202 communes françaises labellisées « Villes et Villages Étoilés

download 202 communes françaises labellisées « Villes et Villages Étoilés

If you can't read please download the document

  • date post

    05-Jan-2017
  • Category

    Documents

  • view

    218
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of 202 communes françaises labellisées « Villes et Villages Étoilés

  • 1

    Communiqu et Dossier de presse

    202 communes franaises labellises Villes et Villages toils par lANPCEN,

    dans 61 dpartements !

    Paris 8 fvrier 2016 : LAssociation Nationale pour la Protection du Ciel et de lEnvironnement Nocturnes (ANPCEN) vient de labelliser 202 communes franaises, situes dans 61 dpartements diffrents, grce au concours Villes et Villages toils 2015 , cr pour rcompenser leurs efforts en faveur dune meilleure qualit de la nuit, dune attention lenvironnement nocturne et leur prvention ou rduction de la pollution lumineuse. LAssociation Nationale pour la Protection du Ciel et de lEnvironnement Nocturnes (ANPCEN) a organis en 2015 la sixime dition de son concours Villes et Villages Etoils, qui rcompense les communes engages dans une dmarche damlioration continue, par un label variant de 1 toile 5 toiles, valable 4 ans et remis en 2016 aux maires des 202 communes retenues. Le concours Villes et villages toils, biennal, ouvert toutes les communes de France, a pour objectif de promouvoir auprs des collectivits locales et des citoyens la qualit de lenvironnement nocturne tant pour les humains que pour la biodiversit, inciter aux conomies d'nergie et la diminution de cots publics inutiles. Notre trame toile sagrandit ddition en dition. Si notre label Villes et Villages toils connat un succs qui ne se dment pas, cest que porter attention ces enjeux est gagnant pour tous et pour lenvironnement : Les Villes et Villages toils par exemple clairent 35 48 % moins en moyenne et conomisent en moyenne 37 % dnergie ; elles ont conomis 1,6 millions euros indique lANPCEN. Villes et Villages toils prolonge nos diffrentes actions de sensibilisation et daccompagnement toute lanne auprs des communes, et ce depuis plus de 15 ans. Il sinscrit dans les objectifs publics relatifs aux nuisances lumineuses, dans ceux de la loi de transition nergtique appelant la sobrit nergtique, dans les objectifs climatiques de laccord de Paris de la COP21, dans les objectifs de prservation de la biodiversit et des paysages, comme de cration de continuits cologiques qui doivent rester fonctionnelles galement la nuit .

  • 2

    Le concours est soutenu par le Ministre de lEcologie, du Dveloppement Durable et de lEnergie et par les partenaires de lANPCEN : la Fdration des Parcs Naturels Rgionaux, les Parcs Nationaux, la Ligue pour la Protection des Oiseaux. Le jury national a runi des reprsentants de lANPCEN et de ses partenaires : le Ministre de lEcologie, du Dveloppement Durable et de lEnergie, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, la Fdration Nationale des Parcs Naturels Rgionaux de France, Parcs Nationaux de France, ainsi que de reprsentants de la Ville de Strasbourg, de la Fondation Yves Rocher et des Ecomaires.

    Distinctions nationales LANPCEN a runi fin 2015 un jury national qui a attribu, parmi les labellises 2015, huit distinctions spcifiques et trois encouragements, afin de souligner des pratiques, des initiatives ou des acteurs, dans 7 catgories :

    commune de montagne : ex-aequo Autrans, commune de lIsre (38) 1 751 habitants, Cussac-sur-Loire, commune de Haute-Loire (43) 1 750 habitants.

    commune du littoral : Saint-Joseph, commune de lile de la Runion (97) 37 000 habitants. communes dun parc naturel rgional et communes dun parc national :

    . Spracdes, commune des Alpes-Maritimes (06) dans le Parc Naturel Rgional des Pralpes dAzur, 1 279 habitants . Uvernet-Fours, commune des Alpes-de-Haute-Provence (04) dans le Parc National du Mercantour, 600 habitants.

    . Des encouragements ont galement t dcerns par le jury Ferques, commune du Pas-de-Calais (62) dans le Parc Naturel Rgional des Caps et Marais dOpale, 1 813 habitants.

    commune dun Territoire Energie positive pour la Croissance Verte (TEPCV) : . Mouans-Sartoux, commune des Alpes-Maritimes (06), 11 000 habitants

    commune avec une progression dans le label : Espdaillac, commune du Lot (46), 270 habitants. Des encouragements ont galement t dcerns par le jury Saint Pierre dAllevard, commune de lIsre (38), 2 910 habitants.

    commune ayant men une ou plusieurs actions dinformations ou de sensibilisation des citoyens : Saint Ferrol dAuroure, commune de la Haute-Loire (43) 2 474 habitants. Des encouragements ont galement t dcerns par le jury Tulle, commune de Corrze (19), de 15 681 habitants.

