7. Chapitre 7

of 13 /13
Chapitre 7 – RIPv2 1 / 13 7,0 Présentation du chapitre 7,0,1 Présentation du chapitre - RIPv2 est défini par RFC 1723 - idéal pour petits environnements - avantages sur RIPv1 : - adresses de tronçon suivant incluses dans les MàJ de routage - MàJ envoyées avec adresses de multidiffusion - options d'authentification - Fonctions et limites communes à RIPv2 et 1 - mise hors service et minuteurs pour éviter les boucles de routage - découpage d'horizon avec ou sans poison - MàJ déclenchées en cas de modification de la topologie - Nbre de sauts limite à 15 (16 = inaccessible) 7,1 Restrictions relatives à RIPv1 7,1,1 Topologie des travaux pratiques - voir topologie décrite - Les adresses définies sont réglementées par RFC 1918 - pour les exercices, Cisco a acquis des adresses publiques à des fins pédagogiques - Interfaces de bouclage: interface logicielle pour émulation d'une interface physique 7,1,2 Restrictions relatives à la topologie de RIPv1 - Routes statiques et Interfaces Null - La configuration d'un route de super-réseau nécessite une interface de sortie active (super réseau : route de plus haut niveau qui représente plusieurs routes de niveau inférieur) - il est possible de créer des routes statique vers des espaces d'adressage qui n'existent pas (pour supprimer les paquets envoyés à ces adresses, par exemple, et donc alléger le trafic) - en mode config , utiliser la commande « ip route adresse IP masque Null0 » - Redistribution de routes - la commande « redistribute static » permet de transférer les routes statiques à d'autres sources de routage - Vérification et test de la connectivité 1) « show ip interface brief » pour observer si les ports sont activés correctement (up - up) 2) « ping » pour observer les différences éventuelles de trafic

Embed Size (px)

Transcript of 7. Chapitre 7

Chapitre 7 RIPv2 1 / 11 7,0 Prsentation du chapitre 7,0,1 Prsentation du chapitre - RIPv2 est dfini par RFC 1723 - idal pour petits environnements - avantages sur RIPv1 : - adresses de tronon suivant incluses dans les MJ de routage - MJ envoyes avec adresses de multidiffusion - options d'authentification - Fonctions et limites communes RIPv2 et 1 - mise hors service et minuteurs pour viter les boucles de routage - dcoupage d'horizon avec ou sans poison - MJ dclenches en cas de modification de la topologie - Nbre de sauts limite 15 (16 = inaccessible) 7,1 Restrictions relatives RIPv1 7,1,1 Topologie des travaux pratiques - voir topologie dcrite - Les adresses dfinies sont rglementes par RFC 1918 - pour les exercices, Cisco a acquis des adresses publiques des fins pdagogiques - Interfaces de bouclage: interface logicielle pour mulation d'une interface physique 7,1,2 Restrictions relatives la topologie de RIPv1 - Routes statiques et Interfaces Null - La configuration d'un route de super-rseau ncessite une interface de sortie active(super rseau : route de plus haut niveau qui reprsente plusieurs routes de niveau infrieur)

- il est possible de crer des routes statique vers des espaces d'adressage qui n'existent pas (pour supprimer les paquets envoys ces adresses, par exemple,et donc allger le trafic)

- en mode config , utiliser la commande ip route adresse IP masque Null0 - Redistribution de routes - la commande redistribute static permet de transfrer les routes statiques d'autres sources de routage - Vrification et test de la connectivit 1) show ip interface brief pour observer si les ports sont activs correctement (up - up) 2) ping pour observer les diffrences ventuelles de trafic PT 712 : A Faire 7,1,3 RIPv1 : rseaux discontinus - RIPv1 - ne peut tenir compte des masques de sous-rseau - rsume des routes la priphrie des rseaux principaux - ne convient pas en cas de rseaux discontinus : - ne permet la connaissance de tous les sous-rseaux du rseau

Chapitre 7 RIPv2 2 / 11 discontinu - peut conduire des incohrences (ping !)

