9 1 CHAUDIÈRES MURALES À CONDENSAtIONbtrm.paris.free.fr/cat_hlm_2009/PDF/t01_021.pdf · Chappée...

of 11/11
Chappée chaudières murales et au sol à gaz radiateurs à eau chaude et sèche-serviettes Retrouvez toutes les solutions Énergies Renouvelables de CHAPPÉE sur le nouveau site www.chappee.com u Tableau de commande amovible Gamme 2009 Chaudières mixtes à mini-accumulation, à accumulation intégrée (ballon de 45 litres) et à accumulation séparée (ballon de 100 ou 150 litres) u LUNA 3 HTE PRIME 1.24 Gamme 2009 Chaudières chauffage seul et mixtes instantanées, à micro-accumulation et à accumulation intégrée (ballon de 60 litres) u INITIA 3 MAX 2.24 u INITIA 3 DUO 3.24 u MAÉLINE Gamme de sèche-serviettes à eau chaude, électrique et mixte u SAMBA ET SAMBA PROGRESS Gammes de radiateurs panneaux à eau chaude CHAUDIÈRES MURALES BASSE TEMPÉRATURE 1 9 CHAUDIÈRES MURALES BASSE TEMPÉRATURE CHAUDIÈRES MURALES À CONDENSATION CHAUDIÈRES MURALES À CONDENSATION RADIATEURS À EAU CHAUDE ET SÈCHE-SERVIETTES RADIATEURS À EAU CHAUDE ET SÈCHE-SERVIETTES
  • date post

    16-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    221
  • download

    3

Embed Size (px)

Transcript of 9 1 CHAUDIÈRES MURALES À CONDENSAtIONbtrm.paris.free.fr/cat_hlm_2009/PDF/t01_021.pdf · Chappée...

  • Chappe chaudires murales et au sol gazradiateurs eau chaude

    et sche-serviettes

    Retrouvez toutes les solutions nergies Renouvelables de CHAPPE

    sur le nouveau site

    www.chappee.com

    uTableau de commande amovible

    Gamme 2009Chaudires mixtes mini-accumulation, accumulation intgre (ballon de 45 litres) et accumulation spare (ballon de 100 ou 150 litres)

    uLuna 3 HTE prime 1.24

    Gamme 2009Chaudires chauffage seul et mixtes instantanes, micro-accumulation et accumulation intgre (ballon de 60 litres)

    uInitia 3 Max 2.24 uInitia 3 Duo 3.24

    uMalineGamme de sche-serviettes eau chaude, lectrique et mixte

    usamba et samba progressGammes de radiateurs

    panneaux eau chaude

    CHAUDIRES MURALES BASSE tEMpRAtURE

    19

    CHAUDIRES MURALES BASSE tEMpRAtURE

    CHAUDIRES MURALES CONDENSAtIONCHAUDIRES MURALES CONDENSAtION

    RADIAtEURS EAU CHAUDEEt SCHE-SERVIEttESRADIAtEURS EAU CHAUDEEt SCHE-SERVIEttES

    Chappe09.indd 237 19/08/09 16:22:38

  • Chaudires murales et au sol gazRadiateurs eau chaude et sche-serviettesCHAPPE

    CHAPPE BAXI S.A. 157, avenue Charles Floquet 93158 Le-Blanc-Mesnil CedexTl. : 01.45.91.56.00 Fax : 01.45.91.56.89 Internet : http://www.chappee.com

    RCS Bobigny B 602 041 675

    CHAUDIREs MURALEs TRADITIONNELLEs MIXTEsLUNA 3 pRIME 1.24 : Chaudire chauffage seul

    Chaudire basse temprature, chauffage seul, en version chemine ou ventouse.Puissance chauffage modulable de 9,3 kW 24 ou 25 kW.

    INITIA 3 FLIRT 2.24 : Chaudire mixte instantaneINITIA 3 MAX 2.24 : Chaudire mixte micro-accumulation

    Chaudire basse temprature, mixte instantane ou mixte micro-accumulation, en version VMC ou ventouse.Puissance chauffage modulable de 9,3 kW 24 ou 25 kW.Production deau chaude sanitaire un dbit spcifique : INITIA 3 FLIRT 2.24 : dbit de 11,2 ou 11,5 litres/minute, INITIA 3 MAX 2.24 : dbit de 12 ou 12,4 litres/minute.changeur sanitaire plaques en inox.

    INITIA 3 DUO 3.24 : Chaudire mixte accumulation intgreChaudire basse temprature, mixte accumulation intgre, en version VMC ou ventouse.Puissance chauffage modulable de 10,4 kW 23,3 ou 24 kW.Production deau chaude sanitaire un dbit spcifique de 17,7 ou 17,9 litres/minute.Ballon sanitaire intgr en inox de 60 litres de capacit, avec chan-geur serpentin.

    Caractristiques communesCorps de chauffe en cuivre et brleur modulant en inox.

    CHAUDIREs MURALEs ET AU sOL CONDENsATION MIXTEsINITIA 3 HTE FLIRT 2.28 / 2.33 : Chaudires murales mixtes micro-accumulation

    Chaudires condensation, mixtes micro-accumulation, en ver-sion ventouse.Puissance chauffage modulable de 6,8 24 kW ou de 9,4 28 kW.Production deau chaude sanitaire un dbit spcifique de 12,9 ou 15,3 litres/minute.changeur sanitaire plaques en inox.

    INITIA 3 HTE DUO 3.28 / 3.33 : Chaudires murales mixtes accumu-lation intgre

    Chaudires condensation, mixtes accumulation intgre, en version ventouse.Puissance chauffage modulable de 6,8 24 kW ou de 9,4 28 kW.Production deau chaude sanitaire un dbit spcifique de 17 ou 19,5 litres/minute.Ballon sanitaire intgr en inox de 45 litres de capacit, avec chan-geur serpentin.

    LUNA 3 HTE pRIME 1.24 / 1.28 + ACH 100 / 150 : Chaudires murales mixtes accumulation spareLUNA 3 HTE FLOOR 4.24 / 4.28 : Chaudires au sol mixtes accumu-lation intgre

    Chaudires condensation, mixtes accumulation spare ou mix-tes accumulation intgre, en version ventouse.Puissance chauffage modulable de 6,8 24 kW ou de 9,4 28 kW.Production deau chaude sanitaire un dbit spcifique, et ballon sanitaire spar ou intgr : LUNA 3 HTE PRIME 1.24 / 1.28 + ACH 100 / 150 : dbit de 17 ou 25 litres/minute, ballon spar en acier maill de 100 ou 150 litres de capacit, avec anode de protection en magnsium, LUNA 3 HTE FLOOR 4.24 / 4.28 : dbit de 23,5 ou 25 litres/

    minute, ballon intgr en inox de 80 litres de capacit, avec chan-geur serpentin.

    Caractristiques communesCorps de chauffe et brleur modulant pr-mlange total en inox.

    CHAUDIREs MURALEs CONDENsATIONCHAUFFAGE sEUL MOYENNE pUIssANCE

    LUNA HTE 1.45 / 1.55 / 1.65 / 1.85 / 1.100 : Chaudires chauffage seulChaudires condensation, chauffage seul, en version ventouse.Chaudires moyenne puissance, systmes de cascade de 2 6 units.Puissance modulable de 15 102 kW.Corps de chauffe et brleur modulant pr-mlange total en inox.

