1 Historiques et ©volution des ordinateurs. 2 Rep¨res historiques Les premiers registres -...

download 1 Historiques et ©volution des ordinateurs. 2 Rep¨res historiques Les premiers registres - Abaque: premi¨re tablette   calculer en M©sopotamie - Boulier:

of 71

  • date post

    04-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    108
  • download

    3

Embed Size (px)

Transcript of 1 Historiques et ©volution des ordinateurs. 2 Rep¨res historiques Les premiers registres -...

  • Page 1
  • 1 Historiques et volution des ordinateurs
  • Page 2
  • 2 Repres historiques Les premiers registres - Abaque: premire tablette calculer en Msopotamie - Boulier: vers 3500 av. J.C en Chine Pas damlioration jusquau 17me sicle. 1614: John Napier (cosse) dcouvre les logarithmes: multiplications et la division transformes en une successions dadditions.
  • Page 3
  • 3 1620: mise en uvre de cette invention au moyen de la rgle calcul. Les machines calculer 1623: machine de Schickard (Allemagne): fonctionnement mcanique bas sur le principe de tiges proportionnelles aux logarithmes des nombres impliqus dans ces oprations.
  • Page 4
  • 4 1643: Pascaline de Pascal (France): fonctionnement mcanique systme de roues ergot. Additions + soustractions et faisait aussi des reports
  • Page 5
  • 5 1673: amlioration de la Pascaline par Leibniz (Allemagne). Effectue les quatre oprations de base + extraction de racines carres. Non construite faute de moyens financiers.
  • Page 6
  • 6 Machines cartes perfores 1801: industrie de textile (France) Jacquard et Falcon
  • Page 7
  • 7 1887: Hollerith (USA) machine lire des cartes (CENSUS MACHINE).
  • Page 8
  • 8 Ordinateur primitif 1830: Charles Babbage machine diffrences- utilise les principes de report de la Pascaline combins avec les cartes perfores de Jacquard
  • Page 9
  • 9 1834: Charles Babbage- machine analytique- systme de numration dcimal; accepte des nombres de 50 chiffres; en rsultat, un nombre de 100 chiffres (imprim; cartes perfores; courbe)- projet non finalis. Cette machine runissait dj des fonctions automatiques essentielles: mmoire- dispositifs de calcul- fonction de commande et dentre- sortie
  • Page 10
  • 10 La machine analytique de C. Babbage
  • Page 11
  • 11 1930: L'Enigma et les Bombes Compose d'un clavier, de 26 lampes pour reprsenter l'alphabet et gnralement de 3 rotors, l'nigma tait destine l'origine crypter des documents d'affaires. 1939 ABC par J. ATANASHOFF et Clifford BERRY. Ce calculateur, a t le premier utiliser le systme binaire et tait capable de rsoudre des quations 29 variables.
  • Page 12
  • 12 1943 Harvard MARK 1 par H. AIKEN. Cette machine, construite en collaboration avec IBM, utilise un principe inspir par les travaux de C. BABBAGE. Compose de 765 299 lments, elle pesait 5 tonnes et avait besoin de plusieurs tonnes de glace par jour pour la refroidir. Ses performances et sa fiabilit taient remarquables mais elle ne pouvait effectuer aucun saut conditionnel.
  • Page 13
  • 13 1946 ENIAC, par J. ECKERT et J. MAUCHLY (Electronic Numerical Integrator and Computer) Command par l'arme par l'arme des tats- Unis en 1943 pour effectuer les calculs de balistique, il remplaait 200 personnes charges auparavant de calculer les tables de tir.
  • Page 14
  • 14 ENIAC pesait 30 tonnes
  • Page 15
  • 15 Dispos en une sorte de U de 6 mtres de largeur par 12 mtres de longueur
  • Page 16
  • 16 1948: Manchester Mark 1 (ou Ferranti Mark I) ce prototype est le premier disposer d'une unit de commande interne et suivre un programme enregistr. C'est sur cette machine de 1300 tubes qu'est utilise pour la premire fois la mmoire tubes Williams.
  • Page 17
  • 17 1949: EDSAC, par Maurice WILKES (Electronic Delay Storage Automatic Computer) Cet ordinateur numrique et lectronique est bas sur l'architecture de J. Von NEUMANN. Compos de 3000 tubes et consommant 30KW, il utilise une mmoire de type "lignes de retard mercure". Il s'agit d'une machine parfaitement oprationnelle qui a t construite dans un laboratoire de l'Universit de Cambridge en Angleterre.
  • Page 18
  • 18 1959: IBM 1401: Utilisant des transistors et des mmoire tores de ferrite, fourni avec un gnrateur d'applications (RPG) destin en faciliter l'utilisation, cet ordinateur a marqu une tape dans l're de la comptabilit. L'imprimante (1403) associe tait d'une rapidit exceptionnelle (600 lignes par minutes !). IBM avait tabl sur un millier de ventes... plus de 12 000 exemplaires seront vendus
  • Page 19
  • 19 1964: IBM System/360: Alors que tous ses ordinateurs utilisaient des architectures et logiciels incompatibles entre eux, IBM dcida d'investir plusieurs millions de dollars et de dvelopper une gamme entirement nouvelle : 6 ordinateurs et 44 priphriques, ayant des capacits diffrentes mais tous compatibles entre eux. La technologie utilise, loin d'tre innovante, tait transistors et mmoire tores.
