1 IHM de demain ? M2-EIAH, Paris 6 @upmc.fr Interfaces Post-Wimp

Click here to load reader

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    107
  • download

    2

Embed Size (px)

Transcript of 1 IHM de demain ? M2-EIAH, Paris 6 @upmc.fr Interfaces Post-Wimp

  • Page 1
  • 1 IHM de demain ? M2-EIAH, Paris 6 Elisabeth.Delozanne@upmc.fr http://planning.lutes.upmc.fr/masterEIAH/2007-2008/M2-P6-EIAH-Accueil.htm Interfaces Post-Wimp
  • Page 2
  • 2 IHM post Wimp ? Des besoins nouveaux et des technologies rcentes exemples De nouveaux paradigmes dIHM Au-del du bureau , interfaces post-WIMP Lordinateur vanescent, invisible, linformatique diffuse, pervasive Les interfaces multimodales La ralit augmente, mixte, les interfaces tangibles Ingnierie des interfaces et mthodes de conception et dvaluation De la conception centre-utilisateur la conception centre sur le contexte Les trois U : Utilit, Utilisabilit, Universalit Conception participative, tudes de terrains
  • Page 3
  • 3 Des besoins nouveaux Support des activits humaines collectives, diversifies, situes Informatique de communication (MdiaSpace), Collecticiel au-del du bureau Vie quotidienne, sant, culture Passage lchelle Masses gigantesques dinformations Hypermdia plantaire Diversit extrmes des publics, des cultures Plateformes diversifies Informatique mobile Intgration entre les mondes physiques et informatiques Le meilleur des deux mondes
  • Page 4
  • 4 Quelques repres AFHIM : association francophone dinteraction Homme-Machine http://www.afihm.org/ Un congrs annuel IHM2003 Caen IHM2004 Namur IHM2005 Toulouse IHM2006 Montral Une revue scientifique : RIHM : Revue dInteraction Homme-Machine ACM Special Interest Group on Computer-Human Interaction SIGCHI http://portal.acm.org Une confrence principale annuelle : CHI Beaucoup de confrences spcialises Des revues
  • Page 5
  • 5 Des problmatiques nouvelles Inventer de nouveaux paradigmes dinteraction Informatique dissmine, diffuse (UbiComp) Interface tangible, ralit mixte et augmente Approche Design Informatique sociale CSCW (Computer Supported Cooperative Work) Trouver de nouvelles mthodes de conception et dvaluation de nouveaux cadres thoriques pour les fonder Informatique situe (Mackay & Beaudoin LafonA) Ethnomthodologie (Suchman) Interaction incarne (Dourish) Action instrumente (Rabardel)
  • Page 6
  • 6 Ubiquitous computing Mark Weiser (96) Inventeur du terme Ubiquitous computing Le 3ime paradigme (Alan Kay) Avant : Gros systmes partags par de nombreuses personnes Maintenant : Informatique personnelle Les gens et les machines se font face travers le "bureau" Futur immdiat : L'informatique ubiquitaire La technologies tranquille ou la technologie disparat en toile de fond de nos vies http://www.ubiq.com/hypertext/weiser/UbiHome.html Some Computer Science Issues in Ubiquitous Computing http://www.ubiq.com/hypertext/weiser/UbiCACM.html
  • Page 7
  • 7 UbiComp 2002 Ides de base ralit augmente Au lieu dapporter son travail sur son ordinateur de bureau, pourquoi ne pas introduire de linformatique l o on en a besoin : dans les murs, les tables les stylos, les montres, le papier etc. seamless interaction Il sagit dintroduire linformatique dans des objets familiers avec lesquels lordinateur interagit sans rupture. linformatique pervasive Lide est que lon ne voit plus dordinateurs nulle part (lordinateur invisible) mais que linformatique soit partout
  • Page 8
  • 8 Ubiquitous Computing Les utilisateurs ne sont plus devant leur cran mais interagissent dans le monde entre eux et avec de nombreux appareils qui embarquent de linformatique Notions quivalentes Pervasive computing (latin pervadere se rpandre partout) Invisible computer Disappearing computer (programme Europen) En franais : informatique pervasive Consquences : Informatique tangible
  • Page 9
  • 9 UbiComp : http://www.viktoria.se/ubicomp/video-program.html "The computer has evolved from a solitary, desk-bound box that demanded the users entire attention to a collection of smaller, ubiquitous information and communication appliances connected to a host of other such appliances and users, approaching Weisers vision of the pervasive and invisible computer. At the same time, users want these devices to be both highly informative and ecologically unobtrusive, keeping the user aware what is going on in various ways without unduly disrupting the current social or environmental context. "
  • Page 10
  • 10 Exemples : Une activit distribue sur plusieurs types dappareils informatiques pick and drop (prendre et lcher) Hyperdraging crans muraux La ralit augmente les objets physiques support la collaboration le contrle arien le meilleur des deux mondes Cahier dexprimentation augment
  • Page 11
