3B - Otto Dix La Guerre

download 3B - Otto Dix La Guerre

of 4

  • date post

    07-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    37
  • download

    1

Embed Size (px)

description

Fichier HDA

Transcript of 3B - Otto Dix La Guerre

  • Histoire des Arts : LA GUERRE, Otto DIX (1929-1932)

    Je prsente luvreTitre : La Guerre, Der KriegForme et dimensions : triptyque monumental (4.68x2.04m)Technique : tempera sur panneaux de boisDate : ralis entre 1929 et 1932.Artiste : Otto Dix, peintre allemand (1891-1969)

    Prsentation du peintre et des lments de sa vie en relation avec luvreOtto Dix est un peintre allemand qui sest engag volontairement en tant que soldatpendant la Premire Guerre mondiale. Il a vcu lhorreur des tranches et la violencedes combats. Il est ainsi un tmoin privilgi de cette guerre dont il revient traumatis. A son retour du front, il entreprend de reprsenter les horreurs de la guerre, dans le but dexposer crment au public la souffrance humaine, les atrocits de la guerre, mais aussi dentretenir la mmoire de ces vnements tragiques pour les gnrations venir. La guerre devient le thme majeur de son uvre, travers ses toiles, mais aussi par de nombreux dessins et gravures au style extrmement raliste comme dans ce tableau ou expressionniste (cf le tableau La tranche)

    La Guerre est un tableau trs raliste, reprsentatif du courant artistique la Nouvelle objectivit cr par Otto Dix. Les artistes de cette tendance cherchent provoquer une raction motionnelle intense chez le spectateur en projetant dans les uvres une objectivit (= ralit sans effusion de sentiments) qui amplifie la ralit.Il tmoigne avec force dune ralit crue et inhumaine de la guerre qui dtruit les hommes et la civilisation un moment o il sent arriver de nouvelles menaces avec lascension dHitler et la monte du nazisme. Otto Dix pressent les dangers du retour lexaltation de la violence et de la guerre et veut, par sa peinture, dnoncer et conjurer la menace. Lart lui sert darme. Il sera dailleurs considr par les nazis comme un artiste dgnr .

    Prsentation de la problmatique pour lanalyse de luvre Avec ltude de ce tableau, nous verrons comment ce ralisme parvient transcrire fortement lhorreur de la guerre.

  • Je dcris et jexplique luvrePour cette tape de votre expos, pensez demander la projection de luvre au tableau et montrer avec votre doigt les lments de luvre dont vous parlez.

    Lecture du tableau : une progression chronologique et narrativeLuvre est une vocation des combats de la premire guerre mondiale. Cest une vision dpouvante dans laquelle Otto Dix sefforce de montrer lhorreur de la guerre.

    Luvre se lit de gauche droite, chaque panneau racontant avec prcision un moment de la bataille :

    Panneau de gauche : le dpart vers le front. Il reprsente les soldats, reconnaissables leur quipement(casques, baonnettes, masque gaz) qui partent pour la guerre. On les voit de dos, ils savancent vers unhorizon brumeux qui symbolise mtaphoriquement le chaos qui les attend.

    Panneau central : le champ de bataille, le cataclysme de la guerre.Cest le plus grand ; il reprsente un amoncellement de cadavres et de corps en dcomposition, avec au loin,un paysage ravag. Cette reprsentation montre la guerre dans toute son horreur. Morts et survivants semlent dans un paysage ravag de ruines et de cratres dobus. Le paysage est recouvert par un cadavre endcomposition empal sur les ruines dun pont. Allgorie de la Mort ?

    Panneau de droite : il montre larrt des combats le soir et la relve des blesss. Il met en scne Otto Dixlui-mme (autoportrait) qui sest reprsent extirpant un camarade bless de lenfer. Un soldat rampe au sol.Ce sont les survivants, tmoins de cette guerre.

    La prdelle (panneau du dessous) reprsente des gisants, des corps sans vie. La forme du supportsapparente dsormais celle dun cercueil.

    Cette composition met en scne la journe dun soldat sur le front et, plus symboliquement, le cercle vicieuxde la bataille qui mne inluctablement la mort.

    Etude plus dtaille du panneau centralLe panneau central peut tre divis en trois plans principaux : il y a le charnier, o saccumulent les corpssans vie, le paysage avec ses ruines, et le ciel dont la limite est matrialise par la ligne dhorizon. Ce ciel estbas et lourd, crasant, gris ou verdtre, comme satur par les gaz. (cf soldat qui porte un masque gaz)De nombreuses formes sont figures, elles se juxtaposent ou se superposent : le peintre a mis en scne unamoncellement, une espce damas de corps et de fragments de corps enchevtrs quil est difficile dedistinguer. Une multitude de lignes obliques, allant dans tous les sens renforce une impression de chaos. Ilest difficile de lire la scne : cest une vision de cauchemar o nous avons du mal discerner les choses : laperception humaine atteint ses limites devant un tel spectacle.

