« Tsiganes et Voyageurs » des origines à nos jours Présentation de la population Origines et...

of 39/39
« Tsiganes et Voyageurs » des origines à nos jours Présentation de la population Origines et histoire • Culture
  • date post

    03-Apr-2015
  • Category

    Documents

  • view

    110
  • download

    4

Embed Size (px)

Transcript of « Tsiganes et Voyageurs » des origines à nos jours Présentation de la population Origines et...

  • Page 1
  • Tsiganes et Voyageurs des origines nos jours Prsentation de la population Origines et histoire Culture
  • Page 2
  • Prsentation de la population Tsiganes , Voyageurs ou Gens du voyage Les diffrents groupes Des dnominations trs varies
  • Page 3
  • Tsiganes Pas de terme adquat pour une population aussi diverse et aux modes de vie aussi varis Tsigane et gens du voyage , termes invents par les non-tsiganes Tsigane vient du grec atsinkanos et comporte une rfrence ethnique
  • Page 4
  • Diffrents groupes rfrents Les Manouches ou Sinti Les Gitans ou Cal Les Roms Les Yniches
  • Page 5
  • Les manouches ou Sinti En indien manush signifie homme sinti vient du nom du fleuve sind Leur langue est le Sinto Ils sont marchands, forains ou circassiens
  • Page 6
  • Les Gitans Gitans vient de Egyptano , lgyptien Ils sont appels aussi Cal qui signifie noirs Leur langue est le Calo ou Kalo
  • Page 7
  • Les Roms Rom signifie homme en romani (romans) Leur langue est le romani (romans) Les Kalderash sont chaudronniers Les Tchourara sont rtameurs Les Lovara sont marchands de chevaux
  • Page 8
  • Les Yniches Apparus ds le XVII sicle Dorigine germanique Ont adopt le mode de vie des tsiganes Sont rcuprateurs, ferrailleurs, brocanteurs ou marchands forains
  • Page 9
  • Des dnominations trs varies Termes notifiant un mode de vie ou un mtier Termes notifiant une origine suppose Termes notifiant un amalgame avec des groupes culturels diffrents Termes pjoratifs
  • Page 10
  • Termes notifiant un mode de vie ou un mtier Nomades, Camps volants, Travellers, Woonwagenbewoners, Barakkenvolk Forains, Mastori, Ursitori, Kurbtia, Tinkers
  • Page 11
  • Termes varis souvent pjoratifs Termes dnotant une origine suppose : Bohmiens, Hungaros, Gitans, Gypsies, Yeftos Un amalgame avec des groupes culturels diffrents : Atsinkanos, Tsigane, Zigeuner, Zingaros Termes pjoratifs : Vaganten, Koulofos, Baraquis
  • Page 12
  • Origines et Histoire Le mystre tsigane Dcouverte de la linguistique De lIndus aux Amriques
  • Page 13
  • Le mystre tsigane Les tsiganes ne possdent pas de mmoire commune crite Les hypothses les plus hasardeuses ont eu cours sur leur origine jusquau XIX sicle
  • Page 14
  • De lIndus aux Amriques La migration tsigane sest faite en plusieurs vagues partir du IX depuis le nord de lInde En 940 lcrivain arabe Hanza dIspahan raconte larrive de 2000 Zott musiciens en Perse
  • Page 15
  • Dcouverte de la linguistique A la fin du XVIII une tude scientifique de leur langue dtermine leur origine Cest une langue proche du sanscrit Des tmoignages de leur passage dans diffrents pays font tat des tapes de leur migration
  • Page 16
  • Page 17
  • Laccueil dans les pays traverss Hospitalit gnreuse, accueil sympathique Puis, curiosit, mfiance, peur Raction des gouvernements : expulsion ou sdentarisation Suisse 1471, Espagne 1499, Saint Empire Romain Germanique 1500, France 1539
  • Page 18
  • Lapplication des peines.1 Pays Bas : de vritables battues sont organises En Roumanie : esclavage En Espagne : dportation en Amrique Mais ailleurs : protection et drogations frquentes aussi
  • Page 19
  • Lapplication des peines.2 En France en 1802 : pour les hommes travaux publics , pour les femmes, les enfants et les vieux dpts de mendicit En Allemagne depuis le XVI : parqus dans des rserves ou dports en Pologne parce que considrs comme issus de races infrieures
  • Page 20
  • En France : le carnet anthropomtrique Loi vote en 1912 Jusquen 1969, les tsiganes mme citoyens franais ont des papiers didentit spcifiques Le Livret de circulation
  • Page 21