    Caractristiques techniquesCHAUDIREs GAZCatgorie

    MOYENNE pUIssANCE MURALE CONDENsATION

    Gamme LUNA HTEModle 1.45 / 1.55 / 1.65 / 1.85 / 1.100 FFType (directive 92-42 CEE) condensationClasse (RT 2005) rfrenceNombre dtoiles (directive 92-42 CEE) 4Fonctions chauffage et ECS chauffage seulvacuation des gaz de combustion ventousePuissance utile nominale (kW) 45,0 / 55,0 / 65,0 / 85,0 / 102,0Puissance utile minimale (kW) 15,0 / 16,0 / 20,0 / 25,7 / 36,0Rendement charge 100% Pn (% PCI) 96,9 / 97,0 / 97,0 / 97,5 / 97,4Rendement charge 30% Pn (% PCI) 107,6 / 107,5 / 107,6 / 107,3 / 107,4Pertes larrt T 30K (W) 107 / 113 / 128 / 147 / 153Hauteur (mm) 950Largeur (mm) 600Profondeur (mm) 466 / 466 / 466 / 650 / 650Poids (kg) 64,0 / 68,0 / 72,0 / 94,0 / 98,0

    RADIATEURs pANNEAUX ET sCHE-sERVIETTEssAMBA et sAMBA pROGREss : Radiateurs panneaux acier

    Radiateurs panneaux standards et dcoratifs.Matriau : tle dacier. Coloris : blanc RAL 9016. sAMBA : modles standards horizontaux, nus, habills et intgrs habills. sAMBA pROGREss : modles dcoratifs verticaux et horizon-taux, nus, habills et intgrs habills.

    MALINE : Radiateurs sche-serviettes acierSche-serviettes constitus de collecteurs en forme de D et de tubes ronds.Matriau : tube dacier. Coloris : blanc RAL 9016.Modles verticaux eau chaude, lectriques et mixtes.

    CertificationMarque NF-Araulique et thermique Radiateurs eau chaude n 16/047. Marque NF-lectricit - classe II.

    INFORMATIONs GNRALEs Lieux de fabrication : Sites ISO 9001 et 14001. Chaudires : Bassano del Grappa (Italie). Radiateurs : La Chartre sur le Loir (72). Distribution : Par un rseau de grossistes indpendants. Garantie : Chaudires : garantie de 2 ans pices et main-duvre et de 3 ans sur le corps de chauffe, le brleur et le ballon sanitaire, sous rserve dune mise en service et dun entretien annuel par un pro-fessionnel agr par CHAPPE. Radiateurs : garantie de 10 ans.

    CHAUDIREs GAZCatgorie MURALE TRADITIONNELLE MURALE CONDENsATION

    sOL CONDENsATION

    Gamme LUNA 3pRIME 1.24INITIA 3

    FLIRT 2.24INITIA 3

    MAX 2.24INITIA 3

    DUO 3.24

    INITIA 3 HTEFLIRT

    2.28 / 2.33

    INITIA 3 HTEDUO 3.28 / 3.33

    LUNA 3 HTE pRIME1.24 + ACH 100

    / 1.28 + ACH 150

    LUNA 3 HTEFLOOR

    4.24 / 4.28Modle CF - FF VMC - FF VMC - FF VMC - FF FF FF FF FF

    Type (directive 92-42 CEE) basse tempraturebasse

    tempraturebasse

    tempraturebasse

    temprature condensation condensation condensation condensation

    Classe (RT 2005) rfrence rfrence rfrence rfrence rfrence rfrence rfrence rfrenceNombre dtoiles (directive 92-42 CEE) 2 - 3 2 - 3 2 - 3 2 - 3 4 4 4 4

    Fonctions chauffage et ECS chauffage seul ECS instantaneECS micro-accumule

    ECS accumule intgre

    ECS micro-accumule

    ECS accumule intgre

    ECS accumule spare

    ECS accumule intgre

    Nombre dtoiles ECS (NF EN 13203) - - 3 3 3 3 3 3

    vacuation des gaz de combustion chemine- ventouseVMC -

    ventouseVMC -

    ventouseVMC -

    ventouse ventouse ventouse ventouse ventouse

    Puissance utile nominale (kW) 24,0 - 25,0 24,0 - 25,0 24,0 - 25,0 23,3 - 24,0 24,0 / 28,0 24,0 / 28,0 24,0 / 28,0 24,0 / 28,0Puissance utile minimale (kW) 9,3 9,3 9,3 10,4 6,8 / 9,4 6,8 / 9,4 6,8 / 9,4 6,8 / 9,4Rendement charge 100% Pn (% PCI) 91,2 - 92,9 91,2 - 92,9 91,2 - 92,9 90,6 - 92,9 96,8 / 96,7 96,8 / 96,7 97,2 / 96,7 97,2 / 96,7Rendement charge 30% Pn (% PCI) 90,3 - 90,7 90,3 - 90,7 90,3 - 90,7 89,8 - 90,6 107,5 / 107,3 107,5 / 107,3 107,5 107,5Pertes larrt T 30K (W) 183 - 59 183 - 59 183 - 59 199 - 99 81 / 79 105 / 145 81 / 79 130 / 105Dbit spcifique ECS T 30K (l/mn) - 11,2 - 11,5 12,0 - 12,4 17,7 - 17,9 12,9 / 15,3 17,0 / 19,5 17,0 / 25,0 23,5 / 25,0Capacit de stockage ECS (l) - - - 60 - 45 100 / 150 80Constante de refroidissement ECS (Wh/24h/l/K) - - - 0,67 - 0,78 0,34 / 0,37 -

    Puissance acoustique Pmin (dB(A)) 42,7 - 45,4 42,7 - 45,4 42,7 - 45,4 39,0 - 43,9 46,3 / 45,4 41,4 / 40,5 41,4 / 40,5 41,4 / 40,5Puissance acoustique Pn (dB(A)) 47,8 - 46,8 47,8 - 46,8 47,8 - 46,8 45,7 - 43,5 56,0 / 54,7 56,0 / 54,7 56,0 / 54,7 56,0 / 54,7Hauteur (mm) 763 763 763 950 763 950 763 1640Largeur (mm) 450 450 450 600 450 600 450 450Profondeur (mm) 345 345 345 466 354 466 354 550Poids (kg) 32,5 - 37,0 34,0 - 38,5 37,5 - 42,0 60,0 - 70,0 45,0 / 46,0 76,0 / 77,0 43,0 / 44,0 90,0 / 91,0

