51893243 Pratique Des Psaumes Ordre Elus Cohens

Click here to load reader

  • date post

    30-Jul-2015
  • Category

    Documents

  • view

    448
  • download

    64

Embed Size (px)

Transcript of 51893243 Pratique Des Psaumes Ordre Elus Cohens

La pratique des Psaumes dans lOrdre des Elus-CohensDe lutilisation des Psaumes au sein de lOrdre des Elus-Cohens

Des Psaumes en usage dans lOrdre & Psautier

Pratique de la voie Martiniste

Par un serviteur de lOrdre

LA PRATIQUE DES PSAUMES DANS LORDRE DES ELUS COHENSPar un serviteur de lOrdre [] le culte que le Crateur exige aujourdhui de sa crature temporelle nest pas le mme de son premier mineur cr, lorsquil tait dans son premier tat de gloire ; ce premier culte ntant qu une fin, parce quil devait tre tout spirituel, et celui que le Crateur exige de sa crature temporelle, postrit dAdam, est deux fins, lune temporelle et lautre spirituelle (Trait de la Rintgration des Etres, ms. Kloss, 14)

L

E prsent document a pour but de prsenter au lecteur intress un aspect du travail qui incombe cet Homme de dsir1 quest lElu Cohen, aspect qui touche ici ce qui constitue un lment dune vritable liturgie dans lOrdre ; partant, il ma sembl bon (utile ?) de rassembler en un mme petit livret lensemble des psaumes dont lusage est clairement prcis au sein de lOrdre. Pour ce qui a trait lOrdre des Elus Cohens en gnral (pour donner ici son titre abrg), je renvoie simplement, dans la mme collection, la prsentation qui en est faite dans le livret intitul Quest-ce que lOrdre des ElusCohens ? Cest quil nentre pas dans mon intention de mtendre en ces pages sur cette question. On y trouvera maints lments qui prciseront assez bien quel est le genre de travail ralis au sein de lOrdre ; quels sont les moyens et buts quil se donne dans la tche qui lui incombe ; on y verra encore combien le matriel biblique est essentiel (et naturel) son uvre. Mais revenons au prsent document, et aux Psaumes qui seuls nous intressent ici... Pour mmoire, lexpression est ici gnrique (renvoyant tant lEcriture qu la littrature de lOrdre), indpendante donc du sexe de la personne.1

1

Sil est souvent question des psaumes dit de la pnitence , dans les prescriptions faites aux Elus Cohens, si en quelques endroits on mentionne encore tel ou tel autre psaume en particulier, il nempche que, et l, on renvoie lensemble des psaumes en gnral en tant que support rituel possible (et de choix) ; ainsi, pour citer des sources disponibles : - Livre vert2 : p. 753 - Manuscrit Jirousek4 : Instruction secrte, p. 86b5 Sagissant tout particulirement des sept psaumes de la pnitence (tout ou partie), on pourra considrer, dans les mmes sources, les pices suivantes : - Quart de cercle sur les plantes pour essai dun apprenti R (Livre vert, section 1207, p. 29) - Statuts secrets des R6 (Livre vert, section 1209, p. 43)Dit encore Cahier vert (le Grand cahier vert, dira Willermoz) ou Registre vert. Ce titre provient du manuscrit lui-mme, qui dsigne ainsi le recueil des pices le constituant (et ce, vraisemblablement, compte tenu de la couleur du classeur ou de la reliure qui les contenait) ; encore connu comme le manuscrit dAlger , il est conserv la Bibliothque Nationale (BNF), Paris, sous la cote Ms. FM4 1282 (numro 93-15). A noter quen ses numros 22 26, LEsprit des Choses (publication du Centre International de Recherches et dEtudes Martinistes, vol. 8 et 9, 1999-2000, CIREM, Gurigny) donne une copie fac-simil (clich sur loriginal) dudit Livre vert, et quen ses numros 4 et 5 des Carnets dun lu con (2001 et 2002), le mme diteur offre la transcription annote de quelques articles dudit Livre. Au reste, de son ct, il faut mentionner ici le travail parallle men par Georges Courts. 3 Cf. Opration dempchement contre ceux qui travaillent dans le Mal (section 1147, plan 5, n 3, p. 73) ; dans la Conjuration sur les serpents (jen extrais le passage significatif, page 75 du manuscrit) : [] Lon trouvera les exorcismes et conjurations dans les psaumes, dans Mose et dans le rituel Marcel Jirousek aurait achet ces documents vendus par un antiquaire du nom de Warnon, alors bibliothcaire Bruxelles. A sa mort, les documents en question ont t rcuprs et mis dans un coffre. 5 Cf. Dtail du plan dopration, contenant 1 opration dAdam, 2 opration de Kan 3 opration dAbel, 4 opration de No (p. 88) ; dans la Conjuration pour molester les esprits malfaisants qui induisent les hommes en prvarications et dissensions (jen extrais le passage significatif, page 86b du manuscrit pages rajoutes) : [] Lon peut prendre les exorcismes et conjurations dans les psaumes et parmi ceux dont Mose se servit contre les ennemis dIsral 6 4 2

Cette section est trs prcise quant lutilisation des psaumes de la pnitence ; de fait lit-on en tte : Instructions particulires que les R doivent observer pour faire les invocations particulires et journalires pendant les sept jours des oprations quinoxiales, ou dune opration de trois jours. Les R observeront de suivre avec prcision le crmonial de prparation pour travailler lesdites oprations ainsi quil est prescrit dans les prsents Statuts