    Etude des couleursLe peintre utilise une palette de couleurs assez restreinte, trs sombres, toutes associes la mort et ladestruction.La mort : Couleurs froides (vert, gris, blanc) pour les corps en dcomposition, le ciel satur de gaz La destruction : couleurs chaudes, comme le rouge et lorange, qui renvoient aux couleurs du feu,des obus et du sang. Elles symbolisent aussi la pluie, la boue et le sang dont parlent tous les tmoignages de poilus.

    On peut galement remarquer un jeu de contraste entre les zones claires et les zones sombres. Il y a ainsi des lments mis en valeur et ce quil est impossible de discerner. Cest la mort qui domine avec les zones claires, mises en lumire, qui attirent le regard.

    Un tableau la structure particulireCe tableau a une structure trs particulire : Cette oeuvre est un polyptyque (tableau en plusieurs parties). Otto Dix sinspire du modle religieux des retables des matres de la Renaissance. Retable : dans une glise, c'est un tableau plac sur un autel et sur lequel sont reprsents les pisodes dela vie du Christ et des saints martyres. Le principe des retables est darticuler plusieurs volets autour dune partie centrale.

  • La forme du triptyque (trois panneaux) auquel il a ajout une prdelle (panneau infrieur, dvelopp horizontalement) lui permet de faire un parallle entre la souffrance des soldats et celle du Christ et des martyres reprsents sur les retables anciens. Il peut galement runir en un mme tableau plusieurs lments dune histoire.

    Otto Dix voque avec son triptyque une uvre majeure de la Renaissance : Le Retable dIssenheim de Mathias GRUNEWALD (1512-1516). Le tableau central de cette uvre de la Renaissance reprsente la crucifixion du Christ. L'artiste compare donc sa peinture une uvre sainte. Il compare la souffrance des soldats celle du Christ. Il transpose dans le monde des tranches la souffrance du Christ qui devient celle des hommes.

    Conclusion de lanalyse : un tmoignage de la guerreOtto Dix se fait le tmoin de linhumanit de la guerre. On est loin des reprsentations des images de propagande diffuses pendant la guerre ou encore de lart nazi qui exalte la guerre et la force. Le triptyque dpeint avec prcision, panneau par panneau, les tapes de lanantissement des individus. Otto Dix se concentre sur la reprsentation des effets de la guerre sur les hommes, sur la nature (terre dvaste, creve de trous dobus), sur la civilisation (ruines).

    Dix sattache surtout montrer les consquences de la guerre. La bataille est termine, elle a laiss place aux morts et blesss, aux paysages dvasts par les bombardements et dont les trous dobus forment des cratres lunaires au milieu des ruines.

    Avec cette uvre, on comprend le sens des expressions barbarie de la guerre et violence de masse . Otto Dix dnonce avec force la guerre pour que lhumanit se souvienne et tire des leons de son histoire. Pour conclureVous devez conclure votre expos de faon personnelle.

    L, cest vous de jouer ! Je vous donne nanmoins quelques pistes :

    - Vous pouvez mettre en relation ce tableau avec dautres uvres ou dautres artistes.

    - Enfin, vous devez exprimer votre ressenti et vos impressions personnelles lissue de cette tude de LaGuerre.

    Prparez vos impressions personnelles en utilisant par exemple les ides ci-dessous.

    EXPRIMER SON RESSENTIDu vocabulaire pour vous aider exprimer votre ressenti :

    - Jai t touch, mu, sduit, impressionn, troubl, rvolt par- Cette cration ma drout, surpris, dcontenanc, intrigu, dconcert car- Jai t sensible lhumour, lironie, la modernit, la dmarche, au regard de son auteur- Je trouve cette uvre intressante, originale, inattendue, poignante, mouvante parce que- Jai pu midentifier aux personnages, me laisser emporter par lhistoire, mimprgner de lambiance- ltude de cette uvre qui, de prime abord, me semblait assez hermtique ma permis de mieux

    comprendre la dmarche de lartiste- Ltude de cette uvre a veill ma curiositElle ma appris- Parmi toutes les uvres tudies au cours de lanne, cette production artistique me touche parce

    que

  • Annexes : Quelques images du retable dIssenheim, source dinspiration dOtto Dix :

    Un lien trs intressant pour un premier contact avec loeuvre : http://www.magnard.fr/ressources/9782210108295/his1_etua22/application.swf