  • Page 20
  • 20 1965: Premier mini-ordinateur diffus massivement: PDP-8 de DEC 1973: Micral-N de R2E C'est le premier micro-ordinateur du monde, il a t invent par A. TRUONG, fondateur de R2E, une petite socit Franaise
  • Page 21
  • 21 1973: l'Alto (renomm Xerox Star en 1981) de XEROX Ce prototype, pens pour devenir le bureau du futur, est un condens des ides proposes par les chercheurs runis par XEROX au Palo-Alto Research Center (PARC). Il est le premier introduire l'ide de fentres et d'icnes que l'on peut grer grce une souris. Principalement, en raison de son cot, cet ordinateur ne connatra qu'un succs d'estime
  • Page 22
  • 22 1975: Altair 8800 de ED. ROBERTS (MITS) Il est considr par les Amricains comme le premier micro-ordinateur du monde, bien que ce soit le Micral-N. Cependant, c'est pour l'Altair que sera le premier BASIC Microsoft. 1976: CRAY I: Cr par Saymour CRAY, c'est le premier ordinateur architecture vectorielle (parallle).
  • Page 23
  • 23 1978: DEC VAX 11/780 (Virtual Address eXtension) Premier modle de "supermini", cet ordinateur 32 bits pouvait excuter des programmes crits pour le PDP-11. Il avait aussi suffisamment de ressources pour supporter des applications qui taient jusqu'ici rserves aux gros ordinateurs. Il reste aussi clbre pour son systme d'exploitation VMS
  • Page 24
  • 24 1981: IBM-PC (Personnal Computer) Cet ordinateur, qui n'apporte aucune ide rvolutionnaire est la raction du n1 mondial face la micro-informatique : Il tait fait d'une accumulation de composants standards et de logiciels sous-traits (principalement auprs de Microsoft) dans le but de minimiser le temps ncessaire pour sa mise au point.
  • Page 25
  • 25 1984: Amiga Utilisant un microprocesseur Motorola 680x0, ce micro-ordinateur reste parmi les leaders pour ce qui est du graphisme et de la musique. 1984: Macintosh d'APPLE Bas sur le projet LISA, c'est l'ordinateur convivial par excellence: Son utilisation est trs simple grce la souris et la qualit de ses graphismes. Il devient au fil des annes et des version, l'autre grand standard (avec le PC d'IBM) du monde de la micro-informatique.
  • Page 26
  • 26 1985: Cray II : Miniaturis, il est 10 fois plus puissant que son prdcesseur, le Cray I. 1986: The Connection Machine Premier ordinateur "massivement parallle" compos de 16 000 processeurs. 1994: Paragon d'Intel Cotant 20 Millions de dollars, occupant un volume de 48m3, il est compos de 2000 processeurs et de 64 Giga-octets de mmoire. Il peut effectuer
  • Page 27
  • 27 150 milliards d'oprations en virgule flottante par seconde 1994: PowerMac d'APPLE Bas sur le microprocesseur POWER-PC ralis par Motorola en collaboration avec IBM, il tait prsent comme le successeur commun du PC et du MAC. Cependant, malgr de trs bonnes performances, il tarde s'imposer.
  • Page 28
  • 28 Ordinateur et changements technologiques Premire gnration: Tubes lectroniques (lampes vide) Deuxime gnration: transistors Troisime gnration: circuits intgrs Quatrime gnration: microprocesseurs. Cinquime gnration: intelligence artificielle.
  • Page 29
  • 29 Premire gnration 1949-1957 Ordinateur cartes perfores et bandes magntiques Programmation physique en langage machine Appareils immenses, lourds, nergie leve Utilisation de tubes vide et mmoires tambour magntique Prix lev / capacit et performance.
  • Page 30
  • 30 Deuxime gnration 1958 - 1964 Utilisation de transistors et des mmoires ferrite. Utilisation de mmoires de masse pour le stockage priphriques. Temps daccs moyen (de lordre de la micro-seconde). Fonctionnement squentiel des systmes de programation (langages volues).
  • Page 31
  • 31 Troisime gnration 1965-1971 Miniaturisation des composants (circuits intgrs) Apparition des systmes dexploitation Concepts de temps partags Machines polyvalentes et de capacit varie Appareils modulaires et extensibles Multitraitement (+ieurs programmes la fois) Tltraitement (accs par tlphone)
  • Page 32
  • 32 Quatrime gnration 1971-1982 Miniaturisation extrmes des composants Apparition des micro-proceseurs Diversification des champs dapplication Apparition de la micro-informatique
  • Page 33
  • 33 Cinquime gnration Miniaturisation des composants pousse lextrme Vitesse proche de celle de la lumire. Nouvelle architecture physique Vitesse de traitement augmente jusquau gigalips (Logical Inference: de 100 1000 instructions)
  • Page 34
  • 34 Processeurs en parallle Ajout du traitement de laspect smantique
  • Page 35
  • 35 Structure des ordinateurs John Von Neumann est l'origine (1946) d'un modle de machine universelle (non spcialise) qui caractrise les machin