Actu Défense du 19 janvier 2017

of 6 /6
Actu Défense Synthèse du point presse du ministère de la défense 19 janvier 2017 Méditerranée occidentale : initiative 5+5 défense Le général de brigade aérienne Jean-Marie Clament, chef du service « Quesons régionales » de la Direcon générale des relaons internaonales et de la stratégie (DGRIS) a présenté l’iniave « 5+5 Défense ». La France en assure la présidence depuis le 1 er janvier. Il s’agit d’un forum de coopéraon qui réunit cinq États de la rive sud de la Méditerranée (Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc et Tunisie) et cinq États de la rive nord (Espagne, France, Italie, Malte, et Portugal). Créé sous l’impulsion de la France en décembre 2004, c’est un oul qui permet aux membres de partager leurs expériences, de faciliter l’interopérabilité des forces ar- mées au travers de formaons et d’exercices communs, et enfin de réfléchir sur des enjeux sécuritaires communs. Les acvités s’organisent autour de quatre domaines : la surveillance et la sécurité marime, la sûreté aérienne, la contribuon des forces armées à la protecon civile et la formaon-recherche. La France est très aachée à l’Iniave 5+5 Défense. Elle représente un instrument fondamental pour renforcer la solidarité et la compréhension mutuelle entre les pays de la Méditerranée occidentale. Faisant montre d’un dyna- misme évident, elle a aeint un niveau de maturité permeant d’effectuer une quarantaine d’acvités par an. Le programme de la Présidence française en 2017 Le plan d’acon comporte 38 acvités. La France organisera les réunions de haut niveau des ministres de la Dé- fense (décembre 2017) ; les deux réunions du Comité directeur (mars et novembre 2017) et la réunion des chefs d’états-majors des armées (octobre 2017). La France organisera par ailleurs un exercice naval « Sea Border » en octobre. Il est organisé une fois par an depuis 2008 et permet aux forces navales du groupe 5+5 d’acquérir davantage d’expérience dans le domaine de la sûreté marime, et de développer leur interopérabilité. La France souhaite par ailleurs étudier la possibilité d’organiser un nouvel exercice Circaète (défense aérienne). La France est également en charge du pilotage les travaux de recherche du Centre euro-maghrébin de recherche et d’études stratégiques (CEMRES), structure qui conduit le travail de recherche annuel de l’Iniave 5+5 Défense. Le sujet d’études pour l’année 2017 est : « les enjeux de sécurité liés aux changements climaques dans l’espace 5+5 et leurs implicaons pour les poliques de défense ». Coalition contre Daech Rencontre avec les chefs d’etat-major Le lundi 17 janvier, Jean- Yves Le Drian, ministre de la Défense, a déjeuné avec les chefs d’État-major de la coalion internaonale contre Daech, réunis à l’Ecole militaire, à l’invitaon du général d’ar- mée Pierre de Villiers (CEMA). Organisée dans la prolongement de la réunion des mi- nistres de la Défense le 25 octobre dernier, déjà à Paris, cee réunion a permis aux 12 chefs d’état-major de faire le point sur la situaon au Levant et sur la coordi- naon internaonale. Armée de terre : commandement RH/ formation Dans le cadre de son modèle « Au contact », l’armée de terre a réorganisé sa forma- on, avec la créaon d’un nouveau commandement RH- Formaon. Il a pour objecf d’améliorer la prise en compte de la réali- té des opéraons modernes, pour concevoir et délivrer des formaons innovantes et adaptées à l’emploi opéra- onnel. Cela passe notam- ment par un effort important sur la numérisaon et la personnalisaon de la formaon. A lire page 2

Embed Size (px)

Transcript of Actu Défense du 19 janvier 2017

  • Actu Dfense

    Synthse du point presse du ministre de la dfense 19 janvier 2017 Mditerrane occidentale : initiative 5+5 dfense

    Le gnral de brigade arienne Jean-Marie Clament, chef du service Questions rgionales de la Direction gnrale des relations internationales et de la stratgie (DGRIS) a prsent linitiative 5+5 Dfense . La France en assure la prsidence depuis le 1er janvier. Il sagit dun forum de coopration qui runit cinq tats de la rive sud de la Mditerrane (Algrie, Libye, Mauritanie, Maroc et Tunisie) et cinq tats de la rive nord (Espagne, France, Italie, Malte, et Portugal).

