3eme mode-rapport1-definitions-concepts-2010

download 3eme mode-rapport1-definitions-concepts-2010

of 38

  • date post

    18-May-2015
  • Category

    Documents

  • view

    1.250
  • download

    2

Embed Size (px)

description

Concepts du 3ème mode

Transcript of 3eme mode-rapport1-definitions-concepts-2010

  • 1. 2010Le 3me MODE de dplacementRapport n1 : Dfinitions et concepts

2. Le 3me MODE de dplacement Rapport n1 : Dfinitions et concepts 2010Rapport ralis par URBA 2000dans le cadre des travaux de la PREDIM 3. me - Le 3mode de dplacement Rapport n1 Dfinitions et conceptsSommaireChapitre I : La ville, lautomobile et les transports publics 1. Lautomobile et la ville 1.1. Les menaces lies au dveloppement de lautomobile thermique,un concept redfinir 1.2. Avantages de lusage de lautomobile qui en font son succs 1.3. Les TQM tricycles et quadricycles moteur 2. Le modle actuel de dveloppement urbain est non durable 3. La compatibilit urbaine : la vitesse, un facteur dterminant 4. Des politiques structures de transport collectifs urbainsChapitre II : La mobilit urbaine daujourdhui et les 3 modes de dplacement 1. Les 3 modes de dplacements1.1. Le 1er mode de dplacement : lautomobile avec un usage auto-soliste1.2. Le 2me mode de dplacement : les transports en commun (TC)1.3. Le 3me mode de dplacement 2. Le concept de 3me mode de dplacement2.1. Primtre du 3me mode2.2. Le 3me mode face lautomobile2.3. Les solutions, la recherche dun 3me modeChapitre III : Les spcificits du 3me mode de dplacement 1. Multiplicit des acteurs et oprateurs besoin de coordination 2. Multiplicit des mdias supports besoin dinteroprabilit 3. Dissociation entre le propritaire du vhicule, le conducteur et lusager 4. Multitude de projets venir pour complter et largir la gamme de vhicules, de serviceset de systmesChapitre IV : Les axes de travail pour le dveloppement du 3me mode dedplacement 1. Objectifs dune politique damnagement et de mobilit durables 2. Une politique de linnovation pour de nouvelles offres de services de mobilit 3. Les axes de travailConclusionFiche 1 : PitonFiche 2 : Gare multimodale hubs - Intgration du 3me mode dans les ples dchangeFiche 3 : Nouveaux vhicules urbains lgersLes tudes dj entreprises dans le cadre de la PREDIM-3- 4. me - Le 3mode de dplacement Rapport n1 Dfinitions et conceptsPrambuleLes nouvelles solutions de mobilit doivent sinscrire dans les contraintes du dveloppementdurable. Aujourdhui il existe essentiellement un mode dominant quest lautomobile thermique etun mode domin reprsent par les Transports Collectifs (TC). Entre les deux modes, il y a placepour un vaste ensemble diversifi de solutions individuelles et lgres, utilises pour desdplacements de proximit ou daccs au systme des TC : les nouveaux services de mobilitou 3me mode de dplacement.La PREDIM a contribu amorcer le dveloppement de ces services. Elle reste un lieu adquatpour amplifier la dmarche et elle assure galement les connexions avec : - lAFIMB, Agence Franaise de lInformation multimodale et de la Billetique, qui traitent des problmatiques dinteroprabilit avec lobjectif de mettre en relation les services et les systmes dinformation et de billettique, - les groupes dutilisateurs qui participent la constitution de plateformes ouvertes, - les acteurs de la mobilit en gnral, notamment ceux qui se dveloppement des services innovants - les acteurs en charge des appels projets concernant le domaineLe prsent document analyse le fonctionnement du systme urbain actuel et en tire lesenseignements(1), propose les caractristiques et spcificits du 3me mode de dplacement ausein de ce systme (2) puis il en prcise concept (3) et propose des pistes de travail (4) lcosystme dacteurs.-4- 5. me - Le 3mode de dplacement Rapport n1 Dfinitions et conceptsChapitre ILa ville, lautomobileet les transports publicsDans les pays dvelopps, lurbanisation est accomplie ; le taux durbanisation est de plus de 80 %.Dans les pays en dveloppement, lextension urbaine ncessite un norme investissement ; celui-ci se ralise selon les modles durbanisation des pays dvelopps, par extension des villes et ensappuyant sur lautomobile.1. Lautomobile et la ville1.1. Les menaces lies au dveloppement de lautomobile thermique, unconcept redfinirOn ne peut pas aujourdhui proposer de manire durable une automobile qui puisse, moyenterme et long terme, rester dans la mme dfinition. Il est ncessaire de trouver des alternatives la motorisation thermique. On ne veut nier les immenses efforts effectus et les progrs quipourront en rsulter sur les performances nergtiques de lautomobile et quil y a place, pourlongtemps encore, pour des progrs de loffre automobile.Mais les caractristiques de lautomobile (autonomie de 600 km, vitesse de dplacement pouvantatteindre 130 km/h, motorisation de plus de 60 CV, capacit de charge de 4 personnes, ) sontsur-dimensionnes pour les dplacements urbains qui ncessit une autonomie de 150 km et unevitesse moyenne de dplacement de lordre de 30 Km/h. Ces besoins ne justifient pas lusage dunvhicule de plus dune tonne pour transporter un conducteur de 80 kg.Les propositions doffres