Accessibilité des piscines : quelles spécificités ne pas...

download Accessibilité des piscines : quelles spécificités ne pas ...handicap-acces.com/images/accessibilite-des-piscines-Certu.pdf ·

of 20

  • date post

    10-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of Accessibilité des piscines : quelles spécificités ne pas...

  • Accessibilit pour les personnes mobilit rduite

    De belles pratiques

    L

    `

    octobre 2013 www.certu.fr

    02

    Cette fiche fait partie de la srie Accessibilit pour les personnes mobilit rduite: de bellespratiques . La vocation de cette collection est de diffuser les enseignements tirs d'expriencesde terrain, et notamment des nombreux dossiers dposs dans le cadre du Recueil des bellespratiques et des bons usages en matire d'accessibilit de la cit, organis en 2011 par le Ministrede l'cologie, du dveloppement durable, des transports et du logement. Cette collection,destine principalement aux matres d'ouvrage et aux gestionnaires, prsente donc les points devigilance issus de l'analyse de cas concrets, sans reprendre exhaustivement les obligationsd'accessibilit dfinies dans la rglementation, ni chercher constituer des guides de rfrence.Elle traite des diffrents domaines de la chane du dplacement que sont: les tablissementsrecevant du public (ERP), le logement, les transports, la voirie et les espaces publics.

    Les cas tudis pour rdiger cette fiche ne sont pas cits ici comme exemples irrprochables maispour illustrer, chacun, diffrents choix oprs, diffrentes mthodes, techniques et solutions misesen uvre.

    Il s'agit des piscines : de la base urbaine de loisirs de Saint-Quentin (02), olympique du GrandDijon (21), Aquaval de Saint-Brieuc agglomration (22), Les Buclos Meylan (38), du centreAquasportif de Val d'Isre (38), Agl'eau de la communaut d'agglomration de Blois (41), Forez Aquatic de la communaut de communes de Feurs(42), des Weppes de Lille Mtro-pole Herlies (59), de La Duchre Lyon (69), Isabelle Jouffroy Caluire (69), Les Vagues Meyzieu (69), Belle toile de la communaut de l'agglomration havraise Montivilliers (76), Vimo de la communaut de communes du Vimeu industriel Friville Escarbotin (80).

    Lieux de loisirs et de dtente, mais aussi lieux propices la rducation ou la pratique dusport, les piscines sont des tablissements recevant du public particulirement frquentset apprcis, y compris par les personnes handicapes.

    Il est donc important d'assurer l'accessibilit de ces tablissements pour tous.

    d i t ions du Ce r tu

    Collection D o s s i e r s

    Certu 2013 / 36

    Sour

    ce:

    Com

    mun

    aut

    de

    lagg

    lom

    rat

    ion

    Hav

    rais

    e (C

    odah

    )

    Piscine Belle toile - (76)

    Sommaire

    Initier un projet accessible tous p. 2

    Accueillir le public dans l'tablissement p. 4

    Permettre chacun de cheminer dans les locaux p. 7

    Offrir des vestiaires faciles d'usage pour tous p. 10

    Donner accs aux abords des bassins p. 13

    Permettre aux baigneurs d'entrer dans l'eau p. 15

    Inviter profiter de l'extrieur p. 17

    Faire vivre un tablissement accessible tous p. 18

    Accessibilit des piscines: quelles spcificits ne pas oublier ?

  • Les personnes mobilit rduite, une catgorie trs large!

    Contrairement aux ides reues, lexpression Personnes mobilit rduite (PMR) est plus large que cellede personnes handicapes.

    En effet, cette expression doit tre prise au sens de la dfinition donne par la directive europenne2001/81/CE qui indique que les passagers mobilit rduite sont : ...toutes les personnes ayant des difficultspour se dplacer, telles que, par exemple, personnes handicapes (y compris les personnes souffrant dehandicaps sensoriels et intellectuels et les passagers en fauteuil roulant), personnes handicapes des membres,personnes de petite taille, personnes transportant des bagages lourds, personnes ges, femmes enceintes,personnes ayant un caddie et parents avec enfants (y compris enfants en poussette)... .

    On le fait, on le fait bien, on le fait pour tout le monde

    Franck Barjon, initiateur du projet et gestionnaire de la piscine Forez Aquatic (42), premire piscinelabellise Tourisme & Handicap.

    La phase de rflexion amont au projet est fondamentalepour mener bien la conception d'un tablissement,quel qu'il soit.

    Il convient de dfinir le profil de la population qui seraaccueillie dans l'tablissement, de recenser ses besoins,de traduire ces derniers en exigences dans le pro-gramme, et ensuite de dvelopper le projet en choisis-sant les solutions adquates.

    Le service rendu dans ltablissement doit tenir comptedu contexte local et correspondre aux besoins de la po-pulation, aux pratiques sportives souhaites par lescoles et associations, aux activits complmentairesenvisages, de type loisirs ou thrapeutique, etc.

    Le recueil de ces besoins ncessite une phase amont deconcertation auprs des utilisateurs potentiels et, en cequi concerne l'accessibilit, des associations localesreprsentant les diffrents handicaps, voire des tablis-sements d'accueil spcialiss susceptibles d'tre intres-ss par l'utilisation du futur quipement.