    Cr sous limpulsion de la France en dcembre 2004, cest un outil qui permet aux membres de partager leurs expriences, de faciliter linteroprabilit des forces ar-mes au travers de formations et dexercices communs, et enfin de rflchir sur des enjeux scuritaires communs. Les activits sorganisent autour de quatre domaines : la surveillance et la scurit maritime, la sret arienne, la contribution des forces armes la protection civile et la formation-recherche.

    La France est trs attache lInitiative 5+5 Dfense. Elle reprsente un instrument fondamental pour renforcer la solidarit et la comprhension mutuelle entre les pays de la Mditerrane occidentale. Faisant montre dun dyna-misme vident, elle a atteint un niveau de maturit permettant deffectuer une quarantaine dactivits par an.

    Le programme de la Prsidence franaise en 2017

    Le plan daction comporte 38 activits. La France organisera les runions de haut niveau des ministres de la D-fense (dcembre 2017) ; les deux runions du Comit directeur (mars et novembre 2017) et la runion des chefs dtats-majors des armes (octobre 2017).

    La France organisera par ailleurs un exercice naval Sea Border en octobre. Il est organis une fois par an depuis 2008 et permet aux forces navales du groupe 5+5 dacqurir davantage dexprience dans le domaine de la sret maritime, et de dvelopper leur interoprabilit. La France souhaite par ailleurs tudier la possibilit dorganiser un nouvel exercice Circate (dfense arienne).

    La France est galement en charge du pilotage les travaux de recherche du Centre euro-maghrbin de recherche et dtudes stratgiques (CEMRES), structure qui conduit le travail de recherche annuel de lInitiative 5+5 Dfense. Le sujet dtudes pour lanne 2017 est : les enjeux de scurit lis aux changements climatiques dans lespace 5+5 et leurs implications pour les politiques de dfense .

    Coalition contre Daech

    Rencontre avec les chefs detat-major

    Le lundi 17 janvier, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Dfense, a djeun avec les chefs dtat-major de la coalition internationale contre Daech,

    runis lEcole militaire, linvitation du gnral dar-me Pierre de Villiers (CEMA).

    Organise dans la prolongement de la runion des mi-nistres de la Dfense le 25 octobre dernier, dj Paris, cette runion a permis aux 12 chefs dtat-major de faire le point sur la situation au Levant et sur la coordi-nation internationale.

    Arme de terre : commandement RH/formation

    Dans le cadre de son modle Au contact , larme de terre a rorganis sa forma-tion, avec la cration dun nouveau commandement RH-Formation.

    Il a pour objectif damliorer la prise en compte de la rali-t des oprations modernes, pour concevoir et dlivrer des formations innovantes et adaptes lemploi opra-tionnel. Cela passe notam-ment par un effort important sur la numrisation et la personnalisation de la formation. A lire page 2

  • Actu Dfense Page 2

    xxxx

    xxxxx

    xxxx

    Marine nationale : Beautemps-Beaupr / 10 mois de campagne

    Amliorer la cartographie marine en ocan Indien

    Le 15 janvier, le Beautemps-Beaupr a appareill de Brest pour une mission qui lamnera raliser des le-vs hydrographiques pour le Service hydrographique et ocanographique de la marine (SHOM) en ocan In-dien, visant lamlioration des cartes marines pour la scurit de la navigation.

    Un dtachement de 21 scientifiques du SHOM accom-pagne les 29 marins du Beautemps-Beaupr pour cette campagne. Deux quipages se relaieront durant le temps du dploiement.

    Le Beautemps-Beaupr interviendra aux abords de Dji-bouti aprs trois semaines de transit depuis le port de Brest. Le trajet aura t mis profit pour amliorer la connaissance des tourbillons ocaniques en Mditerra-ne et de fonds mal connus.

    Par la suite, le btiment se rendra dans le golfe Arabo-Persique pour des levs hydrographiques en lien avec plusieurs pays riverains.

