« La sobriété heureuse ; Le Bonheur National .Les leçons inaugurales du Groupe ESA Vers une...

download « La sobriété heureuse ; Le Bonheur National .Les leçons inaugurales du Groupe ESA Vers une sobriété

of 68

  • date post

    11-Sep-2018
  • Category

    Documents

  • view

    215
  • download

    0

Embed Size (px)

Transcript of « La sobriété heureuse ; Le Bonheur National .Les leçons inaugurales du Groupe ESA Vers une...

  • Vers une sobrit heureuseDu bon usage de la fin des temps modernes

  • Du mme auteur Patrick Viveret

    Attention Illich1976

    valuer les politiques et les actions publiques1990

    Dmocratie, passions, frontires, ditions Charles Lopold Mayer 1995

    Reconsidrer la RichesseEditions de l'Aube 2002

    Rapport la demande de Guy Hascot, secrtaire dtat lconomie solidaire.

    Pourquoi a ne va pas plus mal ?ditions Fayard, 2005

    Pour un nouvel imaginaire politiqueOuvrage collectif (Edgar Morin, Christian Lossn, Mireille Delmas-

    Marty, Patrick Viveret), ditions Fayard, 2006.

    Du bon usage de la fin dun mondeEn prparation : Editions LLL 2010

  • Les leons inaugurales du Groupe ESA

    Vers une sobrit heureuseDu bon usage de la fin des temps modernes

    Patrick Viveret

    Leon inaugurale 2009

  • Dans le mme collection Les leons inaugurales du Groupe ESA

    Les racines historiques de la paysannerie franaise

    Leon 2003 - Emmanuel Le Roy-Ladurie

    Le monde pourra-t-il nourrir le monde ?Et l'Europe garder ses paysans ?

    Leon 2004 - Edgard Pisani

    Biotechnologies, progrsHistoire, dveloppement, dbats actuels

    Leon 2005 - Axel Kahn

    Biodiversit, un nouveau regardRefonder la recherche agronomique

    Leon 2006 - Bernard Chevassus-au-Louis

    Pour des agricultures cologiquement intensivesdes territoires haute valeur environnementale

    et de nouvelles politiques agricolesLeon 2007 - Michel Griffon

    Relever ensemble les dfis cologiques de la planteSadapter aux nouveaux dfis du XXIe sicle &

    Construire une gouvernance thique du partage des ressourcesLeon 2008 Genevive Ferone

    Plus un ouvrage de synthse qui reprend les 5 leons 2004 2008 :

    Les dfis de lagriculture mondiale au XXIe sicleParution 2009

    4 Les leons inaugurales du Groupe ESA

  • Prface

    Au cur de la crise, le devoir dinventer un monde

    nouveau

    Pour dlivrer notre leon inaugurale, nous invitons chaque anne une personnalit capable de sensibiliser nos tudiants aux grands dfis quils auront affronter pendant la dure de leur vie profes-sionnelle.

    En 2009, nous avons voulu inviter quelquun qui leur parle de La crise , celle qui occupait tout lespace mental collectif cette poque. Mais pas un simple conomiste ou un simple gopoliticien de plus qui disserte son tour, mme brillamment et de faon originale, sur la bulle financire, les bonus des traders, lampleur abyssale des dettes publiques, la fin de lconomie europenne ou la monte dun monde domin par la Chine. Nous avons voulu prendre de la hauteur et apprendre regarder nouveau le monde avec confiance, et mobiliser notre dsir de le construire plus juste, efficace et fraternel , comme il est spcifi dans notre Charte. Nous avons donc invit un philosophe, pour reprendre les choses la base, et qui plus est un philosophe qui souhaite allier, selon lexpression dAntonio Gramsci le pessimisme de lintelligence loptimisme de la volont !

    Pourquoi donc Patrick Viveret, philosophe, galement magistrat, ancien conseiller la Cour des comptes, mais aussi, comme il aime se prsenter lui-mme, conseiller en imaginaire ? Parce quil vient dune autre plante ! Il voit ce que nous ne voyons pas, et qui est pourtant sous nos yeux. Il parle avec des mots que nous croyons connatre, et qui pourtant prennent un sens nouveau et saccrochent durablement notre imaginaire. Il ose des rapprochements compl-tement incongrus au premier abord et qui pourtant deviennent

    5

  • 6 Les leons inaugurales du Groupe ESA

    vidents. Voila un homme qui aurait prdit lamiti franco-allemande et la construction europenne au cur dAuschwitz ou larrive dun prsident noir aux USA le jour de lassassinat de Martin Luther King !

    On pouvait pourtant se mfier dun homme qui a t capable dcrire un livre intitul Pourquoi a ne va pas plus mal ? alors que tout semblait se dgrader. Mais dun autre cot, il avait t lev au lait fcond du clbre programme Voir, juger, agir de la Jeunesse tudiante chrtienne. Ce dtail ne pouvait que plaire dans un tablissement dont les dirigeants avaient eu laudace dans les annes 20 de crer la Jeunesse agricole chrtienne, celle-l mme qui avait si bien contribue former et motiver les principaux dirigeants de lagriculture franaise daprs guerre. Ceux qui ont transform en deux gnrations dimmenses rgions sous-dveloppes en joyaux efficaces et solidaires de lagriculture et lalimentation mondiale.

