20171226 fiche comprendre notre territoire - Caf.fr · PDF file 2 - parcourir notre territoire...

Click here to load reader

  • date post

    14-Aug-2020
  • Category

    Documents

  • view

    0
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of 20171226 fiche comprendre notre territoire - Caf.fr · PDF file 2 - parcourir notre territoire...

  • PARCOURIR NOTRE

    TERRITOIRE

    UN CONTRASTE NORD/SUD

    AVEC LA CAF

  • 2 - parcourir notre territoire

    Fin 2016, la Caf du Nord a entrepris de parcourir son territoire d’intervention dans une logique à la fois exploratoire et descriptive. Elle a travaillé en partenariat avec Lucas Thénard, géographe de l’Université Catholique de Lille, et le cabinet Plénitudes Prospective & Management, pour construire et retenir les séries d’indicateurs les plus pertinentes capables d’orienter la réflexion et l’action sur plusieurs années.

    La méthodologie mise en oeuvre s’appuie sur deux choix : ● celui d’une approche intercommunale en raison des éléments de contexte et plus par-

    ticulièrement du processus de décentralisation qui a renforcé la maille intercommu- nale et le rôle des métropoles depuis 2013. Le département a donc été photographié à l’échelle des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI), vecteurs d’avenir vers lesquels la Caf et ses financements iront de plus en plus.

    ● celui d’une méthode statistique inspirée des travaux de cartographie dynamique, eux- mêmes basés sur des facteurs de défavorisation matérielle et sociale.

    Sur la base de ces choix, le travail a permis d’objectiver et de préciser des réalités parfois déjà connues. Les EPCI ont ainsi été classés les uns par rapport aux autres selon un in- dice de répartition. Au final, ils révèlent tous des facteurs de défavorisation mais dans des proportions plus ou moins marquées.

    Pour que l’approche soit complète, il convient donc maintenant d’engager un travail sur les dynamiques et ressources de chaque territoire. En effet, pour orienter l’action, il y a aussi nécessité de prendre en compte les facteurs de favorisation, c’est-à-dire le capital social existant localement (tissus associatif et institutionnel, participation sociale ou capacité des personnes et des groupes, niveau d’équipement et de service, pouvoir politique...).

    Cette double connaissance doit permettre de mettre sur pied des stratégies d’intervention différenciées, de réinventer, consolider, accentuer ou maintenir des logiques de dévelop- pement social local ou d’offres de service. Celles-ci s’établiront en partenariat avec les acteurs locaux et les habitants au gré des sollicitations et rencontres territoriales. Telle est l’ambition de cette démarche.

    Ce document n’a pas vocation à reprendre l’analyse détaillée de l’étude menée sur les facteurs potentiels de fragilité des EPCI du département mais simplement de mettre en avant les plus marquants.

    Luc Grard, Directeur général avec l’appui du service Etudes et Statistiques

    AVANT-PROPOS

  • 3 - parcourir notre territoire

    UNE APPROCHE REPENSÉE À L’ÉCHELLE DES18 EPCI DU DÉPARTEMENT* AU 01/01/17

    Fourmies

    Maubeuge

    Le Cateau- Cambraisis

    Le Quesnoy

    Valenciennes

    Saint-Amand- les-Eaux

    Denain

    Solesmes

    Caudry

    Cambrai

    Douai Aniche

    Annoeullin

    Orchies

    Lille

    Armentières

    Tourcoing

    Roubaix

    Dunkerque

    Hazebrouck

    Merville

    Wormout

    Avesnes-sur-Helpe

    CA MAUBEUGE VAL DE SAMBRE

    CC DU PAYS DE MORMAL

    CC DU SUD AVESNOIS

    CC DU CAUDRESIS ET DU CATESIS

    CC DU PAYS SOLESMOIS

    CC COEUR DE L'AVESNOIS

    CA DE LA PORTE DU HAINAUT

    CA VALENCIENNES METROPOLE

    CC PEVELE-CAREMBAULT

    METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE

    CA DE CAMBRAI

    CC DE LA HAUTE DEULE

    CC DE FLANDRE INTERIEURE

    CU DE DUNKERQUE

    CC FLANDRE LYS

    CC DES HAUTS DE FLANDRE

    CA DU DOUAISIS

    CC COEUR D'OSTREVENT

    0 50

    kilomètres

    EPCI du Département du Nord (59)

