3èmes assises internationales du tourisme durable et éthique canevas et exemple dune coopération...

of 65/65
  • date post

    16-Nov-2014
  • Category

    Travel

  • view

    1.123
  • download

    2

Embed Size (px)

description

International Tourism Fair Madagascar 2012 (ITM) aux 3ès Assises internationales du Tourisme Durable et Ethique:Comment le tourisme éthique conjugue développement économique et épanouissement des populations ?

Transcript of 3èmes assises internationales du tourisme durable et éthique canevas et exemple dune coopération...

  • 1. 3 Assises internationales du tourisme mes durable et thiqueAntananarivo 1er Juin 2012Journe Mondiale du Tourisme Comment le tourisme thiqueconjugue dveloppement conomique etpanouissement des populations ?

2. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thiqueAntanarivo 1er juin 2012 Ouverture officielle3mes Assises internationales du tourisme durable et thique 3. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thiqueAntanarivo 1er juin 2012Eric KOLLERPrsident de lONTMOffice national du Tourisme de Madagascar 4. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thiqueAntanarivo 1er juin 2012Ministre du Tourisme Jean Max RAKOTOMAMONJY 5. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 20123mes Assises internationales du tourisme durable et thiquePrambule 6. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012 3mes Assises internationales du tourisme durable et thiqPrambule 7. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012Prambule 8. La dmarche gnrale daccompagnement de Tourisme sans FrontiresONG cre en 2005 par des professionnels du tourisme, Accompagnement llaboration et la ralisation de projet cohrenten lien avec un relais nationalpermanent pour faciliter laprennit. Formation de formateurs,sensibilisation des habitants Suivi de la mise en march dechaque destination accompagne 9. les champs daction de Tourisme sans Frontires et de sespartenairesTourisme sans Frontires intervient sur le terrain sur diffrents domaines en fonction des comptences quelle rassemble :Ingnierie de conceptionIngnierie financireConseil de mise en tourismeFormationOrganisation de la logistiqueCommunication touristiqueSuivi de la mise en march 10. Autres actions de Tourisme sans FrontiresCo-organisation du salonSolidarissimo ColmarSalon organis dans le cadre du SITVde Colmar destin lapromotion des activits delconomie et du tourismesolidaire et parrain par le MAEEOrganisation dEductoursPartenariat avec Voyages etPassion.com pour lacommercialisation de circuitsissus des actions de Tourismesans Frontires : Mali, Togo etSud Bnin, Casamance 11. Pays dans lesquels Tourisme sans Frontires accompagne des actions tourisme TOGO accompagnement de lcole htelire Avenida Lom, valorisation culturelle ettouristique du site Koutammakou accompagnement louverture de chambres dhtes. BENIN accompagnement lorganisation touristique et loptimisation des outils de promotiontouristiques du Bnin accompagnement du Parc Naturel de la Pendjari MAROC ralisation de circuits touristiques, formalisation de loffre touristique BURKINA FASO formation et accompagnement pour lamlioration des performances du villagetouristique de Bazoul. Accompagnement au dveloppement dun centre de formation tourisme Ouagadougou MALI soutien la mise en place dun rseau de syndicats dinitiative dans les rgions touristiquesde Siby, Gao, Tombouctou, Bandiagara, Sikasso, Kayes,Sgou formation de guides. projetsdaccompagnement dans la rgion de Koniakary. NIGER accompagnement la restructuration dun complexe touristique MADAGASCAR, accompagnement de la cration dun office de tourisme Majunga et la mise enrseau des ORT SENEGAL, Basse Casamance, accompagnement louverture dun office de tourisme rgional GUINEE CONAKRY : accompagnement la mise en place doffices de tourisme rgionaux et duncentre de formation aux mtiers du tourisme et de lhtellerie 12. