Ademe Eco Quartiers Fr

download Ademe Eco Quartiers Fr

of 38

  • date post

    05-Jul-2015
  • Category

    Documents

  • view

    84
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Ademe Eco Quartiers Fr

Dossier

Urbanisme -nergie : les co-quartiers en Europe

Janvier 2008

A qui ce dossier est-il destin ?

Les exemples pratiques existants prsents dans ce dossier sont destins aux autorits locales afin quelles puissent sen inspirer pour construire des quartiers durables attrayants, sains et autosuffisants. Le but de ce guide est donc didentifier et de prsenter des dveloppements de projets co-communautaires pionniers en Europe. Interdpendants pendant longtemps, le dveloppement territorial et lapprovisionnement nergtique sont dernirement devenus trangers lun lautre, creusant un foss significatif entre les tendances actuelles de lurbanisme et ce qui serait souhaitable lavenir en matire dnergie durable. Et si la solution rsidait dans la rconciliation des dveloppements local et rgional dans le cadre dun nouveau paradigme nergtique ? Il est certain que les autorits locales ont jouer ici un rle stratgique important. Les exemples dcrits dans ce dossier montrent le chemin. Les nouveaux quartiers qui se sont constitus ces dernires annes dans des villes comme Hanovre, Freiburg, Helsinki, Londres et ailleurs sont tous des laboratoires pour notre futur. Tous conjuguent un processus de planification intgr avec des taux (trs) bas de consommation nergtique et des niveaux levs dapprovisionnement en nergies renouvelables et dcentralises. De plus, tous se sont attachs faire valoir limportance quils accordent la qualit de vie. Comment les autorits locales peuventelles sinspirer de ces exemples et les appliquer leurs propres territoires ? Nous estimons que les divers exemples dcrits bien que complexes sont tous adaptables et reproductibles par nimporte quelle autorit locale europenne.

Table des matires

A QUI CE DOSSIER EST-IL DESTINE ? ............................................................................................... 2 1. INTRODUCTION................................................................................................................................. 4 2. VERS UN NOUVEAU PARADIGME ENERGETIQUE ?.................................................................... 4 3. LE ROLE DES TERRITOIRES : LE TERRITOIRE EST UN LIEU DINTEGRATION................... 5 4. DANS QUEL GENRE DE VILLES VOULONS-NOUS VIVRE ? ................................................... 6 5. DES NOUVEAUX QUARTIERS OUVRENT LA VOIE .............................................................. 8 1. BEDZED (SUTTON -GB) .................................................................................................................... 9 2. KRONSBERG (HANOVRE -RFA)........................................................................................................ 12 3. VAUBAN (FREIBOURG-EN-BRISGAU -RFA) ....................................................................................... 15 4. RIESELFELD (FREIBURG-EN-BRISGAU -RFA).................................................................................... 18 5. WEINGARTEN (FREIBURG-EN-BRISGAU -RFA).................................................................................. 20 6. HAMMARBY SJSTAD (STOCKHOLM -SE)......................................................................................... 23 7. VESTERBRO (COPENHAGUE -DK) .................................................................................................... 26 8. ECO-VIIKKI (HELSINKI -FI)............................................................................................................... 29 9. EVA-LANXMEER (CULEMBORG -NL)................................................................................................ 32 6. CONCLUSIONS ........................................................................................................................... 35 7. REFERENCES ............................................................................................................................. 36

1. Introduction

Lvolution des questions dnergie et de changement climatique pousse aujourdhui les autorits locales reconsidrer la faon dont elles dveloppent leurs territoires. Ce lien entre dveloppement des territoires et nergie est dune importance stratgique : depuis des annes, cest lapproche de lapprovisionnement nergtique qui a dtermin les politiques sectorielles spcifiques (commerce, transport, agriculture, logement, etc) . Interdpendants depuis longtemps, le dveloppement territorial et lapprovisionnement nergtique se sont peu peu dsolidariss. Nous satisfaisons nos besoins nergtiques en recourant des ressources toujours plus loignes de notre lieu de vie, accroissant ainsi notre consommation de faon tout fait irresponsable sans tenir compte de limpact de nos comportements. La solution ne serait-elle pas prcisment de rconcilier le dveloppement local et rgional avec les questions nergtiques ? Il est vraisemblable que ce soit lapproche de bas en haut qui ait les meilleures chances de parvenir cette rconciliation des territoires, leurs acteurs conomiques et sociaux ainsi que lensemble de leur population avec la question nergtique. La responsabilit des dcisions concernant lnergie doit revenir aux niveaux local et rgional pour garantir un dveloppement nergtique soutenable ainsi que des modes de dveloppement plus responsables, vritablement au service des besoins actuels des citoyens tout en prservant ceux des gnrations futures. Cette approche doit inclure la fois les territoires moins vulnrables aux dfis nergtiques et les territoires interdpendants, afin de faire dcrotre leur vulnrabilit et celle de leurs habitants en matire dnergie et de climat. Utopie ? Srement. Levier de changement ? Sans doute. Serait-il possible de se mettre agir ds aujourdhui, sans attendre les rsultats dinterminables ngociations internationales ? Certainement.

