Rhne, de lAin et de lIsre

    A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

    Vous ne devez faire apparatre aucun signe distinctif dans votre copie, ni votre nom ou un nom fictif, ni signature ou paraphe.

    Seul lusage dun stylo soit noir soit bleu est autoris (bille, plume ou feutre). Lutilisation dune autre couleur, pour crire ou souligner, sera considre comme un signe distinctif, de mme que lutilisation dun surligneur.

    Le non-respect des rgles ci-dessus peut entraner lannulation de la copie par

    le jury.

    Les feuilles de brouillon ne seront en aucun cas prises en compte.

    Ce document comprend 14 pages.

  • 2 / 14

    AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES de 1re classe

    TROISIEME CONCOURS SESSION 2013

    mercredi 16 octobre 2013

    EPREUVE DADMISSIBILITE Dure : 2 heures / Coefficient : 1 Une srie de trois cinq questions rponse courte poses partir d'un dossier succinct remis aux candidats portant sur les problmes susceptibles d'tre rencontrs par un agent territorial spcialis des coles maternelles dans l'exercice de ses fonctions.

    A partir des documents ci-joints et, le cas chant, en faisant appel vos connaissances, rpondez aux 5 questions suivantes dans lordre qui vous convient, en prenant bien soin de prciser sur votre copie le numro de la question avant dy rpondre.

    Question 1 : nettoyage et hygine, produits - 4 points Le nettoyage et lentretien des locaux et du matriel impliquent lutilisation de produits plus ou moins dangereux.

    a) Quelle principale diffrence pouvez-vous tablir entre un produit irritant et un produit corrosif ?

    b) Pouvez-vous citer un produit corrosif autoris dans les coles ?

    c) Quels sont les quipements de protection individuelle indispensables pour utiliser un produit corrosif ?

    d) Vous utilisez le produit dcrit sur le document n 1 pour nettoyer les lments

    dun bloc sanitaire comportant 4 urinoirs, 8 pots, et une double fontaine lave-main. Dcrivez la procdure que vous mettez en uvre.

    e) Vous disposez galement dun dtergent dsinfectant dsodorisant pour sols

    et surface. Cest une formule concentre qui sutilise une dilution de 0,25%. Calculez la quantit de produit en millilitres (ml) qui vous est ncessaire pour un seau de 8 litres deau. Dtaillez le calcul.

  • 3 / 14

    Question 2 : ateliers dactivit sportive - 4 points Vous accompagnez une classe de moyenne section en salle de motricit. Celle-ci se trouve 200 m, de lautre cot de la rue. Ce matin, il pleut.

    a) Dtaillez vos diffrentes actions en votre qualit dATSEM dans le cadre de ce dplacement des enfants vers la salle de motricit.

    b) Lactivit se droule autour des quatre ateliers prsents sur le

    document n 2, mais la classe ne compte que deux adultes, lenseignante et vous, ATSEM. Sur quels ateliers devront se positionner les adultes ? Prcisez les numros des ateliers retenus. Justifiez votre rponse.

    c) En observant les schmas des ateliers (document n 2), prcisez la nature de la tche demande aux enfants. Quelles comptences seront sollicites (en citez trois au minimum) ?

    d) Latelier n1 met les enfants en difficult. Quels conseils pouvez-vous leur

    donner pour les encourager ?

    e) En raison de la pluie, beaucoup denfants sont en bottes et lun deux na pas ses chaussons de gym. Que faites-vous ? Justifiez votre rponse.

    Question 3 : le sommeil et les rythmes de lenfant - 3,5 points a) Selon le Docteur Marie-Josphe Challamel, spcialiste du sommeil

    (document n 3), la dure du sommeil de lenfant en cole maternelle diminue en fonction de lge. Expliquez pourquoi.

    b) Quelles sont les diffrentes phases du sommeil ?

    Quels peuvent tre les troubles du sommeil constats chez le petit enfant ? Vous en citerez au moins trois.

    c) Le document n 4 prcise les priodes propices aux apprentissages.

    Quelles sont ces priodes (indiquez les horaires) ?

    Question 4 : la pause mridienne - 4 points a) Juridiquement, sous la responsabilit de qui s'organise le temps de la pause

    mridienne ? b) Donnez trois objectifs ducatifs pour le temps du repas. c) Donnez un exemple de repas quilibr pour un enfant de cinq ans. d) Selon vous, quel intrt peut reprsenter pour les enfants la participation des

    ATSEM au temps de la pause mridienne par rapport au recours un personnel extrieur ? Dveloppez votre rponse.

  • 4 / 14

    Question 5 : le P.A.I. - 4,5 points Le petit Kassim, 3 ans et demi, bnficie dun P.A.I. en raison dun asthme moyennement svre. En vous aidant des indications portes sur le document n 7 (extraits dun exemple de P.A.I.), et sur le document n 8 (note affiche par la directrice de lcole A.), et en vous appuyant sur vos propres connaissances, vous rpondrez aux questions ci-dessous :

    a) En quoi consiste un P.A.I. ? Quels enfants peuvent en bnficier et pourquoi ? b) Vous tes ATSEM, en charge de la surveillance de la cantine.