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012introduction la journe 13. Quelques dfinitions et conceptsindustrie touristique, tourisme conventionnel, tourismeintgr, tourisme responsable, tourisme solidaire ouquitable, tourisme communautaire, tourisme durable,tourisme de masse . Qui y a-t-il derrire tous ces mots ? 14. Industrie touristique, tourisme conventionnel, tourisme de masse..ettourisme thique ou solidaire1 milliard de touristes internationaux dans le mondeplus de 900 milliards deuros de recettes mondiales 4me secteur mondial dexportation Le terme industrie touristique EXPRIME lampleur conomiquedu secteur touristique conventionnelDveloppement conomiqueCration demploisCration dquipements : hbergement, loisir de toute natureInteractions conomiques avec les autres secteurs :commerce, artisanat, transport, btiment, agriculture, sant, ducation, culture, sant. Un tourisme dit de masse porteur la fois dopportunits et demenacesBaisse des tarifs profitable aux clients (proposition de produits peu onreux, puisque cest la masse qui en multipliant des marges dmultiplie le profit)Cration demplois importante souvent prcaires et rmunrs en fonction des lois sociales des pays de destinationProfits plus importants pour les tour-oprateurs souvent extrieurs aux destinations visitesmergence de touristes plus consommateurs quacteurs et des effets ngatifs du tourisme. Le tourisme de masse profite au dveloppement pour une partcertainePart qui pourrait tre amplifie si les revenus taient mieux rpartis 15. Le tourisme responsable englobe des appellations diversesmais conserve le mme esprit :tourisme intgr, tourisme solidaire, tourisme communautaire, tourismedurable, tourisme quitable, tourisme thiqueLa notion de tourisme responsable implique : Un touriste acteur de son dplacement et conscient des effets positifset ngatifs de son dplacement et de sa rencontre avec des culturesdiffrentes Un touriste respectueux de lenvironnement visit, des cultures et destraditions Un touriste conscient de recevoir de la rencontre autant que sonapport Un touriste conscient de savoir o vont ses devises dans la chaine dedistribution et de laccueil 16. Le tourisme intgrLe tourisme intgr est une forme de tourisme historiquement n dansla rgion de la Casamance durant les annes 1970.Lide dintgration comprend deux aspects distincts Lexigence dintgrer le visiteur dans la ralit sociale daccueil La volont de concevoir le tourisme comme une des nombreusesopportunits de dveloppement local, en se coordonnant avecdautres actions : agriculture, sant, ducation 17. Le tourisme solidaire Dveloppement local Engagement des populations locales Respect de la personne Rpartition plus quitable des ressources issues de ce type de tourisme 18. Le tourisme communautaire largissement des avantages conomiques aux populations dans lebesoin Augmentation des impacts sociaux, culturels et environnementaux Gestion par les populations elles-mmes, participation collectiveaux dcisions 19. Le tourisme durable La notion de tourisme durable est devenue lun des champsdapplication du dveloppement durable au sommet de la Terre Rio deJaneiro de 1992 et qui vise lquilibre entre les besoins touristiques etles aspirations locales avec objectif de prserver lenvironnement et leproduit touristique. Concilier lobjectif du dveloppement touristique avec lamliorationdu cadre environnemental et social local 20. Le tourisme thiqueLe tourisme thique reprend les composantes des dfinitionsprcdentes et se doit de respecter le tryptique suivant :il doit tre :- viable sur le plan conomique,- fiable sur le plan cologique et- quitable sur le plan thique et social.Derrire toutes ses tiquettes spcifiques, une mmephilosophie : crer des retombes pour les populations 21. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012Comment le tourisme thiqueconjugue dveloppement conomiqueet panouissement des populations ?Frdric PierretDirecteur excutif de lOrganisation Mondiale du Tourisme 22. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012Quel tourisme pour les paysen dveloppement ?Problmatiques et acteursGilles BvillePrsident de l Association pour le tourisme quitable et solidaireATES (1er rseau de voyages du tourisme solidaire) 23. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012Lexemple dune coopration dcentraliseen faveur du dveloppement du tourismeresponsableChristiane ECKERTVice Prsidente de Cits Unies FranceRseau de collectivits territoriales engages dans la coopration dcentraliseAdjointe au Maire de Mulhouse 24. 3me Assises Internationales du Tourisme et de lEconomie durable 1er juin 2012, Antanarivo,Christiane ECKERTAdjointe au Maire de Mulhouse,Vice-prsidente de lIRCOD, Vice-prsidente01 avril 2003 25 de Cits Unies France 25. Les rseaux de collectivits franaises actives au Sud Coopration dcentraliseRseau rgional*Institut Rgional de Coopration DveloppementAlsace (IRCOD)Rseau national* Cits Unies France Rseau international *Cits et GouvernementsLocaux Unis 26. Historique de la coopration Mulhouse-IRCOD-Majunga(Madagascar): 2003-2009 Projet de rhabilitation des marchs cofinanc par lAgence Franaise de Dveloppement (AFD)Appui la rorganisation de la gestion des marchs avec mise en place dun servicemunicipal spcifique, dun budget annexe, et dune cellule de coordination chargede linformation et de la sensibilisation aux rgles dhygine. Budget : 9,8 millions deuros Echanger des expriences pour rpondre aux enjeux;Mutualiser des comptences, des outils, des approches; Valoriser les bonnes pratiques. 27. Avant Aprs28 28. http://www.mulhouse.fr/fr/mahajanga-a-madagascar 29 29. Mulhouse- IRCOD - Majunga : la suite.2010, signature dune convention-cadre triennale de CooprationDcentralise avec la Commune Urbaine de MajungaThmatiques de coopration: Appui la gestion budgtaire, financire, comptable et fiscale Amlioration du systme de collecte des dchets mnagers Appui en matire de sant communautaire Prservation de la biodiversit dans la rgion de Majunga (avec le Zoo deMulhouse : http://www.zoo-mulhouse.com/fr/protection-especes-menacees) et appui au dveloppement dun tourisme durable (avec le soutien delassociation Tourisme Sans Frontires )Co-financements :Fonds Rgional de Coopration, Ministre des Affaires Etrangres et EuropennesPartenaires: IRCOD, AIMF, Tourisme Sans Frontires, Enda, Ecoles du Monde,30 30. APPUI AU DEVELOPPEMENT DU TOURISMEEn 2010, pour soutenir les initiatives de Majunga en faveur du dveloppementtouristique (cration dun Conseil Consultatif du Tourisme et dun service tourisme)la Ville de Mulhouse et lIRCOD ont confi Tourisme Sans Frontires lamission dtablir un diagnostic de loffre touristique existante , dendterminer les forces et les faiblesses.Les secteurs concerns par le diagnostic :- Acteurs locaux : projets, implication et adhsion- Hbergement et restauration : potentiel daccueil- Les sites touristiques : attractivit, animation et gestion des lieux- La stratgie dimage- Information et promotion des prestations proposes 31 31. APPUI AU DEVELOPPEMENT DU TOURISME : Actions Dveloppement de points dinformation touristiqueMise en place dune banque dinformation lhtel de ville Construction dun pavillon de promotion en bord de merpour le tourisme et lartisanat Mise en place dun point dinformation touristique auParc dAnkarafantsika 32 32. APPUI AU DEVELOPPEMENT DU TOURISME : ActionsRalisation de documents dappel, dinformationListe dhbergement, plan de ville, plan de rgion et propositions devisites guides.Ces documents volutifs distribus au Bureau de lORTB et la banquedinformation de lhtel de ville sont particulirement apprcis par lestouristes de passage dans ces points daccueil.33 33. APPUI AU DEVELOPPEMENT DU TOURISME : ActionsMise en uvre dun circuit dcouverte de la ville et tude de la signaltique touristiquePlaquettes de balisage et panneaux dinformationraliss par un artisan Majungais.Mise en uvre de la signaltique de la Ville de MajungaMise en place dun passeport touristique en relation avec lacollecte des vignettes touristiques34 34. APPUI AU DEVELOPPEMENT DU TOURISME : Actions Renforcement des comptences des acteurs du