alternatives venant se substituer lusage urbain de lautomobilepermettent de rduire progressivement limpact nergtique, notamment dans les villes et socitsayant atteint un niveau de motorisation lev.Dans les socits en voie de dveloppement, o on constate le dbut dune explosion de lademande automobile (avec des taux annuels dimmatriculation de vhicule en augmentation deplus de 20% par an, un taux de croissance urbaine exponentielle et lmergence dune classemoyenne en capacit dacqurir une voiture), une divergence insoutenable est en train de servler. Dans ces pays, avant de devoir envisager pourquoi et comment il conviendrait de rduireles perspectives de consommation dnergie missive de CO2, il pourrait sembler raisonnabledviter lexplosion de la demande en nergie fossile.Pour eux, comme pour nous, les menaces sont triples :-5- 6. me- Le 3mode de dplacement Rapport n1 Dfinitions et concepts Menace plantaire de changements climatiques, faute de contrle des missions globales de CO2 Menaces et incertitudes conomiques en relation avec les ressources en nergie fossile : en mettant de ct la volatilit court terme du prix du ptrole, la monte du prix du ptrole des niveaux largement suprieur celui daujourdhui (actuellement denviron 80$ le baril) peut atteindre un accroissement de 2 3 fois le prix actuel. Cet augmentation du prix du baril est de nature peser lourdement sur les conomies des pays importateurs en voie de dveloppement au point de compromettre leur dveloppement, et dans les pays dvelopps compromettre leur quilibre social. Risques gopolitiques de conflits ou de crises brutales lies au besoin dapprovisionnement.Quand la vie quotidienne de millions de citadins, dpendante de lusage automobile, se trouvesous le coup de cette triple menace, lhorizon de une, deux ou de trois dcennies, les risques deruptures brutales sont prsents et :Risques de natureEcologique - Sociale - Economique - StratgiqueLa responsabilit et le devoir de prvenir simposent, ainsi que celui danticiper les moyens quipermettraient dy faire face, avec la ractivit ncessaire.1.2. Avantages de lusage de lautomobile qui en font son succsLes avantages constats individuellement par les automobilistes et qui constituent les raisons duchoix de ce mode de dplacement : Cest la rponse commune et polyvalente la grande diversit des demandes individuelles de dplacements, pour lautomobiliste (1,2 ou 3 personnes), avec une capacit de transports dobjets divers, pour aller en ville ou ailleurs (la polyvalence de lusage) en court courrier comme en long courrier. Il sagit dune rponse commode (pour lautomobiliste), dusage immdiat, sans pralable, sans prparation de la dcision et du dplacement. Une fois fait linvestissement de lachat du vhicule, ce nest pas trop coteux en apparence, le cot marginal est rduit au cot du carburant.Avantages sduisants mais qui, assez vite, lest moins lusage !1.3. Les TQM tricycles et quadricycles moteurLoptimisation de la motorisation thermique par les solutions de vhicules hybrides, avec lapportapprciable de complments de motorisation lectrique est envisageable pour un enjeu de gain delordre de 15% dnergie missive. Cette amlioration est importante mais, nest pas plussignificative que les rsultats amens par la gnralisation des motorisations Diesel.Les vhicules lectriques purs (ZEV) vont sefforcer de crer une nouvelle solution, scartant du -6- 7. me - Le 3mode de dplacement Rapport n1 Dfinitions et conceptsmodle automobile, sans doute pour occuper des marchs de niche, principalement pour lesusages urbains. Les questions souleves sont les suivantes : De tels vhicules spcifiquement urbains, parfaitement compatibles lusage dans le tissu urbain doivent-ils ncessairement appartenir la catgorie normative de lautomobile ? Faut-il disposer dun moteur de 50CV, dans un vhicule de plus dune tonne, pour se dplacer 30km/h en moyenne, sans jamais dpasser 70-80km/h, rpondant aux normes exigeantes dun crash test conu pour des vhicules susceptibles de rouler 130km/h de vitesse ?On pourrait limiter les performances ce qui est ncessaire. La catgorie des tricycles etquadricycles moteurs concerne peu de vhicules ; ce vide pourrait accueillir de nouvellesoffres de vhicules, propices des solutions alternatives de type moins, cest mieux .La dclaration du Ministre Chinois de la science et de la technologie chinois dfinit le petitvhicule urbain lectrique comme suit : une vitesse maximale de 80 km/h, une nergie embarque 15 kw/h (ou encore 5 kw pendant unservice quotidien de 3 heures sans recharge), quivalent 0,5 litre dessence et une ambition deproduction lhorizon 2020 dpassant la centaine de million de vhicules.2. Le modle actuel de dveloppement urbain est nondurableLe secteur de lautomobile repose sur le dveloppement du parc automobile ; or celui-ci seffectueen quasi-totalit sur la base dune motorisation thermique et sur la disponibilit des nergiesfossiles. Les alternatives technologiques proposent des progrs doptimisation de rduction duniveau dmission CO2 des vhicules (on approche des ratios de 100g/ CO2/Km) mais il y a peudengagement pour de vritables ruptures technologiques moye