    Caractristiques techniques

    Chappe09.indd 238 19/08/09 16:22:39

  • PRSENTATIONLa consultation avait pour objet, comme les prcdentes, la slection de chaudi-res murales et de chauffe-bains gaz mais galement de chaudires au sol de petite puissance et ventuellement de moyenne puissance gaz ou au fioul.Les gammes de produits slectionnes sont essentiellement des gammes de chaudires murales gaz ainsi que quel-ques gammes de chaudires au sol de petite puissance gaz et de chaudires murales et au sol de moyenne puissance gaz.Les chaudires au sol de petite puissance, soit infrieure ou gale 70 kW, sont destines, comme les chaudires mura-les, aux installations de chauffage indi-viduel tandis que les chaudires au sol de moyenne puissance, soit suprieure 70 kW, sont destines aux installations de chauffage collectif.Les chaudires murales assurent la fonc-tion de chauffage seul ou mixte avec pro-duction deau chaude sanitaire selon les diffrents modes suivants :- ECS instantane,- ECS micro-accumulation,- ECS accumulation intgre,- ECS accumulation spare.Les chaudires au sol de petite puissance assurent essentiellement la fonction de chauffage seul ou mixte avec production deau chaude sanitaire accumulation intgre tandis que les chaudires murales et au sol de moyenne puissance assurent uniquement la fonction de chauffage seul.Les chaudires prsentent des perfor-mances thermiques leves et sont toutes de classe "rfrence" selon la rglemen-tation thermique 2005 et de type "basse temprature" ou "condensation" selon la directive rendement europenne.Les chaudires murales et les chauffe-bains gaz prsentent les avantages sui-vants :encombrementrduitetlibrationdessols,matrielcompactregroupanttouslesquipements ncessaires au fonctionne-ment des installations (options pour com-plter le systme de rgulation et obtenir de meilleures performances sur le plan de la consommation),largechoixdetechnologiesetdemod-les rpondant tous les cas de figure rencontrs (gamme de puissances et de production ECS tendue, raccordement possible sur ventouse, chemine ou VMC, modulation du brleur...),souplesse demploi, aussi bien dans

    lhabitat neuf que dans lexistant, laissant loccupant matre de son chauffage et de la facturation dnergie qui en dcoule.

    NORMALISATIONLes appareils gaz, incluant des dispo-sitifs de scurit lis lutilisation dun combustible gazeux et lvacuation des gaz brls, font aujourdhui partie des produits couverts par la normalisation europenne. En particulier (liste non exhaustive) :- Normes sur les produits : NF EN 297 : chaudires, NF EN 625 : fonction production ECS des chaudires, NF D 35-337 : chaudires raccordement VMC, NF D 35-339 : chaudires combines,NF EN 677 : chaudires condensation,D 30-510 : contrles raliss par les fabricants.- Normes sur les essais de rendement :NF D 30, NF EN 297/A2 et NF EN 483/A2.- Normes sur les essais acoustiques : NF D 30-010 et NF EN ISO 3741.La rglementation thermique RT 2005 dfinit des exigences de performances minimales pour le rendement et les pertes larrt. Elle favorise les quipements de haut niveau, comme la condensation et les brleurs modulants, ainsi que les solu-tions mixtes (chaudire instantane avec ballon de stockage).

    CRITRES DE CHOIX

    MarquageCEdesappareilsObligatoire et rglementaire, il est exig par le jury. La certification CE est effec-tue sur la base des directives suivantes : Directive Appareils Gaz n90/396/CEE et Directive Rendement des chaudires n92/42/CEE.

    Performance de rendement deschaudiresLes rendements sont extraits de P.V. des-sais issus de laboratoires indpendants (CERUG par exemple) ou dfaut du laboratoire du fabricant quand il est accrdit COFRAC.

    Deux valeurs sont indiques, le rende-ment 100% de la puissance nominale Pn et 70C ainsi que le rendement 30% de Pn et 50C. Ils sont exprims en % de PCI (Pouvoir Calorifique Inf-rieur). Les valeurs sont au moins gales aux exigences minimales de la RT 2005 pour la classe "rfrence".

    De mme, les pertes larrt sont dter-mines par P.V. d'essais T = 30 K et sont au maximum gales au seuil dfini par la RT 2005 pour la classe "rfrence".

    PerformanceacoustiqueLes valeurs sont issues de P.V. dessais acoustiques raliss par le CETIAT ou le CERUG. Ils prcisent le niveau de puis-sance acoustique pondr Lw en dB(A).

    Les exigences de la slection en matire acoustique sont conformes celles de la NRA. Pour un bruit dquipement, le niveau de pression acoustique normalis LnAT est limit 50 dB(A) en cuisine et 35 dB(A) en pices principales.

    PerformanceenvironnementaleElle associe 2 paramtres essentiels :- La performance nergtique : rende-ment qualifi par les classes RT 2005, systme de rgulation, consommation nergtique des principaux composants (circulateur),

    - La faible mission de polluants dfi-nie par la teneur en NOx (monoxyde dazote) des gaz brls, qualifie en clas-ses 1 4 ou 5 (brleur atmosphrique ou flux forc) allant de 250 mg/kWh 70 mg/kWh.

    La prise en compte du cycle de vie et la certification ISO 14 001 du site de fabri-cation sont galement des caractristi-ques indissociables de la performance environnementale.

    CHAUDIRES MURALES ET AU SOL GAZCHAUFFE-BAINS GAZ

    223

    CHAUDIRES MURALES ET AU SOL GAZCHAUFFE-BAINS GAZ

    FABRICANTS : SLECTION HABITAT 2009/10Page

    CHAFFOTEAUX 233-235 CHAPPE 237 DE DIETRICH THERmIqUE 239 E.L.m. LEBLANC 241 FERROLI 243 SAUNIER DUVAL 245 VAILLANT 247 VIESSmANN 249 wEISHAUPT 251

    223-229 ChaudMur09.indd 223 18/08/09 16:45:44

  • 224

    Autrescritres- Les produits veilleuse ne sont pas reconnus par la RT 2005 et sont effecti-vement vieillissants et peu conomes en nergie. Les chaudires et chauffe-bains slectionns sont donc des modles sans veilleuse. Pour les chaudires, lallu-mage est lectronique et le contrle de flamme se fait par lectrodes ionisantes. Pour les chauffe-bains, lallumage est de type pizo-lectrique ou lectronique, ncessitant une alimentation secteur ou piles. Ces dernires ont une dure de vie moyenne de 2 ans et leur remplacement est prvu tous les ans dans le contrat annuel dentretien (2 piles de catgorie commerce, denviron 3 e/pile).- Une comparaison des prix a galement permis dliminer certains produits (chau-dires et chauffe-bains), dont le surcot dpassait les 15% sans diffrence techno-logique majeure.

    L'VOLUTION DES PRODUITS

    L'volutiondel'lectroniqueintgrePour la plupart, les chaudires sont main-tenant pilotes par un microprocesseur situ, en faade, sur la partie basse de lappareil. Lvolution rapide de ces tech-niques conduit un pilotage de plus en plus fin des organes essentiels, particuli-rement en ECS instantane. Outre des performances accrues, lintrt rside dans lassistance au dpannage, par la mmorisation et le pr-diagnostic des pannes.

    LebrleurSur tous les produits, le brleur est modulant. Il sajuste la puissance ncessaire en chauffage ou en sanitaire grce au systme lectronique. De nombreux fabricants amliorent la qualit acoustique de la chaudire en utilisant un brleur de type "low noise", cest dire moins bruyant.

    Lemlangeair/gazLes exigences toujours plus grandes envers la performance nergtique conduisent les fabricants innover en matire doptimisation du mlange air/gaz. La recherche de lquilibre stchio-mtrique (mlange idal) permet de garantir des rendements levs (> 90%) et constants. Ces progrs sont possibles sur les modles flux forc, parmi les-quels les chaudires condensation. Ces dernires disposent dun atout, le pr-mlange air/gaz.

