8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

of 19 /19
8 et 9 Juin 20 07 Séminaire DINAN 1 L’ARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE L’urgence absolue

Embed Size (px)

Transcript of 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

Page 1: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1

L’ARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE

L’urgence absolue

Page 2: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 2

Epidémiologie

• 50 000 cas / an en France• 350 000 cas / an aux E.U. (près d ’une mort subite par

minute)• 3 à 5 minutes d ’arrêt circulatoire suffisent à provoquer des

lésions cérébrales irréversibles• Pour les patients non hospitalisés, les chances de survie

vont de 0% (patient seul) à 34% (fibrillation ventriculaire avec RCP débutée rapidement par un témoin de la scène)

Page 3: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 3

Définition

• Interruption brutale de la circulation liée à une inefficacité cardiaque spontanément irréversible.

• Arrêt cardio circulatoire ou arrêt cardio respiratoire ?

• Reconnu devant la disparition du pouls carotidien ou fémoral > 5 secondes chez un patient inconscient.

• Le caractère spontanément irréversible le différentie de la syncope qui est une inefficacité cardiaque rapidement et spontanément réversible.

• La fibrillation ventriculaire est responsable des 3/4 des arrêts cardio circulatoire subits et chaque minute écoulée diminue de 10% les chances de ressuscitation.

Page 4: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 4

Diagnostic

1 . Perte de connaissance totale et brusque- suivie éventuellement de quelques secousses convulsives.

- et d ’un brève période de respiration stertoreuse à laquelle succède l ’apnée. Le patient est en état de mort apparente.

2 . Disparition du pouls carotidien ou fémoral > 5 sec Elle suffit à affirmer l ’arrêt circulatoire et à faire débuter les manœuvres de

réanimation

3 . L ’examen clinique, l ’ECG, la prise de la PA ne seront réalisés qu ’après avoir commencé les manœuvres de réanimation

Il doit être porté en quelques secondes

Page 5: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 5

Comment agir ?

Que l’arrêt circulatoire survienne à l ’extérieur ou à l ’intérieur de l ’hôpital, la séquence de la chaîne de survie doit être la même :

• appel immédiat du secours (15 ou collaborateurs)• début rapide de la réanimation cardiorespiratoire de

base•évaluation du rythme cardiaque et défibrillation précoce•ventilation efficace et administration de médicaments

intraveineux dans les meilleurs délais

Page 6: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 6

Conséquences

• Arrêt respiratoire :- survient 20 à 60 sec après le début de l ’arrêt circulatoire- il est dû à l ’anoxie des centres respiratoires du tronc

cérébral• Anoxie tissulaire :

- due à l ’action combinée de l ’arrêt circulatoire et respiratoire- s ’accompagne rapidement d ’une acidose métabolique

importante et d ’une anoxie cellulaire.- les lésions tissulaires sont d ’abord réversibles puis

irréversibles (mort cellulaire).

Page 7: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 7

Conséquences

• L ’importance et la rapidité de constitution de lésions irréversibles dépend de plusieurs facteurs :

- la sensibilité à l ’anoxie de chaque organe (cerveau : 3 à 5 ’, cœur : 15 ’, rein : glomérules 15 à 20 ’- tubules 30 à 60 ’, foie : 2 h)

- état préalable de l ’organe considéré

- la rapidité et l ’efficacité avec lesquels l ’anoxie et l ’acidose seront corrigés

Page 8: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 8

Causes et mécanismes des ACR

• 4 principaux mécanismes :– l’asystolie– la fibrillation ventriculaire– les tachycardies et bradycardies extrêmes– la dissociation électromécanique

• 3 grandes causes :– cardiaque– respiratoire– accidentelle

Page 9: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 9

L’Asystolie = arrêt cardiaque

• tracé « plat » sur l’ECG• Peut se rencontrer en cas de stimulation vagale réflexe intense :

Stimulation du sinus carotidien, ponction pleurale, endoscopie, ablation d’un désilet artériel, prise de sang, ...

• Importance de l’information au patient avant un examen (rassurer)• Prévention et traitement par l’atropine• Peut se rencontrer également en cas de « désamorçage » de la

pompe cardiaque (hémorragie massive, embolie gazeuse importante, ...) et au cours de certaines intoxications médicamenteuses (antidépresseurs tricycliques,...)

Page 10: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 10

La Fibrillation Ventriculaire (FV)(représente les ¾ des arrêts cardiocirculatoires)

Page 11: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 11

Tachycardies extrêmes

Page 12: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 12

Bradycardies extrêmes

Page 13: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 13

Bradycardies extrêmes

Page 14: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 14

Bradycardies extrêmes

Page 15: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 15

Bradycardies extrêmes

Page 16: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 16

La dissociation électromécanique

• Persistance d’une activité électrique sur l’ECG, sans activité mécanique du myocarde

• Son mécanisme reste parfois mal compris• Peut se rencontrer au cours de

– l’ IDM aigu (rupture cardiaque)– Pneumothorax suffoquant– Embolie pulmonaire massive– Hypovolémie ou acidose

Page 17: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 17

Causes des ACR

Il peuvent être la conséquence ultime d’un état de choc (état de souffrance multi viscérale qui aboutit spontanément à la mort)

• Chocs cardiogéniques (IDM, myocardiopathies, ...)• Chocs septiques (septicémies à G-, méningocoques,..)• Chocs hypovolémiques (hémorragies, brûlures étendues,

déperditions digestives, ...)• Chocs anaphylactiques (allergies : médicaments, aliments, iode,

piqûres d’hyménoptères, ...)

Page 18: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 18

Causes des ACR « subits »

• Les causes accidentelles prédominent chez l’adulte jeune:– Traumatismes– Intoxications (médicamenteuses, héroïne, fumées d’incendie,

monoxyde de carbone)– Électrocutions– Noyades

• Causes respiratoires:– Asthme grave– Fausses routes alimentaires (adultes) et corps étrangers (enfants

+++)

• Causes cardiaques prédominent chez l’adulte:– Mort subite par fibrillation ventriculaire des cardiopathies

(ischémiques +++, myocardiopathies, anomalies génétiques,...)– Troubles de conduction (blocs)

Page 19: 8 et 9 Juin 2007Séminaire DINAN1 LARRÊT CARDIO CIRCULATOIRE Lurgence absolue.

8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 19

Ce qu’il ne faut pas faire ...!!!