    La deuxime partie de la mission conduira le btiment en ocan Indien sud, o il ralisera une importante campagne de mise jour des cartes marines Mayotte, puis dans le sud de Madagascar pour les accs des ports de Tular et Fort Dauphin.

    Le Shom, tablissement public sous tutelle du ministre de la Dfense, a pour mission la description et la prvi-sion de locan, depuis le large jusquau littoral. Le Shom collecte, traite, archive et diffuse linformation gographique maritime et littorale en appui des acteurs publics et de lensemble des usagers de la mer. Ses do-maines dexpertise sont notamment : la bathymtrie, la sdimentologie, lhydrodynamique ctire, locanogra-phie, lingnierie des systmes dacquisition la mer.

    Dcs du gnral Roland Glavany Le secrtaire dtat charg des Anciens combattants et de la Mmoire, M. Jean-Marc Todeschini, a salu la mmoire du gnral Roland Gla-vany. Entr 18 ans

    lcole de lair, le gnral Roland Glavany a eu un par-

    cours sans faute. Engag dans les troupes des com-

    mandos du 1er bataillon de choc en 1940, aprs avoir

    t emprisonn en Espagne en tentant de joindre lAl-

    grie, il a particip la libration de la Corse, puis au

    dbarquement en Provence. Il a ensuite eu une car-

    rire dingnieur et de pilote dessai particulirement

    apprci et talentueux. Il a dailleurs t le premier

    pilote europen franchir Mach 2.

    La formation, pilier de larme de terre

    2016-17 est une transition pour adapter la formation de larme de terre au modle Au contact. Le nouveau commandement res-sources humaines-formation (COM RH-FORM) est charg de mener la bataille de la qualifica-tion dans le contexte actuel de recrutement (doublement des effectifs de lENSOA), et ce dans une logique de synergie entre for-mation et engagement opration-nel. Le programme Scorpion induit galement des volutions dans la formation qui intgre dsormais un volet interarmes et la forma-

    tion aux nouveaux matriels. Le COM RH-FORM commande 26 centres et coles qui accueillent 3 300 lves par jour. En 2016, plus de 2 millions de journes de stages ont t dlivres, aux-quelles sajoutent des formations proposes en inte-rarmes et aux stagiaires trangers. Il assure gale-ment la cohrence des parcours du recrutement jus-qu la reconversion de manire plus personnalise. La formation de larme de terre est en pleine trans-formation digitale, via le projet NEF (numrisation de lespace de formation), pour rendre la formation ac-cessible tous, en tout temps et en tous lieux partir de contenus interactifs accessibles en ligne et sur smart-phones.

  • Actu Dfense Page 3

    Arme de lair : entranement majeur lEntry Force et aux oprations spciales

    Larme de lair organise un entranement majeur de prparation oprationnelle des forces ariennes du 23 janvier au 3 fvrier. Favorisant la concentration des efforts et lconomie de moyens, elle combine deux exercices : VOLFA et ATHENA.

    Cet entranement verra la participation de nombreux moyens humains et matriels de larme de lair (avions de chasse, avions de transport tactique, avion radar E3F, ravitailleur C135, drone Harfang, comman-dos parachutistes de lair, dfense sol-air, radars mo-biles, moyens de simulation) mais galement de lar-me de terre (Tigre, Gazelle, parachutistes 11e BP) et de nations partenaires (F16 Danois, Transall Alle-mand).

    Exercice de synthse qui sadresse des quipages qualifis, VOLFA 17.1 met en uvre lensemble des capacits ncessaires lEntry Force : supriorit a-rienne, reconnaissance, attaque au sol, projection de force et protection des forces dployes. Cette capaci-t de larme de lair entrer en premier place la France dans le club ferm des pays Entry Force Ca-pable .

    Lexercice ATHENA permet la certification des forces spciales air (FSA), tant au niveau tactique quau ni-veau opratif, avant leur dploiement en oprations spciales. Il concerne les trois units de larme de lair lablises Forces Spciales (ET 3/61 Poitou , CPA10 et EH 1/67 Pyrnes ) ainsi que les modules dappui aux oprations spciales (MAOS) des units conventionnelles de larme de lair fortement engags dans les oprations spciales.