    LatailleduproduitCertains industriels ont fait voluer leurs produits vers des dimensions plus rdui-

    CHAUDIRES MURALES ET AU SOL GAZCHAUFFE-BAINS GAZ

    tes afin de favoriser leur intgration dans les cuisines. On retrouve cette tendance dans certains produits ECS instantane mais galement sur des modles ballon intgr o l'encombrement de l'appareil est nettement moins important que le modle quivalent ballon spar.

    L'accessibilitduproduitLespacement latral laisser de part et dautre de lappareil est de plus en plus faible. Suivant les indications fournies dans la notice technique du fabricant, 15 mm sont le minimum et 50 mm sont conseills. Certains mod-les de chaudires offrent une accessibi-lit totale par la face avant. Ils permet-tent ainsi une intgration optimale et plus esthtique parmi des lments de cuisine.

    L'EAU CHAUDE SANITAIRE

    InstantaneLes modles production deau chaude instantane restent les plus rpandus. Le confort de ces produits sest am-lior avec la modulation des brleurs et lvolution de llectronique, mais subit la limite physique de la puissance du brleur (24 kW) qui ne fournit pas plus quenviron 11 litres par minute pour T 30 K. Certains fabricants ont dve-lopp des modles instantans de 28 kW et 30 kW sur des chaudires raccorde-ment par ventouse. Ceci permet dobte-nir de meilleurs dbits deau chaude sani-taire (respectivement 13,5 et 15,5 litres par minute pour T 30 K).

    Lamicro-accumulation24ou28kWUne chaudire est dfinie " micro-accumulation" lorsque son temps de rponse un puisage dECS est infrieur 5 s. Les technologies peuvent tre trs diffrentes. Il sagit la plupart du temps dune rserve deau sanitaire place dans un mini ballon (4 ou 6 litres) et maintenue temprature par lchan-geur plaques, par une rsistance lectrique ou par un serpentin. Il peut aussi sagir dune rserve de chaleur ou dune rserve deau issue du circuit primaire.Lintrt essentiel de cette rserve est de jouer un rle de "tampon" avant le dclenchement du brleur et lors de puisages simultans. En effet, elle permet de rpondre la demande dans un dlai trs court et mme pour un trs faible dbit. De plus, elle aide stabili-ser la temprature dECS pour plusieurs puisages.La micro-accumulation, couple une puissance de brleur de 24 kW, est une

    volution des modles instantans. Elle apporte les avantages dcrits ci-dessus pour un surcot bien matris. La micro-accumulation, couple une puissance de brleur de 28 kW, se rapproche des modles ballon, car le dbit deau chaude sanitaire est amlior.

    Les ballons intgrs 40, 50 ou 60litresCes produits, plus chers et plus imposants, apportent un vritable confort en dbit deau chaude sanitaire.Leau chaude est accumule et maintenue temprature constante dans un ballon isol rchauffeur par serpentin.Si lencombrement le permet, ces mod-les apportent une amlioration significa-tive du confort deau chaude sanitaire. Ils existent essentiellement en version 24 ou 28 kW et permettent un gain de place par rapport aux modles ballon spar, pour un confort quivalent.

    Lesballonsspars100ou150litresPour des raisons d'encombrement, ils sont plus particulirement destins la maison individuelle.

    L'VACUATION DES GAZ BRLS

    Leschaudirestanchesgalementappeles"ventouse"Les produits circuit de combustion tanche disposent dun conduit de rac-cordement compos de deux tubes concentriques. Lair neuf arrive entre les deux parois des deux tubes tandis que les gaz brls sont pousss vers lextrieur par un ventilateur dans la partie centrale du conduit. Sur ces produits, la scurit est maximum face au risque de refoule-ment car il ny a aucun contact avec lair du logement. Toutefois, pour viter lcoulement des condensats sur les faades, la mise en uvre doit tre soigne au niveau du dbouch (distance mini respecter). On notera lintrt du systme biflux qui permet de sparer lentre dair de lva-cuation des produits de combustion.

    LeschaudiresraccordementsurchemineCe type de produit, le plus tradition-nel, prend lair neuf dans le logement. Un capteur surveille la temprature en haut de lappareil pour couper le gaz en cas de refoulement. Linterac-tion avec le systme de ventilation est surveiller dans le cadre dune rhabi-litation. Pour cela, il est conseill de se reporter aux conseils du Cegibat (www.cegibat.com), et notamment au

    223-229 ChaudMur09.indd 224 18/08/09 16:45:44

  • 225

    CHAUDIRES MURALES ET AU SOL GAZCHAUFFE-BAINS GAZ

    CHAUDIRES MURALES GAZ - PRINCIPALES CARACTRISTIQUES TECHNIQUES

    Fabricant Produit

    Rglementation vacuation Chauffage Eau chaude sanitaire Garantie

    Clas

    se (R

    T 20

    05) R

    fr

    ence

    Type

    (dire

    ctive

    92-

    42 C

    EE)

    Nom

    bre

    d't

    oiles

    (dire

    ctive

    92-

    42 C

    EE)

    vac

    uatio

    n de

    s gaz

    de

    com

    bust

    ion

    Puiss

    ance

    utile

    nom

    inale

    (kw)

    Nom

    bre

    dt

    oiles

    ECS

    (NF

    EN 1

    3203

    )

    Dbi

    t sp

    cifiq

    ue E

    CS

    DT

    30K

    (l/m

    n)

    Capa

    cit

    de st

    ocka

    ge E

    CS (l)

    2 an

    s

    5 an

    s par

    tielle

    ave

    c co

    nditio

    n

    CHAUDIRES CHAUFFAGE SEULChaudires traditionnelles

    CHAPPE LUNA 3 PRImE 1.24 CF basse temp. 2 chemine 24,0 - - - LUNA 3 PRImE 1.24 FF basse temp. 3 ventouse 25,0 - - -

    SAUNIER DUVAL THEmA AS C AS 25 E/EV basse temp. 2 chem./VmC 24,6 - - - THEmA AS F AS 25 E basse temp. 2 ventouse 24,6 - - -

    VIESSMANN VITOPEND 100-w wH1B chem./VmC basse temp. 2 chem./VmC 24,0 - - - VITOPEND 100-w wH1B ventouse basse temp. 2 ventouse 24,0 - - -

    CHAUDIRES MIXTES INSTANTANES Chaudires traditionnelles

    CHAPPE INITIA 3 FLIRT 2.24 VmC basse temp. 2 VmC 24,0 - 11,2 - INITIA 3 FLIRT 2.24 FF basse temp. 3 ventouse 25,0 - 11,5 -

    E.L.M. LEBLANC ACLIS NGLm 24-5H/23-5H5 basse temp. 2 chem./VmC 24,0/23,0 2 11,5/11,0 - ACLIS NGVm 24-5H basse temp. 2 ventouse 24,0 2 11,5 -

    SAUNIER DUVAL THEmA C 25 E/EV basse temp. 2 chem./VmC 24,6 2 12,0 - THEmA F 25 E basse temp. 2 ventouse 24,6 2 12,0 - THEmACLASSIC C 25 E/EV basse temp. 2 chem./VmC 24,6 2 12,0 - THEmACLASSIC F 25 E basse temp. 2 ventouse 24,6 2 12,0 -

    VIESSMANN VITOPEND 100-w wH1B chem./VmC basse temp. 2 chem./VmC 24,0 2 11,5 - VITOPEND 100-w wH1B ventouse basse temp. 2 ventouse 24,0 2 11,5 -