    Les communes distingues se verront remettre un diplme individualis spcifique et offrir un panneau Villes ou villages toils . Elles sont situes sur la carte de France en p.7 et reprsentes par une toile verte, avec les autres communes dj distingues par un jury national en 2012 et 2013. Les 3 communes ayant reu des encouragements se verront remettre galement un diplme individualis spcifique

    Millsime 2015 Les 202 communes retenues cette anne par lANPCEN prsentent des profils trs varis : la plus petite commune a 23 habitants, 43 villes ont plus de 2 000 habitants, 12 villes de ont plus de 5 000 habitants, la plus grande 37 000 habitants.

    En 2015, 1 commune a obtenu 5 toiles, 8 communes ont obtenu 4 toiles, 43 communes : 3 toiles, 77 communes : 2 toiles et 73 communes : 1 toile. Des communes, candidates pour la premire fois, ayant depuis peu expriment une extinction nocturne approprie de lclairage public en cours de nuit, obtiennent cette anne le label comme Tulle (19), Condat-sur-Vienne (87), Domrat (03), Quesnoy-sur-Dele (59), Holtzheim (67). Nanmoins, le concours fixe des critres exigeants, toutes les communes de France ont souvent de grands progrs encore accomplir, mme les labellises

  • 3

    Quelques chiffres retenir : LEGISLATION, REGLEMENTATION Nouveau : 165 communes labellises, soit 82 %, indiquent connatre les objectifs fixs dans les lois Grenelle de lenvironnement quant aux nuisances lumineuses. Nouveau : 93 communes labellises disent appliquer larrt de juillet 2013 au-del des heures en vigueur pour les btiments publics dont 28 communes de plus de 2000 habitants. On constate aussi que pour lextinction des faades des monuments ou btiments publics, 103 communes anticipent lobligation dextinction avant 1 heure, soit 51%. Par contre, peine 5% des communes ont mis en place des contrles pour vrifier lapplication de la rglementation pour les btiments non rsidentiels privs, des vitrines et des bureaux inoccups. A noter, prs de 35 % des communes labellises ne mettent en lumire aucun btiment. Nouveau : 38 dentres elles disent intgrer la gestion de la lumire dans les trames vertes et bleues en cours de dfinition sur leur territoire. Il sagit dune recommandation porte par lANPCEN, un niveau national et local. GAINS DIRECTS ET BONNES PRATIQUES 35 % et 48 % en moins de dure dclairement, avec 2126 heures de dure moyenne annuelle de fonctionnement de lclairage public dans les communes labellises par rapport la moyenne nationale de 3300h (ADEME 2014) ou de la dure de 4100 heures pour un fonctionnement annuel sans extinction en milieu de nuit. 37% en moins de consommation annuelle moyenne dans les Villes et Villages toiles ; 53 kWh/hab : cest la consommation annuelle moyenne par habitant des communes labellises en 2015 (proche de la moyenne estime en Allemagne dans les annes 2000). La moyenne franaise se situe en 2014 85 kWh/hab (donnes ADEME). Prs de 30 % en moins de puissance utilise, avec 101 W : la puissance lectrique des lampes utilises est en diminution avec lutilisation de lampes de fort rendement comme la vapeur de sodium haute pression qui reprsente 79% des lampes utilises par les communes labellises et qui par ailleurs rduisent les impacts sur la biodiversit par rapport des lampes mettant une lumire blanche comme les lampes aux iodures mtallique ou les LEDs blanches.1 875 000 euros conomiss par la pratique dune extinction en cours de nuit pour les communes labellises : la 1re source dconomies rside dans les usages de la lumire. 726 000 euros conomiss en fonctionnement par labaissement des puissances installes lors des rnovations effectues pour les communes labellises par rapport la puissance moyenne au niveau national. Au total + 1 600 000 euros conomiss, montrent le potentiel dconomies budgtaires et nergtiques que lon peut viser, pour toutes les communes de France en recherchant rduire la pollution lumineuse.

    1 comparer au chiffre de 140W/lampe dduit de l'tude ADEME de 2014

  • 4

    SITUATION Rpartition dans les 13 nouvelles rgions : voir page 7. Progression de communes labellises dans le Sud-Est et le Sud-Ouest. 70 communes labellises se situent dans un parc naturel rgional ou dans un parc national : un nombre qui continue progresser avec un total cumul de 161 communes labellises depuis 2009 dans ces espaces protgs (voir page 8). 1 030 000 ha : cest la part du territoire attentif une meilleure qualit de la nuit en France travers lensemble des communes labellises depuis 2009.2 ACTIONS INTERESSANTES A NOTER 57 communes parmi les labellises ont sign une charte avec lANPCEN, soutenue par le Ministre de lEcologie, les faisant entrer dans une dmarche dattention leur environnement nocturne. 76 communes parmi les labellises dclarent avoir fait une exprimentation sur lextinction nocturne en cours de nuit en 2015. Celle-ci permet souvent de faire la pdagogie des enjeux et des dispositions prendre pour ajuster aux besoins. Lexprience montre quelles sont en gnral trs positives et conduisent gnraliser la disposition teste. Prs de 35 % des communes labellises indiquent mener des actions de dcouverte ou prise en compte de la biodiversit nocturne. Et au moins 43 communes labellises ont mis en place des mesures de suivi ou de prservation des espces nocturnes.

    Millsimes prcdents et reconqutes des toiles Maintien et progrs Lors de cette dition 2015, on remarque une augmentation de communes labellise