    DGA : programme CERBERE

    La Direction g-nrale de larme-ment (DGA) a notifi le 30 d-cembre 2016 au groupement constitu de Thales et RUAG Defence France la ralisation du programme CER-BERE (Centres dentranement reprsentatifs des espaces de bataille et de res-

    titution des engagements). Lobjectif du programme est de doter l'arme de terre d'un systme permettant d'entraner les sous-groupements tactiques interarmes (SGTIA - quivalent une compagnie dinfanterie ou de cavalerie renforce dlments des autres armes) et d'valuer leur aptitude tre engags en opration. Le systme sera dploy dans les deux centres natio-naux d'entranement en zone ouverte et en zone ur-baine, respectivement au CENTAC de Mailly-le-Camp (Aube) et au CENZUB de Sissonne (Aisne). Il offrira aux instructeurs un suivi dtaill en temps rel des combats lors des exercices sur le terrain. Pour cela, le personnel entran et ses vhicules seront quips de systmes de golocalisation et d'coute des conversations. De mme, des systmes lasers seront installs sur leurs armes pour simuler le tir des munitions et garantir un entranement extrmement raliste des units, qui affrontent une force adverse (essentiellement consti-tue de personnes des deux centres d'entranement). CERBERE est un outil pdagogique hors normes, qui permet en particulier une analyse multimdia aprs action, en exploitant les vidos des combats, ainsi que les enregistrements des changes en phonie via les sys-tmes d'information et de golocalisation des com-battants. Chacun des deux centres d'entranement CENTAC et CENZUB pourra accueillir l'entranement simultan de trois SGTIA, soit au total 1 000 com-battants et 250 vhicules, engags dans des combats dune dure de 96 heures superviss par CERBERE.

    Une premire capacit sera livre en 2019 en coh-rence avec la monte en puissance de SCORPION.

  • Signature du COP de lECPAD

    Le ministre de la Dfense, M. Jean-Yves Le Drian, a sign le contrat d'objectif et de performance de lta-blissement de communication et de production audio-visuelle de la Dfense (ECPAD), le 12 janvier.

    Feuille de route stratgique pour ltablissement jus-quen 2019, ce document constitue un ambitieux con-trat de transformation.

    Appel devenir service public darchives audiovi-suelles, lECPAD va recentrer ses activits de produc-tion et de formation au profit de la Dfense. Deux grands projets sinscrivent dans ce contrat entre lEtat et loprateur : la mise en service ds 2017 dune pla-teforme numrique audiovisuelle et lacclration du plan de sauvegarde et de numrisation des archives photo et film (PSN). Aller plus loin

    2e Coupe du Monde militaire de Football masculin

    Mascate OMAN du 13 au 29 janvier 2017

    Sous lgide du Conseil international du sport militaire (CISM), le Sultanat dOman organise la 2e coupe du monde militaire de football masculin Muscat, du 13 au 29 janvier 2017. Une dlgation franaise forte de 22 sportifs des trois armes, de la gendarmerie et du service de sant des armes participera cette ren-contre internationale majeure. 11 cadres militaires et de la fdration franaise de football, dont un arbitre international, accompagneront lquipe de joueurs. Cette quipe de France militaire championne dEurope en titre portera firement les couleurs de notre pays lors de cet vnement regroupant 16 nations.

    DGA : commande du 4e btiment multi-

    missions de la marine nationale

    La Direction gnrale de larmement (DGA) a confirm le 18 janvier 2017 la socit Kership, codtenue par les industriels Piriou et DCNS, la ralisation du 4e bti-ment multi-mission (B2M) qui sera baptis le Dumont dUrville. Cette commande complte celle de trois bti-ments passe le 30 dcembre 2013. En effet, au vu des capacits de ce navire, le ministre de la Dfense Jean-Yves le Drian a dcid en 2015, au titre de lactualisa-tion de la loi de programmation militaire, de comman-der un quatrime navire, destin aux Antilles. Il sera livr au second semestre 2018. Lien CP

    Actu Dfense Page 4

    DGRIS la Direction gnrale des relations internationales et de la stratgie (DGRIS) organise, le 25 janvier, lcole militaire, une confrence sur le renouveau de la recherche stratgique de dfense. Aprs une prsentation des projets doctoraux et post-doctoraux le matin, deux tables rondes se tiendront laprs-midi sur les thmes des besoins et attentes des dcideurs et chercheurs et com-ment oprationnaliser la recherche. La confrence se terminera par la signature dune convention entre le ministre de la dfense, le CNRS et la confrence des prsidents duniversit.