    CHAUDIRES MIXTES MICRO-ACCUMULATIONChaudires traditionnelles

    CHAFFOTEAUX INOA 25 CF/24 VmC basse temp. 2/3 chem./VmC 23,7 3 12,2 - INOA 25 FF basse temp. 3 ventouse 24,2 3 12,5 - PIGmA 25 CF/24 VmC basse temp. 2/3 chem./VmC 23,7 3 12,2 - PIGmA 25 FF basse temp. 3 ventouse 24,2 3 12,5 - mIRA C 25 CF/24 VmC basse temp. 2/3 chem./VmC 23,7 3 12,2 - mIRA C 25 FF basse temp. 3 ventouse 24,2 3 12,5 - URBIA 25 CF/24 VmC basse temp. 2/3 chem./VmC 23,7 3 13,0 4 URBIA 25 FF basse temp. 3 ventouse 24,2 3 13,0 4

    CHAPPE INITIA 3 mAX 2.24 VmC basse temp. 2 VmC 24,0 3 12,0 - INITIA 3 mAX 2.24 FF basse temp. 3 ventouse 25,0 3 12,4 -

    E.L.M. LEBLANC mGALIA CGLA 24-5H/23-5H5 basse temp. 2 chem./VmC 24,0/23,0 3 12,0 - mGALIA CGVA 24-5H basse temp. 2 ventouse 26,0 3 13,0 -

    SAUNIER DUVAL THEmAPLUS C 25 E/EV basse temp. 2 chem./VmC 24,6 3 12,0 3,2 THEmAPLUS F 25 E H-mOD basse temp. 2 ventouse 24,9 3 12,0 3,2

    VAILLANT ATmOTEC plus VUw FR 250/3-5 basse temp. 2 chemine 25,1 3 12,0 - TURBOTEC plus VUw FR 252/3-5 basse temp. 2 ventouse 25,1 3 12,0 -

    VIESSMANN VITOPEND 100-w wHKB chemine basse temp. 2 chemine 25,1 3 12,0 - VITOPEND 100-w wHKB ventouse basse temp. 2 ventouse 25,1 3 12,0 -

    223-229 ChaudMur09.indd 225 18/08/09 16:45:45

  • CHAUDIRES MURALES ET AU SOL GAZCHAUFFE-BAINS GAZ

    226

    CHAUDIRES MURALES GAZ - PRINCIPALES CARACTRISTIQUES TECHNIQUES

    Fabricant Produit

    Rglementation vacuation Chauffage Eau chaude sanitaire Garantie

    Clas

    se (R

    T 20

    05) R

    fr

    ence

    Type

    (dire

    ctive

    92-

    42 C

    EE)

    Nom

    bre

    d't

    oiles

    (dire

    ctive

    92-

    42 C

    EE)

    vac

    uatio

    n de

    s gaz

    de

    com

    bust

    ion

    Puiss

    ance

    utile

    nom

    inale

    (kw)

    Nom

    bre

    dt

    oiles

    ECS

    (NF

    EN 1

    3203

    )

    Dbi

    t sp

    cifiq

    ue E

    CS

    DT

    30K

    (l/m

    n)

    Capa

    cit

    de st

    ocka

    ge E

    CS (l)

    2 an

    s

    5 an

    s par

    tielle

    ave

    c co

    nditio

    n

    CHAUDIRES MIXTES MICRO-ACCUMULATIONChaudires condensation

    CHAFFOTEAUX mIRA C GREEN 25 FF condensation 4 ventouse 21,6 3 12,4 - mIRA C GREEN 30 FF condensation 4 ventouse 27,5 3 15,0 - mIRA C GREEN 35 FF condensation 4 ventouse 30,3 3 17,1 - URBIA GREEN 25 FF condensation 4 ventouse 21,6 3 13,0 4 URBIA GREEN 30 FF condensation 4 ventouse 27,5 3 15,3 4

    CHAPPE INITIA 3 HTE FLIRT 2.28 FF condensation 4 ventouse 24,0 3 12,9 - INITIA 3 HTE FLIRT 2.33 FF condensation 4 ventouse 28,0 3 15,3 -

    DE DIETRICH THERMIQUE mCX mCX 24/28 mI condensation 4 ventouse 25,3 3 14,0 - mCX mCX 24/35 mI condensation 4 ventouse 25,5 3 17,0 -

    E.L.M. LEBLANC mGALIS CONDENS GVA C 24-2H condensation 4 ventouse 24,0 3 12,5 - STELLIS CONDENS GVA C 35-2H condensation 4 ventouse 34,1 3 15,3 -

    FERROLI ECONCEPT Tech 25 condensation 4 ventouse 24,6 3 14,7 - SAUNIER DUVAL THEmAPLUS Condens F 30 E condensation 4 ventouse 23,6 3 14,1 3,2 VAILLANT ECOTEC plus VUw FR 296/3-5 condensation 4 ventouse 26,0 3 13,9 -

    ECOTEC plus VUw FR 346/3-5 condensation 4 ventouse 32,4 3 16,3 - VIESSMANN VITODENS 100-w wB1B condensation 4 ventouse 26,0 3 14,0 - WEISHAUPT wTC 25-A wTC 25-A C condensation 4 ventouse 23,6 3 12,5 -

    CHAUDIRES MIXTES ACCUMULATION INTGREChaudires traditionnelles

    CHAFFOTEAUX SERELIA 25 CF/24 VmC basse temp. 2/3 chem./VmC 23,7 3 14,0 15 SERELIA 25 FF basse temp. 3 ventouse 24,2 3 14,0 15 NIAGARA C 25 CF/24 VmC basse temp. 2/3 chem./VmC 23,7 3 19,0 40 NIAGARA C 25 FF basse temp. 3 ventouse 24,2 3 19,0 40

    CHAPPE INITIA 3 DUO 3.24 VmC basse temp. 2 VmC 23,3 3 17,7 60 INITIA 3 DUO 3.24 FF basse temp. 3 ventouse 24,0 3 17,9 60

    E.L.M. LEBLANC GALIA BALLON CGLB 24-4H/23-4H5 basse temp. 2 chem./VmC 24,0/23,0 3 16,4 48 GALIA BALLON CGVB 24-4H basse temp. 3 ventouse 24,0 3 16,4 48

    SAUNIER DUVAL ISOTwIN C 25 E/EV basse temp. 2 chem./VmC 24,6 3 18,5 42 ISOTwIN F 25 E H-mOD basse temp. 2 ventouse 24,6 3 18,5 42

    VAILLANT AqUAPLUS VUI FR 240-7 basse temp. 2 chemine 24,0 3 14,5 20 AqUAPLUS VUI FR 242-7 basse temp. 2 ventouse 24,0 3 14,5 20

    VIESSMANN VITOPEND 222-w wHSA ventouse basse temp. 2 ventouse 24,0 3 20,0 50

    Chaudires condensationCHAFFOTEAUX SERELIA GREEN 25 FF condensation 4 ventouse 21,6 3 14,0 15

    NIAGARA C GREEN 25 FF condensation 4 ventouse 21,6 3 19,0 40 NIAGARA C GREEN 35 FF condensation 4 ventouse 30,3 3 23,0 40