    CARTOGRAPHIE DU NORD

    18 EPCI hétérogènes, des problématiques très

    différentes, une distribution spatiale très segmentée

    avec des zones fortement peuplées et des zones plus

    aérées

    Des densités de population fortes autour des aires

    urbaines de la MEL, du Douaisis,

    du Valenciennois et du Dunkerquois

    Elle rassemble près de 44 % de la population du Nord

    (1,1 million de personnes), et la moitié des allocataires

    (262 605 dont 133 000 familles)

    DES DISPARITÉS TERRITORIALES

    UN DÉPARTEMENT TRÈS URBANISÉ

    UNE MÉTROPOLE LILLOISE (MEL)

    OMNIPRÉSENTE

    FICHE

    *Établissements Publics de Coopération Intercommunale (ex : Communautés Urbaines, Communautés d’Agglomération, Communautés de Communes....)

  • 4 - parcourir notre territoire

    LE NORD : UNE RÉALITÉ SOCIO-ÉCONOMIQUE

    UNE POPULATION JEUNE entre 30 et 40 % de moins de 25 ans

    UNE PAUVRETÉ EMBLÉMATIQUE 18 % des habitants en dessous du seuil de pauvreté

    25 % des allocataires sont dépendants à 100 % des Prestations Familiales

    UN TAUX DE BÉNÉFICIAIRES DE MINIMA SOCIAUX IMPORTANT

    30 %, soit 162 400 allocataires

    DES TAUX DE NATALITÉ LES PLUS ÉLEVÉS de France métropolitaine

    4,2 MILLIARDS D’AIDES VERSÉES

    PAR LA CAF

    5 018 ÉQUIPEMENTS COFINANCÉS

    FICHE

    NOMBRE D’HABITANTS : 2 595 536 NOMBRE D’ALLOCATAIRES : 544 014

    55 % de la population couverte par la Caf

  • 5 - parcourir notre territoire

    CC DU PAYS SOLESMOIS

    CC DU SUD AVESNOIS

    CA MAUBEUGE VAL DE SAMBRE

    CA VALENCIENNES METROPOLE

    CA DE LA PORTE DU HAINAUT

    CC DU PAYS DE MORMAL

    CC COEUR D'OSTREVENT

    CA DU DOUAISIS

    CC DE LA HAUTE DEULE

    CC FLANDRE LYS

    METROPOLE EUROPEENNE DE LILLE

    CA DE CAMBRAI

    CC DU CAUDRESIS ET DU CATESIS

    CC COEUR DE L'AVESNOIS

    CC DE FLANDRE INTERIEURE

    CC DES HAUTS DE FLANDRE

    CC PEVELE-CAREMBAULT

    CU DE DUNKERQUE

    0 50

    kilomètres INDICES SYNTHETIQUES DES DEFAVORISATIONS Base 100

    Indices faibles (71,3 à 85,6)

    Indices modérés (85,6 à 90,1)

    Indices intermédiaires (90,1 à 101,7)

    Indices marqués (101,7 à 106,0)

    Indices forts (106,0 à 123,4)

    QUI PERMET DE CLASSER LES EPCI LES UNS PAR RAPPORT AUX AUTRES SELON DES INDICES DE DÉFAVORISATIONS SOCIALES ET MATÉRIELLES

    FICHE

    UNE MÉTHODOLOGIE

    QUI S’APPUIE SUR LE CONCEPT DE DÉFAVORISATION

    La défavorisation peut-être rapportée ici à une mesure relative des inégalités sociales et matérielles sur l’ensemble des 18 EPCI du département :

    ● la défavorisation sociale s’intéresse aux individus au sein de la famille, au travail et dans la communauté (ex : taux de chômage, de personnes sans diplôme ou isolées...)

