2012 revue presse

download 2012 revue presse

of 11

  • date post

    09-Mar-2016
  • Category

    Documents

  • view

    214
  • download

    1

Embed Size (px)

description

http://www.smtc90.fr/images/pdf/2012_revue_presse.pdf

Transcript of 2012 revue presse

  • REVUE DE PRESSE 2012 - SOMMAIRE

    - 03/02/2012, Mobilicits : Belfort : Optymo fait le plein

    Le Territoire recense 66% de voyageurs en plus en quatre ans sur ses lignes de transport urbain et suburbain. Il faut dire qu Belfort, on revient de loin.

    - 14/03/2012, Mobilicits: Les bus de Belfort proposent un contrat de confiance lEtat

    Halte au tramway! Christian Proust, prsident du syndicat mixte des transports en commun de Belfort, fustige la mode du tout tram et demande lEtat une aide financire pour dvelopper le rseau de bus du Territoire. Il sengage rembourser cette subvention si les objectifs de report de la voiture vers le transport public exigs par le Grenelle de lenvironnement ne sont pas atteints.

    - 20/04/2012, Le Monde: Le retour des tramways ne fait pas lunanimit

    Plusieurs voix slvent contre le recours systmatique ce moyen de transport onreux. La mode du tramway urbain a-t-elle fait son temps ? Le 15 mars, les responsables des transports de lagglomration de Belfort (environ 100 000 habitants) ont jet un pav dans la mare : Halte au tout-tramway, conomisons 50 milliards deuros ! , proclament-ils en prnant la rvolution douce des transports publics . Encourage par les pouvoirs publics depuis le Grenelle de lenvironnement, linstallation dun tramway cote cher : Vingt-quatre millions deuros le kilomtre contre 9 millions par kilomtre de bus, alors que le tramway ne gnre que 150 voyages par an et par

    habitant .

    - 30/04/2012, innovcity: Le territoire de Belfort innove dans le domaine de la mobilit

    Pragmatisme, simplicit et service pourraient rsumer la dmarche initie par le Syndicat de Transports du Territoire de Belfort. Lobjectif est clair : diminuer les dpenses publiques tout en uvrant pour la mobilit quoti-

    dienne des usagers.

  • REVUE DE PRESSE 2012 - SOMMAIRE

    - 11/10/2012, Mobilicits: Une nouvelle rfrence pour Effitic dans le domaine de la billetique

    Grce ce systme, les usagers recevront par courrier, chaque fin de mois, une facture correspondant unique-ment lutilisation quils auront faite des diffrents services de la Communaut dAgglomration Belfortaine et du Territoire de Belfort en bnficiant de formules de remises sur lensemble des services proposs : autobus, services dauto-partage, parkings et location de vlos, etc.

    - 19/11/2012, Mobilite-durable.org: Le vlo en ville, ou comment repenser sa mobilit

    - 26/11/2012, Mobilicits: Tarifs rvolutionnaires pour les vlos et les voitures en libre-service du Territoire de Belfort

    Des vlos en libre-service accessibles pour la modique somme de deux centimes la minute et des voitures en autopartage pour 30 centimes du kilomtre : cest ce que souhaite mettre en place le Syndicat mixte des trans-ports en commun de Belfort...

  • Le Territoire recense 66% de voyageurs en plus en quatre ans sur ses lignes de transport urbain et suburbain.Il faut dire qu' Belfort, on revient de loin.

    Partage : Tweet 0

    3 fvrier 2012

    Optymo, le rseau des transports du Territoire de Belfort annonce un boom de frquentation de 66% depuis 2007, datede sa cration, avec 8 millions de voyages en 2011.Il revient de loin, puisque avant les srieux dveloppements de l'offre voici quatre ans, le Territoire ne disposait qued'un systme de transport peu attractif qui perdait 200 000 clients par an, selon Christian Proust, prsident du Syndicatmixte des transports en commun (Transport Public, septembre 2011). Une belle prestation tout de mme puisque cette hausse du trafic reprsente trois millions de voyagessupplmentaires compar 2007, soit 750 000 voyages par an. Sur les lignes urbaines, Optymo connait mme uneaugmentation de frquentation de 75 % en 4 ans (de 3,5 millions de voyages en 2007 6,3 millions en 2011). Depuis la refonte du rseau, le Territoire dispose de lignes de bus en soire, le dimanche, un transport la demande" haut dbit" pour les communes rurales, des amnagements d'horaires et des renforts de services pour desservir lanouvelle gare TGV, de l'information voyageurs en temps rel, le ticket par SMS et le calcul d'itinraire en ligne.