    CHAPPE INITIA 3 HTE DUO 3.28 FF condensation 4 ventouse 24,0 3 17,0 45 INITIA 3 HTE DUO 3.33 FF condensation 4 ventouse 28,0 3 19,5 45

    DE DIETRICH THERMIQUE VIVADENS mCR 24/28 BIC condensation 4 ventouse 25,3 3 18,0 40 E.L.M. LEBLANC ODALIS CONDENS GVT C 24-1H condensation 4 ventouse 24,1 3 21,0 42 FERROLI ECONCEPT ST 35 condensation 4 ventouse 34,2 3 20,0 25 SAUNIER DUVAL ISOTwIN Condens F 30 E condensation 4 ventouse 22,5 3 18,7 42 VAILLANT ECOTEC plus VCI VUw FR 296/3-5 condensation 4 ventouse 26,0 3 17,0 20

    ECOTEC plus VCI VUw FR 346/3-5 condensation 4 ventouse 32,4 3 19,0 20 VIESSMANN VITODENS 222-w wS2A condensation 4 ventouse 26,0 3 18,0 46

    223-229 ChaudMur09.indd 226 18/08/09 16:45:46

  • CHAUDIRES MURALES ET AU SOL GAZCHAUFFE-BAINS GAZ

    227

    CHAUDIRES MURALES GAZ - PRINCIPALES CARACTRISTIQUES TECHNIQUES

    Fabricant Produit

    Rglementation vacuation Chauffage Eau chaude sanitaire Garantie

    Clas

    se (R

    T 20

    05) R

    fr

    ence

    Type

    (dire

    ctive

    92-

    42 C

    EE)

    Nom

    bre

    d't

    oiles

    (dire

    ctive

    92-

    42 C

    EE)

    vac

    uatio

    n de

    s gaz

    de

    com

    bust

    ion

    Puiss

    ance

    utile

    nom

    inale

    (kw)

    Nom

    bre

    dt

    oiles

    ECS

    (NF

    EN 1

    3203

    )

    Dbi

    t sp

    cifiq

    ue E

    CS

    DT

    30K

    (l/m

    n)

    Capa

    cit

    de st

    ocka

    ge E

    CS (l)

    2 an

    s

    5 an

    s par

    tielle

    ave

    c co

    nditio

    n

    CHAUDIRES MIXTES ACCUMULATION SPAREChaudires traditionnelles

    CHAFFOTEAUX TALIA SYSTEm 25 CF/24 VmC + BRN-D basse temp. 3 chem./VmC 23,7 3 12,3/21,2/25,5 100/150/200 TALIA SYSTEm 25 FF + BRN-D basse temp. 3 ventouse 24,2 3 12,3/21,2/25,5 100/150/200

    SAUNIER DUVAL THEmA AS C AS 25 E/EV + SDE 80 basse temp. 2 chem./VmC 24,6 3 17,1 80 THEmA AS F AS 25 E + SDE 80 basse temp. 2 ventouse 24,6 3 17,1 80

    Chaudires condensationCHAFFOTEAUX TALIA GREEN SYSTEm 18 FF + BRN-D condensation 4 ventouse 17,6 3 12,3/21,2/25,5 100/150/200

    TALIA GREEN SYSTEm 25 FF + BRN-D condensation 4 ventouse 21,6 3 12,3/21,2/25,5 100/150/200 CHAPPE LUNA 3 HTE PRImE 1.24 FF + ACH 100 condensation 4 ventouse 24,0 3 17,0 100

    LUNA 3 HTE PRImE 1.28 FF + ACH 150 condensation 4 ventouse 28,0 3 25,0 150 DE DIETRICH THERMIQUE INNOVENS mC 35 E + BS 130 condensation 4 ventouse 35,0 3 20,0 130

    VIESSMANNVITODENS 200-w wB2B + Vitocell-w CwG/CUG condensation 4 ventouse 26,0 3 16,6/15,3 80/120

    WEISHAUPT wTC 25-A wTC 25-A w + wAT 140 condensation 4 ventouse 23,6 3 23,0 140

    CHAUDIRES PETITE PUISSANCE AU SOL GAZ - PRINCIPALES CARACTRISTIQUES TECHNIQUES

    CHAUDIRES MIXTES ACCUMULATION INTGREChaudires condensation

    CHAFFOTEAUX PHAROS GREEN 18 FF condensation 4 ventouse 17,6 3 21,0 105 PHAROS GREEN 25 FF condensation 4 ventouse 21,5 3 23,5 105

    CHAPPE LUNA 3 HTE FLOOR 4.24 FF condensation 4 ventouse 24,0 3 23,5 80 LUNA 3 HTE FLOOR 4.28 FF condensation 4 ventouse 28,0 3 25,0 80

    DE DIETRICH THERMIQUE ECODENS DTG 1300-24 Eco/V 130 condensation 4 ventouse 24,0 3 22,0 130

    E.L.M. LEBLANC STELLIS mODULE SVB C 22/83-2H condensation 4 ventouse 21,8 3 24,7 83 FERROLI ECONCEPT Kombi 35 condensation 4 ventouse 34,6 3 29,0 140 VAILLANT ECOCOmPACT VSC FR 196/2 condensation 4 ventouse 20,6 3 21,0 100

    ECOCOmPACT VSC FR 246/2 condensation 4 ventouse 27,0 3 22,0 100 ECOCOmPACT VSC FR 306/2 condensation 4 ventouse 32,4 3 24,0 100

    VIESSMANN VITODENS 333-F wS3C 19kw condensation 4 ventouse 19,0 3 21,3 86 VITODENS 333-F wS3C 26kw condensation 4 ventouse 26,0 3 26,5 86

    WEISHAUPT wTC 15-A wTC 15-A K-P-115 condensation 4 ventouse 13,7 3 19,0 115

    CHAUDIRES MIXTES ACCUMULATION SOLAIRE INTGREChaudires condensation

    CHAFFOTEAUX PHAROS ZELIOS 18 FF condensation 4 ventouse 21,5 3 21,0 180 PHAROS ZELIOS 25 FF condensation 4 ventouse 17,6 3 23,5 180

    DE DIETRICH THERMIQUE SOLNEO SGC 24 SOL condensation 4 ventouse 23,7 3 19,0 200

    E.L.M. LEBLANC STELLIS SOLAIRE SVB CS 22/170-2H condensation 4 ventouse 21,8 3 24,7 163 VAILLANT AUROCOmPACT VSC S 196/2 condensation 4 ventouse 20,7 3 26,0 150

    223-229 ChaudMur09.indd 227 18/08/09 16:45:46

  • 228

    CHAUDIRES MURALES ET AU SOL GAZCHAUFFE-BAINS GAZ

    CHAUDIRES MOYENNE PUISSANCE MURALES ET AU SOL GAZ - PRINCIPALES CARACTRISTIQUES TECHNIQUES

    Fabricant Produit

    Rglementation vacuation Chauffage Eau chaude sanitaire Garantie

    Clas

    se (R

    T 20

    05) R

    fr

    ence

    Type

    (dire

    ctive

    92-

    42 C

    EE)

    Nom

    bre

    d't

    oiles

    (dire

    ctive

    92-

    42 C

    EE)

    vac

    uatio

    n de

    s gaz

    de

    com

    bust

    ion

    Puiss

    ance

    utile

    nom

    inale

    (kw)

    Nom

    bre

    dt

    oiles

    ECS

    (NF

    EN 1

    3203

    )