2. Vers un nouveau paradigme nergtique ?Aujourdhui (presque) plus personne ne conteste que lnergie et le changement climatique constituent une source majeure dinquitude pour notre avenir. Cependant, toutes les courbes de consommation nergtique continuent crotre et il subsiste un norme foss entre les tendances de lurbanisme contemporain et ce qui serait un avenir souhaitable en matire dnergie. Ce qui peut sexpliquer par deux tendances territoriales : 1. La schizophrnie Les attitudes schizophrniques prvalent mme dans nos territoires. Les autorits locales savent en gnral quelle est la direction prendre ( savoir, diviser par trois la consommation dnergie et faire appel aux nergies renouvelables pour couvrir la majorit des besoins nergtiques lhorizon 2050), mais elles nagissent pas ou trop timidement. Elles semblent ne pas savoir comment sy prendre ou avoir du mal imaginer un futur diffrent : elles continuent traiter la planification urbaine, la construction et la mobilit selon des schmas hrits du pass et en se conformant aux habitudes actuelles plutt que denvisager le futur. Les autorits locales nont pourtant pas dautre alternative que le changement.

Elles disposent de fait de tout ce qui est ncessaire pour effectuer les changements requis : les technologies, les services, les rglements, les outils de rglementation du march et les taxes fiscales, des ressources financires -parfois plus importantes quelles ne le savent-, et bien entendu, lintelligence des hommes et des femmes qui les composent. La relation entre dveloppement de nos territoires et nergie est stratgique : depuis des annes, cest lapproche de lapprovisionnement nergtique qui dterminait les politiques sectorielles spcifiques (commerce, transport, agriculture, logement, etc). Aprs de longues annes dinterdpendance, le dveloppement territorial et lapprovisionnement nergtique se sont peu peu dsolidariss. La solution ne serait-elle pas prcisment de rconcilier le dveloppement local et rgional avec les questions nergtiques ?

2. Les initiatives sporadiquesQuelques initiatives nous ouvrent la route, cependant. Toutes sont des laboratoires pour notre futur ; elles conjuguent basse consommation et haut niveau de dcentralisation en ce qui concerne lapprovisionnement, et attachent une grande importance au fait dtre des lieux agrables tant pour lhabitat que pour le travail. Pourtant ces exemples sont toujours isols. Quand on atteint le consensus qui permet le changement, le dfi est dj important ; mais le niveau dengagement gnral reste largement infrieur au minimum ncessaire pour obtenir un impact au niveau national ou europen. En ralit, afin dentrer dans un nouveau paradigme des nergies renouvelables, des milliers dautorits locales attendent de pouvoir simpliquer dans un processus dmocratique et une approche venant de la base (bottom-up). Heureusement, les autorits locales ne doivent pas forcment de partir de zro. Nombre de municipalits sont prtes sengager de faon volontaire pour atteindre les objectifs fixs par lUE.

3. Le rle des territoires : le territoire est un lieu dintgrationPour les territoires, l avenir dsirable et leur systme nergtique deviennent le point de dpart. Cet avenir doit du coup aussi devenir soutenable. Un territoire est un ensemble de diffrents secteurs, fonctions et acteurs. Cest un fait extrmement important dont il faut tenir compte. Pourquoi ? Parce quune haute qualit de vie dans les territoires ne jaillira pas de la simple juxtaposition des acteurs et des secteurs. Une bonne qualit de vie dans un territoire donn requiert un sentiment dappartenance (sans lequel le dveloppement territorial reste une pure abstraction). Il y faut un objectif suffisamment porteur de sens pour inspirer lintgration des activits, des acteurs et de leurs aspirations. Le territoire est le lieu o se fait cette intgration et les autorits locales qui ladministrent en sont responsables ainsi que de son organisation, tout comme de la cohsion sociale qui rgne en son sein. En effet le territoire est ce lieu transversal o les divers secteurs interagissent et o les diffrents acteurs portent collectivement la responsabilit d