Afrique Expansion Magazine

download Afrique Expansion Magazine

of 6

  • date post

    30-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    212
  • download

    0

Embed Size (px)

description

Les titres raccoleurs ne son pas de moi

Transcript of Afrique Expansion Magazine

  • LE GRAND RETOUR ESPAGNOL EN AFRIQUE

    AFRIQUE EXPANSION Magazine N 4514

  • LE GRAND RETOUR ESPAGNOL EN AFRIQUE

    Sil fut un temps o les conqutes religieuses ont pouss les Maures dAfrique

    vers lEspagne, le XXIe sicle rvle un phnomne inverse et dune toute autre

    ampleur. La crise conomique a durement frapp le pays des corridas avec

    comme consquences des taux de chmage et de faillite dentreprises records.

    Une simple observation des flux migratoires qui entrent et sortent dEspagne

    permet aujourdhui de constater lampleur du dsespoir conomique ibrique.

    Confronts cette nouvelle et dure ralit, nombreux sont les Espagnols qui

    choisissent de franchir le dtroit de Gibraltar la recherche dune vie meilleure

    au Maroc ou en Algrie. Le continent noir serait-il devenu un nouvel havre de

    prosprit pour ces Espagnols en qute despoir ?

    AFRIQUE EXPANSION Magazine N 45 15

  • De nombreuses voitures immatricu-les en Espagne circulent dsor-mais sur les rues de Casablanca, Rabat ou Tanger. Le Maroc est la premire destination maghrbine

    de ces Espagnols qui fuient le chmage, la rcession et le manque de perspec-tives. linstar de Pilar, qui sest retrou-ve sans emploi aprs 18 ans densei-gnement dans le mme tablissement. Depuis, elle jongle dun contrat lautre, entre le Maroc et lEspagne. Chaque anne scolaire est source dincertitude. Pour linstant, partir est la seule pos-sibilit. Jtais au chmage pendant des annes jusqu ce que je puisse travailler comme professeur lcole espagnole de Rabat , raconte Pilar, entre deux anecdotes sur ce que cela implique ct risques pour une femme seule. Il faut faire attention. Je me faisais racoler, soudoyer et tout est compliqu, mme davoir la moindre information. Mais on sadapte.

    Erena est une ancienne journaliste correspondante en Afrique, base au Maroc. Elle aussi sest retrouve sans travail, mais nest pas rentre en Es-pagne pour autant. Le manque de piges la motive se convertir en professeur dEspagnol lInstitut Cervantes de Rabat, une organisation qui vise lensei-gnement de la langue espagnole et la promotion culturelle.

    LInstitut organise des soires heb-domadaires aux ressortissants espa-gnols. Miquel sy rend souvent. Ancien restaurateur Barcelone, il a d mettre la cl sous la porte. Il est maintenant chef cuisinier dans un restaurant Temara, une ville ctire prs de Ra-bat. Dentrepreneur chevronn, il est devenu employ dvou, une ralit malheureuse et cruelle qui a rattrap des milliers dEspagnols. En 2013, cest un record de 8934 entreprises qui ont abdiqu et dclar faillite, une hausse de 10,4% par rapport lanne prcdente. Si laugmentation est moindre quen 2011 (15,1%) ou 2012 (32,2%), reste que

    CRISE CONOMIQUE

    Miquel, Pilar, Xavi, Erena,

    Sofian Tous des Espagnols

    qui ont fui leur pays pour

    trouver meilleure fortune au

    Maghreb. La crise conomique

    qui svit en Espagne depuis

    2008 les a pousss migrer

    sous dautres cieux, notam-

    ment au Maroc et en Algrie.

    LAfrique serait-elle le nouvel

    Eldorado conomique

    des Europens ?

    Lila Ait

    ARMADA ESPAGNOLE LASSAUT DU MAGHREB

    16 AFRIQUE EXPANSION Magazine N 45

  • dire non, donc ils donnent des excuses. Je me demande toujours quel est le fond de leurs penses. a prend beaucoup dnergie et a cause autant de fatigue.

    PARA BUSCARSE LA VIDA

    Malgr certaines diffrences cultu-relles apprhendes, 65% des Espagnols disent vouloir quitter leur patrie : Para buscarse la vida, chercher une meil-leure vie. Le nombre de ressortissants a presque atteint les deux millions de personnes et pour cause : le taux de chmage espagnol (26%) est le pire en Europe aprs celui de la Grce, avec prs de 6 millions de demandeurs dem-ploi. Ce taux atteint les 60% chez les moins de 25 ans.

    Beaucoup de gens viennent pour demander des informations, faire du rseautage , raconte Alberto Gomez Font, directeur de lInstitut Cervantes Rabat. Beaucoup sont diplms, dans le domaine de la construction, larchitecture, le tourisme, lhtellerie et la restauration, parmi les secteurs les plus touchs par la crise. Dans une Espagne bride par une crise immobi-lire sans prcdent, le Maroc constitue de fait le second pays en termes doppor-tunits demplois pour les ingnieurs et les ouvriers du btiment.

    Les Espagnols qui viennent au Maroc sinsrent dans des activits o il y a un besoin, o il manque des comp-tences ou une expertise que lemployeur na pas trouve , explique Najib Akesbi, conomiste. Cest un apport enri-chissant. Pour les Marocains qui les embauchent, forcment ils les payent

    Malgr certaines diffrences culturelles apprhendes, 65% des Espagnols disent vouloir quitter leur patrie. Ce taux atteint les 60% chez les moins de 25 ans.

    plus cher que les Marocains puisquils correspondent des postes pour lesquels ils sont appropris. Pour moi cest une expression assez clatante de lampleur de la crise en Espagne. Pour que des individus en arrivent faire ce choix, cest que la crise doit tre terrible.