    Expliquez ce que vous ferez si Kassim a une crise dasthme pendant le temps de midi et pourquoi. Il est attendu une rponse prcise rdige en 10 lignes environ.

    c) Qui sont les signataires de ce P.A.I. ?

    SOMMAIRE DU DOSSIER Dossier de 10 pages

    DOCUMENT 1 : Descriptif / tiquette produit 1 p. DOCUMENT 2 : La motricit / Ateliers 1 p. DOCUMENT 3 : Le sommeil de lcolier : donnes neurophysiologiques, Docteur

    Marie-Josphe Challamel 1 p.

    DOCUMENT 4 : Schmas : les temps forts du fonctionnement de lorganisme (Grille de H. Montagner), le sommeil

    2 p.

    DOCUMENT 5 : Charte de la pause mridienne de la Ville de Cholet, extrait, fvrier 2011

    1 p.

    DOCUMENT 6 : Charte des ATSEM de la Ville de Bourgoin Jallieu, Extrait, 19 octobre 2011

    1 p.

    DOCUMENT 7 : Extraits dun P.A.I. 2 p. DOCUMENT 8 : Fiche de consignes de la directrice de lcole A. 1 p.

  • 5 EN

    1 sanitaireS'^

    ^^

    ^^

    ^^

    Vague

    Australe^'K-tM

    .ife:^

    NDICATIONS .

    ' -

    NEH

    OYA

    NT, D

    ESINFEC

    TANT, D

    ETARTR

    ANT. SU

    ROD

    ORAN

    T, MO

    USSAN

    T. .

    Destin l'entretien quotidien des sanitaires, baignoires, viers, rob

    in^

    , surfaces maiUes, inox..

    .

    ."'Il

    COM

    POSITIO

    N

    .-

    - ;

    - -

    . :

    Dclaration selon le Rglement IC

    EI n'U

    mO

    Oi :

    :.. .

    y;^

    . . V.

    , ; .V :

    contient entre autres com

    posants : m

    oins de 5% : Agent de surface non ionique

    contient galement :

    dsinfectent : Acide glytoUque IN" CAS: 79

    -U-l - 2.0 m

    g/gl. propionalede N.fll-aidecyl4g-m

    ettiylr;

  • 6 / 14

    Document n 2 - La motricit / Ateliers

    Atelier 1

    Atelier 2

    Atelier 3

    Atelier 4

  • 7 / 14

    Document n 3

  • 8 / 14

    Document n 4

    Schmas

  • 9 / 14

    Le s

    omm

    eil

    Document n 4 (suite)

  • Les objectifs de la pause mridienneChaque jour de classe, la Ville de Cholet prend en charge, pendant linterclasse du midi, 2 500 enfants rpartis dans 18 restaurants.

    Fournir un repas tous ces enfants constitue bien sr la priorit et le fonde-ment mme du service de restauration scolaire. Mais la mission de la Ville va bien au-del de lacte "donner manger".

    Grce la participation de 250 agents, la Ville assure trois grandes missions, en plaant toujours lenfant au centre de ses proccupations. Et pour chacune de ces missions, plusieurs objectifs ont t dfinis.

    1re mission : distribuer lenfant un repas de qualit, en quantit adapte ses besoins, dans les meilleures conditions dhygine et de scurit

    Pour assurer cette mission, laction du service et des agents se dcline partir de 5 objectifs :

    1. Lenfant est veill au got> lenfant prend plaisir manger,> le choix des repas prend en compte limportance

    et la diversit des traditions culinaires,> le personnel invite lenfant la dcouverte sensorielle des aliments.

    Il sagira donc de servir le repas

    de manire attractive, dinciter goter

    de tout, de sensibiliser aux catgories et

    spcificits des aliments.

    10 / 14

    Document n 5 - Charte de la pause mridienne de la Ville de Cholet, extrait, fvrier 2011

  • 11 / 14

    Document n 6 Charte des ATSEM de la Ville de Bourgoin Jallieu Extrait, 19 octobre 2011 [] Au restaurant scolaire Selon lorganisation, lATSEM ou un autre membre de lquipe vrifie lappel. Le passage aux vestiaires seffectue sous la bienveillance de lATSEM qui assiste lenfant pour le dshabillage en lencourageant lautonomie. LATSEM installe les enfants table en veillant leur mixit pour valoriser le moment de partage que reprsente le repas. Selon le fonctionnement de la restauration, lATSEM participe au service, aide ou incite les enfants se servir. LATSEM favorise lautonomie des enfants en leur apprenant adopter les bons gestes, se servir des ustensiles et avoir un comportement appropri aux circonstances. LATSEM veille la scurit des enfants, prend en compte leurs spcificits et reste vigilant ceux qui ont des rgimes particuliers, dans un souci dquit et sans discriminations. Ce moment est pertinent pour donner sens aux notions de respect et de plaisir. Lenfant est incit dcouvrir et goter aux diffrents aliments sans pour autant y tre forc. la fin du repas, les enfants sont invits, de manire ducative et ludique, dbarrasser leurs couverts et participer au rangement de la table.