7,1,4 RIPv1 : non prise en charge de VLSM - RIPv1 ne prend pas en charge le VLSM car ce protocole : - rsume les sous-rseaux aux frontires de classe ou - utilise le masque de l'interface sortante pour dterminer les sousrseaux annoncer 7,1,5 RIPv1 : non prise en charge de CIDR - voir chapitre 5 - les routes CIDR ont gnralement des masques plus petits que les rseaux qu'ils reprsentent - cela peut conduire une impossibilit de transfert de routage car RIPv1 ne transmet pas les routes CIDR ou rsumes dont le masque est plus petit que celui de la route Question : de quelle route ? De la route par laquelle se fait le transfert ??? PT 715 : A FAIRE Je ne comprends pas pourquoi les routages au dpart de R2 indiquent le rseau 10,0,0,0 (le masque est ignor) alors que le rseau est 10,1,0,0/16 ???? Pourquoi n'envoie-t-il pas 10,1,0,0 ? 7,2 Configuration de RIPv2 7,2,1 Activation et vrification de RIPv2 - RIPv2 est dfini dans la RFC 1723 - Comparaison des formats des messages RIPv1 et RIPv2 - en commun v1 et v2: - encapsul dans un segment UDP - via le port 520 - capacit de transport de 25 routes - diffrence entre v1 et v2 - inclusion du masque 32 bits, --> le routeur rcepteur ne dpend plus : - du masque de l'interface entrante ou - du masque par classe lors de la dtermination du masque d'une route - inclusion de l'adresse de tronon suivant - Par dfaut, RIPv1 est excut - observable via la commande show ip protocols - modifiable via les commandes : - version 2 no version version 1 - en mode configuration de router rip (voir chapitre 5,2,2) - sur tous les routeurs du domaine - si RIPv2 est configur , les messages RIPv1 ne sont plus envoys et

Chapitre 7 RIPv2 3 / 11 reus - si RIPv1 est configur , les messages RIPv1 met uniquement en v1 mais reoit v1 et v2 ?????? contradiction ????

7,2,2 Commande Auto-summary et RIPv2 - Observation du fonctionnement de RIPv2 via les commandes - show ip route pour les routes diffuses - debug ip rip pour les messages envoys et reus - show ip protocols pour les paramtres de fonctionnement de RIP - les masques de sous-rseau sont effectivement envoys - Les routes sont, le cas chant, rsumes lors de leur passage par les routeurs de priphrie cause de la commande Automatic network summarization active par dfaut 7,2,3 Dsactivation du rsum automatique dans RIPv2 - la commande no auto-summary en mode de configuration de router rip permet de dsactiver la summarization - cela est observable via show ip protocols 7,2,4 Vrification des mises jour de RIPv2 - RIPv2 et la dsactivation de auto-summary conduit : - l'apparition de toutes les routes accompagnes de leur libell de classe - l'incrmentation des mtriques chaque passage de router - l'usage d'adresses de multidiffusion utilisant moins de bande passante - l'usage d'adresses de diffusion impose sous RIPv1 un traitement plus long des mises jour RIP (le processus remonte jusqu' la couche transport ) PT 724 : A Faire 7,3,1 RIPv2 et VLSM - RIPv2 est indispensable en cas d'utilisation de VLSM 7,3,2 RIPv2 et CIDR - CIDR est dfini par la RFC 1519 - Les super rseaux ont souvent des libells de classe petits: : - le protocole de routage doit donc pouvoir intgrer ces masques - la summarization ne doit plus tre dsactive 7,4 Vrification et dpannage de RIPv2 7,4,1 Commandes de vrification et de dpannage - les commandes sous RIPv2 sont utilisables dans d'autres protocoles de routage