    La directrice de la Chambre de commerce espagnole de Tanger dit recevoir beaucoup de CV en prove-nance dEspagne. Elle explique que le nombre dEspagnols qui veulent tra-vailler dans le royaume est croissant. Le premier ministre marocain Abde-lilah Benkirane est mme all jusqu dclarer : Pour trouver du travail, les Espagnols devraient venir au Maroc . Ctait lors dune visite officielle en Es-pagne il y a deux ans. Il invitait ainsi les Espagnols venir travailler dans son pays. Ces dclarations avaient fait couler beaucoup dencre dans la presse marocaine qui rappelait que le royaume chrifien connat ses propres difficults conomiques toujours sans rponse.

    Ici, le rgime de croissance est caractris par linstabilit. Il est stricte-ment li lactivit agricole , poursuit Akesbi. Cest un rgime de croissance la fois insuffisant et trs instable, en fonction des alas climatiques. La plu-part des Espagnols qui viennent sont la recherche dopportunits particu-lires bien spcifiques.

    Le Maghreb attire des travailleurs, mais aussi des investisseurs. Le Maroc accueillait dj plus de la moiti des investissements espagnols sur le conti-nent africain (soit 52%) ; et plus de 800 entreprises espagnoles sont installes au royaume, tous secteurs confondus. En 2012, le pays est mme devenu le

    les tristes histoires saccumulent par milliers depuis 2007 (1147 faillites).

    Soufian quant lui est n au Maroc avant dimmigrer en Espagne o il est rest six ans. Faute de travail comme agent de scurit et aprs avoir perdu sa maison, il a d rentrer dans sa ville natale de Khemisset o il travaille dans des cafs et restaurants. Et ce nest pas sans regrets, puisquun sentiment dchec ponctue le retour au foyer familial. Je connais des personnes dans de pires situations. De toute faon, les gens sont devenus racistes l-bas, pour eux, les immigrs prennent leurs places. Un re-tournement de situation pour lEspagne qui compte la deuxime diaspora maro-caine de la plante (environ un million de personnes) derrire la France.

    Les exemples sont nombreux et innombrables.

    Xavier est ingnieur de son Casa-blanca. La prcarit de son mtier le pousse faire des allers-retours entre lEspagne et le Maroc. Mais les contrats se font rares. Cest difficile dintgrer le march du travail au Maroc. Les socits marocaines sont en comptition les unes contre les autres et naiment pas faire affaire avec les employs dautres compagnies , confie Xavi qui cultive sa patience. Ce que jai trouv diffi-cile aussi, cest de savoir la vrit. a marche beaucoup de bouche oreille et cest difficile de savoir ce quil en est, tout le monde se renvoie la balle. On me dit toujours de rappeler ou de repasser plus tard, quils sont occups. Aprs, personne ne rpond. Quand ils promettent de me rappeler, ils ne le font pas. Mme chose pour trouver un logement. Cest comme sils nosent pas

    ARMADA ESPAGNOLE LASSAUT DU MAGHREB

    Miquel, Pilar, Xavi, Erena, Sofian

    DOSSIER : QUAND LEUROPE IMM

    IGRE VERS LAFRIQUE

    17AFRIQUE EXPANSION Magazine N 45

  • deuxime partenaire commercial de lEspagne, devant la France. Environ 20 000 de ses PME exportent vers le Maroc.

    LHISTOIRE SE RPTE

    De fait, les Espagnols nont jamais autant fui lEspagne depuis le rgime franquiste dans les annes 60 et 70. La population qui quitte le pays est plus nombreuse que celle qui y entre. Cette donne ne tient mme pas compte de ceux qui se dplacent dans lespace Schengen.

    Quels sont alors les dterminants qui motivent les Espagnols de tenter leur chance au Maroc ? Les bas cots de la vie, lhistoire le Maroc est un ancient protectorat espagnol mais aussi la proximit gographique. Le dtroit de Gibraltar, entre lEspagne et le royaume chrifien, fait 14 kilomtres. Ce qui permet aux Espagnols de rentrer facilement voir leurs proches.

    La plupart des Espagnols sinstallent au nord du Maroc. Dans les villes de Tanger et Ttouan, beaucoup de Maro-cains parlent encore espagnol, et ne re-gardent que le soccer de la Liga de Messi et Ronaldo. De plus, les villes de Ceuta et Melilla des territoires espagnole - sont les dernires colonies dAfrique.

    LAmbassade espagnole rpertorie prs de 14 000 ressortissants. Il ny en a jamais eu autant depuis lind-pendance du Maroc lEspagne en 1956 , note le Pre Navarro, conseiller de travail lAmbassade dEspagne. Il y a nettement plus dactivits cono-miques entre les deux pays et ce, pour deux raisons : on augmente les relations commerciales et la cration de PME au Maroc, contrairement lEspagne. Habituellement, les Espagnols partent au Maroc pour faire affaire avec des entreprises espagnoles ou comme entre-preneurs, plutt que de faire affaire avec des entreprises marocaines. Jaimerais quil y ait plus dEspagnols, ce serait bien pour le Maroc et pour l