21 choses à savoir sur le mariage

Click here to load reader

  • date post

    10-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    213
  • download

    1

Embed Size (px)

description

Les raisons sociologiques pour le mariage aujourd'hui (pages 1-10 de 32)

Transcript of 21 choses à savoir sur le mariage

  • Renforcer et soutenir le mariageMarriageWeek

    choses savoir sur le mariage21

    Couples

    choses savoir sur le mariage21

    Renforcer et soutenir le mariageMarriageWeekDITION SPCIALE

  • 21ChOSES SAvOIr Sur LE mArIAgE2

    Des tudes sociologiques dmontrent les conclusions suivantes. Drangeantes pour les uns, rassurantes pour les autres, elles indiquent que linstitution du mariage est loin dtre raye de notre socit. Les bnfices vont au-del des sentiments du couple en affectant notre sant, notre situation conomique et le bien-tre de la gnration suivante. Le rsultat est que la meilleure manire dassurer ces bnfices est dtablir une relation stable dans le mariage entre un homme et une femme, et ce pour la vie. La meilleure faon de protger et daider les enfants est de protger et daider le mariage.1 Cest pourquoi le mariage devrait tre encourag et soutenu par le gouvernement, la socit et les individus de toutes les manires possibles et imaginables.

    Depuis les plus lointaines traces de lespce humaine, les hommes et les femmes se sont donn en mariage. Cela nest pas ringard. La meilleure ressource dont nous disposons se trouve dans les familles. Cest pourquoi la force et la qualit des familles de notre pays dtermineront leur bonheur. La qualit des relations dans le mariage est dterminante pour le destin de la nation.2 Pour toutes ces raisons, le mariage ncessite la protection totale, tant conomique que lgale.

    En Suisse, le mariage est considr comme une question strictement prive, ce qui na pas empch les autorits de profiter en matire de taxation. Il est cependant temps davoir une campagne au plan national, afin de fournir les informations sur les bnfices du mariage tels quils figurent dans ce document de recherche. Il est vrai que le choix de se marier est personnel, mais votre mariage est une proprit publique, comme Dietrich Bonnhoefer la remarqu: Ton amour est ta possession prive, mais le mariage est plus que quelque chose de personnel, cest un tat, un statut.3 Le mariage a besoin du soutien total du gouvernement toutes les tapes et tous les niveaux, y compris le conseil prnuptial, linformation sur le mariage, lenrichissement au cours du mariage et les conseils prdivorces. MarriageWeek

    Suisse estime quil faudrait dimportantes ressources financires pour soutenir et renforcer le mariage. Dans une socit occidentale o le taux de divorce avoisine cinquante pour cent4, certains se dcouragent. Les couples qui se marient ne sattendent pas figurer dans cette statistique. Protger et encourager leur rve dune union pour la vie et leur donner les moyens de laccomplir est tout simplement de notre devoir.

    Selon une rcente tude sur la famille, de septante-cinq nonante-cinq pour cent des jeunes dsirent fonder un mariage5 stable et solide, avoir des enfants et tablir une relation de famille o lamour, le respect et la tendresse font partie du quotidien. Les cinq jeunes couples dont les photos figurent dans ce document illustrent bien ces propos.

    Dfinir le mariage en quelques mots est un dfi trs grand. Pour nous, il est une union sacre (dans le sens large du terme) qui exprime la complmentarit de notre masculinit et de notre fminit. Cest bien plus quun contrat, cest un engagement vie.

    Renforcer et soutenir le mariage

    MarriageWeek en Suisse

  • 21ChOSES SAvOIr Sur LE mArIAgE 3

    MarriageWeek en Suisse

    Famille6CONOmIE 8Santphysique et longvit

    SANTE

    12Bien-tre motionnelet sant mentale16

    Dlits et violence domestique

    COmPOrTEmENT

    18

    Pourquoile mariageest-il important?

    4

    SOmmAIrE

  • 21ChOSES SAvOIr Sur LE mArIAgE4

    Les conclusions des sciences sociales

    Il y a eu une nette augmentation, sur les deux gnrations passes, de la proportion des enfants ne vivant pas avec leurs deux parents maris. Cela est dabord d par laugmentation des divorces et, plus rcemment, par une nette hausse de couples non maris avec enfants. Un houleux dbat public a mis en vidence ces changements dans la structure familiale et a gnr une imposante littrature dans les sciences sociales sur les consquences de la fragmentation familiale.

    Ce rapport tente de rsumer cette recherche scientifique en une forme suc-cincte pour quelle soit accessible tous, quel que soit le dbat sur la famille, afin de tmoigner galement de ce que nous savons sur limportance du mariage dans nos familles et dans nos systmes sociaux. Les tudes proviennent de diffrents pays.