    En direct des rseaux

    Le portail des transports publics et de la mobilit

    TRANSPORT PUBLIC

    Le magazine qui fait circulerles ides

    Tapez votre recherche OK

    Inscription newsletters :

    Votre adresse email OK

    Offre de lancement

    Profitez de loffre de lancement surlabonnement, ds maintenant

    jusqu'au1er juin 2014

    Partenaire presse

    En direct des rseaux

    La RATP commande 1000 bus hybrideset Gaz Iveco, Heuliez et Man

    Besanon : le futur tramway arrive sonterminus

    Montpellier : un tramway la mer et laligne 5 l'eau

    La RATP "aux services" de ses clients

    Voir toutes les actus des rseaux

    0JaimeJaime PartagerPartager

    FERROVIAIRE TRANSPORT PUBLIC AUTOMOBILE RGIONS MOBILITS ACTIVES TRIBUNESBLOGS LES GENSAPPEL D'OFFRESOFFRES DEMPLOI DOSSIERS Thmes

    Espace perso S'abonner

    Belfort : Optymo fait le plein http://www.mobilicites.com/011-1225-Belfort-Optymo-fait-le-plein.html

    1 sur 2 15/05/2014 10:27

  • Plus 66% de frquentation en quatre ans pour le rseau de transport Optymo, Belfort. DR

    14 mars 2012 | par Nathalie Arensonas

    "Halte au tramway!" Christian Proust,prsident du syndicat mixte destransports en commun de Belfort,fustige la mode du tout tram et demande l'Etat une aide financire pourdvelopper le rseau de bus duTerritoire. Il s'engage rembourser cettesubvention si les objectifs de report de la voiture vers le transport public exigs par le Grenelle del'environnement ne sont pas atteints.

    A Belfort, on n'a pas de tramway, mais on a des ides. Alors on les met en uvre et les rsultats suivent. Ainsi, en2011, les clients du rseau de bus ont augment de 13%.Mieux encore, en quatre ans, le rseau Optymo, a connu une boom de frquentation de 66%, dpassant huit millionsde voyageurs annuels (lire). Il est vrai que Belfort partait de loin et qu'avec cette progression, il rattrappe peine leniveau des agglomrations de taille comparable (54 voyages par an et par habitant en 2010 selon les chiffres del'UTP).

    Il n'empche explique Christian Proust, cette croissance s'est faite sans construction d'infrastructure lourde, typetramway, et par une politique qui privilgie l'augmentation de l'offre et de la frquence des bus.Autre "rupture" avec les habitudes, Belfort a dvelopp une "approche matrice" de son rseau et non plus unecontruction ligne par ligne. Explication : "L'approche matrice qui offre une structure en rseau interconnect par denombreux points de correspondances et d'changes hors du centre-ville, rpond de faon beaucoup plus efficace une relation de quartier quartiers", peut-on lire dans un livre Blanc, "Transports publics, la rvolution douce"",adress au gouvernement.

    Le tramway ne fait pas tout

    Pour l'lu belfortain, il faut arrter de penser que seul un mode lourd, comme le tramway, permettra au transport publicde gagner des parts de march sur l'automobile. Mme s'il reconnait que "l'cole franaise du tramway a permis dertablir un lien puissant entre transport en commun et politique urbaine", il pointe du doigt son cot important, tant eninvestissement qu'en fonctionnement. Surtout quand il s'agit de desservir d'autres zones que le centre desagglomrations.

    Un point de vue qui tranche un peu avec le discours ambiant et surtout avec la politique gouvernementale consistant ne subventionner que les agglomrations de province porteuses de projets de transport en site propre TCSP).Christian Proust propose l'Etat une toute autre approche, ce qu'il appelle "un nouveau contrat de mobilit". L'ide estque l'Etat ne finance plus des dpenses d'infrastructures mais des gains de part modale par rapport l'automobile. "Lecontrle de l'Etat ne s'oprerait plus sur les dpenses mais sur les rsultats en termes de frquentation." Si cesderniers ne sont pas atteints, la collectivit devrait rembourser en part des aides financires accordes par l'Etat.

    Russir ou rembourser

    Christian Proust, dont l'ambition est de doubler la frquentation du rseau de Belfort en six ans, estime 40,8 millionsd'euros l'investissement ncessaire pour atteindre cet objectif. Il demande l'Etat d'apporter 13 millions d'euros. Si lesrsultats ne sont pas aux rendez-vous, il s'engage rembourser en 2018, 1,6 millions d'euros l'Etat par million devoyages manquant par rapport l'objectif.Une sorte de contrat de confiance, mais la diffrence de celui que Darty avait lanc dans les annes 90, pasquestion de payer le champagne si l'objectif n'est pas atteint.

    En attendant, le gouvernement se montre intress par les ides de cet lu franc tireur : "J'ai rendez-vous la semaineprochaine avec le cabinet du ministre des Transports", a t-il confi lors d'un runion organise le 15 mars Paris etbaptise "Halte au tramway, pour conomiser 50 milliards d'euros".Sa proposition a au moins le mrite de ne pas devoir s'inscrire tout prix dans un hypothtique troisime appel projets de Transport en commun en site propre (TCSP - lire). L'Etat verra t-il dans la proposition du Belfortain le moyende zapper une promesse du Grenelle ?

    Robert Viennet (avec Nathalie Arensonas)

    Le portail des transports publics et de la mobilit

    TRANSPORT PUBLIC

    Le magazine qui fait circulerles ides

    Tapez votre recherche OK

    Inscription newsletters :

    Votre adresse email OK

    Offre de lancement

    Profitez de loffre de lancement surlabonnement, ds maintenant

    jusqu'au1er juin 2014

    Partenaire presse

    En direct des rseaux

    La RATP commande 1000 bus hybrideset Gaz Iveco, Heuliez et Man

    Besanon : le futur tramway arrive sonterminus

    Montpellier : un tramway la mer et laligne 5 l'eau

    La RATP "aux se