    ● la défavorisation matérielle réfère aux biens et commodités de la vie (ex : revenus moyens, taux de bénéfi ciaires de minima sociaux…)

  • 6 - parcourir notre territoire

    ZOOM SUR LES 6 INDICATEURS DE DÉFAVORISATION SOCIALE ÉTUDIÉS

    LA MOITIÉ SUD DU DÉPARTEMENT EST GLOBALEMENT PLUS DÉFAVORISÉE SOCIALEMENT QUE LA MOITIÉ NORD (EXCEPTÉ LA COMMUNAUTÉ URBAINE DE DUNKERQUE).

    Les EPCI de Dunkerque, Valenciennes-Métropole, Maubeuge-Val de Sambre et Sud- Avesnois ont les indices de défavorisation les plus importants du département.

    LES FAMILLES ALLOCATAIRES

    MOYENNE DÉPARTEMENTALE DE 20 % Un contraste Nord/Sud

    ● les taux des 12 EPCI du Sud (en deçà du Pévèle en Carembault) dépassent presque tous la moyenne départemen- tale avec un point culminant dans le Sud Avesnois

    PHÉNOMÈNE URBAIN AVEC UN TAUX ÉLEVÉ dans les EPCI de Dunkerque, de la MEL, du Cambrésis et de Valenciennes.

    ● taux encore plus élevé dans l’extrême Sud de l’Avesnois (Fourmies)

    FAMILLES FRAGILES

    NOMBREUSES (3 ENFANTS ET +

    DÉPASSANT LE SEUIL DE BAS REVENUS GRÂCE AUX

    PRESTATIONS FAMILIALES)

    MOYENNE DÉPARTEMENTALE PROCHE DES 19 % ● Lille et sa périphérie : taux inférieurs à

    la moyenne départementale ● EPCI de Dunkerque et des Hauts de

    Flandre : taux supérieurs à la moyenne départementale (23 et 25,5 %)

    ● Axe Valenciennes - Cambrai : 20 à 24 %

    MONOPARENTALES

    MONOPARENTALES +

    RSA MAJORÉ

    FICHE

  • 18 % 16 % 15 à 20 % 25 %

    DUNKERQUE LA MEL

    CAMBRÉSIS DOUAISIS

    VALENCIENNOIS

    MAUBEUGE VAL DE SAMBRE SUD AVESNOIS

    POPULATION

    TAUX DE CHÔMAGE 15,9 % DANS LE NORD 5 points de plus que la moyenne nationale (2014)

    7 - parcourir notre territoire

    UN FAIT ESSENTIELLEMENT URBAIN ● jusqu’à 60 % dans le Sud Avesnois ● Dunkerque, Douai, Valenciennes, Mel

    PERSONNES NON DIPLÔMÉES DE

    + DE 15 ANS

    SOURCE INSEE

    PRÈS D’UNE PERSONNE SUR 5 EST SANS DIPLÔME (17 %) Un phénomène qui s’explique par le passé industriel du département avec le besoin d’une main d’œuvre peu qualifiée :

    ● le Douaisis-Valenciennois et l’extrême Sud du Département sont les plus tou- chés

    ● Des aires urbaines également mar- quées par des taux oscillant entre 14 et 20 % (Dunkerque, MEL)

    ALLOCATAIRES ISOLÉS

    NON ÉTUDIANTS

    FICHE

  • 8 - parcourir notre territoire

    ZOOM SUR LES 6 INDICATEURS DE DÉFAVORISATION MATÉRIELLE ÉTUDIÉS

    On constat