    Dbi

    t sp

    cifiq

    ue E

    CS

    DT

    30K

    (l/m

    n)

    Capa

    cit

    de st

    ocka

    ge E

    CS (l)

    2 an

    s

    5 an

    s par

    tielle

    ave

    c co

    nditio

    n

    CHAUDIRES MURALES CHAUFFAGE SEULChaudires condensation

    CHAFFOTEAUX TALIA GREEN SYSTEm HP 45 FF condensation 4 ventouse 39,8 - - - TALIA GREEN SYSTEm HP 65 FF condensation 4 ventouse 58,8 - - -

    CHAPPE LUNA HTE 1.45 FF condensation 4 ventouse 45,0 - - - LUNA HTE 1.55 FF condensation 4 ventouse 55,0 - - - LUNA HTE 1.65 FF condensation 4 ventouse 65,0 - - - LUNA HTE 1.85 FF condensation 4 ventouse 85,0 - - - LUNA HTE 1.100 FF condensation 4 ventouse 102,0 - - -

    DE DIETRICH THERMIQUE

    INNOVENS mC 45 condensation 4 ventouse 43,0 - - - INNOVENS mC 65 condensation 4 ventouse 65,0 - - - INNOVENS mC 90 condensation 4 ventouse 89,5 - - - INNOVENS mC 115 condensation 4 ventouse 114,0 - - -

    FERROLI ENERGY Top w 70 condensation 4 ventouse 64,6 - - - ENERGY Top w 125 condensation 4 ventouse 113,7 - - -

    VAILLANT ECOTEC plus systmes VU FR 466 condensation 4 ventouse 47,7 - - - ECOTEC plus systmes VU FR 656 condensation 4 ventouse 69,2 - - -

    VIESSMANN VITODENS 200-w wB2B 45kw condensation 4 ventouse 45,0 - - - VITODENS 200-w wB2B 60kw condensation 4 ventouse 60,0 - - -

    WEISHAUPT wTC 45/60-A wTC 45-A H-Pwm condensation 4 ventouse 44,0 - - - wTC 45/60-A wTC 60-A H-Pwm condensation 4 ventouse 59,0 - - -

    CHAUDIRES AU SOL CHAUFFAGE SEULChaudires condensation

    FERROLI ECONCEPT 51 condensation 4 chemine 48,8 - - - ECONCEPT 101 condensation 4 chemine 90,4 - - -

    WEISHAUPT wTC-GB wTC-GB 120-A condensation 4 chemine 121,9 - - - wTC-GB wTC-GB 170-A condensation 4 chemine 170,0 - - - wTC-GB wTC-GB 210-A condensation 4 chemine 210,0 - - - wTC-GB wTC-GB 250-A condensation 4 chemine 251,0 - - - wTC-GB wTC-GB 300-A condensation 4 chemine 290,0 - - -

    223-229 ChaudMur09.indd 228 18/08/09 16:45:47

  • 229

    CHAUDIRES MURALES ET AU SOL GAZCHAUFFE-BAINS GAZ

    guide : "Renouvellement des chaudires individuelles gaz". La section du conduit est fonction de la puissance de lappareil.Pour les chauffe-bains, de puissances trs diverses, la section du conduit existant doit tre vrifie.

    LeschaudiresraccordementsurVMCCes installations tombent en dsutude. Elles sont fortement rglementes, toute panne du systme de ventilation devant entraner l'arrt de l'alimentation en gaz des chaudires. L'installation et la main-tenance de ce dispositif sont coteuses mais c'est surtout au niveau de la respon-sabilit des diffrents acteurs que le pro-blme se pose, en cas d'accident. Dans le cadre d'un renouvellement d'appareil, une volution vers une autre configu-ration doit tre tudie (percement en faade pour installation dun produit ventouse par exemple).

    CONDITIONS D'INSTALLATION

    RglementationLa mise en uvre des chaudires et chauffe-bains gaz est rgie par la rgle-mentation des appareils domestiques uti-lisant les gaz. Elle est fixe par le D.T.U. 61-1 de dcembre 1990 (NF P45-204), son additif n4 (novembre 1997), et par l'ar-rt "Rgles techniques et de scurit" du 2 aot 1977, concernant les installations de gaz.

    ImplantationEn aucun cas, les produits ne doivent tre placs au-dessus d'un appareil de cuisson ou d'une source de chaleur.

    RemplacementdesappareilsIl pose le problme des ctes de raccor-dement, spcifiques chaque industriel et parfois mme certaines gammes. Des kits

    dadaptation sont fournis. Ils permettent de se raccorder sur les modles des marques les plus rpandues. Le surcot dune nou-velle intervention sur les raccordements, acceptable pour une chaudire, peut para-tre consquent pour un chauffe-bains.

    ENTRETIENLa souscription dun contrat dentretien est ncessaire pour des raisons de scurit et dassurance, et aussi de conservation des performances.Ces contrats dentretien peuvent tre conclus avec toute socit de services qualifie, agre par le fabricant. Toute-fois, comme la concurrence tarifaire des prestataires est trs forte, un contrle par lorganisme Hlm est indispensable. Il permet de sassurer que la prestation cor-respond bien au prix ngoci. Un contrat type (CCP) est disponible auprs de lUnion sociale pour lhabitat.

    CHAUFFE-BAINS GAZ - PRINCIPALES CARACTRISTIQUES TECHNIQUES

    Fabricant Produit

    Dbit T 25 K

    Puiss

    ance

    nom

    inale

    ( kw

    )

    Cont

    rle

    de fl

    amm

    e sa

    ns ve

    illeus

    e pe

    rman

    ente vacuation Garantie

    10 e

    t 11

    litres

    /mn

    13 e

    t 14

    litres

    /mn

    16 e

    t 17

    litres

    /mn

    Chem

    ine

    VmC

    Vent

    ouse

    2 an

    s

    CHAFFOTEAUX FLUENDO 11 CF E 19,2

    FLUENDO 14 CF E 24,3

    FLUENDO 11 SX FF 19,2

    FLUENDO 14 SX FF 24,0

    E.L.M. LEBLANC ONDA Hydropower LC 11 PVHY 19,2

    ONDA Hydropower LC 14 PVHY 23,6

    ONDA Hydropower LC 17 PVHY 30,5

    ONDA Hydrosmart LC 11 PVHF 18,6

    ONDA Hydrosmart LC 14 PVHF 23,6

    ONDA Hydrosmart LC 17 PVHF 30,2

    SAUNIER DUVAL OPALIA Cyclo C 11 G 19,2

    OPALIA Cyclo C 14 G 24,4

    OPALIA F 14 E 23,7

    223-229 ChaudMur09.indd 229 18/08/09 16:45:48

  • 230

    RADIATEURS EAU CHAUDE

    PRSENTATION

    La slection portait sur les radiateurs eau chaude panneaux acier ainsi que sur les sche-serviettes eau chaude ou mixtes.Pour les radiateurs eau chaude pan-neaux acier toutes les versions taient concernes : les modles horizontaux ou verticaux, nus, habills, intgrs, ou plats.