    Programme

    IHEDN

    Mme Val-rie Lecasble, directrice de la Dlga-tion pour linforma-tion et la communica-tion de la dfense (DICoD), a pris part un dplacement Djibouti des sessions nationales de lInstitut des hautes tudes de dfense nationale (IHEDN 69e session nationale poli-tique de dfense et 53e session nationale armement et conomie de dfense). Les auditeurs ont pu mesurer la varit des missions et capacits des Forces franaises qui sont stationnes dans cette zone stratgique, tant dun point de vue conomique que militaire.

    http://www.ecpad.fr/le-ministre-de-la-defense-signe-le-contrat-dobjectifs-et-de-performance-de-lecpad/http://www.defense.gouv.fr/salle-de-presse/communiques/ministere/le-ministere-de-la-defense-commande-le-quatrieme-batiment-multi-mission-de-la-marine-nationalehttp://www.defense.gouv.fr/irsem/page-d-accueil/nos-evenements/conference-renouveau-de-la-recherche-strategique-de-defense-le-25-janvier-2017

  • Actu Dfense Page 4

    Activit de la force

    Cet incident tragique vient rappeler que les groupes terroristes continuent de faire peser localement une menace meurtrire, alors que la situation scuritaire reste globalement stable au Sahel.

    Fin de lopration COMMERCY

    Dans ce contexte scuritaire, Barkhane continue dagir au Mali. Du 6 au 12 janvier 2017, deux sections des forces armes maliennes (FAMa) appuyes par un dta-chement du groupement tactique blind (GTB) de Barkhane ont men une opration de contrle de zone au sud de Gao, entre In-Tillit et Doro.

    Lopration a permis de marquer la prsence des FAMa dans cette rgion proche des trois frontires (Mali, Ni-ger, Burkina Faso), en reprenant contact avec la popu-lation, en exerant une prsence rassurante, contri-buant ainsi la restauration de lautorit de ltat ma-lien sur le territoire.

    Immersion des lieutenants FAMA

    Barkhane poursuit galement ses actions de mise en marche des partenaires. Aprs deux mois et demi de prsence au sein dun groupement tactique dsert Blin-d de Barkhane, le stage dimmersion de 8 lieutenants des forces armes maliennes (FAMa) a pris fin ce 16 janvier 2017.

    Au cours de cette priode, les huit lieutenants des FA-Ma ont t binms avec des chefs de section franais et ont particip aux oprations de Barkhane. Plongs au sein des units, avec les moyens de Barkhane, ils ont pu approfondir leurs savoir-faire oprationnels et ap-prhender la conduite doprations lchelon tac-tique. Leur expertise du milieu dsertique et leur con-naissance gographique et humaine du Mali auront galement permis que cette intgration bnficie aux deux parties.

    Cette premire priode dintgration qui sachve sins-crit dans le cadre de lassistance militaire opration-nelle conduite par Barkhane pour participer la remon-te en puissance des forces armes maliennes

    Actualits des oprations

    Bande sahlo-saharienne : Barkhane

    Apprciation de la situation

    Sur le thtre sahlien, la semaine a t marque par la tenue du sommet Afrique-France Bamako. Le sommet a t prcd par la visite du Prsident de la Rpu-blique, M. Franois Hollande, sur la plateforme opra-tionnelle dsert de Gao pour y rencontrer des militaires franais et maliens.

    Le 18 janvier, lattaque dun vhicule suicide explosif dans le camp de cantonnement du bataillon du Mca-nisme Oprationnel de Coopration de Gao vient en-deuiller les avances de laccord de paix et de rconci-liation. Cet attentat intervient alors que toutes les par-ties prenantes du bataillon du MOC taient prsentes (FAMA, groupes arms signataires de la CMA et de la Plateforme) et devaient permettre la tenue de la pre-mire patrouille mixte brve chance.