tourisme Formation spcifique pour le personnel et lencadrement htelier Formation de guides aux techniques de guidage et la prise deparole en public, en franais Formation la technique de production, commercialisation etpromotion des acteurs du tourisme Ralisation dun vido-clip,dun CD, dune galerie photos, dun kit-salon pour les actions depromotion de lORTB.35 35. APPUI AU DEVELOPPEMENT DU TOURISME : Actions Promotion de la destination Majunga Prsence de lORTB aux 3me Assises Internationales duTourisme et de lEconomie DurablePrsence de lORTB au salon SolidarissimO Colmar en2011, 2012Prsence aux R.N.S. 2011 MulhouseWorkshops/Eductours/Dmarchage de T.O. Paris/Organisation de voyages de presse (cible: presseprofessionnelle touristique franaise)36 36. APPUI AU DEVELOPPEMENT DU TOURISME : Actions Promotion de lartisanat Cration du label de qualit Angaya (en 2011) Appui la communication et la commercialisation desproduits labellissOBJECTIFS :Gnral :Valoriser et dvelopper le savoir faire local travers un label afin de garantir auxconsommateurs un niveau de savoir faire lev.Spcifiques : Donner une dynamique lartisanat dart Permettre aux artisans de se lgaliser Permettre aux artisans damliorer leur savoirfaire ou le complter Permettre aux artisans de mieux commercialiserleurs produits Sensibiliser les artisans au concept du commerce quitable 37 37. MERCI de votre attention! 38. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012 CAFEPAUSE 39. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Importance du dveloppementdun tourisme durable Antanarivo 1er juin 2012Madagascar Andr Dollfuss Consultant national ONTM et Ministre du Tourisme La perception et lappropriation du concept de Tourisme durable Les acquis du tourisme durable Madagascar : succs et limites Quels sont les outils et indicateurs du tourisme durable mis en place ? Implication de tous les acteurs : engagement, rles et responsabilits Perspectives : politique damnagement touristique, assainissement,retombes conomiques et sociales effectives. 40. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thiqueAntanarivo 1er juin 2012PAUSEBon ApptitDEJEUNER LIBRE 41. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012Des expriences de tourisme thique Madagascar : atouts, forces, faiblesses, menaceset volutions possiblesECOTANARseau formel dentreprises reconnues dans le domaine touristique et runiesautour dune charte communeClaudia RandrianasoloDirectrice du GIE 42. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012Des expriences de tourisme thique Madagascar : atouts, forces, faiblesses, menaceset volutions possiblesAccueil villageois dans le VakinankaratraAndr DOLLFUSConsultant 43. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012Des expriences de tourisme thique Madagascar : atouts, forces, faiblesses, menaceset volutions possiblesLa charte Nosy Be sengage pour un tourisme durableRichard BOHANJournaliste diteur- consultantditeur-rdacteur du magazine Info-tourisme-Madagascar de lONTM 44. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012La rentabilit du tourisme durablepour les oprateurs et pour MadagascarSaha Forest Camp Serge RajaobelinaTany Mena Tour Feno AndrianomenjanaharyLibertalia Aventure Nathanal Oudiette 45. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012La rentabilit du tourisme durablepour les oprateurs et pour MadagascarSaha Forest CampSerge RAJAOBELINA 46. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012La rentabilit du tourisme durablepour les oprateurs et pour MadagascarFeno ANDRIANOMENJANAHARY 47. Tany Mena Tours Cre en 1997 : 15 annes dexpriences Tour oprateur local de dimension humaine Spcialis en voyage culturel et solidaire Rceptif dune agence certifie ATR Feno ANDRIANOMENJANAHARY, Tany Mena Tours 48. ContexteMise en valeur de la richesse de lle de Madagascar :- population accueillante- culture orale riche, diversifie et authentique- faune et flore uniques au monde- destination mconnueLes voyages solidaires, durables permettent de marier la spcificitculturelle avec la dcouverte de la nature tout en prservant lesressources naturelles et humaines Feno ANDRIANOMENJANAHARY, Tany Mena Tours 49. Points forts ou positifs des 15 annes dexprience en tourisme durable Feno ANDRIANOMENJANAHARY, Tany Mena Tours 50. Selon nous, tre solidaire cest: Sengager sur des projets en contribuant sa ralisation, ou sous forme de comptence Agir en nature: mise disposition des gtes de Ramena au profit de lassociation la maternelle. Financer les actions des associations ou ONG travers un reversement des droits de visites dans diffrents sitesFeno ANDRIANOMENJANAHARY,Tany Mena Tours 51. InvestissementTempsNumraireNature Retour sur investissementDveloppement local Exemples de projetLa maternelle de Ramena, Diego SuarezLe Gite Kivanja, Antsoantany AntsirabeLhtel La Terrasse du Voyageur, Diego SuarezFeno ANDRIANOMENJANAHARY,Tany Mena Tours 52. La maternelle de Ramena Projet daccompagnement: scolarisation des enfants, Visites solidaires Prospection de financement pour les projetsRsultats:Scolarisation des enfants(2007: 33 lves, 2008: 64 lves, 2011: 142 lves)Parrainages des enfantsFinancement des projetsBref:- tourisme de proximit et daccompagnement- engagement dans le temps et dans lespace pour une bonne ducation des enfants du village de Ramena Feno ANDRIANOMENJANAHARY, Tany Mena Tours 53. Le gte Kivanja Antsoantany Engagement long terme Utilisation des ressources renouvelables Reboisement des arbres fruitiers Micro projet locale (ponts, pistes,) Rsultats: Cration demploi: cuisinier, jardinier, guide pisteurs (5 familles bnficiaires) Consommation de la production locale (confiture, miel, produitspotagers) Accessibilit du site et dsenclavement des villagesenvironnants Bref: Lintrt de travailler sur la dure cest la prennit Feno ANDRIANOMENJANAHARY, Tany Mena Tours 54. La Terrasse du Voyageur Collaboration avec des artistes locaux (ex: la compagnie Zolobe) Education populaire travers des programmes dveils urbains (FestivalZegny Zo, aprs midi recreatifs.) Mise en place de rsidences dartistes malgaches et trangersRsultats: Valorisation de la culture malgache 88 enfants pris en charge pendant les aprs midi rcratifsFeno ANDRIANOMENJANAHARY,Tany Mena Tours 55. Points faibles Manque de formation auprs des responsables (associations, famille daccueil) Le concept est devenu commercialMenaces Tourisme de masse Instabilit politique / conomiqueFeno ANDRIANOMENJANAHARY,Tany Mena Tours 56. Evolutions envisages Formation des responsables des associations ou ONG proposant des activits solidaires Mise ne place dune politique relle nationale en terme de dveloppement durable tout en promouvant la destination Feno ANDRIANOMENJANAHARY, Tany Mena Tours 57. ConclusionSur ces 15 annes dexistence,- 90% des circuits proposs et vendus prsente une forme alternative- Plus de 20 associations et ONG travaillant dans plusieurs domaines (environnement, ducation, culture et patrimoine) sont devenus partenaires- Plus de 05 hbergements associatifs (gte, htel, camping) partenaires- Des projets communautaire soutenus (AEP, ponts, pistes)Avec une stabilit conomique, le tourisme durable est rentablepour un operateur localFeno ANDRIANOMENJANAHARY,Tany Mena Tours 58. Merci de votre attention Feno ANDRIANOMENJANAHARY, Tany Mena Tours 59. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012La rentabilit du tourisme durablepour les oprateurs et pour MadagascarNathanal OUDIETTE 60. PAUSE CAFE 61. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012Comment valuer les retombes conomiqueset sociales du tourisme durable sur un territoire ?Daouda TALLConsultant international 62. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Antanarivo 1er juin 2012Synthse3mes Assises internationales du tourisme durable et thique Marc DUMOULIN Prsident de Tourisme sans Frontires 63. 3mes Assises internationales du tourisme durable et thiqueAntanarivo 1er juin 2012Clture officielle 3mes Assises internationalesdu tourisme durable et thique