  • 11 Pick and Drop Mtaphore Comme des baguettes prendre de la nourriture dun plat lautre transfrer des donnes dun ordinateur lautre. technique de manipulation tend le concept du drag and drop aux environnements dutilisation dordinateurs multiples. Jun Rekimoto. Pick-and-Drop: A Direct Manipulation Technique for Multiple Computer Environments. In Proceedings of UIST97, pp. 31-39, October 1997. http://www.csl.sony.co.jp/person/rekimoto.html
  • Page 12
  • 12 Pick and drop With Pick-and-Drop, the user first picks up an computer object by tapping it with the pen tip and then lifts the pen from the screen. After this operation, the pen virtually holds the object. Then, the user moves the pen tip towards the designated position on the screen without contacting display surface. When the pen tip comes close enough to the screen, a shadow of the object appears on the screen as a visual feedback showing that the pen has the data. Then, the user taps the screen with the pen and the object moves from the pen to the screen at the tapped position. In our design, each pen is assigned a unique ID. This ID is readable from the computer when a pen is closer enough to its screen. We are currently using a combination of modifier buttons (attached to the pen as a side switch) to represent IDs. We also assume that all computers are connected to the network (either wired or wireless). There is a server called the pen manager on the network.
  • Page 13
  • 13 Pick an drop
  • Page 14
  • 14 La palette du peintre Lutilisateur se sert dun ordinateur de poche comme dune palette de peintre pour crire sur un tableau blanc. Il peut se servir de son crayon aussi bien pour travailler sur la palette que sur le tableau. On peut aussi travailler plusieurs sur le tableau.
  • Page 15
  • 15 Hyperdragging surfaces augmentes par video : environnement hybride form dune table digitale, dun mur lectronique et dordinateurs portables crer un espace de travail continu entre les crans dordinateurs portable, la table et le mur. Technique de manipulation directe pour dplacer linformation au-del des limites des ordinateurs et des surfaces Fonde sur un systme de reconnaissance dobjets partir de marqueurs
  • Page 16
  • 16 Nouveaux besoins : support lactivit Au travail : Activit collective : Les strips papier des contrleurs ariens Activit multimdia :Le cahier dexprimentation augment Activit nomade : Les ingnieurs en gnie civil, en agriculture Activit de cration : La conception architecturale Dans la vie quotidienne motions, affectivit, partage Gaver, Kinetic Typography Habitat intelligent comHome Consommation La mode : Miralab, Igrashi Welbo, Rekimoto Divertissement, ducation : tableau interactif
  • Page 17
  • 17 Strips papier des contrleurs ariens Mackay 97 De nombreux projets d'automatisation ou de semi- automatisation se sont solds par des checs magistraux. Par exemple, l'administration des impts amricaine a rcemment annonc qu'elle a dpens 4 milliards de dollars pour un nouveau systme informatis qui a finalement t abandonn car il ne fonctionnait pas. L'histoire de l'automatisation est pleine d'exemples similaires o des systmes trs coteux sont abandonns ou maintenus bien qu'ils diminuent la productivit des utilisateurs.
  • Page 18
  • 18 Strips papier des contrleurs ariens (Mackay 97) Les contrleurs grent le trafic essentiellement l'aide de trois outils : le radar qui leur fournit une image de la situation dans un secteur donn, la radio qui leur permet de communiquer avec les pilotes et les strips des vols (voir figure 1). Les strips des bandes de papier sur lesquelles sont imprimes les informations sur l'avion et son plan de vol sont rangs dans un tableau de strips organis selon un ordre qui varie selon les individus. les strips correspondant des conflits sont souvent rangs cte cte. Les strips des avions dont il faut se souvenir sont dcals. Les contrleurs annotent les instructions donnes aux avions sur les strips. Sen servent d'aide-mmoire et de moyen de communication entre les contrleurs. permettent aux autres contrleurs de savoir quelles instructions ont t donnes au pilote par le contrleur radariste sans avoir dranger celui-ci. Le rle essentiel des strips est revendiqu par les contrleurs Les strips sont cependant limins des projets d'automatisation, du moins sous leur forme papier Ainsi, un systme sans strips papiers a dj t implment Maastricht, mais seulement pour les secteurs suprieurs et le trafic en route, qui constituent un type de trafic plus simple.
  • Page 19
  • 19 Strips papier des contrleurs ariens (Mackay 97)
  • Page 20
  • 20 Le cahier dexprimentation (Mackay 2002) Le cahier dexprimentation (institut Pasteur ) outil pour la recherche et document lgal avantages multimdia : post-it, photos, squences dADN,radios etc simple utiliser et flexible, rapide utiliser, portable Permanent : les cahiers dexprimentation de la fin du XIX sicle /documents informatiques des annes 70 (les formats des