Chapitre 7 RIPv2 4 / 11 - recherche recommandes : - fonctionnement des interfaces avec show ip interface brief - cblage - validit des adresses IUP et masque de chaque interface - nettoyer les commandes de configuration inutiles ou remplaces - vrifier la convergence avec show ip route - vrifier le protocole avec show ip protocols -> version, rsum auto, rseaux inclus, source des MJ - vrifier le contenu des MJ mises et reues avec debug ip rip -> mtrique (route statique meilleure que route dynamique) - vrifier la connectivit avec ping (-> utiliser en suivant le cheminement des paquets) - vrifier l'ensemble des commandes avec show running config 7,4,2 Problmes courants relatifs RIPv2 - la prsence de v2 sur tous les routeurs - des instructions rseau incorrectes conduisent l'impossibilit de - activer le protocole sur les interfaces locales appartenant ce rseau; - inclure le rseau dans les Mj vers les routeurs voisins - la (ds) activation du rsum automatique 7,4,3 Authentification - des donnes de routage peuvent tre errones (causes diverses) - une authentification des informations de routage peut tre organise avec les protocoles RIPv2, EIGRP, OSPF, IS-IS et BGP (voir plus loin) - l'authentification ne chiffre pas la table de routage PT 743 A FAIRE ????? tape 6 : envoi d'une commande ping l'adresse de bouclage Lo0 ?????? ????? tape 8 : route errone sur R4 ??????? 7,5 Travaux pratiques de configuration de RIPv2 7,5,1 Configuration de base de RIPv2 PT 751 : A Faire 7,5,2 Configuration avance de RIPv2 PT 752 : A Faire 7,5,3 Dpannage de RIPv2 PT 753 : A Faire 7,6 Rsum du chapitre 7,6,1 Rsum et rvision - RIPv2 est un protocole de routage sans classe vecteur de distance qui est dfini dans le document RFC 1723. Sagissant dun protocole de routage sans classe, RIPv2 inclut le masque de sous-rseau aux adresses rseau des mises jour de routage. linstar des autres protocoles de routage sans classe, RIPv2 prend en charge les super-rseaux CIDR, VLSM et les rseaux discontinus. - Nous avons constat que les protocoles de routage par classe tels que RIPv1 ne prennent pas en charge les rseaux discontinus, car ils procdent un rsum automatique au niveau des priphries du rseau principal. Un routeur

Chapitre 7 RIPv2 5 / 11 qui reoit des mises jour de routage de plusieurs routeurs annonant le mme regroupement de route par classe ne peut pas dterminer les sousrseaux qui appartiennent chaque regroupement de route. Cette incapacit gnre des rsultats inattendus, tels que des paquets routs de manire incorrecte. RIPv1 est la version par dfaut. La commande version 2 permet de dfinir RIPv2 comme version par dfaut. - De la mme manire que RIPv1, RIPv2 procde un rsum automatique au niveau des priphries de rseau principal. Cependant, RIPv2 permet de dsactiver le regroupement automatique grce la commande no autosummary. Le regroupement automatique peut tre dsactiv pour prendre en charge les rseaux discontinus. RIPv2 prend galement en charge les superrseaux CIDR et VLSM car le masque de sous-rseau spcifique est inclus dans ladresse rseau lors de chaque mise jour de routage. Vous pouvez utiliser la commande debug ip rip pour afficher la mise jour RIP qui envoie le masque de sous-rseau avec ladresse rseau dans lentre de route. - La commande show ip protocols montre si RIP envoie et reoit maintenant les mises jour de la version 2 et si le rsum automatique est activ ou non.

Chapitre 7 RIPv2 6 / 11

Chapitre 7 RIPv2 7 / 11

9)

Chapitre 7 RIPv2 8 / 11

10)

Chapitre 7 RIPv2 9 / 11

11)

Chapitre 7 RIPv2 10 / 11

12)

Chapitre 7 RIPv2 11 / 11

PT 761 : A Faire

Autres sources dinformations RFC 1723 RIP version 2 - Les documents RFC sont une srie de documents soumis au groupe de travail IETF pour proposer une norme Internet ou transmettre de nouveaux concepts, de nouvelles informations ou parfois des notes dhumour. Le document RFC 1723 concerne RIP version 2. - Les documents RFC sont accessibles partir de plusieurs sites, notamment www.ietf.org. Consultez tout ou partie du document RFC 1723 pour en savoir plus sur ce protocole de routage sans classe. Packet tracer - Utilisez Packet Tracer pour crer deux rseaux par classe discontinus. Chaque rseau discontinu, dont un qui utilise VLSM, doit possder plusieurs routeurs et sous-rseaux. Entre les deux groupes de rseaux discontinus, ajoutez un autre routeur reliant les deux rseaux discontinus. Assurez-vous dutiliser un rseau principal diffrent entre ce routeur et chaque rseau discontinu. - Utilisez ce scnario pour tudier les problmes relatifs RIPv1 et savoir comment utiliser RIPv2 pour rsoudre ces problmes de routage.