    Un homme capable de dfinir devant des futurs ingnieurs et techniciens, qui nont pas tous gard le meilleur souvenir de leurs cours de philosophie de la classe de Terminales, cette matire comme lart de la dgustation de la vie .

    Alors quest ce quil peut bien voir de si original, quest ce quil peut bien nous donner dguster nous, ptris de pense unique et presque dgouts de ce monde o tout va mal ?

    Il voit que nous sommes au dbut dune nouvelle Renaissance, dun mouvement aussi important que celui du Sicle des lumires, qui a sign la fin de lobscurantisme dun Moyen ge qui nen finissait plus et a invent la modernit, avec les droits de lhomme, la dmocratie, les Nations-Unies, lgalit entre lhomme et la femme, la libert de conscience, le doute mthodologique, etc. Quelle folie ? Mais songeons-y, qui aurait pens leur poque que les ides de Diderot et dAlembert, Voltaire et Rousseau et quelques autres iraient si loin, soulveraient ce point le monde ? A cette poque, nous sommes passs, suivant une formule choc quil emprunte Max Weber, de lconomie du salut au salut par lconomie . Aujourdhui, nous allons nous atteler faire la synthse de ces deux projets pour, nayons pas peur des mots, inventer une nouvelle sagesse et faire passer lespce humaine du statut de Sapiens demens (autre

  • 7Un tat des lieux du monde daujourdhui

    formule fleurie dEdgar Morin) celle de Sapiens sapiens . Nous allons, si nous le voulons, inventer ensemble lre de la sobrit heureuse.

    Quelle utopie face aux milliards de dollars des puissances financires et des multinationales, lgosme des nations, aux catastrophes qui se multiplient ! Pourtant, lhistoire nous le montre aussi, les fusils les plus puissants ne peuvent rien la longue contre la force des ides. Cest sans tirer un coup de feu que la puissante arme du Chah dIran sest incline devant lImam Khomeiny, qui avait russi contrler les cerveaux mmes de ses soldats ; la puissance de lopinion mondiale et locale a eu raison de lApartheid en Afrique du Sud, de la colonisation anglaise en Inde, des dictatures militaires en Amrique Latine, etc. Alors, pourquoi pas du mur de largent daujourdhui, des logiques de peur, de domination et de maltraitance, de la dmesure et du mal-tre, de la dgradation de la plante, de ce seuil symbolique, franchi en 2009, du milliard de gens qui ont faim ? Cette immense transformation culturelle, sociale est dj en marche, et nous navons pas dyeux pour la voir ; songeons par exemple la rapidit avec laquelle se dveloppent dans nos socits (sans grande intervention des politiques, qui ne font que suivre le mouvement) des changements dattitude qui pourtant paraissaient normes comme le tri slectif des dchets, la circulation en vlo dans les villes, linterdiction de fumer dans les lieux publics, les limitations de vitesse sur la route, la consommation de nourriture biologique, et maintenant la rorientation de la consommation de masse vers des dpenses plus durables et plus ncessaires.

    Lhumanit est engage dans une course labme, le pied sur lacclrateur , nous dit le secrtaire gnral des Nations-Unies, tandis que le prsident Chirac avait cette autre formule reste clbre : La maison brle, et nous regardons ailleurs . Et bien non, le pire narrive par toujours ! Car finalement la sortie de crise est bien l : construire du neuf en prenant le meilleur de ce que lhumanit a invent au cours de son histoire, et dans le dialogue des civilisations. Un vrai dfi, un vrai programme particulirement important pour les tudiants qui construisent leur avenir actuellement dans le Groupe ESA : quel choix de vie dcident-ils de faire, pour quelle plante et pour

  • 8 Les leons inaugurales du Groupe ESA

    quelle humanit ? Non pas quest ce quils feront dans la vie, mais quest ce quils feront de leur vie ? Car lagriculture et lalimentation, secteurs dans lesquels ils se prparent agir, seront bien au cur de cette problmatique. La russite de tout le reste sera largement conditionne par la leur, car si on narrive pas se nourrir tous, correctement et durablement sur la plante, ce sera bien un scnario catastrophe qui adviendra, tout comme la crise des annes 30 avait engendr Auschwitz et Hiroshima.

    Merci Patrick Viveret pour ce message despoir combien mobili-sateur.

    Bruno Parmentier Directeur gnral du Groupe ESA

  • 9Un tat des lieux du monde daujourdhui

    Introduction

    Je lavoue volontiers, je suis bien philosophe. Et tout de suite je vous sens bailler ! Pourtant vous pourriez tout aussi bien saliver ! Je dfinis en effet la philosophie comme lart de la dgustation de la vie . Je me place aux antipodes des approches tristes et asctiques souvent donnes cette discipline. Il est en effet vraiment important de pouvoir vivre intensment ce bref voyage que chacun fait de son passage sur terre dans lunivers. Or on peut dautant plus le savourer quon se donne les moyens daller lessentiel pendant cette priode.

    Je ne veux pas vous peindre la vie en rose. Dans certaines circons-tances, il faut vouloir avoir une lucidit extrme, parfois mme une lucidit tragique sur les carrefours critiques auxquels lhumanit est confronte. Nous ne pouvons russir ce que Hans Jonas, disciple de Heidegger, appelait le principe de responsabilit , -la capacit affronter lucidement les risques- que si nous faisons vivre simulta-nment le principe desprance. Il nous fau