LArticle 2 (page 43) invite les Raux-Croix rciter les sept psaumes de la pnitence les trois premiers jours de leurs oprations dEquinoxe. LArticle 3 (page 43) rappelle lobligation faite aux Raux-Croix de rciter un des sept psaumes de la pnitence tous les soirs avant de se mettre au lit . Quant lArticle 31 (section 1155, page 53), il est tout entier relatif la Crmonie pour rciter les psaumes de la pnitence , quil dit concerner les frres de lOrdre qui ont reu le pouvoir de rciter lesdits psaumes en vertu de leur ordination et selon la puissance de leur grade, ce qui commence au grade de grand architecte ; il prcise : [] Il nappartient quaux matres et apprentis R de rciter les sept psaumes de suite les jours des travaux ou une fois tous les renouveaux de la lune comme ils y sont obligs et forcs par leur ordination. Les grands architectes et les chevaliers dOrient ne peuvent rciter quun psaume par jour des sept jours susdits. Ils observeront la mme crmonie pour le dire que les matres R pour rciter les sept psaumes.

2

- Opration de rconciliation pour deux R pnitents et un R oprant7 (Livre vert, section 1148, p. 60) - Quart dangle pour un commandeur dOrient8 (Livre vert, section 1149, p. 70) - Quart dangle trois rayons (Livre vert, section 1141, p. 76) - Catchisme des commandeurs dOrient apprentis R9 (Livre vert, pices annexes10, p. 45) - Instruction secrte des conducteurs en chef des colonnes dOrient, et dOccident et dun Vnrable matre de Temple11 (Manuscrit Jirousek) - Prires et travaux pour la Rconciliation gnrale de lhomme de dsir avec son tre spirituel12 (Manuscrit Jirousek)

Outre la rfrence aux sept psaumes de la pnitence, on peut noter quune note en marge de la page 64 semble (lecture difficile) indiquer le recours possible un autre psaume : Sil ny a point de division parmi les R on dira telle autre prire quon voudra ; celle de Manass, ou autre ps[aume ?] 66. Pour ce qui la concerne, la Prire de Manass est un court texte de 15 versets de lAncien Testament. Cest une prire de pnitence de Manass, roi de Juda captif Babylone, qui tait, selon la Bible (II Rois, XXI, 1-18), parmi les plus idoltres. Cependant, aprs avoir t fait prisonnier par les assyriens, il pria pour son pardon (II Chroniques, XXXIII, 10-17) et se dtourna de son idoltrie. Elle fait partie de certaines ditions de la Septante, figure en appendice dans la Vulgate, mais est considre comme apocryphe par lEglise catholique romaine, les Juifs et les Protestants. Les Orthodoxes la considrent comme deutrocanonique. 8 Relatif aux deux psaumes Miserere et De profundis. A noter que la formule In qucumque die invocavero te velociter exaudi me , quil y est prescrit de dire lorsque lon invoque les mots ou noms du travail du jour, est inspire du psaume LVI, verset 10 ; on la traduit usuellement comme suit : Quand que ce soit que je tinvoque (noms ou mots du jour), exauce-moi promptement ! (sur ce point : cf. lettre du 11 septembre 1768 de Martines de Pasqually Jean-Baptiste Willermoz). 9 Une rponse y rappelle lobligation faite aux (Apprentis) Raux-Croix de dire rgulirement les psaumes de la pnitence (page 55 du manuscrit) : D. Que doit observer lapprenti R avant de se mettre au travail dopration ? R. [] se disposer par la prire en rcitant les sept psaumes quil divisera en trois parties pour chaque jour, trois psaumes le matin, les deux autres suivants aprs-midi, les deux autres au soleil couchant : le Misere et le De profundis se disent la face prosterne en terre ayant toujours la tte tourne vers orient et une bougie allume place au centre de la pice o lon prie BNF, Ms. FM4 1282 A. Ces pices sont reproduites dans les numros 27 et 29-30 de LEsprit des Choses (vol. 9 et 10, 2000-2001). 11 Cest ainsi que les Devoirs dun R. (page 4 du manuscrit) disent la ncessit de dire pour chaque jour de lanne notamment le Miserere et le De profundis , de mme, les 7 psaumes de la pnitence tous les renouvellements des lunes de lanne . Quant au Crmonial secret pour un oprant (page 51 du manuscrit), il revient sur la ncessit des 7 psaumes de la pnitence , quon dit lors des travaux en les divisant aux 4 angles et au centre des cercles dopration , associs dautres prires liturgiques (cf. page 56 du manuscrit) : [] lorsque tous les cercles tant intrieurs que de correspondance et les angles sont aussi garnis, loprant commence les exorciser et bnir. A dix heures, ou 10 heures et demie, il dit les 7 psaumes de la pnitence en les divisant aux 4 angles et au centre des cercles dopration. Ensuite il dit les litanies des saints en partant de lOuest autour des cercles et passant par le Nord, jusquau propitius esto Voir ainsi lInstruction pour un travail (p. 6 du manuscrit), o lordre et lattribution spatiale des psaumes de la pnitence sont ainsi rappels (cf. Exconjuration des angles, Psaumes, p. 8) : Ouest 1er, Nord 2e, Sud 3e Est 5e et 7e, centre 4e et 6e. A noter que cette localisation et ce groupement sont identiques dans les Statuts secrets des R (cf. Livre vert,