  • Importance de la population aujourdhui Allemagne115 000 120 000 Belgique10 000 15 000 Danemark1500 2000 Espagne650 000 800 000 France300 000 350 000 Grce160 000 200 000 Irlande25 000 Pays Bas35 000 40 000 Portugal40 000 50 000 Royaume Uni90 000 120 000
  • Page 22
  • Le gnocide tsigane Les nazis internrent les tsiganes dans les camps de concentration En France, ds septembre 1939 les tsiganes sont assigns rsidence puis interns dans des camps Beaucoup furent livrs aux nazis et dports en Allemagne o 16 18000 moururent
  • Page 23
  • Page 24
  • CULTURE
  • Page 25
  • tre Voyageur Avant tout une manire de sentir la vie, une faon de vivre tre tsigane cest se sentir tsigane, au dpart, il ny a pas de choix, on nat tsigane
  • Page 26
  • Lespace le territoire La Tsiganie nexiste pas Le territoire du tsigane est en lui, les frontires en sont psychologiques Jean Pierre Ligeois Proverbe Rom : le vrai nomade ne meurt pas pour garder une terre mais pour conserver le droit de la quitter
  • Page 27
  • Le nomadisme Un ventail de situations, de motifs de dplacement, de trajets, de moyens de transports Un tat desprit plus quun tat de fait Un lment constitutif de lidentit Permet de se diffrencier du non-tsigane, le gadjo, le payo, le sdentaire, lenracin
  • Page 28
  • Le polygone de vie Ensemble des lieux constituant les bases gographiques de lespace parcouru Jean Baptiste Humeau
  • Page 29
  • Le travail Une ncessit, non un but Doit permettre de rester indpendant, mobile, disponible et adaptable Exploitation dun tsigane par un autre : une honte sanctionne Exploitation du gadjo : valoris et valorisant
  • Page 30
  • Vivre en socit Travailler comme un gadjo est inconcevable et rend impur Laide sociale, un incroyable coup de chance et une preuve de la crdulit des gadj Limportant : vivre en tsigane, exercer un mtier la manire tsigane. Il ny a pas didentification aux mtiers
  • Page 31
  • Le contrle social Un corpus de rgles et dinterdits Sparation entre personnes et objets purs et impurs, les conduites menant la puret ou limpuret Rendre impur : forme extrme de sanction qui bannit lindividu de la communaut
  • Page 32
  • Relations Distinction irrductible entre nous , mon monde et les autres diffrents, inexistants, les gadj , les payos Le sentiment dtre soi apparat avec celui de ntre pas les autres Limportant : se diffrencier et tre attentif aux signes de diffrenciation marqus par les autres
  • Page 33
  • Lorganisation sociale Pas de chef, plutt un responsable Le rle de responsable est une cration collective Lindividu na dimportance quen tant quil peut tre situ dans un groupe familial
  • Page 34
  • Les alliances matrimoniales Alliance plutt que mariage Dcide pour une bonne part de lidentit de lindividu Naissance du premier enfant fonde la famille La femme devient femme part entire la naissance du premier enfant La notion dimpuret est centrale
  • Page 35
  • Lducation Lducation de lenfant est collective ducation sans pleurs et sans punitions Nourri la demande, il mangera quand il voudra lge adulte Il dort quand il en prouve le besoin et gardera cette habitude Pas de frustrations, il connat gnrosit et partage
  • Page 36
  • Alliances, changes, conflits La personnalit de lindividu est faite de ses relations avec dautres : il est lmanation du groupe La responsabilit dun acte individuel est collective Entre les groupes : jeux dopposition et de coopration
  • Page 37
  • Des perturbations La scolarisation, le mariage hors du groupe, la tlvision Le salariat, lappel aux aides sociales La volont des pouvoirs publics de transformer des problmes culturels en problmes sociaux Le tsigane devient dbiteur : ayant des droits il a aussi des devoirs
  • Page 38
  • Des effets dstructurants Lutilisation de la vie de nomade comme objet de loisirs et de consommation Situ par les politiques comme dviant rinsrer Lindividualisation qui est un effet dintgration : mais le tsigane seul nexiste pas.
  • Page 39
  • Sources bibliographiques Jean Pierre Ligeois Tsiganes - PCM/petite collection Maspero Patrick Williams Tsiganes : identit, volution - Etudes Tsiganes Syros Alternatives Jean Baptiste Humeau Tsiganes en France de lassignation au droit dhabiter - LHarmattan Brochures Onisep/Cndp : 1987, 1997, 2000 Michel Delsouc, Docteur en Sociologie