    Le projet d'tablissement doit notamment comporter unvolet dfinissant les contraintes et exigences en matirede fonctionnement par rapport aux besoins recenss.Il s'agit principalement de dfinir les orientations sur leshoraires de l'tablissement, la rpartition des crneauxhoraires rservs aux associations, l'accueil de groupes,les besoins en personnel et en formation en matire deconnaissance et d'accueil de tous les publics.

    2

    Accessibilit pour les PMR | De belles pratiques Fiche n 02 | Accessibilit des piscines - octobre 2013

    Initier un projet accessible tous

    Avertissement

    Le cadre de la prsente fiche se limite aux piscines : l'accs des espaces ou services annexes (tels que fosse plonge, sauna, hammam, jacuzzi) n'y est donc pas abord.

    De plus, certains points relatifs l'accessibilit des ERP, mais non spcifiques aux piscines, ne sont pas abordsici et ne font pas l'objet de recommandations dans cette fiche 1.

    (1) Pour en savoir plus sur les prescriptions rglementaires, voir notamment les fiches synthtiques sur la rglementation accessibilit Accessibilit du cadre bti : lessentiel pour mieux vivredans son environnement ( http://www.developpement-durable.gouv.fr/Documents-utiles,26235.html ) et le logiciel Loqacce-Cit ( http://www.accessibilite-batiment.fr/ ).

    Illus

    trat

    ion

    : Cet

    e N

    orm

    andi

    e Ce

    ntre

  • Les rflexions concernant l'accessibilit de l'tablissementdoivent commencer le plus en amont possible ds lestade des tudes de faisabilit et tre intgres au stadede la programmation.

    La loi de 2005 et ses textes normatifs d'application don-nent un dnominateur commun la conception des ERP.Il est donc important de dfinir, au sein du programme,un niveau d'exigences adapt aux spcificits de l'tablis-sement et des services rendre, en incitant le concepteur aller au-del de la norme dans la recherche de solu-tions fonctionnelles et techniques.

    cet gard, cette fiche souhaite attirer l'attention sur lespoints de vigilance spcifiques en matire d'accessibilitpour tous les publics. Cette fiche pointe galement d'au-tres thmatiques rglementaires ou relevant des rglesde l'art en matire de construction qui peuvent entrer eninteraction avec les exigences en matire d'accessibilit,notamment en matire d'hygine, de confort ou de scu-rit (choix des matriaux, nature des revtements de solet gestion des pentes, choix des quipements et de leurpositionnement, ambiance thermique et acoustique...).

    Mener ces rflexions ds la phase de programmationpermet d'intgrer des amnagements assurant l'acces-sibilit mais qui, finalement, amliorent aussi le confortde tous, tout en prenant en compte l'esthtique globaledu projet.

    Les changes avec des associations (sportives, scolaires,personnes handicapes) durant les phases de program-mation et de conception (lors des tudes d'avant-projet)apparaissent essentiels la russite du projet, c'est--dire la satisfaction de lensemble des besoins. Ils permet-tent notamment de n'oublier aucun handicap et mme

    de prendre en compte tous les usagers mobilit r-duite: personnes handicapes mentales, cognitives, psy-chiques, auditives, visuelles ou motrices mais aussipersonnes ges, enfants, parents avec poussettes, per-sonnes illettres ou trangres, personnes de petite ougrande taille, personnes obses...

    la piscine Les Buclos (38), la concertation en amontavec les associations a permis de dvelopper des r-ponses allant au-del de la rglementation en faveurd'un handicap particulier (le handicap visuel). la piscineForez Aquatic (42), pour amliorer les conditions d'ac-cessibilit de l'existant, les besoins des usagers sont prisen compte pour choisir les solutions techniques appro-pries ( la rsolution d'une difficult par exemple), puisun retour dexprience est demand aux usagers.

    Au moment de la conception, les choix de la matriseduvre en matire de solutions techniques et architec-turales doivent tenir compte des lments du pro-gramme (contexte social de l'tablissement, type depopulation accueillie, destination de l'tablissement), enconciliant notamment les diffrents besoins avec le niveau d'exigence fix pour l'accessibilit tous. Parexemple, pour la mise en place des quipements hau-teur adapte, un tablissement recevant de nombreuxscolaires pourra prfrer des quipements rglables enhauteur dans les vestiaires, tandis qu'un tablissementsoumis des risques de vandalisme prfrera peut-tredes dispositifs fixes (souvent moins fragiles) mais posi-tionns diffrentes hauteurs. Un tablissement situ proximit d'un centre d'accueil pour personnes handica-pes motrices ou prvu pour la rducation pourra met-tre l'accent sur des dispositifs facilitant l'autonomie despersonnes non ou mal marchantes.

    3

    Accessibilit pour les PMR | De belles pratiques Fiche n 02 | Accessibilit des piscines - octobre 2013

    Points de vigilance spcifiques la russite d'un tablissement accessible tous:

    Labels et rfren