    NORMALISATION

    NFEN442parties1,2et3- NF EN 442-1 (Dcembre 2003) : Radiateurs et convecteurs - Partie 1 : spcifications et exigences techniques.- NF EN 442-2 (Dcembre 2003) : Radiateurs et convecteurs - Partie 2 : mthodes dessais et dvaluation.- NF EN 442-3 (Janvier 2004) : Radia-teurs et convecteurs - Partie 3 : valua-tion de la conformit.La norme NF EN 442 impose la mesure des missions thermiques DT = 50 K.Le DT = 50 K est issu du calcul suivant : (75 + 65 )/2 - 20 = 50 75 C : temprature de leau lentre du radiateur, 65 C : temprature de l'eau en sortie du radiateur, 20 C : temprature de lair. Le DT tant un diffrentiel de temp-rature, il est indiffremment exprim en C (degrs Celsius) ou en K (degrs Kelvin K = C + 273,15).

    LeDTdanslesinstallationsLe DT fix 50 K est une valeur dessai europenne qui simpose lindustriel dans lexpression des puissances ther-miques. Linstallateur reste libre de ses choix.

    AVANTAGES DE LA NORME NF EN 442

    conomiqueLe rgime de temprature dans les ins-tallations peut tre plus faible, la quan-tit de chaleur perdue par les dperdi-tions travers les canalisations tant alors rduite (Concept de Chaleur Douce).La taille des radiateurs est un peu plus

    grande mais les conomies dnergie gnres compensent trs largement ce surcot concernant uniquement linstallation. Le retour temprature du corps de chauffe est plus rapide pour un fonc-tionnement programm temprature rduite sur une plage horaire.Enfin, la longvit des installations est amliore.

    ScuritLa temprature de contact est plus faible pour protger des brlures (pro-tection des enfants).

    ConfortEn cas de priode de grand froid, le gnrateur parvient mieux maintenir la temprature souhaite.La temprature est plus constante et mieux rpartie entre le sol et le pla-fond.

    CERTIFICATIONLa marque NF-Araulique et ther-mique Radiateurs eau chaude est applicable tous ces produits, et certi-fie en particulier que les produits sont conformes la norme NF EN 442, tout en attestant de la continuit de la qua-lit de fabrication (autocontrle de la fabrication doubl de contrles exter-nes raliss par lorganisme certifica-teur).

    MARquAGE CE

    La directive Europenne 89/106/CEE des produits de construction impose le marquage CE de tous les radiateurs eau chaude par les fabricants et impor-

    RADIATEuRS EAu ChAuDE

    FABRICANTS : SLECTION hABITAT 2009/10Page

    En acier Panneaux CHAPPE 237 DE DIETRICH THERmIquE 239En acier Sche-serviettes* CHAPPE 237

    * Sche-serviettes lectriques : voir au chapitre Convecteurs lectriques.

    tateurs compter du 1er juin 2005 en France et du 1er dcembre 2005 dans toute l'Europe.Depuis le 1er juin 2006, seuls les pro-duits marqus CE peuvent tre com-mercialiss en France.

    CRITRES DE SLECTION

    CritreliminatoireLes radiateurs eau chaude en pan-neaux acier et les radiateurs sche-ser-viettes eau chaude ou mixtes devai-ent bnficier du droit dusage de la marque NF-Araulique et thermique Radiateurs eau chaude .Les radiateurs sche-serviettes mixtes devaient tre de classe II, quips de thermostats incorpors et titulaires de la marque NF-lectricit.

    Critresdeslectiongnraux- Les rapports puissance thermique/prix simuls pour une puissance demande de 1 kW pour un DT = 50 K. - La rsistance la pression. - Lesthtique, la finition des produits.- La garantie et les points de distribution.

    CritresdechoixLes sche-serviettes sont prsents titre de complment de gamme pour un confort et une esthtique amliors.

    CARACTRISTIquES DES PRODuITS

    TypesderadiateurspanneauxP : un panneau (rayonnement)A : une range dailettes (convection)

    quivalences de dnomination :

    P = 10

    PA = 11

    PP = 20

    PAP = 21

    PAAP = 22

    PAAPAP = 33

    largissementdesgammesenpan-neauxacier- Les gammes intgres dissimulent les canalisations verticales entre les panneaux. Certains modles ont des solutions de raccordement central, cela

    230-231RadOEauChaud09.indd 230 18/08/09 16:46:40

  • 231

    RADIATEURS EAU CHAUDE

    permet davoir un point de raccorde-ment central commun tous les types de radiateur indpendamment de leur hauteur ou profondeur.- Les modles faces planes se distin-guent par leur esthtique. Ils sont de deux types : face irrigue (plus mis-sive) et face rapporte.

    QualitdutraitementdesurfaceElle est assure par le suivi de trois grandes tapes.Le dgraissage, le rinage, la phospha-tation et la passivation chromique. Ces oprations prparent laccrochage de la peinture et protgent la tle dacier.Le tremp par cataphorse (lectro-phorse ou anaphorse) permet une rpartition homogne de la peinture, mme sur les artes vives et les creux, ce qui triple la rsistance la corro-sion. La finition par thermolaquage, cest--dire lapplication dune poudre poxy-polyester cuite au four.

    Amliorationdespressionsdeser-viceetdessaisLes industriels ont fait progresser les pressions dutilisation et de service de leurs appareils. Ces amliorations per-mettent ces modles de fonctionner sur les installations plus haute pres-sion. Toutefois, un grande partie des installations fonctionne moins de 6

    bars de pression de service. Ces am-liorations ne concernent donc quun petit nombre dinstallations.

    RglementationthermiqueRT2005Les caractristiques et performances des radiateurs ont un impact signifi-catif sur le bilan nergtique final du btiment (Cref).

    La RT 2005 prend en considration dans ses calculs, les caractristiques et performances du radiateur et du couple radiateur/rgulation. Ces deux paramtres sont respectivement :

    - variation spatiale dtermine partir du gradient de temprature dair dans le local et de la temprature oprative,

    - variation temporelle dtermine partir de lamplitude de la rgulation et de la drive en charge.

    Pour lobtention des labels ATG HPE et THPE qui valorisent les systmes performants (-10% et - 20% / Cref), la marque NF Radiateurs Eau Chaude est exige.

    PerformanceenvironnementaleElle est dfinie par la performance dmission et la finesse de rgulation. On notera galement que la prise en compte du cycle de vie (peinture...) et la certification ISO 14001 du site sont des caractristiques indissociables de la performance environnementale.

    ChARTE POuR LA TRANSPARENCE TARIFAIRELa profession (AFNOR, ATITA et GFCC) a mis en place une charte pour que les comparaisons de prix se fassent sur les mmes bases de puissances DT 50. Les signataires de cette charte, industriels ou grossistes, sengagent ne disposer que dun tarif DT 50. Les industriels prsents dans cet ouvrage ont tous sign cette charte.

    CONDITIONS DuTILISATION ET DENTRETIENLes matriels, autres que les radiateurs, utiliss dans linstallation de chauffage ne doivent pas perturber le rendement et le fonctionnement des radiateurs. En particulier, il ne doit pas exister de renouvellement mme lent, mme intermittent, de leau du circuit de chauffage. La prsence dun vase dex-pansion de type ferm membrane (non lair libre) est en consquence recommande.Un purgeur dair ainsi quun t de rglage doivent tre prvus sur chaque appareil.Un entretien rgulier du rseau de chauffage est vivement recommand, notamment un rinage/dsembouage.

    230-231RadOEauChaud09.indd 231 18/08/09 16:46:41