    Immdiatement aprs lattentat, les oprations de se-cours ont t lances par les Forces armes maliennes. Sous leur coordination et en liaison avec les hpitaux maliens et de la MINUSMA, lhpital rle 2 de Barkhane Gao a offert son soutien pour accueillir et soigner des blesss.

  • Levant : opration Chammal

    Apprciation de situation

    Au Levant, Daech maintient une dfense solide dans ses zones refuges. En Irak, lorganisation terroriste perd constamment du terrain dans la bataille de Mos-soul, et lEst de la ville se gagne pas pas.

    Dans le reste du pays, Daech oppose toujours une vive rsistance aux oprations de larme ira-kienne dans la valle de lEuphrate. A Bagdad, lor-ganisation a men nouveau des attaques dans le but de maintenir linscurit dans la capitale et cherche ainsi fragiliser laction du gouvernement aux yeux de la population.

    En Syrie, Daech perd galement du terrain proxi-mit de Raqqah, tout en lanant une nouvelle offensive dans la rgion de Deir eiz-Zor.

    Avance sur la bataille de Mossoul

    Dans la partie orientale de la ville de Mossoul, lorga-nisation terroriste ne parvient pas contrer lavance des forces irakiennes. Ces dernires se sont empares dans la semaine de quartiers importants comme celui de lUniversit le 14 janvier.

    Daech se rfugie dans une stratgie de sanctuarisa-tion de ses positions et renforce dsormais les d-fenses de la partie occidentale de la ville. Les tenta-tives rgulires de mouvement de ravitaillements lo-gistiques tmoignent dune volont de tenir cette zone.

    Activit de la force Chammal

    Appui arien au Levant

    Cette semaine, lactivit arienne a reprsent un volume de 53 sorties, dont 45 missions de reconnais-sance arme ou de frappes planifies, 6 missions de renseignement (ISR) et 2 de ravitaillement. Les mis-sions ralises ont permis de conduire 17 frappes et de neutraliser 21 objectifs. 14 de ces frappes ont t conduites en appui des oprations de la coalition au-tour de Mossoul. Les 3 autres frappes ont t rali-ses en Syrie dans les rgions de Raqqah et de Hassa-k.

    Appui feu TF Wagram

    La TF Wagram a conduit 16 missions dappui au profit des troupes irakiennes engages dans la reprise de Mossoul : 7 missions dclairement, et 9 missions dinterdiction.

    Focus sur Mossoul

    Sur les 14 frappes menes dans la rgion de Mossoul, 13 ont t conduites pour appuyer les troupes au sol contre des groupes de combattants retranchs dans des btiments.

    Une frappe planifie a t conduite en priphrie de Mossoul le 16 janvier par une patrouille de Rafale de larme de lair.

    Effectue conjointement avec six autres avions de chasse de la coalition, la frappe a permis la destruc-tion de btiments occups par Daech abritant des pices dartillerie, des vhicules suicides blinds char-gs dexplosifs et un poste de commandement.

    Produit par le bureau porte-parole de la Dlgation linformation et la communication de la Dfense (DICoD) Directrice de la publication : Valrie Lecasble

    Rdacteur en chef : CF Lionel Delort Rdacteurs: CC Alexis Edme, Chlo Ruard, Marie-Astrid Lefeuvre, Pauline Royer-Briand, EMA/COM (oprations)

    crdit Image en oprations @EtatMajorFR ; DICoD CONTACTS PRESSE : 09 88 67 33 33 ou [email protected]

    Contact presse oprations et CEMA : 09 88 68 28 65 / 09 88 68 28 66 [email protected]

    Le ministre de la Dfense participera au 9e forum inter-national de la cyberscurit les 24 et 25 janvier Lille. Lespace Dfense a pour objectif cette anne de promou-voir les formations proposes par les coles militaires et le recrutement, par les diffrentes composantes cyber et la rserve de cyberdfense. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Dfense, participera cette 9e dition le mardi 24 jan-vier 2017 aprs-midi pour un change de questions - r-ponses. Site internet participation Dfense

    Actu Dfense Page 5

    mailto:[email protected]:[email protected]://www.forum-fic.com/http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/9e-forum-international-de-la-cybersecurite