    Le mariage a normment chang ces deux dernires gnrations, y compris en ce qui concerne lincidence et lacceptation sociale du divorce, du concubinage, des relations sexuelles avant le mariage et denfants ns hors

    mariage. Dautres changements impor-tants rvlent un accroissement marqu de femmes qui travaillent, une tolrance rduite pour la violence domestique (mais malheureusement pas de son inci-dence) et une modification du rle des deux sexes. Sur les quarante dernires annes, tant les hommes que les femmes admettent une plus grande participation des hommes dans les tches mnagres, de mme que des femmes qui travail-lent, avec une diffrenciation diminue entre le rle des hommes et celui des femmes. Pour ce qui est des bnfices du mariage, la recherche montre une vidence nette de continuit plutt que de changement ou de dclin.

    Les sciences sociales sont mieux quipes pour affirmer ou non si certains faits sociaux sont vrais plutt que pour expliquer pourquoi ils le sont. Nous pouvons dire dune faon plus premptoire que le mariage est associ une certaine puissance sociale, plus dfinitivement que nous pourrions dire que le mariage est lunique ou la principale cause de ces acquis sociaux.

    Une bonne recherche essaie de dmler ce que les spcialistes appellent les

    effets de la slection ou les diffrences prexistantes entre les individus qui dcident de divorcer, de se marier ou de concevoir des enfants hors mariage. Le divorce est-il par exemple lorigine de la pauvret, ou est-ce plutt les gens pauvres qui divorcent davantage? Les sciences sociales essaient de multiples manires de faire une distinction entre des relations causales et de simples corrlations. Les tudes cites ici sont pour la plupart dentre elles fondes sur un vaste chantillon reprsentatif de lespce, du plan familial et autres fac-teurs composants. Dans beaucoup, mais pas dans tous les cas les spcialistes en sciences sociales ont pu dmontrer des donnes longitudinales pour suivre des individus lors de leur mariage, divorce ou clibat, ce qui augmente encore notre sentiment que le mariage a toute son importance. Quand nous consid-rons que le mariage, de notre point de vue, est la source du bien-tre, nous le disons clairement. L o nous estimons que le mariage pourrait probablement tre lorigine de ce bien-tre, mais que les liens de causalit ne sont pas bien compris, nous sommes plus prudents.

    Que savons-nous au juste au sujet de limportance du mariage pour les enfants, pour les adultes et pour la socit?

    Pourquoile mariageest-il important?

  • 21ChOSES SAvOIr Sur LE mArIAgE 5

    Nous reconnaissons la possibilit que des facteurs autres que le mariage, le divorce ou les parents clibataires puis-sent influencer les rsultats. Relative-ment peu dtudes sur les structures familiales mettent en vidence le rle de la gntique, et certains chercheurs pourraient ne pas tre daccord sur lexistence et limportance de ces slec-tions tendant dire que le mariage est directement li au bien-tre social tel que rapport ici.

    Bien entendu, les circonstances indi-viduelles peuvent varier.6 Alors que le divorce est associ de srieux risques psychologiques pour les enfants par exemple, la majorit des enfants de divorcs ne sont pas mentalement atteints.7 Alors que le mariage est un bien socialement parlant, tous les mariages ne sont pas gaux. Gnrale-ment, la recherche nadmet pas lide que le remariage est prfrable pour les enfants plutt que de vivre avec une mre clibataire.8 Les mariages mal-heureux noffrent pas le mme bnfice que le mariage type.9 Le divorce ou la sparation offrent une importante sortie de secours pour les enfants et les adultes dans des situations de conflits graves et

    violents. Les familles, les communauts et les politiques qui sintressent rpartir les bnfices du mariage dune manire plus quitable doivent faire bien davantage que simplement dis-suader le divorce sur le plan lgal.

    Les sciences sociales sont vraiment mieux mme de rpondre des questions dordre gnral (par exem-ple: Les taux levs de divorce et les enfants conus hors mariage sont-ils susceptibles de diminuer le bien-tre gnral des enfants?), que de rpondre des questions concernant directement des parents (par exemple: Mes enfants en particulier, dans mes circonstances personnelles, seront-ils marqus ou aids par le divorce?).

    Nous croyons que les sciences sociales bien utilises, en dpit de leurs limites, sont un meilleur guide de la politique sociale que la non-information ou le prjudice. Le grand public et les politiciens mritent dentendre ce que la recherche suggre au sujet des consquences du mariage ou de son absence auprs des enfants et des adultes. Ce fascicule reprsente notre meilleur jugement de ce que

    rvlent les sciences sociales au sujet de limportance du mariage dans notre systme social. Notre conclusion fondamentale est que

    le mariage est un acquis social important en rapport avec un tableau trs tendu de rsultats positifs pour les enfants autant que pour les adultes.La structure familiale et ses processus sont, bien entendu, lun des facteurs qui contribuent au bien-tre social des enfants. Notre propos ici nest pas de minimiser limportance des autres facteurs socio-conomiques comme la pauvret, laide lenfance, le chmage, la scurit dans le voisinage ou la qualit de lducation des parents et des enfants. Que notre socit russisse ou non crer une culture du mar